Modèle 5 - Les Amis de Sermange

publicité
M….
Monsieur le Président de la
Commission d'Enquête
Monsieur Jacques BRETON
7, Rue Richebourg
39350 GENDREY
Monsieur le Président,
Etant habitante de ……………, village très proche de SERMANGE, je me permets de vous
soumettre quelques réflexions de bon sens, concernant le projet d'implantation d'un parc
éolienne.
Considérant que toute proposition tendant à améliorer la protection écologique de notre
planète mérite d'être étudiée sérieusement.
Donc voilà, ce qui me gène dans ce projet, c'est qu'il participe à une espèce de frénésie
d'installation de parc d'éoliennes qui s'est emparée de la France depuis quelques temps, sans
tenir compte ni de la nature, ni du tourisme, ni de la rentabilité économique ni même
d'une étude sincère de faisabilité technique raisonnable.
Il semble même que l'on fasse fi de la concertation mais également de l'avis du
commissaire enquêteur et de celui de l'architecte des bâtiments de France. Je joins à la
présente l'article du vendredi 18 novembre 2016 du "Bien Public".
Il démontre que depuis l'installation d'une éolienne à 680 m de leur habitation,un couple subit
toutes les nuisances possibles, bruits, mauvaise réception téléphonique, perte de valeur
de leur propriété sans parler de leur santé qui pourrait bien se dégrader au fil du temps, par
manque de sommeil, réception d'ondes etc.
Il serait temps que l'on dise la vérité sur les nuisances du bruit, des ondes, la perte de la
valeur des propriétés et sur l'impact sur la faune et la flore de notre région.
Notre maison est située à 1350 m (et non à 680m) à vol d'oiseau de l'autoroute et je peux vous
assurer que le bruit continu de la circulation automobile nous parvient 24 h sur 24 avec plus
ou moins d'intensité suivant le temps. Même la ligne TGV située à 6,5 km est audible
suivant la météo, sauf qu'il s'agit là d'un train de temps en temps ce qui n'est pas gênant.
Je me demande s'il faudrait obliger nos édiles à demeurer quelques mois à 500 m d'une
éolienne pour qu'ils consentent à reconnaître que d'avoir voté cette loi est une aberration (pour
rester polie!)
En ce qui concerne les ondes, il est incontestable que celles-ci, audibles ou non, impactent sur
la santé. La multiplication d'ondes diffusées (mobiles, nouveaux compteurs électriques et
autres appareils connectés et éoliennes) ne peuvent qu'aggraver ses problèmes de santé
comme ceux de toute personne fragilisée.
Par ailleurs, les éoliennes étaient conçues à l'origine par soucis écologique mais, franchement,
la faune et la flore de notre région ne peuvent que pâtir de leurs installations. Depuis peu, un
groupe de 9 oiseaux, des hérons blancs, s'est installé à la limite entre Malange et Sermange.
Il n'y a plus qu'à espérer qu'ils n'aient pas envie de survoler les futures installations !!
Vu ce qui précède et la faible production de vent, ce projet n'est aucunement bénéfique pour
la conservation de l'intégrité écologique, l'économie, la nature, le tourisme, la santé. Il
profitera à des sociétés plus ou moins transparentes, aux fonds de pensions américains qui se
perdent dans des financements peu traçables et tout cela avec la bénédiction et les subventions
de la France !
Suivant une étude de l'ADEME, l'avenir est prometteur pour l'énergie solaire. Le prix d'une
installation photovoltaïque a été divisé par quatre entre 2007 et 2014 et sa durée
est aujourd'hui estimée à 25 ans. Le taux de récupération des installations obsolètes est de
85%. Les recherches permettent d'espérer d'améliorer encore ce pourcentage.
En Franche Comté, avec nos grandes toitures, les propriétaires sont capables de subvenir
à leur propre consommation annuelle d'électricité, sans nuire ni à la nature ni aux personnes.
L'état, au lieu de distribuer les subventions au pays étrangers, aurait tout intérêt d'octroyer une
prime aux propriétaires faisant appel aux installations solaires. Par ailleurs, industriellement la
France est capable de fabriquer ces panneaux, ce qui ne serait pas négligeable pour l'emploi et
l'exportation.
Pour ce qui est des énergies renouvelables, nous bénéficions en Franche Comté de nombreux
cours d'eau et de lacs. La tendance étant à diminuer le nucléaire, pourquoi pas augmenter nos
9.5% de production d'électricité annuelle provenant d'installations hydrauliques. La France et
le Danemark produisent à l'heure actuelle 28% des 17% d'électricité de l'Europe. Là encore, le
savoir faire français a développé une compétence de haut niveau pouvant constituer un des
moteurs de l'économie locale.
Par conséquent, je ne vois aucune raison valable à la réalisation de ce parc d'éoliennes, le
temps presse et il serait plus judicieux d'étudier rapidement d'autres façons de produire et
gérer les énergies renouvelables.
Fait à ……………., le …. Novembre 2016
Signature
Téléchargement
Explore flashcards