/14 ARBORESCENCE PRESENTATION Autoportraits 2012

advertisement
ARBORESCENCE PRESENTATION



Autoportraits 2012-2013
o
Photos
o
Interviews liés
Partenaires professionnels
o
Introduction
o
Parrains
o
Conférenciers
Enseignants
P.1
P.7
P.10
ONGLET 1 : PRESENTATION
1/14
Autoportraits 2012-2013
Puis en cliquant sur une photo
n°1 / Claudia Bargeon
D'où viens-tu ?
En 2010, après avoir décroché mon Bac ES, option anglais, je me suis orientée vers un BTS Communication
que j'ai effectué au Lycée Condorcet de Saint-Priest. J'ai alors pu maîtriser de multiples domaines de la
communication (print, événementiel, rédactionnel, marketing fondamental, etc). Mais malheureusement,
cette formation n'a pas abordé le domaine de la communication par le web. Une lacune qui, pour moi, est un
vrai manque. C'est pour cela que j'ai décidé d'approfondir mes connaissances avec une licence Marketing
Digital.
Qu'est-ce qui t'attire dans le digital?
Je fais partie d'une génération particulière, qu'on appelle la "génération Y". J'ai été élevée et nourrie aux
nouvelles technologies. Elles sont apparues dans mon enfance et ont évolué à une telle vitesse depuis. Bref,
elles font tout simplement partie de mon quotidien autant par plaisir que par habitude. Je ne me verrais
plus, et je ne verrais pas non plus les gens, sans internet aujourd'hui. C'est un outil rapide, évolutif,
communicatif. Tout à mon image.
Où vas-tu?
Comme beaucoup de jeunes qui entendent parler de web marketing, le métier de community manager
m'intéressait beaucoup à la base. Un vrai rêve de faire de son quotidien, son métier. Cependant, la licence a
ouvert mes horizons. Il y a tellement d'autres outils à utiliser conjointement dans le web marketing pour
bien réussir sa mission. J'ai pour l'instant envie de tout découvrir et de ne jamais me cantonner dans une
seule fonction.
n°2 / Mathieu Pierre
D'où viens-tu ?
Issu d'une formation en informatique (DUT+L3), j'ai décidé d'abandonner le côté "technique" (a.k.a.
programmation, algorithmie, théorie des systèmes d'information en général) pour me concentrer sur le
web, sujet qui m'intéressait le plus depuis le début de mon cursus post-bac.
Qu'est ce qui t'attire dans le digital ?
Je dirais que le côté dynamique, constamment changeant du domaine m'a le plus attiré. J'ai toujours été
contre la monotonie des tâches. Répéter un processus sans cesse jour après jour ne m'attirait pas. Je
voulais un domaine qui bouge, dans lequel j'aurais la possibilité de découvrir de nouveaux horizons
quotidiennement. Je n'aurais pas pu tomber mieux.
Où vas-tu ?
Actuellement en alternance, je suis formé au poste de chef de projet SEO. Je ne sais pas si ce job sera une
finalité pour moi, mais c'est une case par laquelle je souhaite passer à l'heure actuelle. Pour la suite,
l'avenir nous le dira.
n°3 / Cyrille Humbert
D’où viens-tu ?
J’ai un parcours un peu particulier. Après mon diplôme de l’IEP de Lyon en filière communication, j’ai
travaillé pendant une douzaine d’années au sein de services communication de plusieurs collectivités
publiques et entreprise. Suite à la suppression de mon poste, j’ai décidé de mettre à jour ma culture
professionnelle orientée print pour développer des connaissance et compétences plus pointues sur le
digital.
Qu’est ce qui t’attire dans le digital ?
J'apprécie le fait que les stratégie digitales peuvent être créatives tout en ayant des résultats mesurables.
Ce qui est moins évident dans la communication “classique”. Enfin, je pense que beaucoup d’entreprises
n’ont pas encore pris la mesure de l’importance du digital dans leur communication. Le potentiel de
développement est donc encore très important.
2/14
Où vas-tu ?
J’aimerais retrouver un nouveau poste de responsable de communication. La différence étant que
j’arriverai armé non seulement de mon expérience en communication, mais aussi d’une nouvelle culture du
digital ; je compte bien mettre en oeuvre cette “double culture” au service de stratégies multicanal.
n°4 / Audrey Tauleigne (abandon)
n°5 / Guillaume Herbiet
D'où viens-tu ?
A la suite d'un bac ES, j'ai effectué un BTS Comptabilité et gestion des organisations.
Qu'est ce qui t'attire dans le digital ?
D’une part, les multiples possibilités qu'il permet ! Mais j’aime aussi l’aspect social, le fait d’être connecté,
en direct, avec le monde entier.
Où vas-tu ?
Mon projet est, tout d'abord d'effectuer, mon année d'alternance. J’hésite encore pour ce qui est du métier
du web vers lequel m'orienter. Cette année va me permettre d'en découvrir plusieurs et peut être celui que
j'aimerai exercer plus tard.
n°6 / Emilie Lebas
D'où viens-tu ?
Après un bac scientifique, j’ai décroché un DUT Information Communication à Besançon. Je suis ensuite
partie un an en Erasmus à la Hague, pour faire des études en communication et marketing management. Je
suis actuellement en licence marketing digital et je travaille en alternance dans l’agence Mayflower.
Qu'est ce qui t'attire dans le digital ?
J'aime l'humanisation d'une structure via les réseaux sociaux, j'aime particulièrement créer l’interaction
entre les utilisateurs ainsi que la modérer. Je suis une social media addict !
