Nième Compagnie Ã

publicité
2003/2009
NIÈME COMPAGNIE
7 ANS À VAULX EN VELIN
L’ÉQUIPE DE LA NIÈME COMPAGNIE
DIRECTEURS ARTISTIQUES Claire Truche et Jean-Philippe Salério
COSTUMIÈRE Angélina Herréro
DIRECTEUR TECHNIQUE Jean-Pierre Naudet
CHARGÉE DE PRODUCTION Pascale Koenig
CHARGÉE D’ADMINISTRATION Lila Boudiaf
COORDINATRICE ET AUTRES BROUTILLES Brigitte Molto
2003/2005/2008
BASHIR LAZHAR
où un Algérien devient instituteur au Québec
“Bashir Lazhar” est engagé dans une école québécoise comme instituteur remplaçant. Au fil du texte, on découvre qu'en réalité il a perdu toute sa famille en Algérie,
qu'il tente d'obtenir un statut de réfugié politique et donc aussi le droit d'enseigner.
Au-delà du choc des cultures, il se frotte à l'injustice, à l'incompréhension des autorités scolaires. Une ode toute en douceur et en humour au courage de la vie.
Evelyne de la Chenelière propose une écriture vive, jubilatoire, pour un théâtre de
personnages, de mots et de situations. Issue de la nouvelle génération des dramaturges québécois, elle nous offre un théâtre ludique pour aborder avec légèreté de graves sujets de société.
Texte : Evelyne de la Chéneliere
Mise en bouche : Claire Truche
Avec : Jessica Pognant et Bernard Cupillard
Présenté de 2003 à 2005 et en 2008
au Centre Culturel Charlie Chaplin, au lycée Doisneau, au L.E.P. Les Canuts, au Centre Social J.J.
PEYRI, à la M.J.C.
Extraits :
(…) le choix des mots…oui, j'avais révisé la feuille que vous m'aviez fournie, regardez je l'ai sur moi : …subit,
terrible, contraint, agressé, menacé, tué, assassinat, fuir, s'enfuir, urgence, victime, guerre, dénonciateur, charnier, torture, peur, terreur, horreur, massacre…Vous voyez, j'ai mon dictionnaire de poche du réfugié politique..(...) Il me semble que j'ai tout ce qu'il faut pour être un réfugié politique. Moi, je croiserais dans la rue, je
dirais " Tiens, un réfugié politique ".
(…) " C'est pas juste " et " j'ai le droit " sont parmi les phrases que vous prononcez le plus souvent en vingtquatre heures. C'est pas juste
2004
CRÉATION
CONVICTION INTIME de Rémi De Vos
Rémi De Vos, dans Débrayage comme dans Conviction Intime, décline des personnages
qui, confrontés au travail ou à son absence, sont acculés à des situations paroxystiques qui
les mènent au bord de la crise de nerf.
Conviction Intime est une construction obsessionnelle pour trois personnages au cœur
du mensonge : un homme s'est fait licencier et fait croire à sa femme qu'il a été promu.
Une voisine avide, observe et s'immisce. Les scènes avancent dans un mouvement entêtant
de valse à trois temps, un temps pour chaque personnage, jusqu'à l'étourdissement et à la
chute.
C'est une cérémonie à laquelle nous assistons. Le langage sert à conjurer le sort.
Une pièce rituelle, la scène de théâtre comme lieu de sacrifice.
Jean-Philippe Salério
Mise en scène : Jean-Philippe Salério
Avec : Frédérique Marie-Nuñez, Daniel Pouthier, Patricia Psaltopoulos,
2005
CRÉATION
ET MON TOUT EST MOI ... de Claire Truche
Mon premier vaut mieux que mon deuxième tu l'auras
Abondance de mon troisième ne nuit pas
Il faut rendre à César mon quatrième qui lui appartient
Mon cinquième mal acquis ne profite jamais ....................................... (quoique)
ET MON TOUT EST MOI
La propriété. On en use... et abuse?
Mais elle a évoluée, de la propriété de son propre corps (même sale), à celle de la molécule, de l'intouchable à l'impalpable, des siècles sont passés.
ET MON TOUT EST MOI où une ballade aux pays des propriétaires, où l'on inculque à un enfant,
Félix, tous les "biens faits" de l'appropriation...
