BOITERIE, COURBATURES, FATIGUE MUSCULAIRE, c`est quoi

publicité
BOITERIE, COURBATURES, FATIGUE MUSCULAIRE, c'est quoi ?
LA BOITERIE:
Il s'agit d'une atteinte de l'appareil locomoteur du cheval et qui se manifeste par
une douleur. Il est impératif de bien connaitre la cause de la boiterie (os,
articulation, muscles, nerf, ligaments, tendons, ...) avant toute intervention ou
application de soins sur votre cheval.
Certaines causes sont évidentes à détecter, d'autres beaucoup plus difficiles.
L'avis d'un vétérinaire est fortement recommandé dans tout type de boiteries. Lui
seul pourra juger de la cause de la boiterie en examinant votre cheval au repos,
au travail, sur terrains durs ou mous et ainsi identifier la structure touchée par la
boiterie.
En fonction du diagnostic, un traitement sera alors envisageable.
Boiterie aiguë suite à une fracture:
Les premiers éléments pouvant faire penser à une fracture sont : le mécanisme
(choc, chute), la douleur (brusque et localisée), l'impotence fonctionnelle
(impossibilité d'effectuer certains mouvements), la déformation (formation d'un
oedème, angulation du membre, enfoncement).
Mais ces signes ne sont pas spécifiques et peuvent aussi indiquer un problème
articulaire (entorse, luxation) ou une fêlure.
Le seul examen pouvant indiquer sans ambiguïté s'il y a fracture ou non est la
radiographie.
La rupture d'un os n'est pas en soi dangereuse. Le danger provient de l'impotence
fonctionnelle ou des dégâts provoqués par le déplacement de la fracture.
En cas de fracture, l'intervention est naturellement du ressort de votre
vétérinaire. Par contre, il sera extrèmement utile de donner des remèdes "non
allopathiques" et issus des médecines alternatives pour compléter le traitement et
favoriser la convalescence de votre cheval.
L93 - Lait Corporel ANTI-DOULEURS.
H94 - Huile de Massage ANTI-DOULEURS.
P89 - EQUIPAM Post Traumatique.
Boiterie aiguë suite à une entorse:
Une entorse est un traumatisme des ligaments* occasionné par un excès soudain
de sollicitation exercée sur une articulation et occasionnant une souffrance.
*Un ligament est une courte bande de tissu conjonctif fibreux composée
principalement de longues molécules de collagène. Les ligaments connectent les
os à d'autres os dans des articulations. (Ils ne relient pas les muscles aux os ;
ceci est la fonction des tendons). Certains ligaments limitent la mobilité des
articulations, ou empêchent certains mouvements. Les ligaments servent aussi à
joindre des organes entre eux.
En pathologie, les lésions des ligaments sont des élongations, des entorses, des
déchirures, des ruptures ou une hyperlaxité ligamentaire (exagération
d’élasticité).
L93 - Lait Corporel ANTI-DOULEURS.
H94 - Huile de Massage ANTI-DOULEURS.
P89 - EQUIPAM Post Traumatique.
Boiterie aiguë suite à un traumatisme musculaire:
Un traumatisme musculaire est un dommage de la structure ou du
fonctionnement du muscle provoqué par un agent ou une force extérieure de
nature physique.
L93 - Lait Corporel ANTI-DOULEURS.
H94 - Huile de Massage ANTI-DOULEURS.
P89 - EQUIPAM Post Traumatique.
Boiterie aiguë suite à une tendinite:
Une tendinite est une affection inflammatoire touchant les tendons du muscle.
Les tendons sont fixés sur les os du squelette et offrent une prise aux muscles.
Contrairement au muscle, ses fibres ne sont pas contractiles. De couleur blanche,
ils possèdent une forte résistance due à leur structure en faisceaux de fibres. Bien
qu'un tendon soit peu vascularisé, on y trouve d'innombrables nerfs fournissant
une information précise sur la charge tractée ainsi que sur la position du membre
auquel il est attaché.
La tendinopathie recouvre différentes pathologies du tendon.
- la maladie des insertions : atteinte de l'insertion du tendon sur le muscle
(myotendinite) ou sur l'os (ténopériostite d'insertion).
