Les variables UREG

publicité
1/40
SPF Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement
Direction générale Soins de santé
Cellule Datamanagement
Place Victor Horta 40 Bte. 10
1060 BRUXELLES
Les variables UREG
Mai 2016
Service Datamanagement
DG Soins de Santé
SPF Santé publique, Sécurité de la chaine alimentaire et Environnement
2/40
A.
OBJECTIFS D'UREG
UREG est un système d’enregistrement de données en real time centré sur les services d’urgence agréés des hôpitaux de Belgique. Les
données doivent être enregistrées sur une base continue et en temps réel pour tous les patients se trouvant dans les services d'urgence.
Le projet UREG se définit par trois objectifs :
1.
la mise en place d'un système de monitoring et d'alerte permettant de pouvoir réagir rapidement aux situations de crise ou aux
conditions potentiellement dangereuses pour la population, en fournissant des données permettant de prendre des mesures
préventives correctes ou en intervenant de manière rapide et appropriée
2. de soutenir la politique en matière de santé, notamment :
-
en pouvant évaluer les services des urgences au moyen de données qualitatives et quantitatives ;
-
en instaurant un système de veille sanitaire ;
-
en pouvant procéder à des comparaisons au niveau de l'efficacité et de la qualité des services des urgences à l'étranger et de pouvoir
ainsi identifier les bonnes pratiques.
3. l'élaboration d'indicateurs pouvant apporter un feed-back sur le fonctionnement des services des urgences afin de leur permettre de
pouvoir
se
comparer
avec
d'autres
services
des
urgences
ou
avec
tous
les
services
dans
leur
globalité.
2
3/40
B.
Les variables UREG
Schéma + comparaison avec l'enregistrement RHM
Variables
RHM
UREG
1. Volet Structure
Numéro d’agrément de
l’hôpital
Site de l’hôpital
CODE_AGR
HOSPNR
CODE_CAMPUS
CAMPUSNR
STAYNUM, ORDER_UNIT, PATNUM
A1_YEAR_BIRTH
Non (A2_CODE_INDIC_AGE)
A2_CODE_SEX
A2_CODE_ZIP
A2_CODE_COUNTRY
A2_CODE_INDIC_NAT
A2_CODE_STAT_INSURANCE
Non
En cas d'admission dans l'hôpital : A2_CODE_ADM
Si le patient vient d'une autre unité de soins de l'hôpital: ‘H’
En cas d'admission dans l'hôpital :
A2_CODE_PLACE_BEFORE_ADM
Si le patient vient de l'hôpital: CODE_UNIT
En cas d'admission dans l'hôpital : A2_CODE_ADRBY
Non
URGNUM, PATNUM, STAYNUM
BIRTHYEAR
BIRTHMONTH (CODEINDICAGE)
CODESEX
CODEZIP
COUNTRY
NATION
INSURANCE
DATETIMEURGIN
ADMISSIONTYPE
2. Volet
administratif +
médical
Identifiant / Patient Id
Année de naissance
Mois de naissance
Sexe
Code postal de résidence
Code pays de résidence
Code de nationalité
Code d’assurabilité
Date et heure d’inscription
Type d’inscription
Lieu avant l’inscription
Référant à l’inscription
Date et heure de sortie du
service des urgences
Type de sortie du service
d'urgences
En cas de sortie de l'hôpital: A2_CODE_DISCHARGE
En cas d'hospitalisation: ‘H’
PLACEBEFOREADM
ADRESSEDBY
DATETIMEURGOUT
DISCHARGETYPE
3
4/40
Variables
Destination à la sortie du
service d'urgences
Type de suivi
Circonstances spécifiques
Role dans l’incident
Moyen de transport utilisé
Circonstance B
Circonstance C
Circonstance G
Circonstance H
Système d’encodage des
plaintes et symptômes
Plaintes et symptômes
Modèle de triage
Score de triage
Système d’encodage du
diagnostic retenu
Diagnostic retenu
Comorbidité
Autres facteurs influençant
l’état de santé
Actes thérapeutiques
réalisés
RHM
UREG
En cas de sortie de l'hôpital: A2_CODE_DESTINATE
En cas d'hospitalisation: CODE_UNIT
M6_TYPE_INFO_URG=F M6_CODE_INFO_URG
(uniquement pour les urgences ambulatoires)
Non
Non
Non
Non
Non
Non
Non
Non
DESTINATION
CIRCUMSTANCES
ROLINCIDENT
TRANSPORTATION
FALL
PHYSICALIMPACT
ENVIRONMENT
VIOLENCE
TYPESYMPTOM
Non
Non
Non
Non
SYMPTOM
TRIAGEMODEL
TRIAGESCORE
TYPEDIAGNOSIS
Non
Non
Non
DIAGNOSIS
COMORBIDITY
OTHERREASON
Non
ACTTHERREAL
FOLLOWUP
Petit mot d'explication concernant les couleurs utilisées:
Variable: non reprise dans le RHM
Variable: définie pour le RHM, légèrement adaptée pour UREG
Les valeurs clés sont: - d'une part, l'hôpital et ses campus;
- d'autre part, les numéros anonymes du contact avec le service d'urgences et du patient.
4
5/40
1 Directives d’envoi des données
L’enregistrement UREG est donc un enregistrement des données d’urgences en real-time au sein des services d’urgences des hôpitaux de
Belgique. Nous vous demandons donc d’envoyer les données dès que celles-ci sont connues. Quatre d’entre elles sont obligatoires :
-
-
Le numéro d’agrément de l’hôpital (HOSPNR)
Le numéro de site de l’hôpital (CAMPUSNR)
Le numéro anonyme de contact avec le service d’urgence (URGNUM)
Le numéro anonyme du patient (PATNUM)
Toutes les autres, en-dehors de quelques exceptions (voir ci-dessous), sont provisoirement optionnelles mais, cela ne
veut pas dire que celles-ci ne doivent pas être envoyées : une fois qu’une valeur est connue, elle doit être envoyée.
L’Arrêté Royal du 15 janvier 2014 « Arrêté Royal précisant les règles selon lesquelles certaines données doivent être
communiquées au ministre compétent en matière de Santé publique » précise quelles données doivent être envoyées au
SPF Santé publique.
La raison pour laquelle ces données sont optionnelles ne réside pas dans le fait que vous pouvez ou non les envoyer :
nous vous demandons de les envoyer dès que celles-ci sont connues, une fois qu’elles le sont. Elles sont optionnelles
pour garder une certaine marge de manœuvre dans l’envoi des données. En effet, certaines valeurs ne sont pas toujours
connues à un moment précis : les rendre optionnelles n’empêche pas d’envoyer les autres et ne bloque pas les envois.
Cela permet de décaler un envoi quand la réponse n’est connue que plus tard.
En effet, même si la date à laquelle l’information est connue est plus tardive, il est malgré tout intéressant de l’envoyer car
UREG n’est pas seulement un monitoring mais aussi un outil de soutien à la politique en matière de santé publique.
Il y a cependant quatre exceptions : les champs « Modèle de triage », « Score de triage », « Comorbidité » et « Autres
facteurs influençant l’état de santé ». Seules ces quatre variables sont, pour l’instant, réellement facultatives. Il n’y a que pour
ces champs que vous pouvez pour l’instant choisir de les envoyer ou non, même si ceux-ci sont connus de votre service
d’urgences, bien que nous encouragions cependant les institutions à nous les envoyer si l’information est connue. Dans le futur, à
partir du moment où tout se déroulera via le dossier patient informatisé (via SNOMED CT), ces champs suivront également le
principe général cité plus haut (dès que l’information est connue, celle-ci doit être reprise dans l’enregistrement UREG).
6/40
2 Volet Structure
2.1 Numéro d'agrément de l'hôpital
Nom du champ dans la base de données: HOSPNR.
Format fixe: 3 caractères
Ce numéro est attribué par l'autorité compétente pour l'agrément des hôpitaux.
