chapitre 3 : classer les etres vivants

publicité
CHAPITRE N°3 : DIVERSITE ET UNITE DES ETRES VIVANTS.
I. Comment peut on classer les êtres vivants ?
I.1.Qu’est ce qu’une espèce ?
ACTIVITE N° 4 (1) : LA NOTION D’ESPECE.
On peut observer entre les êtres vivants des différences mais aussi des ressemblances. Dans
certains cas, on dit qu’ils appartiennent à la même espèce.
Problème : Qu’est-ce qu’une espèce ?
Etudiez les documents et comparez des animaux qui appartiennent à la même espèce et
ceux qui appartiennent à deux espèces différentes.
Donnez une définition claire et précise du mot : ESPECE.
Apport de savoir-faire : Comparer signifie trouver des ressemblances et des différences entre
deux éléments.
A. Etude de la grenouille rousse et de la grenouille verte.
Ces deux grenouilles ont-elles des caractères en communs ?
Soulignez dans le texte ce qui permet de répondre en rouge.
………
Ces deux grenouilles ont-elles des différences d’aspect ?
Soulignez dans le texte ce qui permet de répondre en vert.
………
Ces deux grenouilles ont-elles le même mode de vie ?
Soulignez dans le texte ce qui permet de répondre en bleu.
………
Ces deux grenouilles ont-elles la même période de reproduction ?
Soulignez dans le texte ce qui permet de répondre en noir.
………
La grenouille rousse. Taille : 9 cm. Coloration brune, rousse
ou grisâtre, tachée de sombre. Grande tache brune à l’arrière
de l’œil, autour du tympan. Ventre jaune, œil doré, corps trapu.
Terrestre, vit dans les bois, prairies humides et bords de
ruisseaux. Diurne par temps humide, nocturne par temps sec.
Se nourrit de limaces, vers et insectes. Se reproduit dans les
trous d’eau peu profonds, mares, ornières, fossés à partir de
janvier selon les climats.
1
La grenouille verte. Taille 9 cm. Coloration variable, verte,
brune tachée de noir. Ventre blanc. Arrière des cuisses noire et
jaune. Œil doré. Peau granuleuse. Diurne et aquatique : dans
les étangs, mares marécages. Très vorace, saute la gueule
ouverte sur tout ce qui bouge, se nourrit surtout d’insectes
volants ou tombés dans l’eau. Rassemblements très nombreux
et bruyants d’avril à juin pour la reproduction.
En conclusions, ces deux grenouilles appartiennent-elles à la même espèce?
Justifiez votre réponse.
ACTIVITE N° 4 (2)
B. Les Mantes religieuses.
Accouplement des Mantes religieuse :
L’accouplement de deux animaux. Ces deux
individus qui se ressemblent beaucoup
appartiennent à la même espèce. Cette espèce
est appelée mante religieuse.
ACTIVITE N° 4 (2)
B. Les différentes espèces de Punaises.
2
ACTIVITE N° 4 (2)
B. Le lièvre et le Lapin : deux espèces différentes
ACTIVITE N° 4 (2)
B. Les espèces de Renoncules et la formation des graines.
3
ACTIVITE N°4 (3): LA NOTION D’ESPECE
I. Réfléchir à la notion d’espèce
Kruger est un « zorse »,
c’est-à-dire le fils d’un
zèbre et d’une jument. Cet
animal dit « hybride » ne
se rencontre pas dans la
nature car les zèbres et les
chevaux sont d’espèces
différentes et n’habitent
pas dans les mêmes
régions. Ce « mariage » est
le résultat d’une
expérience réalisée dans
un parc animalier. Le
zorse est un animal stérile.
Quels sont les parents du zorse ? Appartiennent-ils à la même espèce ?
………………………………………………………………………………………………………………
4
………………………………………………………………………………………………………………
Le zorse représente-t-il une espèce ? Justifiez votre réponse.
………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………
Le mulet est comme le zorse, un animal hybride et stérile. Quels sont les parents du mulet ?
………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………
II. Testez vos connaissances.
Indiquez si les affirmations suivantes sont : Vraies ou fausses, et corrigez les affirmations
fausses.
Le chat siamois et le chat de gouttière ne sont pas de la même espèce.
………………………………………………………………………………………………………………
Deux animaux qui se ressemblent sont forcément de la même espèce.
………………………………………………………………………………………………………………
Deux animaux qui peuvent se reproduire entre eux appartiennent à la même espèce.