- la ténosynovite : atteinte de la gaine du tendon
- la ténobursite et la bursite : atteinte du tendon et de la bourse séreuse (petit
sac contenant un liquide visqueux). Ce petit sac de roulement permet aux
muscles de se contracter sans que leurs tendons ne se frottent et ne frottent les
os ou les tissus.
- la tendinose : atteinte du corps du tendon (dégénérative ou inflammatoire)
- la rupture tendineuse : rupture partielle ou totale, résultat d'une tendinose
évolutive.
- La luxation tendineuse : perte du trajet anatomique habituel du tendon.Dans le
cas du cheval, les tendinites affectent le plus souvent le perforé et le perforant
des membres antérieurs.
Chez le cheval, les tendinites affectent principalement le perforé et le perforant
des membres antérieurs.
Une tendinite se manifeste par une tuméfaction chaude et douloureuse. La
déformation du tendon fléchisseur du doigt en "ventre de truite" ou en "banane"
est due à son épaississement par un tissus cicatriciel formé à la suite de son
inflammation.
Les causes réelles de cette inflammation sont incertaines. Le mécanisme évoqué
pourrait reposer sur la précipitation de cristaux d'acide urique dans les espaces
proches des tendons.
Le temps de récupération du cheval atteint d'une tendinite va dépendre du
traitement appliqué et du temps de convalescence dont il bénéficiera.
Les facteurs favorisant une tendinite:
- L'exercice physique intense : les tendons permettent la transmission des forces
à travers l'organisme. Ces forces peuvent être générées par les muscles ou
provenir des contacts avec l'environnement. L'exercice physique s'accompagne de
ces deux types de causes. Il est donc à l'origine d'une sollicitation importante des
tendons. Une tendinite peut apparaître suite à un entraînement trop intense, ne
laissant pas suffisamment de place aux périodes de récupération. L'exercice
physique intense provoque aussi une augmentation de l'acidité dans les tissus
(énergie acide). Or, il semble que l'acidité favorise la production d'acide urique
donc la survenue des tendinites.
- Un défaut d'alimentation : La déshydratation favorise la concentration d'acide
urique, et donc peut provoquer une tendinite. Selon la composition des aliments,
ils auront tendance à avoir un impact acidifiant (augmentation de l'acidité) ou
alcalinisant (réduction de l'acidité) sur l'organisme. Pour éviter une tendinite chez
un cheval, il faut garder en mémoire de lui apporter régulièrement des légumes
et des fruits frais (carottes, pommes, ...).
- Si les tendinites proviennent souvent d'une grande sollicitation du tendon, elles
peuvent également surgir au cours d'une simple séance de travail ou d'une
reprise effectuée après une période de repos (tendinite de reprise).
- Si le muscle est faible (troubles fonctionnels), il y aura alors sollicitation des
tendons pour compenser le manque d'élasticité du muscle. L'élasticité du tendon
étant faible, il peut alors se produire un étirement, voire une rupture des fibres
du tendon.
- Causes internes : anomalies des allures, mauvaise conformation, appui
irrégulier, suros sous un tendon, prise de poids subit, ...
- Causes externes : mauvais ferrage, mauvais débourrage (allures trop vives au
débourrage, sauts trop nombreux), nature des sols (durs ou trop mous), accident
de terrain, ...
Nos conseils en cas de tendinite :
Les tendinites étant liées à des problèmes d'ordre mécanique, un bon
osthéopathe équin sera compétent dans ce domaine.
Vous pouvez refroidir le tendon en le douchant à l'eau froide et en pluie fine.
Dans tous les cas, le repos est indispensable. La remise au travail ne pourra se
faire que progressivement pour éviter toute rechute.
L'entrainement progressif, les étirements avant le travail et l'échauffement
musculaire du cheval sont les meilleures façons de prévenir une tendinite.
L93 - Lait Corporel ANTI-DOULEURS.
H94 - Huile de Massage ANTI-DOULEURS.
P89 - EQUIPAM Post Traumatique.
Boiterie aiguë suite à une Myoglobinurie:
Autres appelations : Coup de sang, maladie du lundi, azoturie, myosite, ...
