METHODOLOGIE DE LA BIOPROSPECTION Précautions

publicité
METHODOLOGIE DE LA BIOPROSPECTION
Précautions
- Insectes : Araignées, Scolopendres, Scorpions, guêpes
- Plantes urticantes et à exsudations toxiques, pollens
- Terrains meubles
Matériels
- Carte topographique
- GPS
- Sécateur
- Gaule
- Presse herbier et sangles
- Vieux journaux
- Alcool
- Sac plastique
- Sac pour échantillons
- Coupe-coupe
- Bêche
- Marker
- Balance
- Carnet de note
- Crayon
Prospection et collecte
a- Choix de l’espèce à récolter
- Prospection de la forêt et ciblage des plantes fertiles.
- Identification sur place de la plante cible
- Vérification de l’espèce dans le répertoire des plantes annexées dans la liste CITES
- Vérification de l’état de la population de l’espèce cible (abondance)
b- Recueil des informations
- Coordonnées géographiques de la localité (Latitude, Longitude, Altitude)
- Prise de photos de la plante
- Remplissage du carnet de récolte (field book : numérotation de la récolte, description
de la localité, l’espèce à récolter, …)
c- Collecte
- Collecte d’échantillons dans du gel du silice pour d’éventuelle étude systématique
- Collecte d’échantillons de fleur et/ou fruit dans des flacons à alcool
- Herborisation de cinq spécimens (pour inventaire)
- Collecte de parties possibles de la plante : racine (RT), écorce (BK), bois (WD), tige =
écorce + bois (ST), feuilles (LF), fruits (FR), inflorescence (IF), partie aérienne (PX),
plante entière (PL)
- Mise en sac, pesage (environ 800 g) et codification de chaque partie collectée
correspondant à l’herbier de référence
d- Envoi
- Emballage des échantillons dans des grands sacs
- Acheminement des échantillons vers Antananarivo
Téléchargement
Explore flashcards