………………………………………………………………………………………………………………
Les êtres vivants sont très différents. Ils sont regroupés par espèce. Deux êtres
vivants sont de la même espèce si :
- Ils se ressemblent.
- Ils ont le même comportement.
- Ils peuvent, ainsi que leurs petits se reproduire entre eux.
DEFINITION : Une espèce est un ensemble d’individus partageant des
caractères en commun, capable de se reproduire entre eux et dont les petits
peuvent également se reproduire entre eux.
Une même espèce regroupe, sous le même nom, des êtres vivants qui se
ressemblent et qui peuvent se reproduire entre eux.
5
II. Comment peut-on classer les animaux ?
Quelles sont les différences entre les animaux et les végétaux ?
Les Animaux se distinguent des Végétaux parce qu’ils sont dotés de sensibilité
et parce qu’ils se nourrissent de substances d’origine vivante contrairement aux
Végétaux qui tirent leur énergie du Soleil
Les êtres vivants sont très différents les uns des autres et possèdent un certain
nombre de critères qui permettent de les classer.
DEFINITION : Un animal est un être vivant qui se nourrit d’autres êtres
vivants ou de la matière qu’ils ont fabriquée. Ils se distinguent des végétaux car
ils sont dotés de sensibilité.
ACTIVITE N° 5 : CLASSER ET IDENTIFIER LES ANIMAUX.
Complétez le tableau ci-dessous à l’aide des photographies fournies.
Principaux
caractères
Animal
Aigle
Araignée
Escargot
Cheval
Truite
Lombric
Lapin
Grenouille
Abeille
Tête avec
une
bouche et
2 yeux
Squelette
interne
osseux
Quatre
membres
Poils,
mamelles
Plumes
Colonne
vertébrale
Six pattes
et 2
antennes
Squelette
externe
Quels sont les caractères communs entre le cheval et l’araignée ? Que pouvez-vous en
conclure ?
…………………………………………………………………………………………………
Quels sont les caractères communs entre le cheval et l’aigle ? Que pouvez-vous en
conclure ?
………………………………………
…………………………………………………………
Quels sont les caractères communs entre le cheval et le lapin ? Que pouvez-vous en
conclure ?
6
…………………………………………………………………………………………………
Dans le cadre suivant, proposez une classification pour les animaux proposés.
Que pouvez-vous en conclure ?
…………………………………………………………………………………………………
Découpez et collez dans la clé de détermination dans le groupe correspondant les animaux
suivants.
Aigle
Escargot
Araignée
Cheval
Truite
Lombric
Lapin
Grenouille
Abeille
Pour classer les animaux, le premier critère utilisé est la présence d’une colonne
vertébrale, ensuite ce dont leur peau est recouverte, leur nombre de pattes…
7
DEFINITION : La colonne vertébrale est un ensemble d’os appelés vertèbres
situé dans le dos d’un animal.
DOCUMENT A COMPLETER : LA CLASSFICATION SIMPLIFEE DES
VERTEBRES.
III. Comment peut-on classer les végétaux ?
DEFINITION : Un végétal est un être vivant qui se nourrit de substances
minérales et qui tire son énergie de la lumière du Soleil.
ACTIVITE N° 6 : CLASSER ET IDENTIFIER LES VEGETAUX.
Problème posé : Comment peut-on classer les végétaux ?
I. Apprendre à reconnaître un arbre à sa silhouette.
Complétez le tableau avec les lettres correspondantes.
Peuplier
Tilleul
Epicéa
Photographie : A
Photographie : B
Photographie : C
ACTIVITE N° 6 (2) : CLASSER ET IDENTIFIER LES VEGETAUX.
II. Apprendre à reconnaitre une plante à ses feuilles.
II.a. Le vocabulaire à connaître pour classer et identifier les végétaux :
Les feuilles peuvent être simples lorsqu’elles ne sont formées que d’un seul morceau. Les
feuilles composées sont formées de plusieurs parties distinctes. Une feuille simple possède un
seul limbe continu, à l'extrémité d'un pétiole non ramifié, à la base duquel se trouve un
8
bourgeon axillaire. Une feuille composée possède plusieurs folioles et on ne trouve pas de
bourgeon à la base des folioles, le bourgeon axillaire se trouvant lui à la base du pétiole.
Nervure : Veine dans la feuille où circule la sève.
Bourgeon : Ils abritent des ébauches de fleurs ou de feuilles rudimentaires sous leurs écailles
colorées et recouvertes d’un enduit cireux.
