soc anat 30 mars 2012

publicité
SOCIETE ANATOMIQUE DE PARIS
45 rue des Saints-Pères 75270 PARIS CEDEX 06
Séance du Vendredi 30 mars 2012
à 17 heures
Salle LAVOISIER A
Les communications sont de 10 minutes
suivies de 10 minutes de discussion
1-Antoine LE BOURHIS, Stéphane PLOTEAU, Olivier HAMEL, Antoine HAMEL
Stéphane LAGIER, Yvan BLIN, Jean-Michel ROGEZ.
Université de Nantes, Faculté de Médecine, Laboratoire d’Anatomie
Le muscle Anconeus. Remarques d’Anatomie fonctionnelle
The anconeus muscle from a fonctional aspect
But : Préciser par la dissection anatomique du muscle anconeus, la topographie, la vascularisation et l’innervation
du muscle anconeus. Les origines et la fonction restent controversées depuis l’hypothèse de Duchenne de Boulogne
concernant le rôle de l’anconeus comme abducteur de l’ulna pendant la pronation de l’avant-bras. L’apport de récentes
études électromyographiques ne permettent pas de répondre à ces questions
Matériel et méthodes : Cinq dissections sur quatre sujets ont été réalisées. Les deux premières consistaient en un
abord du muscle anconeus et de ses rapports par dissection de la superficie vers la profondeur. Les troisième et quatrième ont
permis une dissection du nerf radial et en l’étude de la vascularisation artérielle après injection de latex néoprène rouge dans
l’artère axillaire. Il a également été réalisé une série de coupes transversales afin d’étudier la morphologie et les rapports de
l’anconeus.
Résultats : Le tendon de l’anconeus, s’insérait en arrière de l’épycondyle latéral et s’étendait le long du bord
inféro-latéral du muscle, vers la jonction des tiers proximal et moyen de l’ulna. L’expansion tendineuse mesurait environ 5cm
de long et constituait environ les 2/3 de la longueur totale du bord inféro-latéral du muscle. L’autre tiers était formé par les
fibres musculaires terminales de l’anconeus. Le nerf de l’anconeus était une branche du nerf radial qui innervait également
les vastes du triceps brachial. Cette branche abandonnait le nerf radial dans le bras, à l’extrémité craniale du sillon du nerf
radial. Le muscle anconeus etait vascularisé par l’artère interosseuse récurrente postérieure. L’artère collatérale médiale
(moyenne) et la branche postérieure de l’artère collatérale radiale. Le muscle anconeus était recouvert du fascia antébrachial
mince au niveau du tendon tricipital et de l’olécrâne mais épaisse au niveau de la partie dorso-crâniale de l’avant-bras et
semblait être contenu dans un compartiment fascial disctinct de la loge postérieure de l’avant- bras. Les dissections ont
permis d’étudier la morphologie et les différents rapports du muscle anconeus ainsi que son innervation et sa vascularisation
artérielle. Une continuité des fibres de l’anconeus avec celles du vaste médial du muscle triceps brachial ainsi qu’une
limitation fasciale entre l’anconeus et le muscle extenseur ulnaire du carpe ont été décrites.
Commentaires : La présence d’une expansion tendineuse, de fibres orientées différemment de proximal à distal sont
des éléments descriptifs importants à prendre en compte dans la recherche de la fonction de l’anconeus. L’existence d’un
compartiment dans la recherche de la fonction de l’anconeus. L’existence d’un compartiment facial distinct pour le muscle
anconeus explique le développement possible d’un syndrome chronique de la loge de l’anconeus. Les différentes relations
entre le vaste médial du muscle triceps brachial et l’anconeus rendent ces deux structures très proches d’un point de vue
topographique et peut-être fonctionnel.
