apo-mefloquine

publicité
R E N S E I G N E M E N T S À L’ I N T E N T I O N D U PAT I E N T
APO-MEFLOQUINE
Comprimés de chlorhydrate de méfloquine
Comprimés d’Apo-Mefloquine pour prévenir le paludisme
exemple, n’agissent pas dans les régions où le parasite du paludisme a acquis une résistance
à la chloroquine. Apo-Mefloquine peut être efficace contre le paludisme résistant à la
chloroquine ou à d’autres médicaments. Les médicaments utilisés pour prévenir le paludisme
ont tous des effets indésirables qui leur sont particuliers. Par exemple, certains médicaments
peuvent sensibiliser la peau au soleil, ce qui n’est pas le cas d’Apo-Mefloquine.
Les renseignements contenus dans la présente notice sont destinés seulement aux voyageurs
qui prennent Apo-Mefloquine pour prévenir le paludisme. Les renseignements peuvent ne pas
s’appliquer aux personnes qui sont déjà atteintes de paludisme et qui prennent Apo-Mefloquine
pour se traiter.
Une carte d’information pour portefeuille est fournie à la fin du présent document. Nous vous
invitons à la découper et à l’emporter avec vous lorsque vous prenez Apo-Mefloquine.
Le présent document a été révisé en mai 2004. Veuillez le lire avant de commencer à prendre
Apo-Mefloquine et chaque fois que vous renouvelez votre ordonnance, car il pourrait y figurer des
renseignements nouveaux. Le présent document ne remplace pas l’entretien que vous pourriez
avoir avec votre prescripteur, votre médecin ou un autre prestateur de soins de santé, au sujet
d’Apo-Mefloquine et de la prévention du paludisme. Seuls vous et votre prescripteur peuvent
décider si Apo-Mefloquine vous convient. Si vous ne pouvez pas prendre Apo-Mefloquine, il se
peut que vous puissiez prendre un médicament différent pour prévenir le paludisme.
Précautions générales à prendre avec Apo-Mefloquine
Ne prenez pas Apo-Mefloquine pour prévenir le paludisme :
•
Si vous êtes atteint ou si vous avez déjà été atteint de dépression;
•
Si vous avez récemment subi des problèmes de santé mentale ou contracté une maladie
mentale, y compris le trouble anxieux, la schizophrénie, type grave de maladie mentale, ou
la psychose, perte de contact avec la réalité;
•
Si vous êtes atteint ou si vous avez déjà été atteint de convulsions (crise d’épilepsie);
•
Si vous êtes allergique à la quinine ou à la quinidine, médicaments reliés à ApoMefloquine.
Qu’est-ce qu’Apo-Mefloquine?
Apo-Mefloquine est le nom commercial d’un produit antipaludique contenant le médicament
méfloquine.
Chaque comprimé de 250 mg d’Apo-Mefloquine contient 250 mg de méfloquine, ingrédient actif
sous la forme de chlorhydrate de méfloquine. Les ingrédients non médicinaux sont la cellulose
microcristalline, le stéarate de magnésium, la croscarmellose sodique et la silice amorphe
sublimée.
Renseignez votre prescripteur au sujet de toutes vos maladies. Il se peut qu’Apo-Mefloquine
ne vous convienne pas si vous êtes atteint de certaines maladies ou présentez certains états, en
particulier celles et ceux qui sont décrits ci-dessous :
•
Maladie du cœur. Apo-Mefloquine pourrait ne pas vous convenir.
•
Grossesse. Dites à votre prescripteur que vous êtes enceinte ou que vous envisagez de
procréer. Il est dangereux pour la mère et pour l’enfant à naître ou fœtus de contracter le
paludisme pendant la grossesse. Par conséquent, demandez à votre prescripteur si vous
devez prendre Apo-Mefloquine ou un autre médicament pour prévenir le paludisme pendant
que vous êtes enceinte.