Les zéros initiaux doivent être indiqués ici parce qu'ils font partie intégrante du numéro d'agrément. Ce n'est pas un champ numérique donc
les zéros ont de l’importance.
2.2 Site de l’hôpital
Nom du champ dans la base de données: CAMPUSNR.
Format fixe: 4 caractères
Ce numéro est attribué par le SPF.
3 Volet administratif + médical
Y compris les variables clés HOSPNR et CAMPUSNR.
3.1
Identifiant / PatientId
Cette variable est constituée de deux éléments, à savoir:
- un numéro anonyme et unique pour chaque contact avec le service d'urgences (URGNUM)
- et le numéro anonyme et unique d'un patient donné au sein du même hôpital (PATNUM)
Ces informations sont obligatoires et doivent être envoyées pour chaque inscription dans le service des urgences.
Le PATNUM et le URGNUM seront codés une fois de plus avant d’arriver au SPF afin de garantir totalement l’anonymat du patient.
6
7/40
Numéro anonyme de contact avec le service des urgences
Nom du champ dans la base de données: URGNUM.
Longueur minimale: 1 caractère, longueur maximale: 15 caractères
Obligatoire
Particularités des caractères:
- lettres majuscules et chiffres;
- le champ ne peut PAS être vide;
- le champ ne peut comprendre aucune espace;
- le champ ne peut jamais avoir ‘0’ (zéro) comme premier caractère.
Ce numéro est unique pour chaque contact avec un service d'urgences. Ceci implique qu'en cas de nouveau contact d’un patient avec un
service d'urgences, un patient reçoit un AUTRE numéro de contact.
Ce numéro reste identique pour l'intégralité du contact avec les urgences.
Le numéro de contact doit être formulé de manière à garantir totalement l'anonymat du patient. Il ne peut comprendre aucune donnée
personnelle comme par exemple la date de naissance.
Numéro anonyme du patient
Nom du champ dans la base de données: PATNUM.
Longueur minimale: 1 caractère, longueur maximale: 20 caractères
Obligatoire
Particularités des caractères:
- lettres majuscules et chiffres;
- le champ ne peut PAS être vide;
- le champ ne peut comprendre aucune espace;
- le champ ne peut jamais avoir ‘0’ (zéro) comme premier caractère.
L'AR définit dans son article 11, 1°, b) le numéro anonyme du patient comme
"le numéro d'enregistrement du patient, qui doit être unique pour chaque hôpital et ne peut comprendre aucune donnée personnelle".
7
8/40
Le numéro anonyme du patient doit être formulé de façon à garantir totalement l'anonymat du patient. Il ne peut comprendre aucune donnée
personnelle comme la date de naissance.
L'hôpital attribue à un patient donné un numéro anonyme de patient unique (le numéro d'enregistrement cité dans l'AR) pour toute sa vie
dans le même hôpital : dans un autre hôpital, le patient recevra un autre numéro unique. Ainsi, même pour l'enregistrement temporaire
de contacts non terminés, le PATNUM d'un patient doit être le même numéro lors de l'enregistrement IN et de l'enregistrement OUT. De même,
tout nouveau-né reçoit son numéro anonyme de patient unique.
Le numéro anonyme de patient PATNUM ne doit PAS être confondu avec le numéro de contact URGNUM qui est unique pour chaque contact
avec le service des urgences, ni même avec le STAYNUM du RHM qui est également unique pour chaque séjour. Chaque fois qu'un patient
entre en contact avec un service d'urgences, il conserve son numéro anonyme de patient, mais reçoit lors de chaque contact un nouveau
numéro de contact. Plusieurs numéros de contact peuvent donc être reliés à un même numéro de patient.
3.2 Année de naissance
Nom du champ dans la base de données: BIRTHYEAR.
Format fixe: 4 caractères.
Optionnel (la valeur doit être envoyée au moment où elle est connue. Cela ne signifie pas que vous devez laisser ce champ vide, mais
bien qu’il doit absolument être rempli, à moins que l’information ne soit pas connue)
Ce champ est optionnel car il n’est pas toujours facile de connaitre l’année de naissance d’une personne qui arrive aux urgences, par exemple
après une catastrophe ou un grave accident de la route.
Cette information doit être envoyée à l’inscription aux urgences, au moyen de la carte eID, de la carte SIS ou de tout autre moyen certifiant
bien l’année de naissance du patient : cependant, si ce n’est pas possible que celle-ci soit envoyée à l’inscription du patient, elle doit être
envoyée le plus rapidement possible, dès que celle-ci est connue.
3.3 Mois de naissance
Nom du champ dans la base de données: BIRTHMONTH.
Longueur minimale: 1 caractère, longueur maximale: 2 caractères.
Optionnel (la valeur doit être envoyée au moment où elle est connue. Cela ne signifie pas que vous devez laisser ce champ vide, mais
bien qu’il doit absolument être rempli, à moins que l’information ne soit pas connue)
8
9/40
Ce champ est optionnel car il n’est pas toujours facile de connaitre le mois de naissance d’une personne qui arrive aux urgences, par exemple
après une catastrophe ou un grave accident de la route.
Cette information doit être envoyée à l’inscription aux urgences, au moyen de la carte eID ou de tout autre moyen certifiant bien le mois de
naissance du patient : cependant, si ce n’est pas possible que celle-ci soit envoyée à l’inscription du patient, elle doit être envoyée le plus
rapidement possible, dès que celle-ci est connue.
3.4 Sexe
Nom du champ dans la base de données: CODESEX.
Format fixe: 1 caractère.
Optionnel (la valeur doit être envoyée au moment où elle est connue. Cela ne signifie pas que vous devez laisser ce champ vide, mais
bien qu’il doit absolument être rempli, à moins que l’information ne soit pas connue)
Valeurs autorisées:
CODE
0
1
2
3
DÉFINITION
Indéfinissable
Masculin
Féminin
Changé
Le sexe (code 1 ou 2) est affiché en fonction des données figurant sur la carte d'identité (ou tout autre document d'identification) du
patient.
Remarque: la valeur "changé" (code 3) a été introduite afin de tenir compte des problèmes de maladies liées au sexe auprès de patients
qui ont changé de sexe.
La valeur « Indéfinissable » (code 0) peut être utilisée dans le cas où un on ne connait pas le sexe d’un nouveau-né à sa naissance ou dans le
cas où le sexe de la personne est impossible à déterminer (p.ex : trauma majeur, sans carte d’identité).
9
10/40
Cette variable est optionnelle et enregistrée à l'inscription. Cependant, il n’est pas toujours possible de connaitre cette information directement.
Dans ce cas, celle-ci doit être envoyée le plus vite possible, dès que l’information est connue.
3.5 Code postal de résidence (en Belgique)
Nom du champ dans la base de données: CODEZIP.
Format fixe: 4 caractères.
Optionnel (la valeur doit être envoyée au moment où elle est connue. Cela ne signifie pas que vous devez laisser ce champ vide, mais
bien qu’il doit absolument être rempli, à moins que l’information ne soit pas connue)
Ce champ est optionnel. Il doit est enregistré à l’inscription dans les urgences au moyen de la carte eID, ou de tout autre moyen permettant de
connaitre de manière certifiée le code postal de résidence du patient.
Pour les sans-abri et toutes les AUTRES personnes sans domicile fixe, il faut envoyer la valeur « 9999 ».
Pour les patients (belges et non belges) domiciliés à l'étranger, ce champ doit être complété par des zéros: « 0000 ».
3.6 Code pays de résidence
Nom du champ dans la base de données: COUNTRY.
Format fixe: 2 caractères.
Optionnel (la valeur doit être envoyée au moment où elle est connue. Cela ne signifie pas que vous devez laisser ce champ vide, mais
bien qu’il doit absolument être rempli, à moins que l’information ne soit pas connue)
Cette variable est optionnelle et enregistrée à l'inscription. Cependant, il n’est pas toujours possible de connaitre cette information directement.