Mots-clés : anconeus
2-Quentin COUPRIE, Olivier HAMEL, Antoine HAMEL, Stéphane PLOTEAU
Stéphane LAGIER, Joël LEBORGNE, Roger ROBERT, Jean-Michel ROGEZ
Université de Nantes, Faculté de Médecine, Laboratoire d’Anatomie
Vascularisation du platysma dans le but de lambeau myocutané
Platysma muscle blood supply for myocutaneous flap purpose
But : Le muscle Platysma appartient au groupe des muscles peauciers. Il ne participe que très peu aux différentes
expressions du visage. Le Platysma peut être utilisé pour combler des pertes de substances au cours de chirurgies
réparatrices. Il est le siège le plus adapté pour la réalisation d’un lambeau à base pédiculée, en vue de réparer une perte de
substances.
Matériel et méthodes : 6 régions cervicales ont été disséquées, cinq fois par voie antérieure et une par voie
postérieure. Nous avons étudié la vascularisation artérielle et veineuse du muscle Platysma, principalement dans sa partie
supérieure. Les dissections ont recherché le type, l’origine et le trajet de la vascularisation artérielle de la région supéro
médiale ainsi que le drainage veineux du muscle.
Résultats : L’artère sous mentale et l’artère faciale vascularisaient la partie supéro-médiale du Platysma et
assuraient le principal apport artériel du Platysma. Elles ont été constamment retrouvées dans notre étude. Le drainage
veineux était assuré principalement par les veines jugulaires antérieures, jugulaires externes, sous mentales et une partie des
veines faciales dans leur portion infra mandibulaire, le drainage veineux était donc assuré par l’ensemble des troncs veineux
de la face ventrale du cou. Le Platysma était un muscle vasculaire préférentiel cranial
Commentaires : Le Platysma peut avoir une grande utilité dans la réalisation d’un lambeau myo-cutané de rotation
pédiculé. Il est important de conserver l’artère sous mentale et ses deux branches principales ainsi que la veine sous mentale
et la veine faciale. Les veines jugulaires antérieure et externe seront conservées selon le type de lambeau.
Mots clés : platysma, vascularisation., lambeau musculaire
3- Guillaume WAVREILLE (1,2), Varenka COUTURIER-BARIATINSKY(2)
Aurélien AUMAR (1,2), Christian FONTAINE (1,2)
1) Université de Lille 2, Faculté de Médecine Henri Warembourg, Laboratoire d’Anatomie
2) CHRU de Lille, Hôpital Roger Salengro, Service d’orthopédie B
Quelle est la force normale de la pronation-supination dans une population normale ?
How high is the strengh of pronation and supination among healty people?
Objectifs : La mesure dynamométrique de la force de poigne pour évaluer un poignet est de pratique reconnue et
couramment utilisée en consultation. En revanche, l’analyse des forces de pronation et de supination pour évaluer un poignet
est peu étudiée. La rotation de l’avant-bras nécessite l’intégrité des articulations radio-ulnaires proximale et distale. Ainsi que
celle de la membrane interosseuse. La force développée au cours de ce mouvement évalue également la trophicité des
muscles pronateurs et supinateurs.
Matériel et méthode : Une première série de mesures des forces de pronation et de supination chez 8 sujets par un
dynamomètre (Baseline®, AREX) associée à deux dispositifs neutralisant les mouvements d’adduction et d’abduction de
l’épaule, a permis de retenir le meilleur des deux pour un recueil optimal des mesures. Des valeurs moyennes des forces de
pronation et de supination ont ensuite été établies chez 38 sujets, par tranche d’âge à partir de 3 positions de l’avant-bras :
neutre, 90° de supination et 90° de pronation. Enfin, des corrélations entre les forces de pronation-supination et des facteurs
biométriques ont été recherchées.
Résultats : Les manipulations partant d’une position neutre de l’avant-bras étaient les plus fiables. La force
moyenne de pronation sur l’ensemble de la population testée (76 poignets, 17 hommes, 21 femmes) étaient de 10,6 N.m
(écart-type 3,26) et de 13,9 N.m (écart-type 4,19) pour la supination. Le côté dominant donnait des scores supérieurs de 7,5
%. Le sexe masculin, la taille, le poids, la circonférence de l’avant-bras influençaient favorablement les scores.