Et du partage du pain à toujours plus de lopins ...
nous nous sommes reconnus...
aussi ET MON TOUT EST MOI fait-il partie de notre U.T.O.P.I.E.S.*
Extrait :
" Celui qui possède une maison alors que rien ne le destinait à ça, quand il criait sur les
barricades de 68 que la propriété c'est le vol, celui-là :
-1 - le taira pour ne pas avoir honte devant les camarades qui eux n'ont pas encore eu les
moyens de se payer leur maison et qui donc disent encore que la propriété c'est le vol
- 2 - le taira encore pour jouir en paix d'un bien que somme toute, il n'a pas volé.
- 3 - en parlera sans cesse afin de se déculpabiliser et bien sûr invitera qui voudra à en
profiter, ceci dans un premier temps bien sûr, avant de se rendre compte que les aut
res sont toujours là à l'heure de l'apéro mais moins à celle du boulot, car une pro
priété c'est du boulot, et ça les gars faut pas l'oublier.
- 4 - (plus rare) donnera carrément les clefs pour que les amis en profitent, que ça ne ser
vent pas qu'à lui, petit vernis qui a eu la chance de pouvoir s'offrir cette propriété."
Mise en scène : Claire Truche
Avec : Sylvianne Simonet, Denis Déon, Rémi Rauzier
et Félix (2 enfants en alternance : Maxime Sabot et Idir Charef)
*
Unième Tentative Oeuvrée Pour Inventer et Elucubrer la société
2005/2006/2007/2008
FIGURES PETITES PAR MONTS ET PAR VAULX
Les Figures Petites, spectacles légers et “tout terrains” pour être joués partout
hors les théâtres, ont été présentés dans différents lieux de Vaulx en Velin :
Lycée Doisneau, L.E.P. Les Canuts, Collèges Les Noirettes, Collège Duclos, Collège
Valdo, Collège Barbusse, Centre social J.J. Peyri, toutes les Maisons de retraites,
Fête de la Musique
Le Brognet de Rémi De Vos
ou Roméo et Juliette au pays du fromage
Où l'on suivra les terribles et drolatiques aventures d'un mangeur de fromage qui n'avait
d'autre tord que d'être né où il n'aurait pas dû… Il mangeait du Brognet, elle aimait le
Maroilles…
Mise en bouche : Claire Truche
avec : Jean-Philippe Salério
Il faut qu’une porte soit ouverte ou fermée d’Alfred de Musset
Nous avons choisi de mettre le public dans une position de voyeur, au plus près des
comédiens et de la situation : notre marquise vit dans une voiture et le comte - son
voisin, ainsi que les huit spectateurs viennent lui rendre visite dans son antre.
Il nous semblait aussi que la voiture est un lieu privilégié d'aujourd'hui où se produisent ce dont il est question dans cette courte pièce : des déclarations entre un homme
et une femme, qu'elles soient d'amour ou de guerre…
Mise en conduite et jeu : Claire Truche et Jean-Philippe Salério
DEBRAYAGE de Rémi De Vos
C'est par le travail que l'on contrôle les gens.
En avoir ou pas, dans une société dominée par l'argent, crée une frontière où la peur
du chômage et de l'exclusion pousse les hommes à des comportements extrêmes.
Débrayage est une pièce à sketches, comme on pourrait le dire du cinéma à sketches
des comédies italiennes.
Mise en scène : Jean-Philippe Salério
Présenté au comité d’entreprise et l’ANPE de Vaulx en Velin
2006
REPRISE D’UNE CRÉATION DE 2002
FAUDRA RASER LA TABLE AUSSI !? de Claire Truche
Quand Dieu créa le monde, en sept jours, repos compris (ou huit selon certaines versions),
n'a-t-il pas inventé la première Utopie ?
Suivant ces traces, cette histoire est celle d'un individu qui veut recréer le monde (ou dans
un premier temps le changer) et qui, las de n'être pas entendu, va faire la Révolution sur
son propre corps.
Où le théâtre devient celui " de l'Opération ", où chaque mot, chaque mouvement, chaque
habitude… seront traqués afin que ne restent que ceux qui seront " utopiquement correct ",
ceux qui entreront dans le cadre du " Principe ".