Dans ce cas, celle-ci doit être envoyée le plus vite possible, dès que l’information est connue.
Depuis le 01/01/2011, et ce pour tous les enregistrements, le code du pays où le patient est domicilié doit répondre aux normes ISO-3166. Ces
codes internationaux sont constitués de deux lettres.
10
11/40
3.7 Code de nationalité
Nom du champ dans la base de données: NATION.
Format fixe: 2 caractères.
Optionnel (la valeur doit être envoyée au moment où elle est connue. Cela ne signifie pas que vous devez laisser ce champ vide, mais
bien qu’il doit absolument être rempli, à moins que l’information ne soit pas connue)
Valeurs autorisées:
CODE
OO
BE
DE
FR
UK
LU
NL
EU
ER
AF
AM
AZ
OC
DÉFINITION
La nationalité du patient est inconnue.
Le patient est de nationalité belge.
Le patient est de nationalité allemande.
Le patient est de nationalité française.
Le patient est de nationalité britannique.
Le patient est de nationalité luxembourgeoise.
Le patient est de nationalité néerlandaise.
Le patient n'est pas belge, ni ressortissant d'un de nos pays voisins, mais possède la nationalité d'un des autres
pays de l'Union européenne.
Le patient possède la nationalité d'un des pays d'Europe qui ne font pas partie de l'Union européenne.
Le patient possède la nationalité d'un pays d'Afrique.
Le patient possède la nationalité d'un pays d'Amérique.
Le patient possède la nationalité d'un pays d'Asie.
Le patient possède la nationalité d'un pays de l'Océanie.
Ce champ est enregistré au début du contact avec le service des urgences et est optionnel car il n’est pas toujours possible de connaitre cette
information de manière immédiate. Nous vous demandons malgré tout que, dans la mesure du possible, cette information soit envoyée le plus
vite possible, dès qu’elle est connue.
Ce champ contient la nationalité. Ne pas le confondre avec le champ précédent (COUNTRY) où il s'agit du pays où le patient a son domicile
permanent.
Une distinction est établie entre les Belges, les Français, les Néerlandais, les Allemands, les Luxembourgeois, les Britanniques, les Européens
des autres pays de l'Union européenne, les autres Européens et les ressortissants d'un pays d'un autre continent.
11
12/40
3.8 Code d’assurabilité du patient pendant son contact avec le service d'urgences
Nom du champ dans la base de données: INSURANCE.
Format fixe: 3 caractères.
Optionnel (la valeur doit être envoyée au moment où elle est connue. Cela ne signifie pas que vous devez laisser ce champ vide, mais
bien qu’il doit absolument être rempli, à moins que l’information ne soit pas connue)
Valeurs autorisées:
CODE
DÉFINITION
001
002
003
004
005
006
009
200
Union nationale des mutualités chrétiennes
Union nationale des mutualités neutres
Union nationale des mutualités socialistes
Union nationale des mutualités libérales
Union nationale des mutualités indépendantes
Caisse auxiliaire d’assurance maladie-invalidité
Caisse des soins de santé de la S.N.C.B.
Institut national des invalides de guerre, anciens combattants
et victimes de guerre
Caisse de secours et de prévoyance en faveur des marins
Office de sécurité sociale d’outre-mer
C.P.A.S.
Contrats de soins avec des secteurs de soins étrangers établis
dans un état membre de l’EU/EEE ou en Suisse, sans
couverture pour les soins de santé en Belgique
210
220
230
300
310
320
Catégorie
patients
de
A (les patients
couverts
par
l’AMI
et
assimilés) ou A’
B (les patients
non couverts par
l’AMI « art.110 »)
ou B’
C1a
Initiative privée de personnes possédant une assurance santé
dans un autre état membre de l’EU/EEE ou en Suisse, sans
C1b
couverture pour les soins de santé en Belgique
Personne possédant une assurance santé dans une institution
de droit international ou européen , sans couverture pour les C2
soins de santé en Belgique
12
13/40
330
400
500
000
Patients possédant une assurance santé dans un pays
n’appartenant pas à l’EU/EEE, et autre que la Suisse, qui ne
C3
relèvent pas d’un accord international, et sans couverture de
soins de santé en Belgique
Non assurés
D1
Autre
Inconnu
Ce champ est enregistré au début du contact avec le service des urgences et est optionnel car il n’est pas toujours possible de connaitre cette
information de manière immédiate. Nous vous demandons malgré tout que, dans la mesure du possible, cette information soit envoyée le plus
vite possible, dès qu’elle est connue.
Les codes 001 à 009 inclus devront être complétés pour la catégorie A (patients couverts par l’AMI et assimilés) (ou A’), les codes 200 à 230
inclus concernent la catégorie B (patients non couverts par l’AMI « article 110 ») (ou B’), le code 300 correspond à la catégorie C1a, le code
310 à la catégorie C1b, le code 320 à la catégorie C2, le code 330 à la catégorie C3 et le code 400 à la catégorie D1. Le code 500 est ajouté
lorsque le patient ne peut être classé sous aucun des codes susmentionnés.
Pour les nouveau-nés, qui n'ont pas encore de code d'assurabilité, c’est le statut d’assurabilité de la mère qui doit être pris en compte.
Les codes 300, 310, 320 et 330 ne peuvent être utilisés que pour les patients non-belges.
Dans le cas où un patient a un accident dans le cadre du travail, il n’est pas demandé de spécifier l’assurance travail mais bien le statut
d’assurabilité du patient.
3.9 Date et heure d’inscription
Nom du champ dans la base de données: DATETIMEURGIN
Format fixe: 19 caractères : "YYYY-MM-DDThh:mm:ss"
Optionnel (la valeur doit être envoyée au moment où elle est connue. Cela ne signifie pas que vous devez laisser ce champ vide, mais
bien qu’il doit absolument être rempli, à moins que l’information ne soit pas connue)
Il faut y indiquer le moment précis où le patient se présente au comptoir des urgences et est inscrit aux urgences.
13
14/40
3.10 Type d’inscription
Nom du champ dans la base de données: ADMISSIONTYPE.
Format fixe: 1 caractère
Optionnel (la valeur doit être envoyée au moment où elle est connue. Cela ne signifie pas que vous devez laisser ce champ vide, mais
bien qu’il doit absolument être rempli, à moins que l’information ne soit pas connue)
Valeurs autorisées:
CODE DÉFINITION
0
Inconnu
3
Inscription planifiée (*)
4
A
la
suite
d’une
hospitalisation de jour
5
Retour de transfert (*)
6
Placement (*)
8
Né à l’hôpital
A
Inscription
dans
le
service d’urgence sans
ambulance et sans passer
par le 112
À n'utiliser qu’à titre exceptionnel
L'inscription aux urgences avait été décidée
auparavant. Le jour d'inscription avait donc été
convenu à l'avance. P.ex : pour un contrôle
Le patient séjourne, en premier lieu, une seule
journée à l’hôpital (ou pour toute autre forme de
traitement
donnant
lieu
à
un
forfait
d’hospitalisation de jour), mais est admis par
exemple pour une période plus longue en raison
de complications, de la prévision d’un séjour de
plus longue durée ou encore, suite à un manque
de place
Retour d'un patient de l'hôpital où il avait été
transféré.
Inscription forcée ou placement par un juge, par la
police. etc.
En cas de naissance dans le service des
urgences
Le patient vient avec son « propre véhicule »,
avec la police, avec un médecin, ou un transport
public mais sans implication d’une ambulance,
sans le service 112, et est inscrit dans le service
des urgences.
14
15/40
CODE DÉFINITION
B
Inscription dans le service
d’urgence
avec
une
ambulance mais sans
passer par le 112 et sans
intervention du SMUR ou
du PIT
C
Inscription dans le service
des urgences avec une
ambulance via le service
112
mais
sans
intervention du SMUR ou
du PIT
D
Inscription dans le service
des urgences avec une
ambulance
et
avec
l’accompagnement de la
fonction SMUR agréée
et/ou PIT (éventuellement
en association) du site de
l’hôpital ; ou lorsque cette
fonction SMUR et/ou PIT
a soigné le patient sur
place
Le patient arrive dans le service des urgences en
ambulance, mais sans SMUR ou PIT ; le service
112 n’a pas été appelé. Aucune fiche SMUR ou
PIT n'a été créée.
