Aspects légaux de la gestion forestière en Allemagne J`ai peu de

publicité
Aspects légaux de la gestion forestière en Allemagne
J’ai peu de connaissances sur les approches écologiques et forestières dans la forêt française –
en matière de foresterie, je me réfèrerai à l’Allemagne :
•
•
•
•
•
Le principal organisme légal de la gestion forestière en Allemagne est la Loi (Acte)
Fédérale Forestière. A ce niveau, vous trouvez la définition des droits et obligations
des propriétaires forestiers et tout ce qui est en lien avec la « gestion régulière des
forêts » (ordnungsgemäße Forstwirtschaft) et ainsi supporté par la loi. Comment est
régulée la forêt en France ? les règles sont elles appliquées en conséquence ? les abus
sont-ils sanctionnés ?
Les coupes à blanc sur plus de 2ha sont interdites en Allemagne. De nombreux autres
aspects sont plus floues mais ceci est une règle très stricte et les infractions sont
sévèrement appliquées. De manière intéressante, cette obligation n’est pas régulée par
la Loi (Acte) Fédérale Forestière mais par la Loi Fédérale de Conservation de la
Nature. Je suppose que ceci est une règle particulière au cas de l’Allemagne. La
réglementation française sera différente mais je n’en connais aucun détail.
Au niveau de plus en plus de région, je pense la majorité actuellement, les forestiers
essaient de gérer la foret en « canopée fermée », ce qui veut dire : ne récolter que les
arbres intéressants et de manière dispersée, opérer ainsi de manière sélective et éviter
les « coupes à blanc ». Cela étant dit, nous avons hérité de forêt mono spécifiques
(majoritairement sapins – Fichte – en Allemagne de l’Ouest, et pins – Kiefer – en
Allemagne de l’Est).
Les aires protégées (Pas) sont largement prioritaires en matière de conservation de la
nature. La zone concernée est-elle une aire protégée d’une certaine catégorie ?
La « philosophie » dominante en matière de foresterie en Allemagne est celle de la
multifonctionnalité. Cela étant dit, la plupart des forestiers adhère à l’idée que la forêt
doit être gérée de manière à servir la société le plus diversement possible :
écologiquement – purification de l’eau, production d’oxygène, tampon du micro
climat local, stockage de dioxyde de carbone etc… ; économiquement – production de
bois et autres biens… ; socialement – création d’emplois, espace de loisir, critère
d’identification pour une région donnée, etc… Dans d’autres pays, les fonctions de la
forêt sont délibérément distribuées géographiquement : une partie de la forêt est
destinées à produire du bois, une autre partie est destinée à la protection de la nature et
ainsi de suite. Ce qui me sidère dans la cas présent est qu’ils ont fait une « coupe à
blanc » près d’une ancienne tombe, dégradant ainsi pour plusieurs décades la beauté
d’un site sans que cela ne soit nécessaire. La gestion en « canopée fermée » aurait
permit de gérer la forêt (quelque pu être l’objectif global de la gestion forestière de
cette forêt en particulier) sans nuire de manière irrémédiable à « l’esprit » du site.
Ceci est un début, quelque chose sur les implications légales. Je vais tâcher de dégager un peu
de temps pour étendre un peu sur les aspects écologiques de la gestion forestière…
Stefan Kreft
Téléchargement
Explore flashcards