La Myoglobinurie est une myopathie musculaire (dégénérescence des fibres
musculaires) provoquée par une une production trop importante d'acide lactique
lors d'un effort musculaire. Lors d'un effort musculaire, le muscle "brûle" le
glycogène accumulé dans le muscle lors de la période de repos. En cas de
problème d'oxygènation du muscle, la combustion est incomplète et produit de
l'acide lactique qui doit être éliminé par le sang. Or l'acide lactique provoque une
vasoconstriction qui ralentit encore son élimination ainsi que l'apport d'oxygène
au muscle. Au final, il y a destruction de la membrane des cellules musculaires et
libération de myoglobine.
L'apparition d'une myoglobinurie peut apparaître dans trois cas : Après un
exercice important si le cheval était au repos, si le cheval a une alimentation trop
riche en glucide, après un effort important sans y être entrainé.
Symptômes :
Le cheval ralentit son allure puis s'arrête et ne bouge plus. Des contractures
affectent les grosses masses musculaires: épaules, fessiers, croupe. Le cheval se
tient raide et ne peut plus bouger. Le cheval peut suer, se mettre à trembler,
vaciller et même ne plus tenir debout. La douleur musculaire peut provoquer des
manifestations de coliques. Les muqueuses sont congestionnées. On observe un
essoufflement et une accélération du rythme cardiaque (tachycardie 60-90
battements/mn). Si le cheval urine, l'urine aura une couleur café ou rouge brun
dû à l'élimanation des produits de dégradations de la myoglobine par les reins.
La fourbure peut accompagner ou suivre une myopathie d'effort.Les troubles
musculaires sont parfois très graves et peuvent laisser d'importantes séquelles.
Les récidives sont fréquentes avec une incapacité sportive rapidement
irréversible.
La Myoglobinurie est évidemment une Urgence Vétérinaire. En attendant, il
faut couvrir le cheval et surtout ne pas le déplacer. De nouveaux mouvements
peuvent engendrer de nouvelles séquelles (le tissu musculaire étant remplacé par
un tissu cicatriciel, il n'y a plus aucun élasticité dans les muscles).
Conseils :
La prévention de la myoglobinurie passe par une activité physique régulière du
cheval. Les jours de repos, diminuer sa ration alimentaire (plus de foin pour
moins de céréales) et lui laisser la possibilité de se dégourdir au parc ou dans un
paddock. Avant tout travail ou exercice, prévoir une période de détente du
cheval.
P08 - EQUIPAM Drainage et Digestion (Fourbure).
Boiterie aiguë suite à une exostose, suros:
L'os du canon du cheval est enveloppé par le périoste qui empêche la croissance
de l'os de manière anarchique vers l'extérieur. Si le périoste est détruit à un
endroit, l'os aura tendance à pousser à cet endroit en formant un suros. Les
Suros gênent le fonctionnement de 2 tendons (le fléchisseur et le suspenseur du
boulet).
Suivant l'emplacement du suros, une boiterie peut apparaître car il gènera le
fonctionnement de l'articulation ou appuiera sur le tendon.
Causes:
Une atteinte du périoste peut-être due à un choc extérieur violent ou la
conséquence de traumatismes répétitifs dus à un problème locomoteur. La
pression permanente exercée par les tendons ou les ligaments peut aussi
provoquer une détérioration du périoste.
L93 - Lait Corporel ANTI-DOULEURS.
H94 - Huile de Massage ANTI-DOULEURS.
P89 - EQUIPAM Post Traumatique.
Boiterie aiguë suite à un Hygroma:
La formation des hygromas est presque toujours provoquée par des chocs
répétés à un endroit précis (face antérieure chez le cheval d'obstacle, face interne
et supérieure chez les trotteurs, carpe chez les chevaux frappant de l'antérieur
dans le box, ...).
Il s'agit d'une dilatation d'une poche synoviale. La poche remplie de sérosité est
molle à la palpation. L'hygroma est une lésion sous-cutanée, extra articulaire.
L93 - Lait Corporel ANTI-DOULEURS.
H94 - Huile de Massage ANTI-DOULEURS.
P89 - EQUIPAM Post Traumatique.
Boiterie aiguë suite à un accrochement de la rotule:
L'accrochement de la rotule provoque un blocage empêchant la flexion du
membre postérieur qui reste fixé en extension lorsque le cheval essaie de le
ramener en avant. La cause est l'endommagement de l'un des puissants
ligaments de la rotule, un mauvais état général ou un manque de forme du
cheval.