Discussion : Les valeurs moyennes des forces de pronation et de supination à partir d’une position neutre de
l’avant-bras et selon le meilleur dispositif de neutralisation des mouvements d’adduction de l’épaule sont mesurées dans cet
échantillon sain et sont des valeurs de référence. Elles permettent d’analyser précisément en tenant compte de l’influence des
facteurs biométriques, les valeurs mesurées chez les patients atteints d’une pathologie du cadre anti-brachial ou de
l’articulation radio-carpienne.
Mots-clés : pronation, supination, force, évaluation clinique, protocole.
4- Christian FONTAINE(1,2), Arthur LASNIER(2), Varenka COUTURIER-BARIATYNSKY(2)
Guillaume WAVREILLE (1,2)
1) Université de Lille 2, Faculté de Médecine Henri Warembourg, Laboratoire d’Anatomie
2) CHRU de Lille, Hôpital Roger Salengro, Service d’orthopédie B
Corrélation entre la force de pronation-supination et la force de poigne
Correlation between pronation-supination strengh and grip strength
Objectifs : La mesure dynamométrique de la force de poigne est couramment utilisée dans l’évaluation du poignet.
Dans la précédente communication, nous avons rapporté les valeurs normales de la force de pronation-supination (PS) dans
une population de 38 volontaires sains, grâce à un dynamomètre approprié (Baseline®, AREX). La rotation longitudinale de
l’avant-bras nécessite l’intégrité des muscles pronateurs et supinateurs que le dynamomètre est supposé évaluer. L’utilisation
du dynamomètre nécessite que le patient tienne fermement sa poignée. Nous émettons l’hypothèse que la valeur de poigne
peut influencer celle de la force de PS.
But : 1) améliorer nos données sur les valeurs de la force de PS sur une population saine plus large. 2) mesurer la
force de poigne dans la même population et 3) d’étudier la corrélation entre la force de PS et la force de poigne.
Matériel et méthodes : Trente et un volontaires des deux sexes, classés selon leur âge, ont utilisé successivement le
dynamomètre AREX et le dynamomètre JAMAR de la façon définie dans l’étude précédente. Une analyse statistique (SPSS
17.0 pour Windows) a recherché les corrélations entre la force de PS et la force de poigne.
Résultats : Dans cette population saine, la force moyenne de poigne (grip) était de 90 Nm (DS 27, 6), la force
moyenne de pronation (pro) était de 235Nm (DS 75) et la force moyenne de supination (sup) était de 307Nm (DS 104). La
distribution de ces variables était similaire. IL y avait une très forte corrélation (corrélation paramétrique de Pearson = 0.699,
p<0.001) entre elles. L’analyse de régression linéaire a permis de montrer que : pro=1.908 grip + 75.77 ; sup =2.60 grip +
72.77. Nous avons ensuite comparé les valeurs théoriques obtenues en utilisant ces équations et les valeurs observées chez les
31 volontaires. Il n’y avait pas de différence statistiquement significative entre les valeurs théoriques et observées.
Discussion : Il existait une très forte corrélation entre la force de PS et la force de poigne dans une population de 31
volontaires. Dans cette population, la force de PS peut être prévue à partir de la force de poigne et la mesure de la force de
PS ne semble pas indispensable à l’évaluation clinique du poignet. Il peut en être autrement dans une population
pathologique, et une étude est en cours en utilisant les deux dynamomètres chez des patients dont les poignets sont opérés. (
résection de la rangée proximale du carpe et arthrodèse partielle).
Mots-clés : pronation, supination , force, évaluation clinique, protocole.
