Chapitre 1 : La maîtrise de la reproduction

publicité
Chapitre 1 : La maîtrise de la reproduction
Les connaissances acquises dans le domaine de la procréation permettent à l'Homme de proposer des
méthodes permettant :
1- D'éviter une naissance
Il existe différentes méthodes de contraception permettant d'éviter le début d'une grossesse et donc de
choisir le moment d'avoir un enfant.
On distingue :
1.1- La contraception préventive qui regroupe l'ensemble des méthodes utilisées avant ou pendant
un rapport sexuel comme par exemple la pilule féminine, le préservatif. Leur principe est d'éviter la
rencontre entre les cellules reproductrices donc la fécondation.
1.2- La contraception d'urgence qui est utilisée après un rapport sexuel non ou mal protégé.
Le recours à "la pilule du lendemain" n'est pas un avortement. C'est une méthode contragestive
c'est-à-dire dont le principe est d'éviter l'implantation d'un embryon dans l'utérus.
C’est une méthode d’urgence, à utiliser de façon exceptionnelle, en cas d'échec de la contraception.
1.3- Il est possible d'interrompre une grossesse pour éviter une naissance. L'Interruption
Volontaire de Grossesse (IVG) est encadrée par la loi. En France, elle est autorisée jusqu'à la
12ème semaine de grossesse. Il s'agit d'un acte chirurgical qui intervient dans le cas d'une
grossesse non désirée après l'implantation de l'embryon dans l'utérus. On parle alors de méthode
abortive.
2- D'aider médicalement à la procréation
Les causes d'infertilité ou de stérilité d'un couple sont multiples. L'infertilité peut être d'origine,
masculine, féminine ou mixte.
On considère qu'un couple est stérile si aucune grossesse n'a été obtenue après 2 ans de rapports sexuels
sans contraception.
Les méthodes de Procréation Médicalement Assistée (PMA) peuvent permettre à un couple stérile de
donner naissance à un enfant.
Il est possible de pratiquer une insémination artificielle de spermatozoïdes du conjoint ou d'un donneur
anonyme dans l'utérus de la mère.
Il est parfois nécessaire d'avoir recours à la fécondation in vitro c'est à dire à réaliser l'union des cellules
reproductrices en dehors de l'organisme (in vitro) puis effectuer un transfert d'embryon pour avoir un
enfant.
Que ce soit dans le cadre d'une aide à la procréation ou afin de ne pas avoir d'enfants, l'homme et la
femme ont une responsabilité dès le premier rapport sexuel.
La contraception est un droit pour tous.
Les recours aux Procréations Médicalement Assistés ou à l'Interruption Volontaire de Grossesse sont
contrôlés par des lois.
Téléchargement
Explore flashcards