Protéger votre enfant contre l`infection à rotavirus

publicité
Protéger votre enfant contre l’infection à rotavirus
Qu’est-ce que l’infection à rotavirus?
Le rotavirus est un virus causant une infection gastro-intestinale. Il est très contagieux et s'attaque généralement aux
enfants âgés de 6 mois à 2 ans. Il se manifeste par des symptômes tels que la fièvre, des vomissements, une diarrhée
liquide et des douleurs abdominales, qui peuvent s'étendre sur une période de trois à huit jours. La perte de fluides en
raison des vomissements et de la diarrhée peut entraîner la déshydratation chez les jeunes enfants. L'infection à rotavirus
est l'une des causes les plus courantes des visites médicales et d'hospitalisation chez les enfants de ce groupe d'âge.
Quel est le mode de transmission du rotavirus?
Le rotavirus se propage facilement par la bouche. Les selles des enfants infectés renferment beaucoup de germes qui
peuvent se retrouver sur leurs mains ou sur celles des personnes soignantes, ou encore sur les surfaces. Il se propage
par le contact avec une personne infectée ou, indirectement, avec des articles contaminés (jouets, meubles, etc.).
Comment peut-on prévenir l’infection à rotavirus?


Faites vacciner votre enfant.
Lavez souvent vos mains et celles de votre enfant, notamment après un changement de couche, après être allé(e) à
la salle de bains et avant de cuisiner.
Pourquoi recommande-t-on le vaccin contre l’infection à rotavirus?
Ce vaccin aide à prévenir la maladie chez les jeunes enfants et sera offert aux enfants de 2 et 4 mois dans le cadre du
programme de vaccination de Terre-Neuve-et-Labrador. Il sera administré sous forme liquide, par voie orale.
Le vaccin contre l’infection à rotavirus cause-t-il des effets secondaires?
Après avoir reçu le vaccin contre l'infection à rotavirus, certains enfants (plus de 10 %) peuvent ressentir des effets
indésirables fréquents tels que de l'irritabilité, de la fièvre et une perte d'appétit pendant un jour ou deux. Très peu
d'enfants (moins de 10 %) peuvent ressentir d'autres effets indésirables moins courants, par exemple de la fatigue, de la
diarrhée, des vomissements, de la toux et le nez qui coule.
Y a-t-il des cas où ce vaccin ne devrait PAS être administré?





Enfants ayant eu une réaction allergique (difficultés respiratoires, urticaire ou éruption cutanée) à une dose antérieure
du vaccin antirotavirus.
Enfants ayant eu une réaction allergique à l'un des ingrédients du vaccin ou à l'une des composantes du flacon.
Enfants ayant des antécédents d'invagination (un segment de l'intestin se replie à l'intérieur d'un autre, entraînant une
enflure de la paroi intestinale et des saignements).
Enfants souffrant d'une malformation congénitale du tractus gastro-intestinal non corrigée pouvant entraîner une
invagination.
Enfants souffrant d'un déficit immunitaire combiné sévère (DICS).
L’enfant peut-il être allaité après l’administration du vaccin?
Oui. L'allaitement peut se poursuivre pendant la période d'immunisation. Il n'existe à ce jour aucune preuve indiquant que
l'allaitement réduirait la protection offerte par ce vaccin.
L’enfant peut-il manger ou boire avant ou après l’administration du vaccin?
Oui. L'enfant peut manger et boire (y compris être allaité) sans restrictions, avant et après l'administration du vaccin.
Pour obtenir des renseignements ou des services
supplémentaires, communiquez avec l'autorité régionale
de la santé de votre collectivité dont le numéro apparaît
dans votre annuaire téléphonique.
CDC-18
Juillet 2015
Téléchargement
Explore flashcards