Où vas-tu ?
Quand je serai grande? Je serai gangster ou community manager !
n°7 / Seyni Ndiaye
D'où viens-tu?
Je suis diplômée d’une licence de Géographie - aménagement du territoire, d’un Master 1 Tourisme Valorisation du patrimoine et d’un Master 2 Marketing touristique.
Qu'est-ce qui t'attire dans le digital?
Le secteur du digital m’attire tout particulièrement car il est en perpétuelle évolution. Il symbolise l’avenir
et reflète l’évolution technologique de nos sociétés modernes.
Où vas-tu?
Je souhaite allier ma spécialisation de webmarketing avec ma formation en tourisme, afin de contribuer à la
nécessaire adaptation (technologique, communication, commercialisation) des entreprises touristiques à
l’évolution de la demande et du marché du numérique.
3/14
n°8 / Cindy Comte
D'où viens-tu ?
Je viens d'un BTS Commerce International.
Qu'est ce qui t'attire dans le digital ?
Il est vrai que ce milieu m'était quasiment inconnu avant d'entrer dans la licence. Mais le digital m'a toujours
plu et intéressée : j'étais donc impatiente de commencer les cours et l'alternance afin d'en apprendre plus
sur le web et le digital en général. De plus, c'est un secteur d'activité en pleine croissance. Plus que jamais
les entreprises ont besoin de professionnels du digital à l'ère du numérique.
Je suis actuellement en alternance dans une agence dont l'activité principale est la diffusion publicitaire sur
internet. J'aime le fait que l'on suive du début à la fin nos actions. Nous mettons en place des campagnes
pour améliorer la visibilité de nos clients sur le web et nous leur envoyons pas la suite le rapport de
résultat de nos actions. C'est très valorisant de voir le fruit de son travail se transformer en gain pour nos
clients.
Où vas-tu ?
Après cette année de licence, je souhaiterais intégrer une entreprise. En effet, nous avons la chance de
bénéficier d'un cursus professionalisant, il faut donc en profiter.
n°9 / Claudia Piticco
D'où viens-tu?
Je viens d'un DUT Services et Réseaux de Communication à Troyes (10).
Qu'est-ce qui t'attire dans le digital?
J'avais déjà des connaissances techniques des sites internet mais je voulais connaître d'avantage le monde
du web. Je voulais savoir comment promouvoir, référencer, analyser un site ou encore comment
développer une stratégie de communication sur les réseaux sociaux, etc.
Où vas-tu?
Bonne question !!
Je n'ai pas encore totalement fixé mon projet professionnel. Il y a tout de même de fortes possibilités que je
souhaite continuer à travailler dans une agence dans le vaste milieu du référencement.
n°10 / Hugo Marinier
D’où viens-tu ?
J'ai passé quelques années à Dijon pour effectuer des études supérieures. J'ai eu mon BTS NRC En 2012. J'ai
réalisé ce BTS en alternance et je gérais le service commercial d'un studio Photo.
Qu'est ce qui t'attire dans le digital ?
Le marketing digital m'est apparu comme une évidence lors de ma mission au sein du studio photo pour
lequel je travaillais ; de plus en plus d'entreprises souhaitaient faire des visuels de leur produit pour des
campagne web.
Où vas-tu ?
Mon objectif est de devenir Web business expert et, à terme, d’être consultant ou pourquoi pas donner des
cours en école de commerce.
4/14
n°11 / Hélène Des Courière
D'où viens-tu ?
Au lycée, j'ai suivi la filière Economique et Sociale, avec Anglais comme spécialité. Attirée par la création, la
richesse de la publicité et globalement la communication, j'ai par la suite opté pour un BTS communication
au Lycée Condorcet de Saint Priest. J'ai alors effectué un stage en mairie, en tant que chargée de
communication, et un autre en tant que chargé de promotion dans une start-up.
Qu'est ce qui t'attire dans le digital ?
Ce qui m'attire, c'est le fait que tout bouge, tout le temps... C'est un secteur qui ne fait qu'évoluer, les
métiers évoluent de jour en jour, on est sûr de ne jamais s'ennuyer ! Les internautes évoluent aussi... Bref,
un secteur en mouvement perpétuel qui me colle bien à la peau et me correspond particulièrement !
Où vas-tu ?
Pour le moment je suis webmarketeur. Je réalise plusieurs tâches : de l'adwords, du SEO, du display... Ca me
plaît bien car les tâches sont très différentes, même si elles sont souvent liées ! Pour les quelques années à
venir, je pense poursuivre sur ces aspects globaux du webmarketing. Et puis, dans 10 ans, on verra où je
serai !
n°12 / Laura Saïd
D'où viens-tu ?
Après avoir fait un Bac littéraire, j'ai décidé de plonger dans le milieu du web avec un DUT Service et
Réseaux de Communication que j'ai effectué à Montbéliard. Le but était de découvrir un peu tout ce que l'on
peut trouver comme métier dans le web. J'ai choisis de me spécialiser en communication car c'est ce qui
m’intéressais le plus au bout de mes deux années d'études. Et de la communication, je passe au marketing
digital que j'avais pu découvrir rapidement dans ma filière.
Qu'est ce qui t'attire dans le digital ?
Pour moi la licence Marketing Digital est synonyme d'avenir, car les métiers du web sont assez récents et
porteurs de débouchés. J'aime aussi tout ce qui touche à internet et c'est pour moi un grand plaisir de faire
