I. Création de la base de données

publicité
Thème 3 :
L’organisation et la
gestion des
systèmes
comptables
informatisés.
FICHE RESSOURCE : Logiciel ACCESS
Implantation et interrogation d’une base de
données
P1/2
Une base de données relationnelle est un ensemble de données organisées dans des tables. Pour
exploiter une base de données, il faut avoir recours à un logiciel appelé « système de gestion de
bases de données relationnelles ». ACCESS est un exemple de SGBDR.
Tableau de correspondance des termes utilisés
Modèle relationnel des données
SGBDR
Relation
Table
Attributs
Champs
Tuple
Enregistrement
Clé primaire
Clé primaire
Clé étrangère
Clé étrangère
I. Création de la base de données :
Menu Fichier Nouvelle base de données
Exemple : SAVEURSBIO
Une base de données se compose d’une ou plus généralement de plusieurs tables (tables reliées
ente elles).
1) Création des tables :
Objet Tables
Créer une table en mode création
exemple CLIENT CATEGORIE ARTICLE COMMANDE CONCERNER
-
Une table : est constituée d’un ensemble de valeurs (se rapportant au même sujet)
présenté sous la forme de lignes et de colonnes.
Un champ : est une information élémentaire qui permet de décrire une table
Nom du
champ
Numcli
Nomcli
Prénomcli
Ruecli
Cpcli
Villecli
Moderglt
Type de données
Texte
Texte
Texte
Texte
Texte
Texte
Texte
Description
6 caractères
15 caractères
10 caractères
30 caractères
5 caractères
15 caractères
6 caractères
Numéro du client Icône clé primaire
Nom du client
Prénom du client
Adresse rue du client
Code postal du client
Ville du client
Mode de règlement :
(liste de choix : chèque, CB, espèce)
Type de données : Texte Numérique Date/Heure Monétaire Booléen oui/non
2) Création des liens entre les tables :
Une relation est le lien qui est établi ente deux tables sur un champ commun.
Menu : OutilsRelations
Sélectionner puis ajouter les tables
Il faut relier les champs communs dans le sens de la clé primaire vers la clé étrangère.
La contrainte d’intégrité référentielle doit être définie lors de la création des liens entre les
tables. Elle exprime le fait que la clé étrangère doit faire référence à une clé primaire.
3) Saisie de tous les enregistrements :
Un enregistrement est un des éléments d’une table. Il correspond à une ligne de la table.
FICHE RESSOURCE : LOGICIEL ACCESS
P2
/2
II . L’interrogation de la base de données :
1) L’utilisation d’un requêteur graphique :
Sous ACCESS il est possible de programmer des requêtes sans connaître le langage SQL.
 Création de requêtes :
Objet Requêtes
Champ
Table utilisée
Tri
Afficher
Critères
Ou
Créer une requête en mode création Sélectionner les tables et ajouter
Croissant ou décroissant
A cocher ou à décocher
TRI
PROJECTION si case cochée
RESTRICTION
RESTRICTION
 Création d’un champ calculé :
dans une requête comportant les champs HT et TAUX on peut créer un nouveau champ TVA
saisir le nom du nouveau champ sur la ligne champ suivi de :
TVA : [HT]*[TAUX]
 Utilisation des fonctions d’agrégats
Menu : Affichage  Opération
Une ligne supplémentaire apparaît : elle permet de faire différents calculs : Regroupement,
Somme, Moyenne,Min, Max, Compte, …
Champ
Table utilisée
Opération
Tri
Afficher
Critères
Ou
Menu déroulant
 Création d’une requête paramètre
ex : pour un code produit quelconque
mettre des [ ] Alt Gr + touche 5
L’utilisateur devra saisir un code produit quelconque
Champ
Critères
Code produit
[Taper le code du produit]
Il est préférable de taper du
texte entre les crochets.
2) L’utilisation du langage SQL : cf chapitre 2 les requêtes en SQL
Création de requêtes en SQL sous ACCESS :
Objet Requêtes
Créer une requête en mode création
Fermer la fenêtre « ajouter une table »
Cliquer sur l’icône SQL en haut à gauche de l’écran ou bien AffichageMode SQL
Rédiger la requête dans l’éditeur de texte
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

Créer des cartes mémoire