EC1 n°2 Sujet : Quelles sont les limites du PIB pour mesurer l

publicité
EC1 n°2
Sujet : Quelles sont les limites du PIB pour mesurer l’activité économique ?
Le Produit Intérieur Brut (PIB) aux prix du marché est un agrégat de dimension économique. Le
PIB peut être évalué à partir de l’activité économique. Il est alors la somme des valeurs ajoutées
des unités de production résidant sur le territoire national, augmentée des impôts sur la
production et diminuée des subventions aux importations. Il peut aussi être mesuré par
l’ensemble des dépenses réalisées ou emplois, ou par l’ensemble des revenus distribués. En
volume, il permet d’étudier d’une année à l’autre, dans un pays donné, la croissance
économique. Cependant, cet indicateur comporte des limites.
Quelles sont les limites du PIB pour mesurer l’activité économique ?
Le PIB n’est pas un indicateur parfait.
Il évalue mal les richesses créées.
->En effet, l’économie souterraine d’un pays n’est pas comptabilisée.
Que les activités soient légales comme le bénévolat ou le travail domestique ou illégales comme
le travail au noir ou le trafic de drogue, elles ne sont pas chiffrées, alors que des richesses sont
produites.
->D’autre part, la production non marchande est sous évaluée, alors qu’elle représente une part
importante de la production française.
La production non marchande des administrations publiques n ‘est évaluée qu’au coût des
facteurs de production, bien inférieur à celui des prix sur le marché.
->Les activités sont d’autant plus mal évaluées que ce n’est que la production des entreprises
présentes sur le territoire qui est prise en compte, non pas celles des entreprises françaises
implantées à l’étranger. Il faudrait donc préférer le Produit National Brut (PNB) au PIB.
La finalité des biens et des services produits n’est pas mesurée par l’indicateur.
->Le PIB prend en compte à la fois des activités utiles, comme la santé ou l’éducation, et des
activités nuisibles à la population, comme la production des cigarettes ou la production d’armes.
->Le PIB ne mesure pas non plus les externalités négatives comme la dégradation de
l’environnement liée à la production.
La pollution de l’air, de l’eau ou de la terre, ou l’épuisement des ressources naturelles ne sont
pas enregistrés en négatif dans le calcul du PIB.
->En revanche il comptabilise les réparations des dégradations de l’environnement alors qu’il ne
s’agit que d’une remise en l’état.
-> Le PIB ne prend pas non plus en compte les externalités positives, comme la pollinisation des
plantes à fleurs par les abeilles, activité nécessaire à la production des fruits et des légumes,
donc à la création de richesses.
Enfin le PIB n’est pas représentatif du niveau de vie d’une économie.
-> Le PIB par habitants , calculé à partir du PIB n’est pas le meilleur indicateur du niveau de vie.
Il serait plus judicieux d’utiliser le Revenu Disponible Brut par habitants qui tient compte de la
redistribution des revenus.
->Le PIB par habitants n’évalue pas la répartition des richesses en particulier la répartition
entre le facteur travail et le facteur capital. Les inégalités économiques ne sont donc pas
évaluées.
->De plus, une augmentation du PIB n’entraîne pas systématiquement l’augmentation du niveau
de vie de la population si la population croît plus vite que n’augmente le PIB.
S’il est imparfait, il reste pourtant le seul indicateur de l’activité économique ;
Téléchargement
Explore flashcards