Puis vient le moment de faire partager son expérience aux autres, et viennent les emmerdes…
Parcours élucubré d'après les thèmes utopiques, passés par le petit bout de la lorgnette des
mots … et du corps.
Mise en scène : Claire Truche
Avec : Jean-Philippe Salério
* Spectacle créé dans le cadre d'un projet de la Nième Compagnie sur l’Utopie
Unième Tentative Oeuvrée Pour Inventer et Elucubrer la Société
2005/2006
LA NIÈME COMPAGNIE ÉLUCUBRE AVEC LES HABITANTS
UTOPIES ET REVOLTE
Voilà maintenant trois ans que la Nième Compagnie est en résidence au Centre Culturel
Charlie Chaplin. Et pour trois ans encore. Au sein de cette résidence nous avons mené tout
un travail à propos des Utopies, vues sous divers angles, qui nous ont amenés à proposer,
avec les habitants de Vaulx "Utopies et révoltes". Durant toute cette période, discussions
sur le thème, recherche de textes, travail d’écriture, improvisations...
Extrait :
Les groenlandais
Ils sont d'une île haut perchée.
Une forme blanche
En haut de la page
Sur le coin corné.
Ils voyagent d'une rame,
Fabriquent des enfants du bout du nez,
Envoient leurs chamans dans les étoiles,
Sous les pattes des chiens,
Dans le regard des phoques,
Sur le dos des baleines,
Ils disparaissent sans laisser de traces.
Le coin corné de la page s'est déchiré
On ne les a pas vus passer.
nota bene : Utopies et Révolte a pu être
présenté au Théâtre de l’Iris dans le cadre
du Festival Brut de Fabrique au mois de
mai 2006, à la demande du Théâtre
2007
CAMPEMENTS ...
CRÉATION
: DUO DU FROID
Quand Claire Truche et Denis tricot se sont rencontrés, c'était une évidence que leurs
univers étaient fait pour se croiser.
Denis Tricot, avec ses arcs en bois, crée en direct des sculptures éphémères et mouvantes.
Ces instants sont très évocateurs de ce qu'on peut imaginer d'un certain Groenland :
celui de la glace qui peut s'effondrer à chaque instant, de la nature qui reste le maître,
du temps qui a ses lois, de l'éphémère de la vie aussi, où tout peut basculer d'un
instant à l'autre et prendre un autre visage….
Les arcs prennent alors tour à tour l'allure de skis, de traîneaux, de tambours, d'ours
polaires…
Les spectateurs voyagent alors au gré des textes d'un Grand Nord passé et présent dits
par Claire Truche, et les images de se mêler, s'emmêler...
2007/2009
LA NIÈME COMPAGNIE ÉLUCUBRE AVEC LES HABITANTS
Banquises en Velin
La Nième Compagnie a présenté au Centre Culturel Charlie Chaplin en 2007 les CAMPEMENTS,
installation théâtrale autour d'un Groenland imaginaire.
Parallèlement, nous avons proposé aux habitants, et ce avec divers projets, d'élucubrer avec nous à
propos de ce pays peu connu mais qui permettait de se décentrer, de s'envisager autrement, de voir
les différences mais aussi les convergences entre peuples. Et comme à Vaulx en Velin il n'y a pas à
notre connaissance de Groenlandais, chacun se retrouve à égalité face à l'Autre.
C'est ainsi que depuis 2006, toutes les actions menées sur la ville ayant pour thème le Groenland
existent sous l'appellation : Banquise en Velin.
Banquise en Velin 1 (cf Page 16) - 2006/2007 : préparation d'un spectacle avec un groupe de
Vaudais à propos de leur Groenland imaginaire, de ce que ce pays leur évoque et de ce qu'il peut
être porteur de rêves, d'utopies, en miroir à leur vie d'ici. A cette occasion nous avons aussi été en
partenariat avec l'IME de Vaulx en Velin et l'exposition créée à cette occasion nous a suivie ensuite
dans notre tournée.
