Prévenir les carences

publicité
PRODUCTION VEGETALE
Prévenir les carences
FUMURE FOLIAIRE EN VITICULTURE Pour améliorer la qualité des grappes, et
par conséquent celle du vin, les problèmes de fumure reviennent régulièrement dans
les discussions. Alors que, en matière de fumure par le sol, il est généralement reconnu
que moins on en met mieux ça vaut, on tente souvent d'améliorer les potentialités
de la vigne par la fumure foliaire.
Heinz
Mathys
Marc
Besse
Les engrais foliaires sont souvent
l'objet de controverses entre producteurs et dans les milieux de la vulgarisation car les effets de cette fumure ne sont pas souvent démontrables,
d'autant plus que les modalités d'utilisation des produits n'ont pas toujours été
respectées. Dans la mesure où la fumure
foliaire ne sert qu'à compenser une carence manifeste et qu'elle est appliquée
dans les règles de l'art, le mécanisme
d'action peut se dérouler intégralement
et aboutir à l'effet désiré. Dans ce contexte, l'utilisation d'engrais foliaires contenant du magnésium, de l'azote ou du fer
n'est pas contestée. Toutefois, si l'on en
attend d'autres effets, il faut considérer
les choses différemment.
La fumure foliaire au magnésium
est à appliquer de manière différenciée On constate fréquemment
des carences en magnésium dans les
nouvelles plantations. Ces carences se
manifestent par une coloration jaune ou
rouge du feuillage (selon le cépage) ainsi que par une chlorose des nervures des
feuilles; elles commencent par les
feuilles du bas et peuvent causer une
chute prématurée des feuilles. Le risque
de carence en magnésium dépend, entre
autres facteurs, du cépage choisi. Ainsi,
la variété «Regent» est particulièrement
sensible. Dans ce cas, tout comme lorsqu'il y a de forts symptômes de dessèchement de la rafle, l'application d'un
engrais foliaire comme «Landor Hydromag», qui contient 300 g de magnésium
par litre, est recommandée à une dose
de 4 à 6 l/ha. Une première application
de 1.5 à 2 l/ha peut être faite avant la floraison et deux applications peuvent être
placées après la floraison à raison de 1.5
à 2 l/ha. On peut aussi recourir au «Landor Vitistar», un engrais composé spécifique à la viticulture et qui s'utilise à
2.5 kg/ha. Il faut cependant tenir compte, tout particulièrement dans les jeunes
plantations, de la période d'intervention
ainsi que de la zone à traiter. Une preLa fumure foliaire permet de
remédier à des carences aiguës en
azote, fer et magnésium.
40
mière application devrait être placée le
plus tôt possible après le débourrement,
au plus tard dès que les symptômes de
carence sont visibles.
Prévenir le dessèchement de la
rafle Le dessèchement de la rafle est
causé par un dérangement physiologique dans les vignes en production. Il
se manifeste par le flétrissement et la
chute des baies ou des grappes. Du
point de vue nutritionnel, il s'agit d'une
carence en magnésium qui est souvent
induite par un excès de potassium. Il est
possible de diminuer le risque de dessèchement de la rafle par un ajustement
de la fumure potassique ainsi que par
une réduction de la vigueur de la vigne
en diminuant la fumure azotée et par la
mise en place d'un enherbement permanent. Les meilleurs résultats sont obtenus par une application placée au début de la maturation du raisin et bien
ciblée sur la zone des grappes. Les applications touchant tout le volume foliaire n'ont qu'une action partielle. «Hydomag», par exemple, est un produit
adéquat qui s'utilise à 4–6 l/ha, soit 1.5
à 2 l avant la floraison et le solde après
floraison en une ou deux applications.
Aide à court terme en cas de
chlorose La chlorose se signale par la
décoloration des feuilles qui pâlissent
voire deviennent totalement blanches.
Pour remédier rapidement à une chlorose dans la vigne, on peut recourir à
des engrais foliaires contenant du fer.
Cet oligo-élément étant difficile à assimiler comme tel, il faut l'appliquer
sous forme de chélate ou de citrate.
Pour en assurer l'efficacité, il faut intervenir dès l'apparition des symp2 2010 ·REVUE UFA
PRODUCTION VEGETALE
Tableau: Programme de fumure foliaire pour optimiser la floraison et la mise à fruit
Avant floraison
Après floraison
Après floraison et jusqu'à la
fermeture des grappes
En cas de risque de chlorose ferrique
Produit combiné:
Avant floraison et pour la mise à fruit
tômes de jaunissement puis répéter plusieurs fois le traitement, à intervalles d'une semaine si possible.