Limbe : Partie élargie de la feuille qui capte la lumière solaire.
Pétiole : Partie de la feuille qui lui sert de support, queue de la feuille.
Rameau : Petite branche.
Fronde : Elle désigne l’organe végétal qui joue le rôle de feuille chez certaines plantes telles
que les fougères, les palmiers ou les grandes algues. Elles sont généralement de grande taille.
Foliole : Chacune des petites feuilles qui forment une feuille composée.
Pennée : se dit d'une feuille dont les découpures ou les folioles sont disposées de façon
opposée comme les barbes d'une plume.
Palmé : se dit d'une feuille dont les découpures ou les folioles sont disposées en éventail.
A l’aide du vocabulaire et des informations précédentes, titrez et légendez les deux croquis
suivants.
Titre : …………………………………………………………………………………………
9
Titre : …………………………………………………………………………………………
II.b. Apprendre à observer la forme des feuilles des arbres.
A l’aide de la clé de détermination simplifiée des végétaux à feuilles opposées et
alternes (document N°2), donnez des exemples de végétaux possédant les caractères
suivants :
Feuille simple dentée : …..………………..
Feuille simple lobée : ……………………..
Feuille composée palmée : ……...……..……..
Feuille composée pennée : ………….………..
10
ACTIVITE N° 6 (3) : CLASSER ET IDENTIFIER LES VEGETAUX.
II.c. Apprendre à observer la disposition des feuilles sur le rameau :
La disposition, l’organisation et la forme des feuilles sur le rameau est importante pour
identifier un végétal. Les feuilles peuvent être alternes ou opposées :
Feuilles
alternées
(isolées à
chaque nœud).
Feuilles
opposées
(attachées par
deux au même
nœud).
A l’aide de la clé de détermination simplifiée des végétaux à feuilles opposées et
alternes (document N°2), caractérisez la disposition des feuilles des arbres suivants :
Châtaigner : ……………………………… Frêne : ………………………………………….
A l’aide des photographies fournies, indiquez quels sont les caractères que possèdent les
espèces D, E et F ?
Espèce D : …………………………………………………………………………………….
………………………………………………………………………………………………….
Espèce E : …………………………………………………………………………………….
………………………………………………………………………………………………….
Espèce F : …………………………………………………………………………………….
………………………………………………………………………………………………….
11
Identifiez les espèces D, E et F à partir de la clé de détermination simplifiée des végétaux à
feuilles opposées et alternes (document N°2).
Espèce D : …………………………………………………………………………………….
Espèce E : …………………………………………………………………………………….
Espèce F : …………………………………………………………………………………….
Bilan : A l’aide des différents documents, proposez une classification pour les
végétaux.
………………………………………………………………………………………………….
………………………………………………………………………………………………….
ACTIVITE N° 6 (4) : CLASSER ET IDENTIFIER LES VEGETAUX.
Découpez et collez dans la clé de détermination dans le groupe correspondant les végétaux
suivants.
Epicéa commun
Mousses
Fougères
Espèce E
Espèce F
Espèce D : feuilles opposées.
Pour classer les végétaux, on utilise la présence de caractéristiques comme : la
présence d’une tige, de racine, la présence de fleurs, la disposition et la forme
des feuilles…
12
.
- Des critères définis par les scientifiques permettent de situer des êtres
vivants d’espèces différentes dans la classification actuelle.
- Les êtres vivants sont classés en groupes emboîtés définis uniquement à
partir des critères qu’ils possèdent en commun.
TP CLASSIFICATION DES PLANTES / HERBIER
http://www.ec44.fr/tice/jpg2/determination/main.htm
COMMENT FAIRE SON HERBIER
http://www.vivelessvt.com/college/6eme/mon-environnement-proche/
IV. Comment les êtres vivants sont-ils constitués ?
TP N°3 : UTILISATION DU MICROSCOPE ET OBSERVATION DES
CELLULES DE LA MUE D’UN BATRACIEN.
TP N°4 : REALISATION D’UNE LAME ET OBSERVATION DES
CELLULES D’UN OIGNION.
Tous les êtres vivants sont constitués de cellules :
- Les unicellulaires ne sont constitués que d’une seule cellule.
- Les pluricellulaires sont constitués de plusieurs cellules.
13
ACTIVITE N°7 : TOUT ETRE VIVANT EST FORME DE CELLULES.
Cellules buccale humaine observées au
microscope (X 1000).
