DOCUMENT D`INFORMATION PROJET (DIP) PHASE

publicité
DOCUMENT D'INFORMATION PROJET (DIP)
PHASE CONCEPTUELLE INITIALE
Rapport No.5971
Intitulé du Projet
Troisième Projet de Développement des Exportations (PDE III)
Région
Moyen-Orient et Afrique du Nord
Secteur
Administration Centrale ; Financement des Micro-entreprises et des
PME ; Secteur de l’Industrie et du Commerce ; Autre commerce Interne
et Extérieur ; Agro-industrie.
Identification du Projet
P118334
Emprunteur(s)
République de Tunisie
Administration Compétente
Ministère du Commerce et de l'Artisanat, Tunis
Catégorie Environnementale
[ ] A [ ] B [X] C [ ] F [ ] ADT
Date de Préparation du DIP
11 Juillet, 2010 – Mis à Jour le 24 Août, 2010
Date estimée d’autorisation
d’évaluation du projet
Date estimée pour approbation au
Conseil d’Administration
Septembre 6, 2010
23-Novembre, 2010
1. Problématique de développement et rationalité d’un engagement de la Banque Mondiale.
La Tunisie a connu une forte croissance économique au cours de la dernière décennie. Le PIB réel a
augmenté en moyenne de 5% sur la période 1997-2007, un taux supérieur aux 4,3% observés au MoyenOrient et Afrique du Nord. La croissance du PIB de la Tunisie se situe aux niveaux assez respectables de
6,3% en 2007 et 5,1% en 2008. Néanmoins, la Tunisie a été affectée par la récente crise économique
internationale, en grande partie de par les répercussions de la récession dans ses principaux marchés
d'exportation, en particulier l’Europe. En conséquence, le taux de croissance du PIB 2009, n'a atteint que
3%. En dépit de cette baisse récente, la bonne performance globale de l'économie tunisienne est
principalement due à une gestion macroéconomique saine et à la mise en œuvre progressive de réformes
structurelles engagées depuis le milieu des années quatre-vingt. Depuis lors, les autorités tunisiennes ont
réussi à i) ouvrir progressivement l'économie et approfondir son intégration avec les marchés mondiaux,
ii) maintenir la stabilité macroéconomique face aux chocs exogènes récurrents et iii) mettre en œuvre des
améliorations progressives de l'environnement global des affaires du pays.
Toutefois, en dépit de cette croissance passée le chômage demeure persistant en Tunisie: le chômage des
diplômés de l'enseignement supérieur est de 20%, et celui de la tranche d’âge 20-29 ans atteint environ
27%, les deux se situent largement au-dessus de la moyenne nationale qui est d'environ 14% (Banque
mondiale, 20101). Dans l’état actuel de la structure de l'économie, il est vraisemblable que la réponse de
l'emploi total à la croissance du PIB resterait faible. Ainsi, un taux de croissance important du PIB et des
exportations ne réduira pas nécessairement le chômage de manière significative. De fait, l'utilisation
intense d'une main-d'œuvre peu qualifiée et un faible taux de valeur ajoutée sont toujours les principales
1
- World Bank (2010). Tunisia Development Policy Review: Towards Innovation Driven Growth, Washington DC.
1
caractéristiques du système productif tunisien. Dès lors, la Tunisie se doit de gravir la chaîne de valeur et
l'échelle technologique dans les industries traditionnelles et promouvoir de nouveaux investissements
dans des secteurs à forte intensité technologique pour accroître la valeur ajoutée, augmenter la
productivité et les exportations à forte valeur ajoutée afin de réduire durablement le chômage (Banque
mondiale 2010).
L’opération proposée supporte un objectif fondamental de la Stratégie de Partenariat Pays de la Banque
mondiale pour la Tunisie (SPP), examinée par le Conseil d'Administration en Novembre 2009. Elle est en
droite ligne avec le point central de la SPP sur la croissance, la compétitivité et l'emploi (pilier 1), et
ancrée dans les objectifs stratégiques du gouvernement, qui englobent la compétitivité des exportations et
l'innovation pour promouvoir la croissance et la création d'emplois car la Tunisie affronte une
concurrence internationale accrue suite aux conséquences de la crise financière internationale de 20082009. La participation de la Banque apportera une perspective multidimensionnelle inter-pays, une
expérience dans le développement de fonds de contrepartie, de régime de garanties, de mécanismes de
facilitation du commerce et d’amélioration de la logistique, là où elle développe des approches régionales
dans le cadre de son Initiative pour le Monde Arabe.
Comme il est reconnu dans la SPP, les exportations sont essentielles à l’augmentation de la croissance et
de l'emploi en Tunisie. Le projet proposé vise à approfondir les réformes institutionnelles entamées
antérieurement - sous le précédent Projet de Développement des Exportations I (PDE I) et actuellement
en cours dans le cadre du Projet Développement des Exportations II - et à pour objet de créer un
environnement plus favorable pour l’exportation et accroitre le commerce.
2. Objectif(s) Proposé(s).
Les objectifs de développement du projet (ODP) consistent à améliorer l'accès aux marchés d'exportation,
la logistique interne, et développer l'innovation pour accroître les exportations et leur diversification.
3. Description préliminaire.