Banquise en Velin 2 - 2007/2008 : Échange épistolaire et photographique entre une classe de
5ème SEGPA du Collège Les Noirettes et une classe de l'école Edvard Kruse P de Uummanaq (côte
Groenland ouest). Ceci a été l'occasion de sensibiliser les enfants des deux pays sur les univers nordiques et européens, leurs contes et leurs actualités (notamment par rapport au réchauffement climatique).
Banquise en Velin 3 - 2008/2009 : Margrethe Hojlund, conteuse danoise spécialiste des contes
nordiques, complice de la Nième compagnie depuis le début du projet, a travaillé dans une classe
de collège de Vaulx en Velin sur l'univers et l'imaginaire Inuit, à partir de contes.
2008
CRÉATION
INTIMITÉ MÉDÉE - oratorio rock
Médée, princesse barbare et sanguinaire de l’Antiquité grecque, qui transgressa par amour
les trois tabous de régicide, fraticide et infanticide.
Marie-Aude christianne et Valérie Leroux convoquent le mythe pour décliner avec pudeur ou
provocation leur intimité avec le personnage. Un chant d’amour et de mort pour deux actrices, un musicien-acteur, un vidéaste et une plasticienne.
Jean-Philippe Salério
Extrait :
Veux-tu boire mon sang, Jason
Tout en moi est à toi
Instrument tout entière
Pour toi j’ai tué et enfanté...
“Matériau Médée” de Heiner Müller
Mise en scène : Jean-Philippe Salério
Avec : Marie-Aude Christianne, Valérie Leroux et Clément Vercelletto (musicien-acteur)
2008/2009
LA NIÈME COMPAGNIE ÉLUCUBRE AVEC LES HABITANTS
MÉDÉE
Troubles et autres folies des filles de Médée
Le projet " Filles de Médée " réunit un groupe étonnant et engagé d'une douzaine de femmes vaudaises de 8 à 60 ans venues explorer des figures féminines de la tragédie grecque.
Le point de départ c'est l'héroïne trahie, magicienne enflammée et tueuse en série : Médée.
Très vite le personnage de Médée devient un matériau de désir et d'exploration : un abîme de folie
s'ouvre alors. Nous plongeons avec le mythe de Médée dans un monde de chaos, d'exils, de troubles, d'excès, de trahisons, de passions et de meurtres.
De cette rencontre entre Médée, femme aux multiples couleurs et " ses filles ", nous inventerons une
fable, entre road-movie et tragédie amoureuse se situant aux confluents des grands mythes et de
notre histoire contemporaine et personnelle.
Cette aventure a été menée parallèlement au spectacle " Médée Intimité " joué au Centre Culturel
Charlie Chaplin en janvier 2008, Jean-Philippe Salério ayant demandé aux deux comédiennes Valérie
Leroux et Marie-Aude Christianne d'explorer, avec un groupe uniquement constitué de femmes, les
diverses figures de Médée en s'inspirant de leurs ressentis, de leurs expériences personnelles ou culturelles.
Mise en scène : Marie-Aude Christianne et Valérie Leroux
Extrait :
Manque - Sarah Kane
Altération du jugement, dysfonctionnement sexuel, anxiété, céphalées, nervosités, troubles du sommeil, surexcitation à l'état de veille, nausée, diarrhée, démangeaisons, agitation, transpiration, contractions.
C'est ce dont je souffre en ce moment. C'est O.K. Ça ne comptera pas. Fais-moi boucler ou fais-moi piquer. Il
me faut être où je suis censé être. Laisse -moi partir.
VEDUTA - BIENNALE D’ART CONTEMPORAIN DE LYON
Notre présence à Vaulx en Velin nous a permis d'être contactés pour le projet Veduta. Cela a été le déclencheur
de deux évènements.
Tout d'abord la collaboration avec l'artiste indonésien Eko Nugroho invité en résidence dans la ville, pour son
spectacle
L'arc en ciel sous la pierre.
En un deuxième lieu, cela a été l'occasion de mettre en chantier la fabrication du film
Vaulx en Velin - clichés.
L'ARC EN CIEL SOUS LA PIERRE d’Eko Nugroho
Le désir de Eko était de créer un spectacle en partant des thèmes choisis par les vaudais, qu'il a demandé à
Claire Truche d'écrire. Les thèmes, après rencontre, ont été : " la résistance ", " la discrimination ", " l'arrivée
d'un étranger en France " et " nous allons droit dans le mur ". Puis il fallait trouver des manipulateurs aux
marionnettes que Eko allait créer pour l'histoire et des vaudais qui souhaiteraient participer à l'aventure (danseurs, musiciens, et autres). Tout ceci dans un temps extrèmement réduit puisque tout a été répété et créé en
douze jours.