quelque chose qui me plaît.
Où vas-tu ?
Je n'ai pour le moment pas vraiment d'idée finale pour mon avenir, je ne sais pas ce que je ferais plus tard,
c'est pourquoi j'aimerais être le plus polyvalente possible afin d'avoir un minimum de choix dans les
possibilités qui se présenteront à moi.
n°13 / Pierre-Emmanuel Roux
D'où viens-tu ?
Je sors d’une licence de Géographie et aménagement du territoire.
Qu'est ce qui t'attire dans le digital ?
Le digital est un secteur en pleine évolution ; il offre de nombreuses opportunités professionnelles.
Où vas-tu ?
Je vise une fonction de consultant en optimisation de site web et webmarketing, pourquoi pas chez
l’annonceur en tant que chargé de projet.
5/14
n°14 / Sophie Fernandez
D'où viens-tu?
Suite à l'obtention de mon diplôme de brevet technicien supérieur en communication, effectué en alternance
durant 2 ans au sein d'une agence conseil en communication, j’ai acquis l'ensemble des connaissances
respectives au poste de chef de projet junior, d'avantage ciblé dans la communication print.
Qu'est-ce qui t'attire dans le digital ?
Par le biais de cette licence professionnelle, que j'effectue toujours dans cette même agence, je souhaite
me familiariser avec les outils numériques, et d’autre part d’assouvir mon avidité d’apprendre, car j’estime
qu’à l’ère du digital, il est plus que fondamental de savoir allier les nouvelles technologies au domaine de la
communication.
L’acquisition de nouvelles connaissances me permettrait donc de faire évoluer ma pratique en ce sens, de
répondre à ces récents besoins tout en contractant une réelle valeur ajoutée.
Où vas-tu?
Partant du principe que nous sommes en perpétuel apprentissage, que nous ayons 20 ou 40 ans, je
privilégie l'avenir constructif plutôt que passif. N'ayant pas d'idées arrêtées quant à mon avenir
professionnel, je prendrais les décisions en fonction de mes attentes, besoins et propositions. Bien
entendu... cela s'effectuera dans le domaine du marketing et de la communication... d'avantage ciblé digital
cette fois-ci.
n°15 / Florent Mahob
D'où viens-tu?
Je viens de très loin ! Suite à l'obtention de mon bac L en 2007, je ne savais pas quoi faire. Je me suis donc
tourné vers une prépa aux concours des IEP. J'ai ensuite pensé que je pourrais mettre à profit ma pratique
des langues étrangères : j'ai étudié pendant 1 an le chinois à l'université. Ayant compris que les métiers de
la traduction et de l'interprétariat offraient peu de débouchés, je me suis éloigné et j'ai fait du bénévolat
pendant 1 an en République Dominicaine, dans une ONG. Les idées en place, je rentre en France pour faire un
DUT Techniques de Commercialisation en alternance puis la licence pro Marketing Digital. Me voilà !
Qu'est-ce qui t'attire dans le digital?
Le changement. J'aime le changement. Je vais oser dire que le digital évolue presque tous les jours,
l'information et les interactions sont immédiates, tout va tellement vite. Et puis quand on travaille dans ce
domaine, on a des résultats très vite, et j'ai besoin de ça, comme une sorte d'émulation. J'adore l'idée d'être
un acteur de ce que je considère être une révolution : le web 2.0 ! En fait, quand j'avais 13-14 ans, je m'étais
investi dans un site qui s'appelait Kazibao à l'époque. C'était "Le point de rencontre des jeunes sur internet"
: un gros portail avec des forums, des jeux, des tchats... J'ai animé des forums de discussion et des débats
sur ces plateformes. À l'époque, ça s'appelait un modérateur. Aujourd'hui, on appelle ça un Community
Manager. C'est une bonne illustration, je pense, de ce qui m'attire dans le digital.
Où vas-tu?
Je n'ai pas d'idée précise de métier en tête. Je sais juste que j'aime écrire, raconter des histoires. Je pense
donc qu'un métier orienté gestion de contenus ou de communautés virtuelles correspondrait bien.
6/14
Partenaires professionnels
Avec plus de 22 000 emplois, le Grand Lyon est le deuxième pôle français pour les
activités numériques et web, derrière la région parisienne. Plus spécifiquement,
dans le secteur du web, plus de 400 établissements ont été recensés en 2011, qui
emploient près de 3 500 personnes. Parmi ceux-ci les « web agencies » sont les
plus représentées : 34 établissements pour un effectif estimé à 1060 salariés,
d’après la revue DigitalLy de 2012.
C’est pour répondre avec efficience aux besoins en personnel qualifié et pour
participer
à
cette
dynamique
technologique
et
économique que, depuis sa création, la Licence
Professionnelle
Marketing
Digital
est
étroitement
associée à l’industrie digitale en Rhône-Alpes.
Et,
nombreux sont les professionnels qui interviennent dans
le cursus afin de toujours proposer aux étudiants une
formation actualisée et en adéquation avec le marché.
http://www.economie.grandlyon.com/fileadmin/user_upload/fichiers/site_eco/20120426_
gl_numerique_lyon_web_plaquette_fr.pdf
Nos partenariats revêtent plusieurs formes : participation active au Comité de
pilotage, composé à égalité de professionnels et d’universitaires ; parrainage d’une
promotion d’étudiants ; l’animation d’une conférence d’expert ; tutorat d’entreprise
ou encore participation au jury de sélection.

