Qu`est ce que la vérité? "La croyance n`est qu`un mot, une pensée, c

advertisement
Qu’est ce que la vérité?
"La croyance n'est qu'un mot, une pensée, c'est une chose absolument destructrice.
Celle-ci divise les gens, les endurcit, les pousse à se haïr réciproquement, à cultiver la
guerre d'une façon détournée."
Jiddu Krishnamurti - 1895-19861
Les connaissances sont acquissent, cela est un fait, mais lorsqu’on essaye de comprendre la
fiabilité de sa source; peu ont actuellement trouvé la réponse exacte. Il y a des conditions
nécessaires à la connaissance, ces conditions ont changé à travers le temps, mais ils peuvent
chacun assurer la fiabilité d’une certaine façon.
On considère les énoncés de connaissance comme plus fiables que les énoncés d’opinion et
les énoncés de croyances. Mais pourquoi? Bien dans la tradition philosophique occidentale,
depuis Platon, les épistémologues ont fait valoir qu’au moins deux conditions doivent être
atteintes pour que n’importe qui dise qu’il a la connaissance, doit, être capable de prouver que
ce qu’il connaît est vrai. Ces deux conditions sont la vérité et la croyance; mais la croyance
vraie et ses conditions se font refuser par le philosophe célèbre Platon. Platon explique que
quand ce que nous croyons est vrai, on pourrait supposer que nous avons réussi à connaître ce
que nous croyons. Alors on peut voir qu’une croyance qui conforme la vérité n’est pas
équivalente à la connaissance, lorsqu’elle est déduite d’une croyance erronée.
À la suite de l’antiquité, la croyance vraie justifiée est ensuite la méthodologie employée afin de
t’assurer de la fiabilité des sources de connaissance. Celui-ci requiert trois conditions pour que
ta croyance soit vraie, mais lui encore, se fait réputée comme possiblement ne pas bien jugées
si la vérité de la connaissance. Edmund Gettier et certains autres philosophes font l’argument
qu’il y a certains moments ou qu’une croyance vraie justifiée peut être fausse.
Le doute présent dans la croyance vraie justifiée et la croyance vraie et normale; il n’y a pas
une seule méthodologie de n’importe lequel sujet dans le monde qui est 100 % justifiée à être
parfaite. Mais il y a toujours du doute lorsqu’on cherche pour la vérité. Spécialement dans
l’épistémologie et la philosophie; les sciences qui cherchent et questionnent pour recevoir la
vérité.
Les réponses des philosophes aux questions d’ordre épistémologique et scientifique sont
convaincantes même avec le doute qu’elle peut présenter; les questions qui préoccupent les
philosophes des sciences et l’épistémologie sont les questions qui peuvent actuellement être
répondre. Depuis le XVIIe siècle, la science, ainsi que tous les autres domaines de la
connaissance, a développé des moyens plus rationnels et efficaces pour expliquer le monde et
acquérir des connaissances. Avec une approche comme ceci envers répondre les questions,
les réponses sont convaincantes. Aussi, lorsqu’on pose une question authentique, qui est
motivée par les désirs sincères de connaître les raisons des convictions de l’autre personne,
alors elle pourrait être profondément épistémologique. L’authenticité assure que le philosophe
puisse répondre et être convaincant. L’authenticité veut assurer que c’est la vérité qui sorte.
L’épistémologie et la philosophie des sciences ne sont pas là pour juste répondre à des
questions avec la vérité, ils ont aussi un rôle dans la vie de tous les jours et dans les autres
disciplines.
1
https://qqcitations.com/citation/204074
Dans les autres disciplines…
L’épistémologie joue un rôle dans les disciplines qui entourent les sujets touchés par elle, puis
sa sœur qui l’entraide souvent; la philosophie des sciences.