Le patient arrive dans le service des urgences en
ambulance, mais sans SMUR ou PIT, le service
112 a cependant été appelé. Aucune fiche SMUR
ou PIT n'a été créée.
Le patient arrive dans le service des urgences en
ambulance ; il a été soigné par une fonction
SMUR agréée et/ou PIT du site de l'hôpital
(éventuellement en association) ; le service 112
est donc bien impliqué. De plus, une fiche SMUR
ou PIT a été créée.
15
16/40
CODE DÉFINITION
E
Inscription dans le service
des urgences avec une
ambulance
et
avec
l'accompagnement d'une
autre fonction SMUR
et/ou PIT agréée que
celle du site de l'hôpital
(éventuellement
en
association) ; ou lorsque
cette fonction SMUR et/ou
PIT a soigné le patient sur
place.
H
Depuis une autre unité de
soins au sein du même
hôpital
Le patient arrive dans le service des urgences en
ambulance ; il a été soigné par une autre fonction
SMUR et/ou PIT que celle du site de l'hôpital
(éventuellement en association) ; le service 112
est donc impliqué. En outre, une fiche SMUR ou
PIT a été créée.
Sauf les hospitalisations de jour
Cette variable demande de spécifier la manière dont le patient est arrivé ou a été amené aux urgences de l’hôpital.
Cette variable est optionnelle car il n’est pas toujours possible de connaitre cette information de manière immédiate. Nous vous demandons
malgré tout que, dans la mesure du possible, cette information soit envoyée le plus vite possible, dès qu’elle est connue.
Les codes A à E inclus peuvent uniquement être utilisés lorsque le patient est inscrit dans l'hôpital via le comptoir du service des urgences ET
que l'inscription n'a pas été planifiée au moment de l'arrivée au service des urgences (à l'arrivée au service des urgences, ni le médecin, ni le
patient ne savent si une hospitalisation suivra).
Il se peut qu'un patient entre en contact avec un service d'urgences pendant son séjour hospitalier (et pas seulement au début). C’est la raison
pour laquelle le point H a été ajouté : il prévoit le cas où le patient arrive aux urgences en provenance d’un autre service de l’hôpital.
16
17/40
3.11 Lieu avant l’inscription
Nom du champ dans la base de données: PLACEBEFOREADM.
Format fixe: 1 caractère.
Optionnel (la valeur doit être envoyée au moment où elle est connue. Cela ne signifie pas que vous devez laisser ce champ vide, mais
bien qu’il doit absolument être rempli, à moins que l’information ne soit pas connue)
CODE DÉFINITION
0
Inconnu
1
A Domicile
3
4
5
6
7
8
9
A
B
C
D
E
F
G
À n'utiliser qu’à titre exceptionnel.
Tous les endroits où le patient peut agir de
manière autonome, donc aussi résidences
pour personnes âgées, kots d'étudiants, …
Autre hôpital: non universitaire
Autre hôpital: universitaire
Autre hôpital: psychiatrique
Maisons de repos et de soins (MRS)
et maisons de repos pour personnes
âgées
Maisons de soins psychiatriques
(MSP) et habitations protégées
Né dans cet hôpital
En cas de naissance dans le service des
urgences
Autres
Il peut s'agir d'un autre établissement.
p. ex. prison, internat,…
Chemin du travail
Au travail
Chemin de l'école
A l'école (y compris sport à l'école)
Circulation (sauf chemin du travail ou
de l'école)
Lors de la pratique d'un sport (sauf
sport à l'école)
Lieu public
17
18/40
CODE DÉFINITION
H
Depuis une autre unité de soins au Inclus les unités d’hospitalisation de jour
sein du même hôpital
On vise ici le lieu où le patient se trouvait juste avant le contact avec le service des urgences. Ce n'est donc pas par définition le domicile.
Cette variable est optionnelle car il n’est pas toujours possible de connaitre cette information de manière immédiate. Nous vous demandons
malgré tout que, dans la mesure du possible, cette information soit envoyée le plus vite possible, dès qu’elle est connue.
Il se peut qu'un patient entre en contact avec un service d'urgences pendant son séjour hospitalier (et pas seulement au début). C’est la raison
pour laquelle le point H a été ajouté : il prévoit le cas où le patient arrive aux urgences en provenance d’un autre service de l’hôpital.
3.12 Référant à l’inscription
Nom du champ dans la base de données: ADRESSEDBY.
Format fixe: 1 caractère.
Optionnel (la valeur doit être envoyée au moment où elle est connue. Cela ne signifie pas que vous devez laisser ce champ vide, mais
bien qu’il doit absolument être rempli, à moins que l’information ne soit pas connue)
Valeurs autorisées:
CODE DÉFINITION
0
Inconnu
1
De sa propre initiative
3
4
À n'utiliser qu’à titre exceptionnel
La personne en question décide elle-même de se
présenter dans un service d'urgences ou y est
encouragée par une personne de son propre
entourage.
Médecin
spécialiste
de Le patient doit, après une consultation, être inscrit
l’hôpital
pour des examens supplémentaires ou une
intervention.
Médecin spécialiste, extérieur Comme ci-dessus, mais le médecin spécialiste
à l'hôpital
n'est pas attaché à l'hôpital.
18
19/40
CODE DÉFINITION
5
Organisme assureur
6
Tiers
8
A
Né à l’hôpital
Le propre médecin généraliste
du patient avec une lettre
d’introduction
Le propre médecin généraliste
du patient après contact
téléphonique ou oral
Médecin de garde avec une
lettre d’introduction
Médecin de garde après
contact téléphonique ou oral
B
C
D
Un organisme assureur demande un avis médical
(pour lequel l’inscription est nécessaire) pour
poursuivre le traitement du dossier ou le clôturer.
Exemples:
- Le patient n'est pour rien dans son inscription aux
urgences ou n'en a pas eu connaissance. P. ex., en
cas d'accident, un patient peut être inconscient de
sorte que quelqu'un d'autre décide à sa place de ce
qu'il advient de lui.
- L’inscription est imposée par des instances
officielles (police, justice, …).
- Passant présent au moment d'un malaise (même
si ce patient est médecin).
En cas de naissance dans le service des urgences
Cette variables est optionnelle car il n’est pas toujours possible de connaitre cette information de manière immédiate. Nous vous demandons
malgré tout que, dans la mesure du possible, cette information soit envoyée le plus vite possible, dès qu’elle est connue.
Lorsque le généraliste de garde est également le généraliste du patient, il faut accorder la préférence aux codes A et B.
Pour un bébé qui naît dans le service des urgences, il faut indiquer le code 8 aussi bien pour le "lieu avant l'inscription" que pour le "type
d'inscription" et le "référant à l’inscription".
19
20/40
3.13 Date et heure de sortie du service d'urgences
Nom du champ dans la base de données: DATETIMEURGOUT.
Format fixe: 19 caractères : "YYYY-MM-DDThh:mm:ss"
Optionnel (la valeur doit être envoyée au moment où elle est connue. Cela ne signifie pas que vous devez laisser ce champ vide, mais
bien qu’il doit absolument être rempli, à moins que l’information ne soit pas connue)
L'option retenue est le moment où le patient quitte physiquement le service des urgences.
3.14 Type de sortie du service d'urgences
Nom du champ dans la base de données: DISCHARGETYPE.
Format fixe: 1 caractère.
Optionnel (la valeur doit être envoyée au moment où elle est connue. Cela ne signifie pas que vous devez laisser ce champ vide, mais
bien qu’il doit absolument être rempli, à moins que l’information ne soit pas connue)
Valeurs autorisées:
0
1
2
3
4
5
Inconnu
Sur avis médical
À n'utiliser qu’à titre exceptionnel
Le médecin ayant en charge le patient donne
la permission de quitter les urgences (à
n'utiliser que lorsqu'aucune des possibilités cidessous n'est applicable).
