Les auteurs clés (partie I)

publicité
Les auteurs clés (partie I) : les économistes
Complétez l’avant-dernière colonne du tableau ci-dessous à l’aide des noms suivants :
Adam Smith, David Ricardo, John Maynard Keynes, Thomas Piketty, Amartya Sen, Joseph Stiglitz,
Karl Marx, Joseph Schumpeter, " Paul Romer, Robert Lucas et Robert Barro".
Siècles
18ème
19ème
Quelles idées ai-je développées ?
On me considère comme le « père
fondateur » de la science économique.
Je soutiens l’idée selon laquelle les
individus, en cherchant à satisfaire leurs
intérêts personnels, atteignent
involontairement (guidés par une "main
invisible") un autre objectif : l’intérêt
général. Selon moi, la spécialisation, la
division du travail et les échanges sont
sources d’efficacité économique.
Je suis favorable au libre-échange. J’ai su
démontrer l’intérêt de la spécialisation
au niveau international, sur la base des
avantages comparatifs des pays.
Je dénonce l’exploitation des prolétaires
par les bourgeois. Ceux-ci possèdent le
capital et utilisent la force de travail des
ouvriers pour obtenir une plus-value.
Ainsi, les prolétaires ne profitent pas des
fruits de leur travail car la plus-value est
accaparée par les capitalistes.
J’affirme que les individus cherchent à
maximiser leur utilité (leur satisfaction).
Toutefois, l’utilité marginale est
décroissante : plus un individu
consomme, moins la consommation
d’un bien supplémentaire lui apporte de
plaisir et de satisfaction. J’ai développé
le modèle de concurrence pure et
parfaite (CPP) qui doit favoriser
l’équilibre général. Carl Menger (18401921, autrichien), William Stanley
Jevons (1835-1882, britannique) et moimême sommes considérés comme les
fondateurs de la théorie néoclassique.
Grâce aux mathématiques, j’ai montré
qu’il existe un état de la société dans
lequel on ne peut pas améliorer le bienêtre d’un individu sans détériorer celui
d’un autre : l’optimum de Pareto.
Qui suis-je ?
Adam Smith
(1723-1790)
David Ricardo
(1772-1823)
Karl Marx
(1818-1883)
Léon Walras
(1834-1910)
Vilfredo Pareto
(1848-1923)
A quel courant de
pensée j’appartiens ?
Début
20ème
20ème
20ème
et
21ème
21ème
J’adopte un point de vue global,
macroéconomique. J’estime que c’est la
demande effective (ou anticipée = la
consommation et les investissements),
qui est à l’origine de la croissance et des
créations d’emploi. Ainsi, une demande
effective trop faible est source de
chômage involontaire. Pour lutter
contre le chômage, il faut mettre en
œuvre des politiques conjoncturelles.
Les innovations sont le moteur de
l’économie, selon moi. Elles sont à
l’origine du processus de destruction
créatrice : les produits et les activités
obsolètes disparaissent et sont
remplacés par des produits nouveaux et
des activités nouvelles.
Je rejette à la fois la macroéconomie et
le formalisme de l’équilibre général. je
défends un libéralisme sans concession.
Je mets l’accent sur l’importance des
anticipations des individus et du rôle de
la monnaie dans l’économie. Seules des
politiques structurelles peuvent
permettre de réduire le chômage.
Le progrès technique et l’accumulation
du capital (technologique, humain et
public) génèrent des externalités
positives qui favorisent la croissance,
laquelle permet le progrès technique et
l’accumulation du capital… La croissance
est endogène ! L’Etat doit alors soutenir
les externalités positives.
Mesurer la richesse produite dans un
pays (son PIB) ne me paraît pas suffisant
pour avoir une idée juste du niveau de
développement de ce pays. L’éducation,
l’accès aux soins et la démocratie sont
aussi indispensables au développement.
Les individus sont rationnels mais en
situation d’information imparfaite (ou
d’asymétries d’information). Le marché
peut connaître des défaillances. C’est à
l’Etat de les pallier.
Je m’intéresse à la croissance des
inégalités économiques au 21ème siècle.
Je montre que la fiscalité n’est pas
toujours redistributive.
John Maynard Keynes
(1883-1946)
Joseph Schumpeter
(1883-1950)
Friedrich Von Hayek
(1899-1992)
Milton Friedman
(1912-2006)
Paul Romer (1955),
Robert Lucas (1937),
Robert Barro (1944)
Amartya Sen
(né en 1933)
Joseph Stiglitz
(né en 1943)
Thomas Piketty
(né en 1971)
Téléchargement
Explore flashcards