5-Jean-Marie LE MINOR, Philippe CLAVERT
Université de Strasbourg, Faculté de médecine, Institut d’Anatomie Normale
L'anatomie sur le vivant : une tradition pédagogique strasbourgeoise
Living anatomy : a pedagogical tradition in Strasbourg
Objectifs : L'apprentissage de l'anatomie repose classiquement, comme pour de nombreuses disciplines, sur la
triade : 1°) cours magistraux, 2°) travaux pratiques, 3°) ouvrages de référence. L'anatomie étant une science morphologique,
l'approche pratique reste fondamentale par la possibilité de la description directe d'une réalité observable. La dissection est la
modalité classique et essentielle des travaux pratiques d'anatomie. Le but de la présente communication est de (ré)attirer
l'attention, à travers l'expérience de la Faculté de Médecine de Strasbourg, sur une modalité complémentaire qui est l'étude
de l'anatomie sur le vivant.
Présentation : Un enseignement pratique d'anatomie sur le vivant a été institué par le Professeur Philippe Bellocq
(1888-1962), enseignant à la Faculté de Médecine de Strasbourg de 1919 à 1945 (repliée à Clermont-Ferrand de 1939 à 1945)
et de 1948 à 1958 (à Lille de 1945 à 1948). La création de cet enseignement a été inspirée par son approche originale de la
morphologie humaine développée dans son ouvrage de référence "Anatomie médico-chirurgicale. Anatomie des formes
extérieures et anatomie des régions. Essai d'anatomie synthétique" (Paris, Masson éd., 1925-1957, 11 fascicules, 1600
pages), ainsi que par l'activité importante qu'il a déployée dans le cadre de l'éducation physique et sportive. En 1929, fut créée
à Strasbourg un "Institut Régional d'Éducation Physique (IREP)", dont P. Bellocq fut le premier directeur, fonction qu'il
occupa jusqu'en 1945 (ancêtre du CREPS). Cet enseignement d'anatomie sur le vivant fut poursuivi sans discontinuité depuis,
et, en particulier, sous l'influence de son élève le Professeur Jean-Georges Koritké (1928-1996), directeur de l'Institut
d'Anatomie de 1966 à 1994. À l'heure actuelle, il s'agit d'un enseignement obligatoire pour l'ensemble des étudiants de
troisième année de médecine (DCEM1). Il consiste en 10 séances de 2 heures chacune par groupes d'environ 40 étudiants.
Après une présentation pratique par un enseignant sur un modèle choisi parmi les étudiants du groupe, les étudiants
poursuivent l'exploration pratique par binômes et de manière réciproque. La validation consiste en un examen pratique
individuelle sur un modèle issu du groupe.
Discussion : Les intérêts d'un enseignement d'anatomie sur le vivant sont multiples, parmi lesquels : 1°) Un
apprentissage de l'anatomie humaine guidé par l'importance médicale pratique des structures étudiées, c'est-à-dire leur intérêt
en pratique clinique : bases de l'examen clinique, bases de la séméiologie, bases de la compréhension des processus
pathologiques, et bases de gestes thérapeutiques. 2°) Facilitation de la mémorisation en rendant concrètes les structures
anatomiques accessibles à l'examen visuel ou à la palpation et en intégrant des repères des projections pariétales des
différents viscères. 3°) Occasion pour l'étudiant de découvrir les détails et les particularités de son propre corps. 4°)
Opportunité privilégiée de découvrir la richesse de la variabilité morphologique (= polymorphisme) et de discuter de la
relativité de la notion de disposition "normale". 5°) Compréhension et respect des différences individuelles. L'anatomie sur le
vivant constitue une excellente initiation à l'examen clinique du patient et nous paraît mériter d'être développé dans le cursus
étudiants en médecine.
Mots-clés : anatomie clinique, pédagogie, travaux pratiques, études de médecine.
