Document

advertisement
L'essentiel
La production d'uns on est due à la vibration d'une source (cordes, tuyaux, cordes vocales, etc..)
Cette vibration entraîne une variation de pression de l'air qui se propage et qui atteint le récepteur.
(un son transporte de l'énergie mécanique)
Un son est caractérisé par :
 une fréquence exprimée en hertz (Hz)
 Un niveau d'intensité acoustique exprimé en décibel (dB)
1
La période T exprimée en seconde et la fréquence f exprimée en hertz sont liées par la relation : T=.
La perception d'un son dépend à la fois de sa fréquence et de son intensité. Une exposition à une
intensité acoustique élevée présente des effets néfastes sur l'oreille.
La hauteur d'un son dépend de sa fréquence.
Les sons audibles appartiennent à un intervalle de fréquence compris entre 20 et 20 000 Hz.
(Voir TP)
http://physiquecollege.free.fr/college_lycee/troisieme/electricite/frequence_sons.htm
On retiendra :

Les sons audibles par l’oreille humaine ont des fréquences comprises entre 20 Hz et 20 000
Hz.

On définit alors la « hauteur » d’un son comme la nature plus ou moins grave ou aigu du
signal perçu.

Ainsi on distingue trois catégories :
 Les « sons graves » de fréquences comprises entre 20 Hz et 300 Hz
 Les « sons médium » de fréquences comprises entre 300 Hz et 1 500 Hz
 Les « sons aigus » de fréquences comprises entre 1 500 Hz et 20 000 Hz

Au-delà des sons aigus de fréquences supérieures à 20 000 Hz, commencent les
« ultrasons » perceptibles uniquement par certains animaux.

En deçà des sons graves de fréquences inférieures à 20 Hz, commencent les « infrasons ».
Le niveau d'intensité acoustique et les dangers encourus.
Le niveau d'intensité sonore caractérise la puissance d'un son.Elle se mesure avec un sonomètre et
s'exprime en décibel (dB)
Au-delà d'un niveau d'intensité acoustique de 85 dB, un son présente des dangers pour le système
auditif.Au dela de 110 dB, une douleur est ressentie.
La protection contre les bruits
Pour se protéger des nuissances dues sons extérieurs, il existe des isolants phoniques.
Les isolants phoniques absorbent une grande partie de l'energie mécanique véhiculée par les sons.
Le diagramme de Fletcher et Munson
L'ensemble de courbes de la figure ci-contre est
appelée diagramme de Fletcher et Munson. Il
représente les courbes d'égale sensation sonore
d'une oreille humaine normale en fonction de la
fréquence.
La zone d'audition normale est comprise entre la
limite de la douleur (vers 120 décibels) et le seuil
d'audition (0dB à 1000Hz). Elle est en outre
limitée vers 30 Hz pour les fréquences basses et
vers 15000 Hz pour les fréquences haute.
Ce diagramme est une moyenne. Il montre que la
sensibilité de d'oreille est maximale entre 1000 et
5000Hz. Les limites évoluent d'un sujet à l'autre
et pour un même individu en fonction de l'âge ou
des maladies et accidents.
Téléchargement