Composante 1: Améliorer l'accès aux marchés d'exportation et le financement à l'exportation (52,5
millions de dollars – chiffre préliminaire). Ce volet contribuerait directement à accroître et diversifier
les exportations en: i) favorisant un meilleur accès aux marchés d'exportation avec un fonds de
contrepartie, ii) améliorant l'accès au financement - en particulier pour les petites PME - avec un
mécanisme de garantie et permettrai de consolider un secteur national de conseil en exportation.

Composante 2: Amélioration de la logistique interne pour favoriser le commerce (15,5 millions de
dollars – chiffre préliminaire) en améliorant des éléments clés de la chaîne de valeur nationale et
contribuer à l'augmentation de la compétitivité et des exportations. Le renforcement de la Douane se
traduirait par une augmentation de la productivité de l'organisation et contribuerait à réduire
davantage la durée de séjour des marchandises favorisant ainsi les exportations. La mise en place de
mécanismes de traçabilité dans des secteurs sélectionnés (agro-industrie, matériaux de construction et
compatibilité électromagnétique) ainsi que la rationalisation des contrôles techniques à l'exportation
permettraient de réduire des contraintes importantes à l’exportation. Enfin, l'amélioration du soutien
aux secteurs des transports et à la chaîne de valeur interne des entreprises aiderait ces dernières à
gagner en compétitivité et, ce faisant, favoriserait les exportations.
2

Composante 3: Propriété intellectuelle et innovation (2,0 millions de dollars – chiffre préliminaire)
– Ce volet inciterait les entreprises tunisiennes à gravir l'échelle de la valeur ajoutée et donc exporter
des biens de valeur ajoutée accrue. Renforcer la diffusion de l'information et de la réglementation sur
les normes et les règles de propriété intellectuelle aiderait les entreprises tunisiennes à se conformer
aux règles d'exportation tandis qu’un soutien ciblé favoriserait la diffusion de l'innovation dans des
secteurs clés de l'industrie.

Composante 4: Gestion du projet (1,0 million de dollars – chiffre préliminaire). Ce volet financera
des activités devant améliorer la capacité de gestion de l'Unité de Coordination et de Suivi du Projet
(UCSP), les agences d'exécution, l'acquisition d'ordinateurs et de matériel de bureau.
4. Politiques de sauvegarde pouvant s'appliquer.
Politiques de sauvegarde déclenchées
Oui
Non
Evaluation Environnementale (OP/BP 4.01)
Habitats Naturels (OP/BP 4.04)
Forêts (OP/BP 4.36)
Contrôles Phytosanitaires (OP 4.09)
Ressources Culturelles Physiques (OP/BP 4.11)
Peuples Indigènes (OP/BP 4.10)
Relocalisation Involontaire (OP/BP 4.12)
Sécurité des Barrages (OP/BP 4.37)
Projets en Eaux Internationales (OP/BP 7.50)
Projets en Zones Disputées (OP/BP 7.60)
A déterminer
ultérieurement
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
La catégorie du projet en termes d’Evaluation Environnementale serait «C». Des indicateurs, sociaux,
économiques, et environnementaux clés seront dévéloppés tout au long de la préparation du projet et
seront suivis de près par l'UCPS dès sa mise en œuvre.
5. Financement éventuel.
Source:
Montant BIRD (US$m.):
Montant IDA (US$m.):
Autre:
($m.)
71.00
0.00
0.00
Total
6. Contact.
Jean-Michel N. Marchat
Titre : Economiste Principal
Tél : (1) -202-473-2792
Fax : (1) -202-522-2151
Em : [email protected]
3
71.0
Téléchargement
Explore flashcards