Parrains de promotion
2012-2013 : Christophe Roux, Directeur Marketing Seb (+Lien profil Viadéo/Lindekin)
2011-2012 : Bertrand Gutty, Directeur Associé, PLCom (+Lien profil Viadéo/Lindekin)
2010-2011 : Nicolas Claraz, Président de Cybercité(+Lien profil Viadéo/Lindekin)
2009-2010: Claude Senger, Directeur d’Adcom(+Lien profil Viadéo/Lindekin)
7/14

Conférenciers
Un cycle de conférences est organisé afin d’offrir un autre éclairage du secteur du
numérique par des témoignages. A titre d’exemple :
Claude Senger, « Panorama introductif de l’e-marketing « (2011)
Arc et digital ARC
Xavier du Crest de Villeneuve, « Pourquoi la publicité est -elle différente du
marketing digital » (2011)
8/14
Donna Willis, « Impact des médias sociaux » (2011)
Sébastien Thomas-Chaffange, « Economie numérique du Grand Lyon » (2010)
Jean-Claude Domenget, « Twitter pour les professionnels »(2010)
Laure NELL, “Le marketing mobile” (2011)
Antoine HEBERT, « Les logiciels d’e-commerce » (2011)
Bertrand Gutty, « Impact des médias sociaux dans notre société »(2011)
Rodolphe Roux, « Le digital dans un groupe international » (2012)
9/14
Enseignants
Le contenu pédagogique de la Licence Professionnelle Marketing Digital est assuré
en complémentarité par des professionnels reconnus pour leur expertise et des
universitaires garants de la qualité de l’enseignement.
Philipppe Coudol
Intervenants 2012-20131
10/14
Stefan Asseman