Le cheval traîne son membre postérieur qui reste bloqué en extension. La rotule
doit s'enclencher en position normale quand le cheval s'appuit de son poids sur le
postérieur.
L93 - Lait Corporel ANTI-DOULEURS.
H94 - Huile de Massage ANTI-DOULEURS.
P89 - EQUIPAM Post Traumatique.
Boiterie aiguë au niveau du pied : Les bleimes:
Les bleimes sont des hématomes situés dans le pied. On parle aussi de
meurtrissure ou de contusion de la sole. Cette pathologie apparaît chez les
chevaux qui ont une épaisseur de corne mince et qui travaillent sur des sols durs
et rocailleux. Ce sont des inflammations aseptiques (exempt de germes) et
hémorragiques du pododerme.
Un fer mal ajusté, trop ancien ou un sabot trop long peuvent provoquer des
bleimes. Les chevaux à soles plates ainsi que ceux qui ont déjà été atteint de
fourbure sont prédisposés à ce genre de troubles.
Dans la plupart des cas, lors de lésions bénignes, le sang se résorbe et la
guérison est entamée avant même que la bleime soit visible. En cas de bleime, le
cheval réagit lorsqu’on frappe le dessous du sabot. Il peut également boiter sous
l'effet de l'inflammation et de la douleur.
Même si la bleime n'est pas facilement visible sous la sole, le maréchal doit
déferrer et parer en supprimant l'appui sur la zone atteinte.
Des cataplasmes, pansements, traitements anti-inflammatoires sont souvent
nécessaires (voir le vétérinaire) ainsi qu'une période de repos. Il est souvent
impératif de ferrer à nouveau le cheval avec une plaque de cuir protectrice qui
évite le contact du sol avec la zone sensible. Avant de ferrer, il est conseillé
d'enduire la sole de goudron de Norvège.
H39 - Huile Soins du Sabot (Fourchette / Bleime).
Boiterie aiguë au niveau du pied : Les molettes:
Les molettes sont des distensions des synoviales ou des gaines tendineuses qui
résultent de traumatismes. Les molettes ne provoquent pas systématiquement de
boiterie et peuvent rester à vie.
Les molettes apparaissent chez les jeunes chevaux subissant un entraînement
trop intensif ou suite à un traumatisme.
Il existe deux types de molettes :
- articulaires : tumeurs molles et fluctuantes, elles sont sujettes à durcir et à
devenir chroniques. Les molettes sont repérables entre l'os du canon et le
ligament suspenseur du boulet.
L17 - Lait Corporel DOULEURS ARTICULAIRE.
H16 - Huile de Massage DOULEURS ARTICULAIRES.
P18 - EQUIPAM DOULEURS ARTICULAIRES.
- tendineuses : Les molettes (ou vessigons) se situent entre les tendons
fléchisseurs et le ligament suspenseur du boulet. Elles peuvent durcir en cas de
fibrose de la région. Elles peuvent s'associer à une arthrite ou une tendinite et
provoquer une boiterie.
L93 - Lait Corporel ANTI-DOULEURS.
H94 - Huile de Massage ANTI-DOULEURS.
P89 - EQUIPAM Post Traumatique.
En cas de boiterie, le cheval doit être mis au repos.
Boiterie aiguë au niveau du pied : La fourbure:
La fourbure n'est pas une maladie du pied, mais une manifestation locale (au
niveau du pied) d'un désordre général grave. Cette maladie affecte le
métabolisme systémique (dans son ensemble) et plus particulièrement les
systèmes cardio-vasculaire, rénal et hormonal. La fourbure affecte aussi la
coagulation sanguine et l'équilibre acido-basique dans l'organisme.
Au niveau du pied, on détecte une inflammation des feuillets du pied. C'est une
maladie du système vasculaire périphérique provoquant une baisse de la
perfusion vasculaire dans le pied. Cette baisse de la vascularisation provoque une
nécrose ischémique (suite à l'interruption de l'irrigation sanguine) et des
dérivations artério-veineuses.
Symptômes:
Le cheval ressent une douleur intense. Il reporte tout son poids au maximum sur
l'arrière main et sur les talons des antérieurs. En cas de fourbure quadripodale, le
cheval sera couché ou "sur les pointes".
Le cheval aura de grandes difficultés à se déplacer.
