Version imprimable

publicité
Buxus sempervirens
Nom latin : Buxus sempervirens
Nom vernaculaire : Buis, Buis commun ou sempervirent, Bois, Boix,..
Rang taxonomique : Espèce
Description :
Arbuste de 6 à 10m, commun en Méditerranée, à feuilles
persistantes et à l'odeur très caractéristique. C'est un arbuste
très souvent utilisé pour ses qualités ornementales,
notamment dans les jardin à la Française comme Versailles
ou Vaux-le-Vicomte. Ecorce lisse et brune chez les individus
jeunes, mais qui se craquèle avec le temps. Fleurs très petites
en glomérules (1 fleur femelle pour 6 mâles) et présentent une
odeur nauséabonde. Le fruit est une capsule. Les graines sont
dispersées par les fourmis.
Titre de la photo : Buxus sempervirens
Source de la photo : Leo Michels (Wikimedia commons)
Lignée taxonomique :
Eukarya => Bikonta => Lignée verte => Chlorobionta => Spermatophyta => Angiospermae / Magnoliophyta =>
Buxales => Buxaceae => Buxus => Buxus sempervirens
Type d'utilisation
Utilisation
Horticole
Plante ornementale
Toxicité
Plante toxique à l'ingestion
Religieux
Utilisation des branches pour la fête des rameaux
Milieu de vie du taxon :
Garrigue *
Définition
Végétation éparse de types arbustives naines comprise
entre 50 cm et 1 m sur sols généralement calcaires
* : espèce représentative du milieu
Caractéristiques du taxon :
Ecologie :
Comportement saisonnier : Vivace,
Distribution : Afrique septentrionale, Presque toute la France,
Habitat : Lieux secs et arides, surtout calcaires,
Morphologie :
Etamines : Etamines opposées aux sépales,
Nombre d'étamines : 4 étamines libres,
Feuille :
Aspect de la feuille : Feuilles brièvement pétiolées, Feuilles coriaces, Feuilles entières, Feuilles glabres,
Feuilles luisantes, Feuilles opposées, Feuilles ovales-lancéolées, Feuilles persistantes, Feuilles à bord légèrement
révoluté,
Couleur de la feuille : Feuille plus pâle en dessous, Feuilles vert foncé brillant au dessus,
Taille de la feuille : Feuilles de 15-30 mm de long,
Fleur :
Aspect de la fleur : Fleurs en glomérules axillaires compacts, Fleurs monoïques, Fleurs sessiles,
Couleur de la fleur : Fleurs jaunâtres,
Fleur femelle : au centre en forme de triangle,
Fleur mâle : Plusieurs mâles entourant une femelle centrale,
Pétale : Pas de pétales,
Style : 3 styles courts, Styles persistants, Styles périphériques, Styles épais,
Fruit :
Capsule : Capsule coriace, Capsule glabre, Capsule ovoïde à 3 cornes, Capsule s'ouvrant en 3 valves
chacune à 2 graines, Capsule sessile,
Taille du fruit : Capsule de 6-7 mm de long,
Graine :
Aspect de la graine : Graines noires luisantes, Graines oblongues trigones,
Plante :
Aspect de la plante : Abrisseau, Arbrisseau touffu, Arbrisseau très ramifié, Arbrisseau à bois jaunâtre très
dur, Arbrisseau à jeunes rameaux tétragones pubérulents, Arbrisseau à odeur assez âcre,
Taille de la plante : Arbrisseau de 1-5 mètres,
Périanthe : Périanthe entourés de bractéoles à la base, Périanthe à 4 sépales inégaux,
Tige :
Aspect de la tige : Jeunes tiges quadrangulaires,
Reproduction :
Dissémination des graines : Endozoochore,
Pollinisation :
Pollinisateur : Insectes,
Gestion du milieu :
Espèce végétale pouvant faire l'objet d'une réglementation préfectorale. Croissance lente, facile à la taille, très utilisée
en ornementation des jardins, mais la fleur dégage une odeur peu agréable
Cette plante pousse préférentiellement sur des sols calcaires. Cette plante peut être exposée en plein soleil ou à
l'ombre, et supporte bien la sécheresse.
La coupe des spécimens anciens pour le bois a entrainé une quasi-disparition des individus agés à l'état naturel.
Cycle de vie :
Espèce vivace
Utilisation par l'homme :
Plante ornementale utilisée dans les jardins (en particulier au 16ème et 18ème siècle), le bois du buis est aussi utilisé
en ébénisterie (meubles et instruments de musique). Le bois est très dur, et le polissage le rend très agréable
visuellement. Enfin, de multiples utilisations médicales sont reportées à faible doses (contre la malaria, les rhumatismes,
mais plusieurs sources rapportent une forte toxicité à forte dose, lié à un alcaloïde stéroidique vomitif et diarrhéique.
Histoire :
Cette plante serait originaire d'Asie (région de la mer Noire, Caucase à Himalaya).Les grecs l'auraient introduite en
Méditerranée pour l'utilisation du bois. Assimilé chez les Grecs à Hadès, dieu de l'enfer (à cause du feuillage persistant:
la vie perdure pendant l'hiver).
Téléchargement
Explore flashcards