Cellules épidermiques de bulbe d’oignon
observées au microscope (X 600).
Une goutte d’eau de mare observée au
microscope (X 480) montre des paramécies.
La paramécie est un micro-organisme animal
constitué d’une seule cellule et qui se déplace
activement dans l’eau.
Euglène observée au microscope (X 200).
L’Euglène est une algue verte constituée
d’une seule cellule, qui vit dans les eaux
propres des bassins (jardin public).
Surlignez en rouge la membrane plasmique
Coloriez en vert le noyau.
Que pouvez-vous en conclure ?
…………………………………………………………………………………………………
DEFINITION : Une cellule est très petite, elle comprend toujours :
14
- Une enveloppe : la membrane cellulaire.
- Un cytoplasme.
- Un noyau.
Tous les êtres vivants sont constitués de cellules.
- Certains êtres vivants sont constitués d’une seule cellule, d’autres sont
formés d’un nombre souvent important de cellules : la cellule est l’unité des
êtres vivants.
Croquis légendé d’une cellule.
FICHE METHODE N° 1 : CONSIGNES DE PRESENTATION
V. COMMENT EXPLIQUER LA DIVERITE DES ESPECES
ACTUELLES ?
ACTIVITE 8 : LIENS DE PARENTE ET CHANGEMENTS DES
PEUPLEMENTS AU COURS DU TEMPS
Des ressemblances à l’échelle du corps et des organes
La présence d’un squelette interne avec un crâne chez certains animaux permet de les classer
dans le groupe des vertébrés. On distingue alors ceux qui ont un squelette cartilagineux
(poissons cartilagineux) de ceux qui ont un squelette osseux.
A l’intérieur de ce dernier groupe, certains possèdent pour se déplacer des nageoires
(poissons osseux) alors que les autres possèdent 4 membres munis de doigts (tétrapodes).
D’autres caractères par la suite permettent d’affiner cette classification en créant des sousgroupes chez les différents tétrapodes.
15
Exemples du squelette du membre
antérieur de quelques vertébrés
tétrapodes.
Identifiez chez les différentes
espèces, les os qui se correspondent
et colorez-les de la même couleur.
Que pouvez- vous en conclure ?
………………………………………
………………………………………
………………………………………
………………………………………
Comparaison de la faune et la flore à 2 âges différents de la Terre.
Reconstitution de la faune et flore au Paléozoïque-Cambrien
Reconstitution de la faune et flore au Mézozoïque-Crétacé
16
Décrivez puis comparez la faune et la flore à ces 2 périodes.
…………………………………………………………………………………………………...
…………………………………………………………………………………………………...
Que pouvez-vous en conclure ?
…………………………………………………………………………………………………...
…………………………………………………………………………………………………...
Il existe une organisation du membre antérieur commune à tous les tétrapodes.
Ceci indique une parenté entre eux.
L’existence de ressemblances entre des groupes apparus successivement suggère
la parenté des espèces qui les constituent.
17
- La répartition des êtres vivants peut également dépendre de l’action de
l’Homme.
18
DOCUMENTS ANNEXES :
ACTIVITE N°3 : LA NOTION D’ESPECE.
DOCUMENT N°1 : CLE DE DETERMINATION SIMPLIFIEE DES
ANIMAUX.
TP N°3 : ACTIVITE N°4.
CLASSIFICATION DES ANIMAUX
PHOTOS ANIMAUX.
DOCUMENT N°3 : CLE D’IDENTIFICATION SIMPLIFIEE DES
VEGETAUX.A FEUILLES OPPOSEES ET ALTERNES.
TP N°4 : ACTICITE N°5.
CLASSIFICATION DES VEGETAUX
PHOTOS VEGETAUX.
DOCUMENT N°2 : CLASSER ET IDENTIFIER UN VEGETAL.
TP N°5 : UTILISATION DU MICROSCOPE ET OBSERVATION DES
CELLULES DE LA MUE D’UN BATRACIEN.
TP N°6 : REALISATION D’UNE LAME ET OBSERVATION DES
CELLULES D’UN OIGNION.) UTILITE A DISCUTER
DOCUMENT N°4 : LA CELLULE ;
CONTRAT DU CHAPITRE N°2.
CONTART DES TP N°3 ET N°4.
FICHE MTEHODE N°1.
19
Téléchargement
Random flashcards
Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

Fonction exponentielle.

3 Cartes axlb48

relation publique

2 Cartes djouad hanane

Créer des cartes mémoire