L’épistémologie a pour sujet plusieurs choses que la philosophie des sciences amplifie, les
deux branches s’aident à s’approfondir chacune; comme sœur, elle se garde différente, mais a
une apparence très similaire. L’épistémologie influence la philosophie des sciences, à cause
d’elle, elle recherche des informations et puises dans sa connaissance pour répondre aux
questions.
La philosophie des sciences est la branche de la philosophie qui étudie les fondements
philosophiques, les systèmes et les implications de la science, qu’il s’agisse de sciences
naturelles (physique, biologie, etc.) ou de sciences sociales (psychologie, économie, etc.). La
philosophie des sciences est à rapprocher de l’épistémologie... domaines auxquels elle
emprunte beaucoup et auxquels elle pose de nouveaux questionnements.2
La logique, l’épistémologie et la philosophie des sciences constituent un domaine qui couvre
une vaste gamme de sujets et de questions, notamment la métaphysique, la méthode
scientifique, les sciences et les valeurs, et même l’histoire des sciences, puisque le
développement de nouvelles idées soulève inévitablement beaucoup de questions
philosophiques et conceptuelles. Les sciences dont il est ici question vont des mathématiques
aux sciences naturelles (biologie, chimie et physique), en passant par les sciences sociales
(anthropologie, économie et sociologie) et différents aspects de la médecine.3
Dans la vie de tous les jours...
L’aspect de ma vie que l’épistémologie et la philosophie des sciences ont le plus d’influence est,
comment je puise dans mes connaissances pour répondre aux autres.
Il y a des instants dans ma vie quotidienne où la connaissance directe et la connaissance
indirecte viennent en jeu, mais ce n’est pas la seule connaissance que je puisse dedans; il y a
aussi la connaissance par fréquentation et la connaissance par description puis la
connaissance de compétence et la connaissance propositionnelle. Chacune d’elle a des défauts
alors il s’assure que je choisis la bonne connaissance à puiser dedans lorsque je réponds,
signale, explique, etc.
Il y a de différents types de connaissances et grâce à l’épistémologie et la philosophie des
sciences, je peux juger si cette connaissance est la celle à utiliser pour avoir une bonne
réponse. Grâce à elle, je me classe comme antifondationnalisme; ou, je cherche dans mon
innée pour retrouver les réponses.
2
https://fr.wikipedia.org/wiki/Philosophie_des_sciences
http://www.encyclopediecanadienne.ca/fr/article/philosophie-logique-epistemologie-philosophie-dessciences/
3
BIBLIOGRAPHIE
Brissette, Josée, les émotions refoulées et ses impacts (en ligne),
http://www.joseebrissette.com/mes-articles2/mes-articles-2012-2013/les-emotionsrefoulees-et-leur-impact/, consultés le 16 novembre 2016.
Groupe TVA, quelques superstitions et croyances populaires (en ligne),
http://yoopa.ca/famille/familles-daujourdhui/quelques-superstitions-et-croyancespopulaires, consulté le 1 novembre 2016.
er
Jean-Baptiste, maintenant vous pouvez gérer les émotions qui vous hantent sans
tomber dans la déprime (en ligne), https://www.reussitepersonnelle.com/gerer-sesemotions/, Consulté le 16 novembre 2016.
Le Parisien, Citation Connaissance Butin (en ligne), http://citationcelebre.leparisien.fr/citations/30288, consulté le 16 novembre 2016.
Hors limite Of The Box, 3 Croyances populaires démystifiées (en ligne),
Http://www.out-the-box.fr/3-croyances-populaires-demystifiees/, consulté le 1
novembre 2016.
er
Paquette, Paul et Gini-Newman, Laura, la philosophie; approches et problématiques,
Montréal, Chenelière, 2004, 459 p.
(S.A.), Citations scientifiques (en ligne)
https://fr.pinterest.com/explore/citations-scientifiques-896327137139/, consultées le 16
novembre 2016.
Link pour ma capsule d’information :
https://drive.google.com/file/d/0B2r83bPBh77_UkpMNmQ4NFhXbHM/view
Téléchargement