Sortie contre avis médical
Le patient quitte les urgences à ses risques et
périls.
Décédé avec autopsie
Avec autopsie prévue
Décédé sans autopsie
Sans autopsie prévue
Transfert vers une autre institution P. ex. vers NIC, centres pour grands brûlés,
pour recevoir des soins spécialisés, centres cardiaques, etc.
une intervention, un diagnostic plus
précis,
un
examen,
une
observation etc. SAUF pour une
20
21/40
6
7
8
G
H
I
rééducation
Transfert ou retour vers une autre P. ex. vers Sp, G, N*, etc.
institution pour rééducation ou
surveillance médicale
Envoyé vers un autre hôpital par
manque de place
Envoyé vers un autre hôpital pour
raisons financières
Sortie sans être vu
Lorsque le patient a quitté le service des
urgences, sans être vu par un médecin
Hospitalisation
Lorsque le patient est admis depuis les
urgences dans un autre service de l'hôpital
(dans lequel l’hospitalisation est possible).
Annulation d’admission
Ce code est à utiliser dans le cas où un
patient a été admis par erreur dans le service
des urgences.
Ajout du « G », afin de permettre d’enregistrer les patients qui ont quitté le service des urgences entre le moment de leur inscription et la
prise en charge par le médecin. Si la prise en charge a eu lieu et qu’ils quittent le service sans que tout ne soit terminé, il faut utiliser le code 2
« sortie contre avis médical ».
Ajout du “H” pour prévoir la sortie des urgences vers un autre service du même hôpital.
Ajout du « I » pour prévoir les cas d’annulation d’admission de certains patients admis par erreur dans le service des urgences.
Dans le cadre du point 1 « sortie sur avis médical », il s’agit de toutes les sorties ne résultant pas d’une hospitalisation dans le même hôpital.
3.15 Destination à la sortie du service d'urgences
Nom du champ dans la base de données: DESTINATION.
Longueur minimale: 1 caractère, Longueur maximale: 1 caractère.
Optionnel (la valeur doit être envoyée au moment où elle est connue. Cela ne signifie pas que vous devez laisser ce champ vide, mais
bien qu’il doit absolument être rempli, à moins que l’information ne soit pas connue).
21
22/40
3.15.1 Si la sortie des urgences correspond à la sortie de l'hôpital
Valeurs autorisées:
CODE
DÉFINITION
0 Inconnu
1 A Domicile
À n'utiliser qu’à titre exceptionnel.
Tous les endroits où le patient peut agir de manière
autonome, donc aussi les résidences pour personnes
âgées, chambres d'étudiants, …
3 Autre
hôpital:
non
universitaire
4 Autre hôpital: universitaire
5 Autre
hôpital:
psychiatrique
6 Maisons de repos et de
soins (MRS) et maisons
de repos pour personnes
âgées
7 Maisons
de
soins
psychiatriques (MSP) et
habitations protégées
8 Décédé
En cas de décès dans le service des urgences
9 Autres
Il peut s'agir d'un autre établissement, p. ex. prison ,
internat, …
Le "lieu avant l'admission" (3.11) et la "destination à la sortie" (3.15) sont équivalents, de façon à voir clairement d'où vient le patient et où il va
au moment de la sortie : Cet envoi se fait donc à la fin du contact du patient avec les urgences : ici aussi la variable est optionnelle, afin de
pouvoir donner un délai d’envoi si la valeur n’est pas connue directement à la fin du passage du patient dans le service des urgences.
Exceptions:
• Lieu avant l'admission 8 (né dans l'hôpital): un nouveau-né nécessite une valeur d'admission distinct, mais sa sortie s'effectue comme
celle d'un autre patient.
• Le code destination 8 est utilisé pour les patients décédés pendant leur passage aux urgences.
22
23/40
Si la valeur 8 "décédé" est indiquée, le choix du type de sortie sera limité aux valeurs 3 (décédé avec autopsie prévue) ou 4 (décédé sans
autopsie prévue).
3.15.2 Si le patient sort des urgences mais pas encore de l'hôpital
Valeurs autorisées :
Code
Définition
O
P
Q
R
S
T
Hospitalisation de jour
Unité de soins sans monitoring continu
Unité de soins sous monitoring continu
Soins intensifs sans ventilation artificielle invasive
Soins intensifs avec ventilation artificielle invasive
Bloc opératoire
Il doit être enregistré si le patient est redirigé vers un autre service de l’hôpital à la suite de son passage dans le service des urgences. Cet
envoi se fait donc à la fin du contact du patient avec les urgences : ici aussi la variable est optionnelle, afin de pouvoir donner un délai d’envoi
si la valeur n’est pas connue directement à la fin du passage du patient dans le service des urgences.
Dans cette partie, le monitoring correspond à l’appareil de monitoring, de même pour la ventilation artificielle invasive. Il ne s’agit pas de savoir
si l’unité détient un monitoring ou un système de ventilation artificielle mais de savoir si le patient a été placé sous monitoring d’au moins un
paramètre vital ou sous ventilation artificielle invasive.
3.16 Type de suivi
Nom du champ dans la base de données: FOLLOWUP.
Format fixe: 1 caractère.
Optionnel (la valeur doit être envoyée au moment où elle est connue. Cela ne signifie pas que vous devez laisser ce champ vide, mais
bien qu’il doit absolument être rempli, à moins que l’information ne soit pas connue)
23
24/40
Valeurs autorisées:
Code
A
B
C
Définition
Sortie avec suivi conseillé
Sortie sans suivi conseillé
Hospitalisation
La valeur sera envoyée à la fin du passage du patient dans le service d’urgences. Cependant, il est aussi possible que la réponse ne soit pas
connue directement à ce moment : c’est la raison pour laquelle elle est optionnelle. Cela permet un délai dans l’envoi de la réponse.
Le « suivi conseillé » correspond à un suivi médical par un médecin pour le patient une fois que celui-ci a quitté le service des urgences.
3.17 Raison de l'inscription aux urgences
3.17.1. Circonstances spécifiques
Nom du champ dans la base de données: CIRCUMSTANCES
Longueur minimale : 1 caractère et longueur maximale : 1 caractères.
Optionnel (la valeur doit être envoyée au moment où elle est connue. Cela ne signifie pas que vous devez laisser ce champ vide, mais
bien qu’il doit absolument être rempli, à moins que l’information ne soit pas connue)
Code
A
B
C
D
E
F
G
H
I
Définition
Accident de la circulation ou accident avec un moyen de transport
Chute
Impact physique dû à une autre origine
Blessures engendrées par des plantes et/ou des animaux
Exposition aux radiations, aux produits chimiques (solides, liquides, gaz,
vapeurs,…), à un courant électrique et/ou à une énergie thermique
Incendie et/ou explosion
Facteurs environnementaux spécifiques
Violence mutuelle, agression physique/sexuelle, négligence
Suicide et/ou automutilation
24
25/40
J
K
L
M
N
O
P
Q
Abus de stupéfiants
Manifestation de masse
Catastrophe
Intervention légale
Accouchement et post-partum
Contexte d’un traitement médical antérieur ou en cours
Autre
Pas d’application
a. Si vous choisissez la valeur A, il vous faut préciser :
1. Le rôle dans l’incident :
Nom du champ dans la base de données: ROLINCIDENT
Longueur minimale : 1 caractère et longueur maximale : 1 caractères.
Optionnel (la valeur doit être envoyée au moment où elle est connue. Cela ne signifie pas que vous devez laisser ce champ vide, mais
bien qu’il doit absolument être rempli, à moins que l’information ne soit pas connue)
Code
1
2
3
Définition
Piéton
Conducteur
Passager
2. Le moyen de transport utilisé :
Nom du champ dans la base de données: TRANSPORTATION
Longueur minimale : 1 caractère et longueur maximale : 1 caractères.
