Stand implanté pendant les festivals de cet été (plages electro, et tout)

advertisement
ACTIONS PREVENTION
Prévention tabagisme lycées et Fac :
3 ou 2 lycées en une semaine une ou deux journée par lycée (en fonction du nombre de classe, et
des autorisations), intervention d’une heure avec diaporama
Stand implanté pendant les festivals de cet été (plages electro, et tout)
Stand prévention dans les facs 1 journée par fac pendant une semaine (5 fac en une semaine)
Projection des films et diaporama sur le stand ou dans une salle
Diffusion de photos de cancer un peu degueulasse ?

Films prévention routière à diffuser:
https://www.youtube.com/watch?v=ljSKYTOl1ew Campagne DNF 2010
https://www.youtube.com/watch?v=eeFbgPEg0vs Témoignages de personnes malades
https://www.youtube.com/watch?v=poOkDqXzjDE reportage e=m6
https://www.youtube.com/watch?v=xTiZQaNPexM campagne 2012 CNCT

Collecte
http://www.cnct.fr/ Comité National Contre le Tabagisme reconnue utilité
publique. Objectifs de l’asso : informer et alerter, préserver les jeunes, contrer l’industrie du
tabac, proteger de la fumée, réduire le cout la société, inciter à arreter

Pose d’affiches style « fumer c’est mal »
Le tabac est un facteur commun à TOUTES les maladies cardio-vasculaires, et peut provoquer
n’importe quel cancer
Pour arreter de fumer : www.tabac-info-service.fr/
La consommation de tabac est responsable selon l'OMS de 6 millions de morts par an dans le monde, soit
approximativement 10 % du total18. La consommation de tabac peut provoquer19 :

des maladies cardiovasculaires : maladie coronarienne, accident vasculaire cérébral, anévrisme
aortique, artériopathie oblitérante des membres inférieurs ;

des cancers : cancer bronchique, cancer du larynx, cancer du pharynx, cancer de la bouche, cancer de la
vessie, cancer de l'œsophage, cancer du rein, cancer du pancréas, cancer du col de l'utérus, cancer du
sein ;

des maladies respiratoires broncho-pneumopathie chronique obstructive, aggravation de l'asthme,
augmentation du risque depneumonie, histiocytose X, syndrome d'apnée du sommeil ;

des maladies de la grossesse et de la petite enfance : placenta praevia, retard de croissance intrautérin, mort subite du nourrisson, pathologies infectieuses bénignes ;

des maladies digestives : œsophagite, reflux gastro-œsophagien, ulcère gastroduodénal, maladies du
pancréas, aggravation d'unehépatite, aggravation de la maladie de Crohn

des maladies variées : aggravation de la dégénérescence maculaire liée à l'âge, aggravation d'une kératite,
aggravation de l'acné, retard de cicatrisation, pseudarthrose, agueusie, anosmie.
L'arrêt de la consommation de tabac peut permettre de réduire les risques.
Des recherches épidémiologiques mènent à la conclusion que la consommation de tabac est la
première cause de décès évitables dans le monde1 (près de six millions de personnes par an)2. Sa
consommation conduit souvent à des maladies du cœur et des poumons, et être fumeur représente
un risque majeur pour les attaques cardiaques, AVC, broncho-pneumopathie chronique
obstructive, emphysème, et le cancer
Le tabagisme passif est responsable de 600 000 décès par an dans le monde, dont 28 % sont des
enfants, et augmente le risque de survenue de différentes pathologies chez les adultes et chez les
enfants : cancers (cancer du poumon, cancer oto-rhino-laryngologiques),maladies cardiovasculaires,
infections, etc
Fœtus et l’enfant
Mort subite du nourrisson[
Le risque de mort subite est multiplié par deux si l'entourage de l'enfant fume. Qui plus est, la relation dose-effet
est démontrée : le risque augmente en fonction du nombre de fumeurs dans la maison, en fonction du
nombre total de cigarettes fumées chaque jour, ainsi qu’en fonction de la durée d’exposition au tabagisme
du nourrisson.
Bronchites de l’enfant
Si la mère fume, le risque de bronchites de l’enfant augmente de 72 % par rapport à celui d’un enfant dont la
famille ne fume pas.
Asthme de l’enfant
Chez l’enfant asthmatique, le tabagisme passif augmente l’intensité et la fréquence des crises. Il existe une relation doseeffet. En effet, les études montrent que le risque de crise d’asthme augmente de :

14 % quand le père fume ;

28 % quand la mère fume ;

52 % quand les deux parents fument
Le rôle du tabagisme durant la grossesse semble cependant être le plus important.
Téléchargement