•
Allaitement. Apo-Mefloquine peut passer dans le lait maternel et causer du tort au bébé. Par
conséquent, veuillez demander à votre prescripteur si vous devrez cesser d’allaiter au sein ou
utiliser un autre médicament.
•
Problèmes du foie.
Les comprimés doivent être rangés à une température se situant entre 15 °C et 30 °C. Ils sont
sensibles à l’humidité et doivent rester dans l’emballage alvéolé jusqu’à la consommation.
Quels renseignements les plus importants dois-je connaître au sujet d’Apo-Mefloquine?
1. Prendre Apo-Mefloquine de manière exactement conforme à l’ordonnance pour prévenir
le paludisme.
Le paludisme est une infection qui peut causer la mort et qui se transmet aux humains par
l’intermédiaire de morsures de moustiques. Si vous vous rendez dans des régions du monde
où les moustiques sont porteurs du parasite du paludisme, vous devez prendre un
médicament de prévention. Apo-Mefloquine est l’un des quelques médicaments approuvés
pour prévenir cette maladie et la traiter. Pris correctement, Apo-Mefloquine est efficace pour
prévenir le paludisme, mais comme tous les médicaments, il peut produire des effets
indésirables chez certains patients.
2. Apo-Mefloquine peut causer, quoique rarement, des problèmes de santé mentale chez
certains patients.
Les effets indésirables les plus souvent signalés avec Apo-Mefloquine, comme les nausées,
la difficulté à dormir et les mauvais rêves, sont habituellement légers et n’obligent pas les
patients à cesser de prendre le médicament. Toutefois, les personnes qui prennent ApoMefloquine peuvent, à l’occasion, subir une anxiété grave, avoir l’impression que les autres
sont contre eux, avoir des hallucinations (voir ou entendre des choses irréelles, par exemple),
subir une dépression, avoir un comportement inhabituel ou se sentir désorientées. On a
signalé que les effets indésirables qu’on vient de mentionner se poursuivent chez certains
patients après qu’ils ont cessé de prendre Apo-Mefloquine. Il arrivent que certains patients
qui prennent le médicament songent à se suicider et on a signalé des cas de suicide, quoique
rarement. La question de savoir si Apo-Mefloquine était responsable des suicides en cause
est restée sans réponse.
Si vous utilisez Apo-Mefloquine pour prévenir le paludisme et si vous subissez un accès
inexpliqué et soudain d’anxiété, de dépression, d’agitation, d’irritabilité ou de confusion,
signes possibles de problèmes sérieux de santé mentale, ou si vous contractez d’autres
effets indésirables, y compris un rythme cardiaque anormal persistant ou des
palpitations, communiquez avec un médecin ou avec un autre prestateur de soins de
santé. Il se pourrait que vous ayez à cesser de prendre Apo-Mefloquine et que vous ayez
à prendre à la place un autre médicament de prévention contre le paludisme. Si vous ne
pouvez obtenir un autre médicament, nous vous invitons à quitter la région paludique,
mais sachez que votre départ à lui seul ne peut vous protéger contre la maladie. Vous
devrez quand même prendre un médicament de prévention.
3. Vous devez prendre un médicament de prévention contre le paludisme avant de vous
rendre dans la région où sévit la maladie, pendant que vous y êtes et après en être
revenu.
Parmi les médicaments approuvés au Canada pour la prévention du paludisme, on compte le
chlorhydrate de méfloquine (Apo-Mefloquine), la doxycycline, l’association atovaquoneproguanil, l’hydroxychloroquine et la chloroquine. Ces médicaments n’agissent pas tous avec
la même efficacité dans les régions du monde où sévit le paludisme. Les chloroquines, par
Renseignez votre prescripteur au sujet de tous les médicaments que vous prenez, y compris
les médicaments vendus avec ou sans ordonnance, les suppléments vitaminiques ou les
remèdes à base d’herbes médicinales. Certains médicaments peuvent vous faire courir un
risque accru de subir des effets indésirables sérieux attribuables à Apo-Mefloquine si vous les
prenez en même temps que celui-ci.
