Météo

publicité
Fiche mémoire classe Air et Météo
Alphabet phonétique international
A
Alpha
B
Bravo
C
Charlie
D
Delta
E
Echo
F
Foxtrot
G
Golf
H
Hotel
I
India
J
Juliet
K
Kilo
L
Lima
M
Mike
N
November
O
Oscar
P
Papa
Q
Québec
R
Roméo
S
Sierra
T
Tango
U
Uniform
V
Vistor
W
Wiskey
X
X-Ray
Y
Yankee
Z
Zulu
Tout sur la Montgolfière moderne
La montgolfière est un aérostat dont la
sustentation est assurée par de l'air
chauffé contenu par une enveloppe. La
différence de masse volumique avec l'air
environnant, plus froid, crée une poussée
assurant la sustentation (poussée
d'Archimède). Le maintien en température
de l'air de l'enveloppe nécessite l'emport
d'un carburant et d'un brûleur.
Quels éléments constituent une
montgolfière ?
Une nacelle en osier surmontée d'un
brûleur accueille le pilote et ses passagers.
L'enveloppe, faîtes en un tissu nylon
ignifugé, est fixée grâce aux mousquetons
directement sur le cadre de charge du
brûleur. Les matériaux ont été conçus
pour être légers, solides et flexibles en cas
de surtension.
Quelle taille font les montgolfières ?
Les montgolfières courantes ont un
volume de 2500 m3, soit une hauteur de
20 m pour un diamètre de 15 m environ,
peuvent transporter 1 pilote et 3-4
passagers. Il existe des montgolfières
pouvant transporter plus de 20 personnes,
mais il est très rare de les voir voler
compte tenu de leur prix assez prohibitif à
l'achat.
Quel combustible est utilisé pour voler en
montgolfière ?
Le gaz propane ou le GPL sont les plus
consommés. La flamme du brûleur atteint
une hauteur de 3 à 4 mètres, son débit est
contrôlé par le pilote.
Comment devenir pilote de
montgolfière ?
Pour être pilote de montgolfière, il faut
passer un brevet de pilote et une visite
médicale d'aptitude physique au vol. La
formation du pilote auprès d'un
instructeur comprend 12 heures de vols et
un examen théorique validant les
connaissances météorologiques et
communications radiophoniques
Météo
Thermomètre : Un thermomètre est un
appareil qui sert à mesurer et à afficher la
valeur de la température.
Anémomètre : Un anémomètre est un
appareil permettant de mesurer la vitesse
ou la pression du vent.
Baromètre : Le baromètre est un
instrument de mesure, utilisé en physique
et en météorologie, qui sert à mesurer la
pression atmosphérique. Il peut, de façon
secondaire, servir d'altimètre pour
déterminer, de manière approximative,
l'altitude.
Girouette : Une girouette est un dispositif
généralement métallique, la plupart du
temps installé sur un toit, constitué d'un
élément rotatif monté sur un axe vertical
fixe. Sa fonction est de montrer la
provenance du vent ainsi que,
contrairement à la manche à air, son
origine cardinale.
Pluviomètre : Le pluviomètre est un
instrument météorologique destiné à
mesurer la quantité de précipitations
(surtout la pluie) tombée pendant un
intervalle de temps donné en un endroit1
Boussole : Une boussole est un instrument
de navigation constitué d’une aiguille
magnétisée qui s’aligne sur le champ
magnétique de la Terre. Elle indique ainsi
le pôle Nord magnétique, distant de
quelques degrés du Pôle Nord
géographique. La différence entre les deux
directions en un lieu donné s’appelle la
déclinaison magnétique terrestre.
Pression atmosphérique : La pression
atmosphérique est la pression qu'exerce le
mélange gazeux constituant l'atmosphère
considérée, sur Terre : de l'air, sur une
surface quelconque au contact avec cette
atmosphère. Les météorologues analysent
les variations horizontales de la pression
atmosphérique pour localiser et suivre les
systèmes météorologiques : ceci permet
de définir les zones de dépressions
(pression inférieure à 1 013 hPa
hectopascal), les zones anticycloniques
(pression supérieure à 1 013 hPa) et les
isobares. En particulier, les dépressions et
les creux barométriques dans la pression
atmosphérique sont généralement
associés au mauvais temps.
Nuages :
En météorologie, un nuage est une masse
visible constituée initialement d'une
grande quantité de gouttelettes d’eau
(parfois de cristaux de glace associés à des
aérosols chimiques ou des minéraux) en
suspension dans l’atmosphère au-dessus
de la surface d'une planète. L’aspect d'un
cirrus
nuage dépend de la lumière qu’il reçoit,
de la nature, de la dimension, du nombre
et de la répartition des particules qui le
constituent. Les gouttelettes d’eau d’un
nuage proviennent de la condensation de
la vapeur d’eau contenue dans l’air. La
quantité maximale de vapeur d’eau (gaz
invisible) qui peut être contenue dans une
masse d'air est fonction de la température
: plus l’air est chaud, plus il peut contenir
de vapeur d’eau.
cirrocumulus
altrocumulus
altostratus
stratocumulus
stratus
cumulonimbus
cirrostratus
cumulus
Téléchargement
Random flashcards
Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

Fonction exponentielle.

3 Cartes axlb48

Créer des cartes mémoire