Au final, les marionnettes de Eko ont été manipulés et le texte dit par des habitants, il y avait également des
danseurs et des musiciens de Vaulx en Velin. Ce fut une expérience très enrichissante que de faire se rencontrer
tous ces univers très différents ( marionnettes indonésiennes, danse hip hop, musique contemporaine, DJ, texte
de théâtre, tout cela entre personnes de deux bouts du monde à l'opposé...).
L'arc en ciel sous la pierre a été représenté une première fois à Vaulx en Velin en juin, puis à la Sucrière en septembre 2009.
VAULX EN VELIN - CLICHÉS de Claire Truche
La venue de Eko Nugroho a été le déclencheur pour nous d'un projet de film. Parce que sa présence (même virtuelle dans le film) nous permettait une mise en perspective de nos sept années de résidence. Et cela nous
offrait aussi l'opportunité de montrer le film dans le cadre de la Biennale d'Art Contemporain.
L'idée était de réaliser ce film à partir d'une sélection des textes que nous avons créés avec les habitants depuis sept ans, joués par eux-mêmes, dans le lieu de leur choix dans la ville de Vaulx en Velin.
Le fil conducteur de Vaulx en Velin-clichés, c'est "l’autoportrait en nuage" que l'artiste nous a laissé à son
départ. Nous l'avons placé dans toutes les images du film tel le symbole d'un visiteur venu d'ailleurs qui découvrirait les histoires racontées comme s'il regardait par un trou de serrure. Une façon de mettre en relief et en
valeur les scènes jouées par les habitants. Les textes dits pendant le film sont une sélection de scènes issues
des quatre spectacles créés en résidence : Utopies & révoltes, Banquise en Velin, Les filles de Médée,
Oubli(é)s.
Ce projet nous semblait important pour que, en fin de résidence, il reste des traces de tout l'investissement humain que les habitants ont eu dans leur travail avec nous, et aussi pour proposer un projet porteur de
rencontres et d'aventures nouvelles, de façon à ce que notre départ soit vécu non comme un arrêt mais qu'il
permette de nouvelles perspectives. Et pour cela le regard de cette marionnette venue d'un autre continent sur
leurs histoires nous paraissait intéressant symboliquement.
Si l'acte théâtral ne se conçoit pas forcément dans la durée, il nous était nécessaire par rapport aux rencontres
que nous avons faites à Vaulx en Velin et au vu de leur importance, d'inventer un projet qui permettrait, avec le
temps qui s'est écoulé depuis la création des spectacles, d'entendre comment cela a
“mûri “ . D'où le souhait de passer cette fois-ci par le vecteur de la caméra, de la vidéo, ce qui laissera des "traces" et contribuera à une expérience nouvelle.
Ce film a d'ores et déjà été présenté au MAC de Lyon les 7 novembre et 16 décembre 2009, ainsi qu'à
Vaulx en Velin le 10 décembre 2009 et nous espérons que ce n'est qu'un début.
Nième Compagnie
www.niemecompagnie.fr
Décider d'un nom n'est jamais anodin.
Appeler une Compagnie "La Nième", c'est tenter de nommer la
nécessité de toujours faire, fabriquer; de partager une parole,
du théâtre, des sensations avec et au milieu des autres.
La Nième Compagnie, parce que nous sommes toujours les
énièmes à entreprendre quelque chose, mais qu'il y a toujours
place nous l'espérons à l'invention et aux illusions (qu'elles
soient à garder, à perdre ou à caresser...)
L'illusion du théâtre comme une petite résistance...
Claire Truche
La Nième Compagnie est en résidence au Centre Culturel Charlie Chaplin et en convention avec la Ville de vaulx en Velin. Elle est conventionnée
par le Ministère de la Culture (DRAC Rhône-Alpes), la Région Rhône-Alpes et subventionnée par le Conseil Général du Rhône.
Téléchargement
Explore flashcards