Comment dois-je prendre Apo-Mefloquine?
Prenez Apo-Mefloquine de manière exactement conforme à l’ordonnance. Si vous êtes un
adulte ou encore un enfant pesant au plus 45 kg ou 99 livres, votre prescripteur vous
informera de la dose correcte qui correspond à votre poids. Sachez par ailleurs que
l’information dont on dispose au sujet de l’emploi Apo-Mefloquine chez les enfants âgés de
moins de trois mois ou pesant moins de cinq kilogrammes est limitée.
Pour prévenir le paludisme
Pour les adultes et les enfants pesant plus de 45 kg, il faut prendre un comprimé d’ApoMefloquine au moins une semaine avant le départ vers la région paludique ou deux à trois
semaines avant de vous rendre dans une telle région si c’est là ce que vous a conseillé votre
prescripteur. Cette prise du médicament déclenche l’action préventive et aide aussi à constater
comment Apo-Mefloquine vous touche ainsi que les autres médicaments que vous prenez.
Prenez un comprimé d’Apo-Mefloquine une fois par semaine, le même jour chaque semaine,
pendant que vous êtes dans la région paludique.
•
Continuez à prendre Apo-Mefloquine pendant quatre semaines après être revenu d’une région
paludique. Si vous ne pouvez pas continuer à prendre Apo-Mefloquine à cause d’effets
indésirables ou d’autres raisons, communiquez avec votre prescripteur.
•
Prenez Apo-Mefloquine tout de suite après un repas avec au moins une tasse ou huit onces
d’eau.
•
Si vous oubliez une dose, prenez-là dès que vous vous apercevez de votre oubli, puis prenez
chacune des doses restantes conformément à la posologie, à compter du jour où vous avez
pris la dose oubliée.
•
Aux enfants, on peut donner Apo-Mefloquine avec de l’eau ou écraser le comprimé et le
mélanger à de l’eau pure ou sucrée. Le prescripteur vous renseignera sur la dose correcte à
donner à l’enfant en fonction de son poids.
•
Si vous recevez d’un médecin ou d’un autre prestateur de soins de santé l’ordre de cesser de
prendre Apo-Mefloquine à cause d’effets indésirables ou d’autres raisons, vous aurez à
prendre un autre médicament contre le paludisme. Vous devez prendre un médicament de
230103
1 de 2
R E N S E I G N E M E N T S À L’ I N T E N T I O N D U PAT I E N T
APO-MEFLOQUINE
Comprimés de chlorhydrate de méfloquine
prévention contre le paludisme avant de vous rendre dans une région paludique, pendant
que vous y êtes et après en être revenu. Si vous n’avez pas accès à un médecin, à un autre
prestateur de soins de santé ou à un autre médicament à part Apo-Mefloquine, et si vous
avez à cesser de le prendre, nous vous invitons à quitter la région paludique, mais sachez
que votre départ à lui seul ne vous protégera pas contre la maladie. Vous devrez quand
même prendre un médicament de prévention.
paludique, cherchez immédiatement à obtenir une aide médicale et dites à votre prestateur
de soins de santé que vous avez peut-être été exposé au paludisme.
Les personnes ayant vécu de longues années dans les régions où sévit le paludisme peuvent
avoir une certaine immunité contre cette maladie, c’est-à-dire qu’ils ne l’attraperont pas
facilement, et s’abstenir de prendre un médicament de prévention contre celle-ci. L’immunité
qu’ont acquise les personnes en cause ne signifie pas que vous n’avez pas besoin de prendre
un médicament de prévention contre le paludisme.
Que dois-je éviter en prenant Apo-Mefloquine?
