La coronarographie

publicité
La coronarographie
Pour la clientèle de l’unité de court séjour,
ambulatoire et hospitalisée
Hôpital Maisonneuve-Rosemont
Cette brochure a été conçue pour vous donner des
informations générales sur la coronarographie. Nous
comprenons que cet examen peut susciter de l’inquiétude.
N’hésitez pas à nous faire part de vos questions
et préoccupations.
Qu’est-ce qu’une coronarographie ?
Cet examen consiste à introduire un cathéter via une artère,
habituellement celle de l’aine ou celle du poignet, pour
déterminer la présence et l’endroit d’un blocage dans les
artères de votre coeur. Dans le cas d’un blocage de l’une
de ces artères, le médecin pourra faire une dilatation au
moment même de l’examen, si cela est jugé opportun.
Cet examen est fait sous anesthésie locale, donc vous resterez
éveillé. La durée de l’examen varie de 10 à 30 minutes.
Toutefois, si le médecin procède à une dilatation (angioplastie),
la durée de l’intervention pourrait être d’environ une heure.
Vous pourriez rester entre 1 et 2 heures après l’examen pour
surveillance avant de retourner dans votre chambre.
Voici les complications les plus fréquentes :
• allergies (médicaments, produit de contraste iodé);
• complication au site de ponction de l’artère (saignements,
hématome, ecchymose);
• complications cardiaques, vasculaires et neurologiques
(douleur à la poitrine, palpitations, mobilisation d’un caillot
et reblocage de l’artère).
Préparation requise
• Vous devrez être à jeun à partir de minuit.
• Si vous êtes allergique à l’iode, il est important de nous en
aviser. Nous devrons procéder à une préparation spéciale.
Pour la clientèle hospitalisée à l’unité coronarienne ou
l’unité de cardiologie du 10 AB, vous aurez la possibilité de
visualiser la vidéo sur la coronarographie avant l’examen.
• Prenez tous vos médicaments le matin même de l’examen
comme à l’habitude, sauf avis contraire. Si vous prenez
un médicament pour éclaircir le sang, vous aurez une
procédure à suivre pour l’arrêt temporaire de ce médicament.
Sinon, informez-vous auprès de votre médecin.
• Attention, si vous êtes diabétique ne prenez ni insuline,
ni hypoglycémiants oraux (ex. : Diabeta®,Glucophage®,
Orinase®, Prandase®, Diabenese®, Diamicron®,
GlucoNorm®, Avendia®). Vérifiez votre glycémie.
Comment se déroule l’examen ?
• Nous vous demanderons de signer un consentement.
• Nous vous installerons un soluté.
• Arrivé à la salle d’examen, nous vous installerons un
moniteur cardiaque afin de surveiller votre rythme
cardiaque.
• Nous procéderons à un rasage au site de ponction qui peut
être au niveau des aines ou du poignet.
• Durant l’examen, vous serez couché sur le dos et une
caméra se déplacera très près au-dessus de votre thorax.
Il sera important de ne pas bouger tout au long de l’examen.
2
Hôpital Maisonneuve-Rosemont
• Le médecin procédera à une anesthésie locale. Il est fort
probable que vous ayez une impression de brûlure au site
d’injection à ce moment.
• Lorsque le médecin injectera le liquide radio opaque, vous
pourriez ressentir une chaleur généralisée qui ne dure que
quelques secondes. Si vous ressentez de l’inconfort durant
l’examen, avisez-nous.
• L’examen terminé, on appliquera un pansement compressif
sur le site d’entrée du cathéter afin d’éviter un saignement.
Quelles sont les précautions à suivre après
l’examen ?
• Nous prendrons fréquemment votre pression artérielle,
votre pouls et vérifierons le site de ponction ainsi que la
coloration de la jambe ou du bras.
• Vous devrez garder le lit pour une période variant de 2 à
12 heures, selon la recommandation de votre médecin.
• Vous devrez garder le bras ou la jambe allongée selon le
site de la coronarographie.
• Vous devrez également garder le pansement compressif
à l’aine ou au bras de 2 à 12 heures, après quoi, il sera
enlevé par l’infirmière et remplacé par un diachylon.
Celui-ci devra être enlevé 2 jours après la procédure.
• Vous pourrez manger environ 2 heures après l’examen.
• Il faudra éviter de soulever des objets lourds et limiter vos
activités jusqu’à 48 heures après l’examen.