On note aussi une augmentation de la température (39°), une transpiration
excessive et une accélération du pouls(80 à 120 battements-minute), les yeux
sont congestionnés.
Une traction du tendon perforant provoque un basculement de la 3ème phalange
caractéristique (parfois en moins de 3 jours) avec bombement de la sole. Un
oedème peut apparaître au niveau du canon.
La mort peut survenir du simple fait de la douleur (choc) ou de troubles généraux
tels que coliques et septicémie.
Causes:
Les causes de fourbure peuvent être multiples, mais au niveau du pied il s'agit
d'un défaut d'irrigation sanguine provoquant la nécrose du tissus situé entre la
3ème phalange et le sabot.
- Alimentation excessive en grain ou en herbe trop riche en azote au printemps
(fourbure de surcharge).
- Absorption rapide d'eau très froide quand le cheval a très chaud (choc
thermique).
- Surmenage ou travail sur un sol trop dur (fourbure de route) principalement en
été.
- Station prolongée sur un pied (fourbure de contrainte).
- Infection généralisée de l'organisme ou simplement maladies pulmonaires ou
digestives.
- Médication à trop fortes doses d'anti-inflammatoires stéroïdiens (AINS)
(corticoïdes).
- Rétention placentaire chez la poulinière lors d'un problème au poulinage
(fourbure de parturition) avec risque de septicémie.
Evolution de la fourbure:
Il existe deux phases évolutives de la fourbure.
Une phase aiguë débutant dès les premiers symptômes de la maladie (douleurs,
transpiration, position caractéristique, ...).
Une phase chronique après le basculement de la 3ème phalange ou après 48
heures de boiterie. Cette phase chronique peut rester à vie (habituellement que
quelques semaines) et est caractérisée par des boiteries intermittentes ou
continues.
Traitement:
Evidemment une fourbure est une urgence vétérinaire. Il faut l'appeler dès les
premiers signes de la pathologie (le cheval se déplace avec peine, à l'arrêt il se
porte d'un pied à l'autre, ...).
En attendant le vétérinaire, mettre le cheval à la diète et le retirer de la pâture. Il
est possible de doucher les pieds du cheval avec une pluie fine d'eau tempérée
pour le soulager de ses douleurs. Eviter de doucher avec de l'eau froide ou
chaude (risque d'aggravation par constriction et /ou dilatation des vaisseaux du
pied).
Par contre, seul le vétérinaire pourra dire si il est nécessaire de pratiquer une
vidange du contenu intestinal et si un arrêt de la délivrance de médicaments est
nécessaire. Le vétérinaire pourra être amené à prescrire des antalgiques, des
anti-inflammatoires (anticoagulants et vaso dilatateurs) et des tranquillisants
(action hypotensive). Un maréchal Ferrand pourra être appelé afin de pratiquer
une saignée au niveau du pied afin de libérer les liquides inflammatoires
(perforation de la muraille en pince).
P08 - EQUIPAM Drainage et Digestion (Fourbure).
Boiterie aiguë au niveau du pied : L'abcès:
Causes :
Infection du tissu du pied suite à un traumatismes (bleimes, contusions, clou, ...)
Symptômes :
Le pied est chaud, le cheval a du mal a se déplacer et peine à poser son pied au
sol.
Traitement :
Le vétérinaire tentera de localiser l'abcès et de le percer afin de permettre
l'écoulement du liquide inflammatoire (pus).
H39 - Huile Soins du Sabot (Fourchette / Bleime).
Boiterie aiguë au niveau du pied : L'ostéite:
L'ostéite est une inflammation de l'os par des micro-organismes pyogènes
(bactérie provoquant une accumulation locale de pus). L'ostéite est donc une
déminéralisation et décalcification d'origine inflammatoire au niveau de la pince
ou de la 3ème phalange.
Causes :
Toutes inflammation chronique du pied provoquant une raréfaction osseuse du
pied ainsi que les contusions chroniques, les bleimes, les plaies pénétrantes, la
fourbure, ...
Symptômes :
Le cheval a du mal a se déplacer et peine à poser son pied au sol. La boiterie est
évidente aux trois allures et l'examen de la sole à la pince permet de détecter une
douleur diffuse ou localisée. Les radios permettent d'observer une
déminéralisation en un ou plusieurs point de la 3ème phalange.