Fonction : Consultant en stratégie des entreprises, KALEYS Conseil

Enseignement : Economie des services
Jacqueline Bérard

Fonction : Consultante en Management de l’Information et en Veille, Thêkê
Conseil

Co-responsable de la Licence

Enseignements : Veille Image & e-réputation ; Veille & Intelligence
économique
Yann Bergheaud

Fonction : Responsable du service universitaire d’enseignement en ligne,
Université Lyon 3
1
Pour info : deux illustrations différentes distinguent les universitaires des professionnels

Enseignement : Droit numérique
Alain Bompard

Fonction : Enseignant-chercheur en Economie Gestion, IUT Lyon 3

Enseignement : Organisation et politique de l’entreprise
Hélène Bouvet

Fonction : Formatrice et Consultante, Helphi com

Enseignement : Stratégie de communication
Amandine Bruckert

Fonction : Enseignante en anglais et responsable des relations
internationales, IUT Lyon 3

Enseignement : Anglais de spécialité
Chantal Butheau

Fonction : Journaliste, Immediat

Enseignement : Réseaux sociaux, influence & e-réputation
Philippe Coudol

Fonction : Consultant stratégies internet, PDG NetCentrik

Enseignement : Stratégie & Web Marketing (1er niveau)
Alexandre Coutant

Fonction : Enseignant chercheur Sciences de l’information et de la
communication, Université Franche-Comté

Enseignement : Sociologie du marketing
11/14
Patrick Desbiolles

Fonction : Directeur Innovation & Projets, Adecco Groupe France

Enseignement : Marketing
Jean-Claude Domenget

Fonction : Enseignant chercheur Sciences de l’information et de la
communication, IUT Montbéliard

Enseignement : Présence numérique & Management des communautés
virtuelles
Laurent Doublier

Fonction : Directeur technique, AdCom

Enseignement : Outils, Analyses statistiques & Mesures
David Eichholtzer

Fonction : Directeur, Wam Référencement

Enseignement : Techniques d’optimisation d’un site
Marcel Galéa

Fonction : Chef du Département Information-Communication, IUT Lyon 3

Enseignement : Conception & Intégration web
Serge Gallardo

Fonction : Directeur artistique, DDB Nouveau Monde

Enseignement : Conception-Rédaction de contenus numériques
12/14
Bertrand Gutty

Fonction : Directeur Associé, PL Com

Enseignement : Stratégie & Web marketing (2ème niveau)
Aude Joly

Fonction : Chef de projet, E-magineurs

Enseignement : Langage et développements web
Valérie Larroche

Fonction : Enseignant chercheur Sciences de l’information et de la
communication, IUT Lyon 3

Co-responsable de la Licence

Enseignements : Etude, reformulation mots-clés & Approche marché ; Veille
Image & e-réputation ; Société numérique
Léo Levent-Sagtejkin

Fonction : Responsable Pôle Editorial, Cybercité

Enseignement : Ecriture web & Référencement
Pascaline Payette

Fonction : Communication, création, formation

Enseignement : Ergonomie
Serge Piediscalzi

Fonction : Directeur de création, Indiana

Enseignement : Conception, rédaction de contenus numériques
13/14
Hélène Piment

Fonction : Gérante, Oatis

Enseignement : Gestion de contenus & CMS ; Gestion de projet
Claude Senger

Fonction : Directeur, AdCom

Enseignement : Gestion de campagne, Achats mots-clés & liens sponsorisés
Martine Vila-Raimondi

Fonction : Enseignant chercheur Sciences de l’information et de la
communication, Université Lyon3

Enseignements : Conception-Rédaction de contenus numériques ; Société
numérique
14/14
Téléchargement