Exercices sur les classes de mots

advertisement
Discriminer les classes de mots… pour faire moins d’erreurs!
Donne la classe de chacun des mots surlignés.
1. La violence est le dernier refuge de l’incompétence.
2. Quelqu’un qui vous répète toujours qu’il n’est pas fou doit avoir
quelques doutes.
3. Être en vacances, c’est n’avoir rien à faire et avoir toute la journée
pour le faire.
4. Puisque cette jeune fille sent si bon, il se doit d’aller lui parler.
5. À quoi ça sert d’être connecté à la terre entière si on n’a rien à se
dire?
6. J’ai mis de nombreux efforts pour effectuer ce travail!
7. Leurs chansons sont poétiques, mais je leur ai dit de revoir leurs
mélodies.
8. Mes parents travaillent avec des Anglais.
9. Les coutumes irlandaises ont survécu à des centaines d’années
d’oppression.
10. Elle est fort gentille.
Choisis le bon mot dans la parenthèse (le nom ou le verbe?).
***Exercices tirés de ccdmd.qc.ca
1. J’aime tellement mon (balai – balaie) en genêt que je refuse de le
suspendre à un (clou –cloue), comme, je me (rappel – rappelle), le
faisait ma mère.
2. Je ne (balai – balaie) jamais avec mon (balai – balaie) en genêt,
car c’est un noble instrument ayant quelque (attribut – attribue)
magique.
3. En effet, il vient toujours quand je l’(appel – appelle), et au premier
(appel – appelle), sur le champ, illico, sans se faire prier.
4. Cependant, personne ne veut me croire, mais je (clou – cloue) le
bec à tous ceux qui acceptent de venir chez moi pour vérifier.
5. Toutefois, peu de gens ont eu envie de venir voir mon (balai –
balaie) : le (calcul – calcule) est vite fait, et sur les doigts d’une
seule main.
6. Je te ( conseil – conseille) de ne pas relever ce (défi-défie), car je
crains pour l’(émail-émaille) de tes dents.
7. Ce (cri- crie) jailli des profondeurs de son âme, aussi bref qu’un
(éclair-éclaire), (défi-défie) toute interprétation.
8. L’enfer est pavé de bonnes intentions, et depuis que j’ai suivi ton
(conseil- conseille) bien intentionné, je (vie-vis) en enfer.
9. Je vous (salut – salue) Marie pleine de grâces et je vous (signal –
signale) que je n’ai toujours pas gagné à la loterie.
10. Au (signal – signale) du (réveil – réveille), le soldat se lève et (salut –
salue) son drapeau.
11. Il se souvient des jours heureux et il (soupir – soupire).
12. Il se fait du (souci – soucie) pour les mésanges, pour la voisine et
pour son chat, mais il ne se (souci – soucie) jamais de moi.
13. Depuis qu’il a perdu son (travail – travaille), sa mère le (soutien –
soutient) financièrement.
14. Il (tri – trie) ses papiers, il jette ses vieux vêtements et il (soutien –
soutient) encore qu’il n’a pas l’intention de partir.
15. Sa bru (vol – vole) à l’étalage depuis qu’elle ne (travail – travaille)
plus.
16. Elle s’est fait mordre, elle est revenue avec un gros (trou – troue) au
milieu de la main, mais elle continue d’exhiber son chien dans les
concours de beauté.
Téléchargement