6- Patrice Le FLOCH-PRIGENT
Université de Versailles Saint-Quentin, UFR des Sciences de la Vie et de la Santé Paris-Ile de France-Ouest
Re-introduction du dessin dans les travaux pratiques de dissection d’anatomie humaine
Re-introduction of the drawing during the anatomical studies
Le dessin est l’une des méthodes complémentaires les plus simples, utilisée au cours des évaluations pendant les
travaux pratiques des étudiants en médecine. Nous l’avons systématiquement utilisé au cours des dissections d’Anatomie. La
réintroduction du dessin obligatoire et noté est effective pendant les travaux pratiques de dissection de l’UFR des sciences de
la santé de Paris - Ile de France - Ouest depuis trois ans pour tous les étudiants de L2 et L3. Les travaux pratiques de
dissection de l’UFR de médecine Paris - Ile de France - Ouest se déroulent à Paris, au 45 rue des Saints Pères, Paris 6ème, seul
lieu de l’Ile de France pourvu d’un service de Don du Corps et de salles de dissection sur cadavre humain. La répartition du
programme de dissection se fait en 5 séances de 4 heures (14-16H, 16H-18H) en PCEM-2 (L2), concernant les membres et le
tronc ; et 2 séances de 4 heures (mêmes horaires) en DCEM-1 (L3), concernant la tête et le cou avec la neuro-anatomie. Au
total : il y a 28 Heures de TRAVAUX PRATIQUES DE DISSECTION pour chaque étudiant, répartis sur deux années
PCEM 2 (L2) et DCEM-1 (L3). Ils sont obligatoires et notés. Un dessin au crayon noir sur une feuille blanche au format A4 a
été demandé par étudiant pour chaque après-midi de dissection sur une des régions venant d’être disséquée. Le thème en est
imposé et annoncé seulement au début de la séance de dessin (durée 20 à 30 minutes).
Les résultats sont satisfaisants obligeant chaque étudiant à observer de manière réaliste la dissection qu’il vient
d’effectuer (programme pré-établi, documents interdits). Il doit parvenir à réaliser que les connaissances théoriques
correspondent à une réalité physique complexe et unique à chaque individu : son organisation interne. La dissection seule ne
le permet pas complètement. Le dessin (en complément de la dissection qu’il prolonge) fait entrer dans une autre dimension
de la compréhension. Le rendu des dessins a eu également l’intérêt supplémentaire (imprévu) de contrôler les présences.
Mots-clés : dessins, travaux pratiques d’anatomie
AGENDA ANATOMIQUE
La Société Anatomique tient ses séances
le 4ème vendredi des mois (hors vacances universitaires)
Jeudi 29 mars et vendredi 30 mars 2012
Planches Collège Saint-Pères
Vendredi 30 mars 2012
Société anatomique de Paris
Jeudi 24 mai et vendredi 25 mai 2012
Planches Collège Saint-Pères
Vendredi 25 mai 2012
Société anatomique de Paris
Jeudi 28 juin et vendredi 29 juin 2012
Planches Collège Saint-Pères
Vendredi 29 juin 2012
Société anatomique de Paris
Jeudi 19 juillet 2012
Summer meeting of British Association of
Clinical Anatomist (BACA), avec une
participation d’une délégation de l’EACA
(European Association of Clinical Anatomist)
Swansea (Pays de Galles)
http : //www.eaca-aeac.org/
Vendredi 6 au samedi 7 octobre 2012
Collège des Professeurs d’Anatomie
Corse (Ile Rousse)
Jeudi 25 et vendredi 26 octobre 2012
Planches Collège Saints-Pères
Vendredi 26 octobre 2012
Société anatomique de Paris
Jeudi 22 et vendredi 23 novembre 2012
Planches Collège Saint Pères
Vendredi 23 novembre 2012
Société anatomique de Paris
Vendredi 1 février 2013
Collège des Professeurs d’Anatomie (Paris)
Vendredi 4 et samedi 5 octobre 2013
Collège des Professeurs d’Anatomie (Nantes)
Pour la Société anatomique, écrire ou envoyer vos résumés par courriel
Madame Annick Hamou
annick.hamou@parisdescartes.fr
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

Créer des cartes mémoire