emploi des pronoms relatifs

advertisement
LES PRONOMS RELATIFS
Les pronoms relatifs servent à joindre à un nom ou à un pronom qu’ils représentent une
proposition dite relative, qui explique ou détermine ce nom ou ce pronom :
Valérie est ma cousine qui habite à Genève.
Il m’a rendu le livre que je lui avait prêté.
Le restaurant dont tu viens est très connu.
Le nom ou le pronom représenté par le pronom relatif s’appelle antécédent.
Les pronoms relatifs ont des formes simples et composées :
PRONOMS RELATIFS
FORMES SIMPLES
QUI / QUE
QUOI
DONT / OÙ
FORMES COMPOSÉES
LEQUEL
LAQUELLE
LESQUELS
LESQUELLES
DUQUEL
AUQUEL
DE LAQUELLE
DESQUELS
DESQUELLES
À LAQUELLE
AUXQUELS
AUXQUELLES
N.B. – Outre les formes signalées dans ce tableau, il y a les pronoms relatifs composés
quiconque, qui que, quoi que, qui que ce soit qui, qui que ce soit que, quoi que ce soit
qui, quoi que ce soit que, qui sont des relatifs indéfinis.
EMPLOI DES PRONOMS RELATIFS
QUI
Il est sujet ou complément :
a) Comme sujet, il s’applique à des personnes ou à des choses :
C’est l’histoire d’une jeune femme qui quitte l’Angleterre.
b) Comme complément, qui est précédé d’une préposition et s’applique à des
personnes ou à des choses personnifiées, parfois aussi à des animaux :
L’homme à qui je parle.
Un chien à qui elle fait des caresses.
QUE
Que, relatif, s’applique à des personnes ou à des choses. Il peut être sujet, attribut ou
complément :
a) Le relatif que est le plus souvent complément d’objet direct :
Un ami est un frère que nous avons choisi.
Il est complément circonstanciel quand il a la valeur de où, dont, duquel,
durant lequel, etc….
b) Que, neutre, peut être attribut :
Malheureux que je suis !
c) Il est sujet dans quelques expressions figées ou dans les propositions infinitives :
Coûte que coûte.
QUOI
Quoi, relatif, ne s’applique qu’à des choses. Il s’emploie uniquement comme
complément et est presque toujours précédé d’une préposition ; il se rapporte
généralement à un antécédent de sens vague (ce, rien, chose, etc.) ou à toute un
proposition :
Il n’y a rien sur quoi nous ayons tant parlé.
DONT
Il s’applique à des personnes ou à des choses : comme complément du sujet, du
verbe, de l’attribut ou du complément d’objet direct. Il marque, comme ferait le relatif
ordinaire introduit par de, la possession, la cause, la manière, la matière, etc. :
La nature dont nous ignorons les secrets.
OÙ
Où, relatif, ne peut s’appliquer qu’à des choses et est toujours complément
circonstanciel de lieu ou de temps :
La ville où vous habitez.
Le temps où nous sommes.
Dans l’état où vous êtes.
Téléchargement