Optionnel (la valeur doit être envoyée au moment où elle est connue. Cela ne signifie pas que vous devez laisser ce champ vide, mais
bien qu’il doit absolument être rempli, à moins que l’information ne soit pas connue)
25
26/40
Code
a
b
c
d
e
f
g
h
i
j
k
l
Définition
Automobile
Autobus
Vélo
Tram
Train
Bateau
Avion/hélicoptère
Camion
Cheval
Moto
Vélomoteur
Autre
Si l’accident se passe avec un animal autre qu’un cheval ou apparenté, veuillez utiliser la valeur « l. Autre ».
b. Si vous choisissez la valeur B, il vous faudra préciser si la chute est d’une hauteur de :
Nom du champ dans la base de données: FALL
Longueur minimale : 1 caractère et longueur maximale : 1 caractères.
Optionnel (la valeur doit être envoyée au moment où elle est connue. Cela ne signifie pas que vous devez laisser ce champ vide, mais
bien qu’il doit absolument être rempli, à moins que l’information ne soit pas connue)
Code
1
2
Définition
Moins de 2 mètres
Plus de 2 mètres
c. Si vous choisissez la valeur C, il vous faudra préciser de quel type d’origine il s’agit :
Nom du champ dans la base de données: PHYSICALIMPACT
Longueur minimale : 1 caractère et longueur maximale : 1 caractères.
Optionnel (la valeur doit être envoyée au moment où elle est connue. Cela ne signifie pas que vous devez laisser ce champ vide, mais
bien qu’il doit absolument être rempli, à moins que l’information ne soit pas connue)
26
27/40
Code
1
2
3
4
5
6
7
Définition
Chute d’un objet
Collision avec un objet/une personne
Encastrement
Ensevelissement
Utilisation de machines
Instruments coupants et/ou pointu
Armes blanches ou à feu
d. Si vous choisissez la valeur G, il vous faudra préciser de quelles conditions atmosphériques il est question :
Nom du champ dans la base de données: ENVIRONMENT
Longueur minimale : 1 caractère et longueur maximale : 1 caractères.
Optionnel (la valeur doit être envoyée au moment où elle est connue. Cela ne signifie pas que vous devez laisser ce champ vide, mais
bien qu’il doit absolument être rempli, à moins que l’information ne soit pas connue)
Code
1
2
3
4
5
6
7
8
9
Définition
Froid
Chaleur
Pollution
Pression atmosphérique élevée ou basse ou changement dans la
pression atmosphérique
Foudre
Tempête
Inondation
Tremblement de terre
Eruption volcanique
e. Si vous choisissez la valeur H, il vous faudra préciser de quel type de violence il s’agit :
Nom du champ dans la base de données: VIOLENCE
27
28/40
Longueur minimale : 1 caractère et longueur maximale : 1 caractères.
Optionnel (la valeur doit être envoyée au moment où elle est connue. Cela ne signifie pas que vous devez laisser ce champ vide, mais
bien qu’il doit absolument être rempli, à moins que l’information ne soit pas connue)
Code
1
2
3
4
5
6
Définition
Violence intra-familiale
Agression
Kidnapping
Guerre
Terrorisme
Intervention légale
La valeur doit être envoyée le plus vite possible et, si possible, dès l’inscription du patient aux urgences. Cependant, elle est surtout optionnelle
car la valeur n’est pas toujours connue sur le moment : la rendre optionnelle permet surtout de donner un délai d’envoi.
Dans le cas d’une demande de précision, celle-ci est également optionnelle.
Nous vous demandons ici de spécifier la principale circonstance spécifique qui a conduit à l’inscription aux urgences et la principale précision
qui lui est liée.
3.17.2. Plaintes et symptômes
a. Type de système d’encodage des plaintes et symptômes
Nom du champ dans la base de données: TYPESYMPTOM
Format fixe : 1 caractères
Optionnel (la valeur doit être envoyée au moment où elle est connue. Cela ne signifie pas que vous devez laisser ce champ vide, mais
bien qu’il doit absolument être rempli, à moins que l’information ne soit pas connue)
28
29/40
Code
1
2
3
Définition
ICD-10-BE
SNOMED-CT
La liste du SPF Santé publique
Il s’agit ici de préciser dans quel format vous allez envoyer les plaintes et symptômes. Comme précisé ci-dessous, ce format est libre de choix
entre ICD-10-BE, SNOMED-CT ou la liste modèle, fournie par le SPF Santé publique.
b. Plaintes et symptômes
Nom du champ dans la base de données: SYMPTOM
Longueur minimale : 1 caractère et longueur maximale :18 caractères
Plusieurs réponses possibles
Optionnel (la valeur doit être envoyée au moment où elle est connue. Cela ne signifie pas que vous devez laisser ce champ vide, mais
bien qu’il doit absolument être rempli, à moins que l’information ne soit pas connue)
Avec ce champ, nous vous demandons d’indiquer la raison pour laquelle le patient se présente aux urgences : p.ex., mal de tête, violents maux
de ventre, vomissements,…
Ce champ est également optionnel, mais comme pour les circonstances (variable CIRCUMSTANCES), il vous est demandé que celui-ci soit
envoyé le plus vite possible, peu après l’inscription du patient dans le service des urgences si cela est réalisable. La valeur est principalement
optionnelle car celle-ci n’est pas toujours connue sur le moment-même : la rendre optionnelle permet surtout de donner un délai d’envoi.
Pour ce champ, le SPF Santé publique a retenu la solution de demander l’envoi d’un code ICD-10-BE, d’un code SNOMED-CT ou encore d’un
code lié à la liste modèle fournie par le SPF Santé publique. Cette façon de faire a été choisie car elle facilite aussi, par l’utilisation de mapping
vers des grands groupes, le développement du monitoring et son utilisation.
Au niveau du SPF, ce sont les codes ICD-10-BE qui seront utilisés dans ce but pour faciliter le mapping vers les grands groupes.
Il va cependant de soi qu’il ne peut être imposé aux services d’urgences de développer cette liste dans leur système informatique. Vous
pourrez donc envoyer dans le format que vous utilisez : un mapping sera réalisé au SPF.
29
30/40
Cela permet également qu’il n’y ait pas de second encodage au niveau des services d’urgences: un pour les dossiers patients et un pour
UREG. L’enregistrement s’intègre dans ce qui est utilisé par l’hôpital et n’alourdit pas la charge de travail des collaborateurs du service.
Pour ce champ, nous vous demandons d’envoyer uniquement le code.
