college bel air

advertisement
COLLEGE BEL AIR
210, rue de l’Illberg
68092 MULHOUSE CEDEX
Repères du cours de français
à connaître pour le brevet blanc n°1
1
2
3
Les synonymes sont des mots de sens voisins et de même classe grammaticale.
Les antonymes sont des mots de sens opposés et de même classe grammaticale.
Les homonymes sont des mots qui se prononcent et qui, parfois, s’écrivent de la
même manière, mais qui n’ont pas le même sens. Pour les identifier, il faut tenir
compte du contexte.
4
Expliquer la formation d’un mot, c’est préciser son radical, son/ses préfixe(s)
(devant le radical) et/ou son/ses suffixes (après le radical).
5
Une famille de mots désigne des mots formés à partir d’un même radical.
6
Une métaphore est une figure de style qui consiste à rapprocher deux éléments
sans outil de comparaison.
7
Un champ lexical est un ensemble de mots qui se rapportent à un même thème.
8
Une énumération est une figure de style qui consiste à faire une liste de termes de
même classe grammaticale et de même fonction.
9
Une anaphore est une figure de style qui consiste à répéter un mot ou un groupe de
mots en début de vers ou de phrase.
10 L’ironie est un procédé d’expression qui consiste à dire le contraire de ce qu’on
pense.
11
La nature d’un mot désigne ce qu’est un mot, c’est son identité. La fonction d’un
mot est son rôle grammatical par rapport à un autre mot de la phrase dans laquelle il
se trouve.
12 Les mots variables sont les noms, les déterminants, les adjectifs qualificatifs, les
pronoms et les verbes.
13 Les mots invariables sont les conjonctions de coordination, les conjonctions de
subordination, les prépositions, les adverbes et les interjections.
14 Analyser un verbe c’est donner dans l’ordre : sa personne, son temps, son mode, sa
voix, son infinitif et son groupe.
15 Il existe sept modes ; quatre modes personnels : indicatif, subjonctif, conditionnel,
impératif et trois modes impersonnels : participe, infinitif et gérondif.
16 Il existe huit temps de l’indicatif : quatre temps simples : présent, imparfait, passé
simple, futur simple et quatre temps composés : passé composé, plus-que-parfait,
passé antérieur, futur antérieur. On les appelle ainsi car ils sont composés d’un
auxiliaire conjugué au temps simple correspondant et d’un participe passé.
17 Les temps prennent différentes valeurs ou emplois selon le contexte et selon les
raisons pour lesquelles ils sont employés.
18 Il existe six valeurs du présent de l’indicatif : le présent de vérité générale, le présent
d’habitude, le présent d’énonciation ou d’actualité, le présent de narration, le
présent à valeur de passé proche, le présent à valeur de futur proche.
19 Il existe quatre valeurs de l’imparfait : l’imparfait de second plan, l’imparfait de
description, l’imparfait d’habitude, l’imparfait de condition.
20 Il existe trois valeurs du passé simple : le passé simple de premier plan, le passé
simple qui indique une action bornée (= limitée) dans le passé, le passé simple qui
exprime des actions qui se succèdent.
COLLEGE BEL AIR
210, rue de l’Illberg
68092 MULHOUSE CEDEX
Téléchargement