H39 - Huile Soins du Sabot (Fourchette / Bleime).
Boiterie aiguë au niveau du pied : Les clous de Rue:
Causes :
Il s'agit de la pénétration d'un corps étranger au niveau du pied provoquant une
inflammation et une infection.
Symptômes :
En cas de perforation de tissus sensibles, la boiterie apparaîtra immédiatement,
mais parfois, elle n'apparaîtra que plusieurs jours plus tard quand les germes se
seront développés et produiront une inflammation avec apparition de pus.
Traitement :
C'est une urgence vétérinaire. Celui-ci se chargera de soigner la plaie. Attention,
si l'infection gagne les régions tendineuses du pied, il sera nécessaire de
pratiquer une intervention chirurgicale. Sans cette intervention, le cheval peut
être condamné en quelques heures.
H39 - Huile Soins du Sabot (Fourchette / Bleime).
Boiterie chronique : Syndrome naviculaire:
Aussi appelé "podotrochléite", le syndrome naviculaire affecte principalement les
membres antérieurs. Il s'agit de la principale cause de boiterie intermittente.
Causes :
2 causes sont possibles
1/ Cause héréditaire. C'est une affection chronique dégénérative affectant l'os
naviculaire, la bourse podochléaire et le tendon fléchisseur profond.
2/ Causes externes : Une mauvaise alimentation de la jument lors de la
gestation, un mauvais ferrage, un travail sur un terrain trop dur provoquant la
descente de l'os naviculaire vers le tendon fléchisseur profond et empêchant une
bonne vascularisation de l'os.
Symptômes :
Boiterie intermittente et pas franche, faible au début de la pathologie et
s'accentuant avec le temps (surtout sur terrain dur, en descente, ...). Le cheval a
tendance a trébucher au pas ou au trot et avance son membre (antérieur) vers
l'avant lorsqu'il est au repos. Sur les radiographies on aperçoit une altération de
l'os naviculaire.
Traitement :
Le traitement consistera surtout à soulager le cheval et éviter une aggravation de
la pathologie. Le maréchal Ferrand aura un rôle crucial dans l'exécution de son
ferrage à ce niveau.
En cas de douleurs/boiteries permanentes :
L17 - Lait Corporel DOULEURS ARTICULAIRES.
H16 - Huile de Massage DOULEURS ARTICULAIRES.
P18 - EQUIPAM DOULEURS ARTICULAIRES.
En cas de douleurs/boiteries intermittentes :
L93 - Lait Corporel ANTI-DOULEURS.
H94 - Huile de Massage ANTI-DOULEURS.
P89 - EQUIPAM Post Traumatique.
Boiterie chronique : Formes cartilagineuses, Arthroses, Rhumatisme, Inconfort
articulaire:
Voir : Rhumatisme, Arthrose, Arthrite.
LES COURBATURES ET FATIGUE MUSCULAIRE:
Les courbatures se traduisent par une douleur musculaire qui apparaît après
l'exercice et peut durer de 24 à 48h.
Elles sont principalement dues à trois causes :
- Des petits épanchements de sang provoqués par rupture des capillaires
sanguins.
- Des microtraumatismes entraînant une lésion des cellules musculaires.
- Une accumulation de déchets (acidité, ammoniac…) dans le muscle.
- Un épuisement des stocks de glycogène (polymère du glucose stocké à la fois
dans le foie (hépatique) et les muscles et constituant la principale réserve
glucidique).
La fatigue musculaire se traduit par un enraidissement des muscles après une
période sportive ou de surmenage.
Traitement :
Surtout ne pas arrêter tout exercice physique mais les pratiquer de manière
allégée. Eviter les efforts intenses ou trop soutenus le temps du rétablissement.
L'objectif étant de drainer les toxines accumulées dans l'organisme et de réparer
les microtraumatismes.
L93 - Lait Corporel ANTI-DOULEURS.
H94 - Huile de Massage ANTI-DOULEURS.
P89 - EQUIPAM Post Traumatique.
Nos Produits:
Grâce à nos préparations, vous allez être l'infirmier (ère) de votre cheval pour le
soulager et l'aider à se défendre et à développer son système immunitaire
indispensable à son rétablissement et sa protection dans le temps.
Téléchargement
Explore flashcards