Parmi les produits disponibles, on
trouve par exemple «Vitistar» et,
pour les cas graves, «Ferrichel» ou
«Fer EDTA».
Hydromag (300 g/l Mg, 1 x 3 l/ha), Bortrac 150 (150 g/l B, 1 l/ha).
Bortrac 150 (150 g/l B, 1 l/ha).
Hydromag (300 g/l Mg, 3 l/ha).
Mantrac (500 g/l Mn, 1 l/ha), lorsque les grappes sont visibles,
les boutons floraux séparés et la rafle formée.
Avant floraison, deux fois Ferleaf 100 (100 g/l Fe sous forme de chélate
d'EDTA, 1 l/ha) ou Ferrichel 54 (54 g/l Fe sous forme de chélate d'EDDHA)
3 applications avec 3 kg/ha de Vitistar (9 % Mg, 3,3 % B, 3 % Fe, 3 kg/ha).
Dès que les boutons floraux sont dégagés et que la rafle est formée.
Quantité d'eau: au moins 200 l/ha. Dernière application avec Hydromag
(300 g/l Mg, 4 l/ha)
sont les meilleures. A l'exception de
l'intervention contre le dessèchement de la rafle, il faut veiller à ce
que le traitement foliaire atteigne
les jeunes feuilles et également les
gourmands. Les meilleures conditions pour la pénétration du produit
de brûlures sur les feuilles.
• Les adhésifs font que le produit
n'est pas lessivé par la pluie.
• Les agents dispersants empêchent
que des particules d'éléments nutritifs s'agglomèrent dans la suspension. Ainsi, les produits se
Défie
les limites.
S 230 / G 220
RICARDINIO
sIMBATTABLEENAMIDON
sRÏSISTANTÌLAVERSE
sRENDEMENTSGRAINÏLEVÏ
Pour plus d’infos :
www.kws-suisse.ch
Des grappes irrégulièrement
fournies en baies sont la
conséquence d'une carence en
bore. Photo: Agrimedia GmbH
La carence en magnésium se
caractérise par des plages claires
entre les nervures vertes des
feuilles. Photo: Agrimedia GmbH
Prévenir la chute des baies
avec du bore La coulure et le mil-
dans la plante se situent par ciel
couvert, le matin dans la rosée ou
en fin de journée. Le rayonnement
solaire et les températures élevées
diminuent l'effet du traitement.
lerandage sont la conséquence d'une
carence en bore. Le bore agit positivement sur la formation du pollen, favorisant ainsi la fécondation des fleurs
et le transport du sucre vers les baies.
La coulure et le millerandage peuvent
être combattus préventivement au
moyen d'un produit comme «Vitistar» qui s'applique à raison de deux à
trois fois 2.5kg/ha échelonnés avant
et après la floraison.
Cibler les jeunes feuilles
C'est sur des tissus jeunes que l'absorption et l'efficacité des éléments
nutritifs appliqués par voie foliaire
REVUE UFA · 2 2010
Adjuvants Les engrais liquides
formulés et prêts à l'emploi contiennent différents adjuvants qui empêchent que le produit soit lessivé de
la surface foliaire, évitent les brûlures et facilitent l'absorption:
• Les absorbants assurent l'absorption du produit et la répartition
des fertilisants dans la plante.
• Les mouillants contribuent à une
couverture optimale de la surface
foliaire et ils réduisent les risques
Le dessèchement de la rafle est
aussi une conséquence de la
carence en magnésium; la tige de
la grappe brunit. Photo: Agrimedia GmbH
conservent longtemps, même ceux
qui sont très concentrés, et cela
évite de bouchers les buses. 䡵
Auteurs Heinz Mathys est conseiller technique chez LANDOR dans
les cantons de St-Gall, de Thurgovie et en partie de Zürich. Marc
Besse suit une formation d'agrotechnicien et accomplit son stage
pratique chez Landor. D'autres
informations peuvent être obtenues
au bureau de Suisse romande au
058 433 66 13, sur www.landor.ch
ou par [email protected] Les
produits peuvent être acquis auprès
de votre LANDI ou par LANDOR.
INF BOX
INFO
www.ufarevue.ch
CESQUALITÏSONTÏTÏCONFIRMÏESPARLESTESTSVARIÏTAUXOFFICIELSRÏALISÏSPAR!GROSCOPE
Top rendements.
KWS Suisse SA
Birsigstrasse 4
CH - 4054 Bâle
Tél.: 061 281 24 10
Fax: 061 281 24 51
E-Mail: [email protected]
Semer l’avenir
depuis 1856
2 · 10
41
Téléchargement