Des fruits, des graines

publicité
Page 1
Des fruits, des graines
par Mireille Grimont
Larousse
Le fruit (fructus) est l'organe végétal issu du développement de l'ovaire, à la suite de la fécondation des ovules et
qui, à maturité, contient les graines. Il sert de protection pendant le développement des graines, puis participe à leur
dissémination.
La graine (grana) est la partie du fruit qui contient l'embryon issu de la reproduction sexuée, qui est entouré d'une
enveloppe protectrice : le tégument. Après la fécondation, la phase de maturation permet à l'embryon de commencer
son développement à l'intérieur de la graine : cotylédons(feuilles embryonnaires), ébauches de racine (radicule) et de
tige (gemmule). Encore protectrice, la graine contient les matières nutritives stockées dans l'albumen qui seront absorbées par les cotylédons de l'embryon. Quand la graine sera desséchée, les cotylédons aideront la jeune plantule à
conquérir son autonomie.
Secs, charnus ou juteux, les fruits sont très variés.
L'akène : fruit sec indéhiscent (qui reste clos) dont la graine unique n'est pas soudée à son enveloppe appelée péricarpe. (Gland, noisette, samare, pissenlit...)
La baie, charnue contient une ou plusieurs graines (pépins) enveloppées d'un endocarpe charnu. ( Tomate, raisin,
olive, agrumes...).
La drupe, fruit charnu à noyau dont la graine ou amande est à l'intérieur d'un
endocarpe dur. (Cerise, abricot, prune …).
Page 2
botago.fr
Wikipédia
snv.jussieu.fr
Les graines
Semences de vie des plantes, réserves nourricières des embryons de leurs futures plantules, nous devons aux graines
l'essentiel de notre alimentation depuis les temps préhistoriques ! Et, pour avoir ces précieuses denrées toujours à portée de main, les cueilleurs se sont faits agriculteurs !
Qu'elles soient enveloppées dans toutes sortes de réceptacles, capsules, noyaux, pyxides, siliques, gousses et autres,
elles ont des stratégies multiples pour se disséminer : poussières, ailes ou parachutes portés par le vent, crochets pour
s'agripper aux poils des bêtes ou à nos chaussettes, flotteurs pour eaux courantes, trésors pour écureuils, grives ou sit telles qui les oublient quelque-part en chemin...
Pourront-elles trouver là, lumière, humidité, terrain favorable pour
germer ?
En l'absence de ces bonnes conditions, certaines se font « belles au bois dormant » pendant des années, comme les légumineuses stockées au British Muséum : incendié lors de la dernière guerre, le bâtiment fut copieusement arrosé par
les pompiers : alors, dans les cendres inondées, se mirent à germer les belles endormies vieilles de 146 ans !
Séduits par cette dormance, nos chercheurs en ont « pris de la graine » pour la procréation médicalement assistée : les
spermatozoïdes animaux ou humains peuvent être soumis à la cryogénie et restitués à posteriori.
À quand le réveil d'un embryon « Hibernatus » ?
Téléchargement
Explore flashcards