En ce qui concerne la liste modèle du SPF Santé publique, vous pourrez retrouver les différentes valeurs disponibles ci-dessous. Il va de soi
que, si vous décidez d’utiliser cette méthode, vous devez uniquement utiliser les codes des différentes possibilités offertes dans la liste cidessous :
Code
1
2
3
4
5
6
7
8
Définition
Céphalée
Spécifications
Exemples
Tous types et localisations de Migraine, algie vasculaire de la
douleur intracrânienne
face, céphalée de tension,
céphalée frontale (p.ex, à cause
d’une
sinusite),
céphalée
occipitale irradiant vers le cou,…
Douleur
rétrosternale
et Tous types et localisations à Douleur oppressante, douleur
thoracique
l’exception des douleurs dorsales irradiante,
douleur
intermittente,…
Douleur au niveau des membres, Tous types et localisations
Sciatique, douleur irradiante,
de la nuque, de l’épaule et du
lumbago,
torticollis,
douleur
bassin
lancinante, syndrôme cervical
traumatique,…
Douleur au ventre
Tous types et localisations, y Coliques,
crampes,
douleur
compris les douleurs dans le bas- irradiante, douleur continue ou
ventre
intermittente,
douleur
testiculaire,…
Fièvre et/ou convulsions fébriles
Nausées, vômissements et/ou Tous types de vômissements
Vômissements
projetés,
anorexie
vômissements
de
sang,
vômissements de nourriture,
haut-le-cœur,…
Diarrhée
Tous types, saignante ou non
Plaintes respiratoires
Toutes plaintes
respiratoires Toux, respiration douloureuse,
originaires des voies respiratoires dyspnée, manque de souffle,
supérieures,
des
voies respiration
sifflante,
stridor,
30
31/40
9
10
11
12
13
14
15
16
respiratoires inférieures, des
poumons et de la
paroi
thoracique
Palpitations
Palpitations ou sentiment de
rythme cardiaque rapide et/ou
irrégulier
Signes extérieurs d’hémorragie Aussi bien pour des hémorragies
ou de perte de sang
internes qu’externes, y compris
les pétéchies
respiration rapide, respiration
difficile, respiration faible,…
Méléna,
hématurie,
vômissements
de
sang,
hématome, saignement du nez,
ecchymose, expectoration,…
Altération de la conscience
Tous types d’altération de la Syncope, somnolence, absence,
conscience, passagère ou non
brève perte de conscience, coma,
convulsions,
épilespie,
somnolence,…
Troubles du comportement et Tous types
Hallucinations,
comportement
troubles émotionnels
agressif,
délire,
confusion,
ébriété, anxiété, comportement
paranoïaque,
comportement
psychotique, hystérie, apathie,
comportement suicidaire,…
Signes de déficit neurologique
En liaison aussi bien avec le Paralysie
faciale,
difficultés
système nerveux central que d’élocution,
faiblesses
périphérique
articulaires, picotements, troubles
de la vision, paralysie,…
Etourdissements,
vertige
et
syncope
Tremblements,
crampes
et
spasmes,
fasciculations,
anomalies de la marche et du
maintien,
troubles
de
la
coordination et/ou chutes à
répétition
Plaie,
gonflement,
foulure, Les gonflements peuvent aussi
entorse,
luxation,
fracture, bien être localisés que se
amputation
manifester sur un membre entier
31
32/40
17
Problèmes
dermatologiques, Tous plaintes ou symptômes qui
ophtalmologiques, ORL, maxillo- se trouvent dans ces régions
faciaux, problèmes de cou et anatomiques
problèmes dentaires
18
Problèmes de miction
19
Malaise général, sensation de
faiblesse
et/ou
fatigue,
courbatures, sentiment grippal
Situation de menace pour la vie
Réanimation nécessaire
20
21
22
Toute sorte de
symptômes non
généralisés
Autre
23
Pas de plainte et symptôme
Démangeaison, mal de dent, œil
rouge, éruption, enrouement,
acouphène, surdité soudaine,
bourdonnement, mal de gorge,
chat dans la gorge, saignement
du nez, urticaire, mâchoire
enflée,
Rétention d’urine, pollakiurie,
dysurie, anurie, hématurie,…
Arrêt
cardiaque,
septicémie,
polytraumatisme, état de mal
épileptique, noyade,…
plaintes et Y compris la détérioration de
spécifiques, l’état général
Membre froid, sueur, bouche
sèche, salivation, frissonnement,
problème social, détermination
légale
de
l’âge,
névralgie
(névralgie du trijumeau p.ex),…
Mort à l’arrivée
Les combinaisons de plusieurs codes sont possibles : il vous est possible d’envoyer plusieurs réponses pour cette variable (SYMPTOM). Pour
cette possibilité, nous vous demandons également de n’envoyer que le code.
Attention : nous vous rappelons donc que vous avez le choix entre ICD-10-BE, SNOMED-CT ou la liste ci-dessus pour envoyer les
différents plaintes et symptômes.
32
33/40
3.17.3. Modèle de triage
Nom du champ dans la base de données: TRIAGEMODEL
Format fixe : 1 caractères
Facultatif (cette variable est une des quatre variables facultatives. Il n’y a que pour ces champs que vous avez pour l’instant le choix de
les envoyer ou non, même si ceux-ci sont connus de votre service d’urgences, bien que nous encouragions cependant les institutions à
nous les envoyer si l’information est connue. Dans le futur, à partir du moment où tout se déroulera via le dossier patient informatisé (via
SNOMED CT), ces champs suivront également le principe général cité plus haut (dès que l’information est connue, celle-ci doit être
reprise dans l’enregistrement UREG).
Code
1
2
3
4
5
Définition
Manchester Triage Scale
Australian Triage Scale
Canadian Emergency Department Triage and Acuity Scale
Emergency Severity Index
Autre
Il est demandé d’envoyer la valeur dès que celle-ci est connue, si vous avez la possibilité de l’envoyer.
Cette variable reprend les 4 systèmes de triage les plus utilisés. Dans le cas où vous utilisez un autre système ou un système propre à
votre service d’urgences, veuillez utiliser la valeur « 5 Autre ».
3.17.4. Score de triage
Nom du champ dans la base de données: TRIAGESCORE
Format fixe : 1 caractère
Facultatif (cette variable est une des quatre variables facultatives. Il n’y a que pour ces champs que vous avez pour l’instant le choix de
les envoyer ou non, même si ceux-ci sont connus de votre service d’urgences, bien que nous encouragions cependant les institutions à
nous les envoyer si l’information est connue. Dans le futur, à partir du moment où tout se déroulera via le dossier patient informatisé (via
SNOMED CT), ces champs suivront également le principe général cité plus haut (dès que l’information est connue, celle-ci doit être
reprise dans l’enregistrement UREG).
33
34/40
Code
1
2
3
4
5
Définition
Réanimation
Très urgent
Urgent
Moins urgent
Non-urgent
Cette variable détermine la gravité de l’état du patient. Elle est liée à la variable précédente et mentionne le score conséquent au triage
qui a été utilisé dans le service des urgences.
3.18 Orientation pathologique
3.18.1. Diagnostic retenu
a. Type de syctème d’encodage du diagnostic retenu
Nom du champ dans la base de données: TYPEDIAGNOSIS
Format fixe : 1 caractères
Optionnel (la valeur doit être envoyée au moment où elle est connue. Cela ne signifie pas que vous devez laisser ce champ vide, mais
bien qu’il doit absolument être rempli, à moins que l’information ne soit pas connue)
Code
1
2
3
Définition
ICD-10-BE
SNOMED-CT
La liste du SPF Santé publique
34
35/40
Il s’agit ici de préciser dans quel format vous allez envoyer les plaintes et symptômes. Comme précisé ci-dessous, ce format est libre de choix
entre ICD-10-BE, SNOMED-CT ou la liste modèle, fournie par le SPF Santé publique.
b. Diagnostic retenu
Nom du champ dans la base de données: DIAGNOSIS
Longueur minimale : 1 caractère et longueur maximale :18 caractères
Plusieurs réponses possibles
Optionnel (la valeur doit être envoyée au moment où elle est connue. Cela ne signifie pas que vous devez laisser ce champ vide, mais
bien qu’il doit absolument être rempli, à moins que l’information ne soit pas connue)
Avec ce champ, nous vous demandons d’indiquer le diagnostic temporaire retenu aux urgences.
Ce champ est également optionnel. Il vous est demandé de l’envoyer dès que celui-ci est connu, généralement en fin de passage dans le
service des urgences.
Pour ce champ, le SPF Santé publique a retenu la solution de demander l’envoi d’un un code ICD-10-BE ou SNOMED-CT ou encore d’un
code lié à la liste modèle fournie par le SPF Santé publique. Cette façon de faire a été choisie car elle facilite aussi, par l’utilisation de mapping
vers des grands groupes, le développement du monitoring et son utilisation.
Au niveau du SPF, ce sont les codes ICD-10-BE qui seront utilisés dans ce but pour faciliter le mapping vers les grands groupes.
Il va cependant de soi qu’il ne peut être imposé aux services d’urgences de développer cette liste dans leur système informatique. Vous
pourrez donc envoyer dans le format que vous utilisez : un mapping sera réalisé au SPF.