• Il n’est pas recommandé de prendre un bain pour les
premières 72 heures, mais la douche est permise.
Hôpital Maisonneuve-Rosemont
3
• Il peut y avoir présence d’une ecchymose (bleu)
et d’une légère induration (bosse dure) qui disparaîtront
graduellement dans les 2 semaines qui suivent.
• Il est normal de ressentir un léger inconfort au site de la
coronarographie. Cet inconfort peut durer jusqu’à deux
semaines.
• Pas de conduite automobile si vous devez recevoir des
sédatifs et des narcotiques. Vous devez obligatoirement être
accompagné ou prévoir l’être pour le retour à la maison car
votre jugement et vos réflexes pourraient être affectés par la
médication reçue.
Si vous deviez recevoir des médicaments pour diminuer
l’inconfort ou pour vous détendre pendant ou après
l’intervention, il est défendu et ce pour 24 heures :
- de conduire un véhicule;
- d’utiliser une machine dangereuse;
- de prendre des décisions importantes;
- de signer tout document légal;
- de consommer de l’alcool ou des drogues.
• Certains effets secondaires peuvent survenir suite à
l’administration des opiacés tels que somnolence, nausées,
vomissements et étourdissements. De plus, il faut rester
à l’affût des effets secondaires peu fréquents mais très
importants : vision embrouillée, difficulté à uriner,
confusion, dépression respiratoire et hallucinations
visuelles, tactiles ou auditives.
Il est important d’informer l’infirmière ou le médecin si vous
avez déjà mal réagit à des médicaments sédatifs et/ou
narcotiques.
4
Hôpital Maisonneuve-Rosemont
Pour plus d’information, veuillez vous référer au document
Soulager sa douleur à domicile avec des médicaments
analgésiques opiacés (CP-MUL-001).
• Demandez à votre médecin quand pourrez-vous retourner
au travail. Le genre de travail que vous faites influencera la
date du retour.
• À la maison, s’il y a apparition de saignement au site de
l’examen, étendez-vous et faites une pression avec un
linge propre. Si le saignement persiste, communiquez avec
nous ou présentez-vous à l’urgence.
• Si l’on vous prescrit du Plavix® / Effient® / Brilinta®),
vous prendrez ce médicament en plus de tous vos autres
médicaments, et ce, pour la période prescrite par votre
médecin.
• Si le médecin a procédé à la dilatation de l’une de vos
artères, vous ne pourrez pas passer de résonance
magnétique avant 3 mois.
Points à surveiller dans les jours suivant l’examen :
• douleur persistante (au site de l’examen);
• augmentation de l’induration (bosse dure) au site de
l’examen;
• rougeur, chaleur au site de l’examen;
• saignement ou écoulement;
• température buccale au-dessus de 38,5o C.
Si vous ressentez un ou plusieurs de ces symptômes,
communiquez avec nous au 514 252-3470
(Unité de cardiologie).
Hôpital Maisonneuve-Rosemont
5
Guide de références pour la clientèle
de cardiologie
Références à l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont
1. L’infirmière de la clinique externe de cardiologie, du lundi
au vendredi, entre 8 h 30 et 16 h 30, au 514 252-3400,
poste 1650.
2. Laisser un message à votre cardiologue, du lundi
au vendredi, entre 8 h et 16 h au 514 252-3812 ou
514 252-3400, poste 4470.
3. Pour information ou inscription au cours
« Nouveau départ pour mon coeur » (rencontre avec
une infirmière, une nutritionniste et une pharmacienne)
appeler au 514 252-3470. Le tout est offert gratuitement.
4. L’infirmière de l’unité de cardiologie, 10e AB,
au 514 252-3470.
Vous avez des questions concernant vos droits
et intérêts ?
Les membres du comité des usagers de l’HMR peuvent vous
renseigner sur vos droits et intérêts. Vous pouvez les joindre
au 514 252-3925 ou au [email protected]
6
Hôpital Maisonneuve-Rosemont
Notes personnelles
Notes personnelles
CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal
Hôpital Maisonneuve-Rosemont
5415, boul. de l’Assomption
Montréal QC H1T 2M4
Téléphone : 514 252-3400
www.maisonneuve-rosemont.org
Tous droits réservés
© CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal, HMR, 2015
CP-MED-107
Téléchargement
Explore flashcards