Choix d`un interrupteur Schneider Electric

publicité
Compléments techniques
Choix d'un interrupteur
Schneider Electric
Le choix doit se faire en fonction :
b des caractéristiques du réseau sur lequel il est
installé,
b de la localisation et de l'application,
b de la coordination avec les dispositifs de protection
amont (surcharges et court-circuits en particulier).
Critères de choix
Caractéristiques du réseau
La détermination de la tension nominale, de la fréquence nominale et de l'intensité
nominale s'effectuent comme pour un disjoncteur :
b tension nominale = tension nominale du réseau
b fréquence = fréquence du réseau
b intensité nominale = courant assigné de valeur immédiatement supérieure
au courant de la charge aval. On notera que le courant assigné est défini pour
une température ambiante donnée et qu'il y a éventuellement à prendre en compte
un déclassement.
Localisation et application
Cela détermine le type et les caractéristiques ou fonctions majeures que doit
posséder l'interrupteur. Il y a 3 niveaux de fonctions (voir tableau ci-contre) :
b fonctions de base, pratiquement communes à tous types d'interrupteurs :
v le sectionnement, la commande, la consignation, la sécurité.
b fonctions caractéristiques complémentaires
v elles sont directement la traduction des besoins de l'utilisateur
et de l'environnement dans lequel l'interrupteur se situe. Ce sont :
- les performances de type industriel
- la nécessité d'arrêt d'urgence
- le niveau de Icc
- le type de verrouillage
- le type de commande
- la catégorie d'emploi
- le système de montage.
b fonctions spécifiques
v elles sont liées à l'exploitation et aux contraintes d'installation. Ce sont :
- les protections différentielles
- les commandes électriques
- l'ouverture à distance (fonction "arrêt d'urgence")
- la débrochabilité.
Le tableau ci-après permet le choix de l'interrupteur par rapport au besoin.
b tableau de choix
Le recoupement du tableau K des applications (voir page 558F4800/5) avec le
tableau M des caractéristiques des interrupteurs (voir page 558F4800/7) permet de
préciser la gamme d'interrupteurs à utiliser.
Coordination
Tous les interrupteurs doivent être protégés par un dispositif de protection contre
les surintensités, situé en amont.
Les tableaux des "compléments techniques" ci-après indiquent le DPCC (disjoncteur
ou fusible) qui assure une bonne coordination avec les interrupteurs en cas de courtcircuit aval, en fonction de la tenue électrodynamique ou du pouvoir de fermeture en
court-circuit de l'appareil.
version: 2.1
558F4800.indd
Téléchargement
Explore flashcards