Cela permet également qu’il n’y ait pas de second encodage au niveau des services d’urgences: un pour les dossiers patients et un pour
UREG. L’enregistrement s’intègre dans ce qui est utilisé par l’hôpital et n’alourdit pas la charge de travail des collaborateurs du service.
Pour ce champ, nous vous demandons d’envoyer uniquement le code.
En ce qui concerne la liste modèle du SPF Santé publique, vous pourrez retrouver les différentes valeurs disponibles ci-dessous. Il va de soi
que, si vous décidez d’utiliser cette méthode, vous devez uniquement utiliser les codes des différentes possibilités offertes dans la liste cidessous :
35
36/40
Code
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
Définition
Troubles de la coagulation et maladies vasculaires
Cardiologie
Dermatologie
Endocrinologie
Médecine légale
Exemples
Anévrisme, embollie, hémopholie,…
Infarctus, Trouble du rythme cardiaque,…
Eczéma, urticaire, ulcère veineux,…
Coma diabétique, hypoglycémie, hyperthyroïdie,…
Liées à une agression, par exemple physique ou
sexuelle, ou à une détermination légale de l’âge
Médecine physique
Ischialgie, lumbago, revalidation,…
Gastroentérologie (œsophage, estomac, foie, vésicule biliaire et Gastro-entérite, appendicite, ulcère,…
pancréas)
Gynécologie
Hématologie
Leucémie, lymphome, syndrome myélodysplasique,…
Maladies infectieuses (bactériennes, virales, parasitaires)
Grippe, varicelle, malaria, peste,…
Problèmes métaboliques et de nutrition
Anorexie, obésité, malnutrition, avitaminose,…
Maxillo-facial/dentisterie
Fracture de la mâchoire, pulpite de la dent, dent de
sagesse qui continue à saigner,…
ORL
Otite, angine, corps étranger dans la gorge,…
Néphrologie
Insuffisance rénale, infections urinaires, colliques
néphrétiques,…
Neurologie
AVC, céphalée, Guillain Barré, poliomyélite
Ophtalmologie
Glaucome aigu, conjonctivite, érosion de la cornée,…
Oncologie
Cancer
Orthopédie et traumatologie
Ménisque, épaule déboitée, désarticulation, amputation,
hernie discale,…
Pneumologie
BPCO, pneumonie aigue, pneumothorax,…
Psychiatrie
Etat de choc, paranoia, psychose, tentative de suicide,…
Rhumatologie
Inflammations d’articulations, maladies d’immunologie,
collagénose,…
Toxicologie
Overdose, état de manque, empoisonnement, sevrage,
effet toxique, intoxication,…
Urologie
Orchite, prostatite, torsion des testicules, incontinence
urinaire,…
Obstétrique
Problèmes pré-, per- et post-partum
Problème social
Lié au SAMU social
36
37/40
26
27
Autre
Pas de diagnostic
Les combinaisons de plusieurs diagnostics sont possibles : il vous est possible d’envoyer plusieurs réponses pour cette variable (DIAGNOSIS).
Pour cette possibilité, nous vous demandons également de n’envoyer que le code.
Attention : nous vous rappelons donc que vous avez le choix entre ICD-10-BE, SNOMED-CT ou la liste ci-dessus pour envoyer les
différents diagnostics.
3.18.2. Comorbidité
Nom du champ dans la base de données: COMORBIDITY
Format fixe : 1 caractère
Plusieurs réponses possibles, (max 17)
Facultatif (cette variable est une des quatre variables facultatives. Il n’y a que pour ces champs que vous avez pour l’instant le choix de
les envoyer ou non, même si ceux-ci sont connus de votre service d’urgences, bien que nous encouragions cependant les institutions à
nous les envoyer si l’information est connue. Dans le futur, à partir du moment où tout se déroulera via le dossier patient informatisé (via
SNOMED CT), ces champs suivront également le principe général cité plus haut (dès que l’information est connue, celle-ci doit être
reprise dans l’enregistrement UREG).
Code
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
Définition
Allergie
Diabète
Hypertension
Démence
Handicap mental
Handicap moteur
Affection oncologique
Affection cardio-vasculaire
Affection des poumons et des voies respiratoires
Affection sanguine et des organes hématopoïétiques
37
38/40
K
L
M
N
O
P
Q
R
Affection du système digestif
Affection du système rénal et urogénital
Affection de la peau, des sens et des organes endocriniens
Affection du squelette et des articulations
Affection neurologique
Problèmes psychologiques et/ou antécédents de choc psychique
Autre
Pas d’application
C’est une valeur à envoyer si le patient présente des troubles de la santé s’ajoutant à la raison de l’inscription aux urgences.
Dans le cas où un patient ne présente aucune comorbidité : veuillez envoyer le code R « Pas d’application ».
Nous vous demandons ici d’indiquer la principale comorbidité du patient.
3.18.3. Autres facteurs influençant l’état de santé
Nom du champ dans la base de données: OTHERREASON
Format fixe : 1 caractère
Plusieurs réponses possibles, max 9
Facultatif (cette variable est une des quatre variables facultatives. Il n’y a que pour ces champs que vous avez pour l’instant le choix de
les envoyer ou non, même si ceux-ci sont connus de votre service d’urgences, bien que nous encouragions cependant les institutions à
nous les envoyer si l’information est connue. Dans le futur, à partir du moment où tout se déroulera via le dossier patient informatisé (via
SNOMED CT), ces champs suivront également le principe général cité plus haut (dès que l’information est connue, celle-ci doit être
reprise dans l’enregistrement UREG).
Code
A
B
C
D
E
F
Définition
Abus de stupéfiants
Obésité morbide et/ou chirurgie bariatrique
Grossesse
Récepteur d’organe et/ou transplantation de tissus
Présence d’un implant
Etre porteur (asymptomatique ou malade) ou avoir été en contact avec un
agent infectieux transmissible
38
39/40
G
H
I
J
Besoin de mesures d’isolation de la source ou prophylactiques
Exposition à des produits chimiques, biologiques ou des radiations
nucléaires
Autre
Pas d’application
Cette variable est à envoyer si le patient présente un facteur externe pouvant avoir une influence sur son état de santé et sur la raison pour
laquelle il est inscrit dans le service des urgences, autre qu’une comorbidité.
Si aucun autre facteur n’influence son état de santé, veuillez introduire la valeur J « pas d’application ». 9 réponses maximales sont possibles.
Si vous avez choisi une valeur autre que « J. pas d’application », vous ne pouvez sélectionner ce dernier et vice-versa.
3.19 Actes thérapeutiques réalisés
Nom du champ dans la base de données: ACTTHERREAL.
Longueur minimale: 1 caractère, Longueur maximale: 1 caractère (par réponse choisie)
Plusieurs réponses possibles, au maximum 18
Optionnel (la valeur doit être envoyée au moment où elle est connue. Cela ne signifie pas que vous devez laisser ce champ vide, mais
bien qu’il doit absolument être rempli, à moins que l’information ne soit pas connue)
Code
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
Définition
Monitoring des paramètres vitaux
Examens de laboratoire
Imagerie médicale
Recherche endoscopique
Perfusion et/ou médication
Mise en place d’une sonde
Soins de plaies, de cathéter et de stomie
Intervention chirurgicale mineure
Réalignement anatomique et/ou immobilisation
Intubation et/ou ventilation
Réanimation
Anesthésie générale / sédation
39
40/40
M
N
O
P
Q
R
S
Autres techniques invasives
Temps d’observation prolongé dans le cadre du diagnostic ou après
traitement
Intervention dans le cadre d’une crise psychosociale
Application de mesures limitant la liberté
Accouchement
Autre
Aucun
Cette valeur est à envoyer à la fin du passage du patient dans le service des urgences.
Ce champ reprend les différents actes médicaux réalisés durant le passage du patient dans le service d’urgences. Comme plusieurs actes
peuvent être réalisés sur un patient, vous avez la possibilité d’en envoyer plus qu’un, avec un maximum de 18.
40
Téléchargement
Explore flashcards