•
L’halofantrine, médicament commercialisé sous divers noms de marque et utilisé pour
traiter le paludisme. Prendre les deux médicaments à la fois ou prendre de l’halofantrine
après un traitement avec Apo-Mefloquine peut causer des problèmes cardiaques sérieux
susceptibles d’entraîner la mort.
•
La grossesse. Abstenez-vous de tomber enceinte. Les femmes doivent utiliser une méthode
de contraception efficace pendant qu’elles prennent Apo-Mefloquine.
•
La quinine, la quinidine ou la chloroquine, autres médicaments utilisés pour traiter le
paludisme. Prendre ces médicaments en même temps qu’Apo-Mefloquine peut entraîner des
modifications du rythme cardiaque et accroître le risque de convulsions.
•
L’alcool. Il vaut mieux éviter les boissons alcooliques pendant un traitement avec ApoMefloquine.
De plus,
•
•
Vous devez éviter de conduire une voiture ou de vous adonner à d’autres activités qui
exigent de la vigilance et des mouvements précis (coordination motrice fine). ApoMefloquine peut causer de la somnolence ou une perte d’équilibre, même après qu’on a cessé
de le prendre;
•
Protégez-vous contre les morsures de moustiques. Les médicaments ne vous empêchent
pas toujours complètement d’attraper le paludisme à partir des morsures de moustiques.
Alors vous avez intérêt à bien vous protéger contre ces insectes. Portez des chandails à
manches longues et des pantalons longs. Servez-vous aussi d’insectifuges et de
moustiquaires de lit pendant que vous êtes dans un région où sévit le paludisme. Demandez
à votre prescripteur s’il connaît d’autres manières de vous protéger.
Renseignements généraux au sujet de l’innocuité et de l’efficacité d’Apo-Mefloquine
Il arrive que les médicaments soient prescrits pour des maladies non énumérées dans les notices
Renseignements à l’intention du patient. Si vous avez des questions au sujet d’Apo-Mefloquine,
adressez-vous à votre prescripteur. La présente notice contient certains renseignements
importants pour les voyageurs qui se rendent à des destinations où sévit le paludisme. Votre
prescripteur ou votre pharmacien peut vous donner au sujet d’Apo-Mefloquine des
renseignements qui ont été rédigés pour des professionnels de la santé. Ne vous servez pas
d’Apo-Mefloquine pour une maladie pour laquelle il ne vous a pas été prescrit. Abstenez-vous de
partager vos comprimés d’Apo-Mefloquine avec d’autres personnes.
Carte pour portefeuille à emporter avec vous lorsque vous prenez Apo-Mefloquine.
Sachez que certains vaccins peuvent se révéler inefficaces s’ils sont donnés en même
temps qu’Apo-Mefloquine. Il se peut que votre prescripteur exige que vous ayez fini de
recevoir vos vaccins au moins trois jours avant de commencer à prendre Apo-Mefloquine.
Comprimés d’Apo-Mefloquine (chlorhydrate de méfloquine)
pour la prévention du paludisme
Quels sont les effets indésirables possibles d’Apo-Mefloquine?
Comme tous les médicaments, Apo-Mefloquine peut entraîner des effets indésirables chez
certains patients. Parmi les effets indésirables les plus souvent signalés avec Apo-Mefloquine
lorsqu’il est utilisé pour la prévention du paludisme, on compte les nausées, les vomissements,
la difficulté à dormir et les mauvais rêves. Ces effets sont habituellement légers et n’obligent pas
les patients à cesser de prendre le médicament.
Apo-Mefloquine peut causer des problèmes sérieux de santé mentale chez certains patients (voir
la rubrique « Quels renseignements les plus importants dois-je connaître au sujet d’ApoMefloquine? »)
Apo-Mefloquine peut nuire à votre foie ou à vos yeux si vous le prenez pendant longtemps. Votre
prescripteur vous dira si vos devez faire vérifier l’état de votre foie ou de vos yeux pendant que
vous prenez Apo-Mefloquine.
Que dois-je savoir d’autre au sujet de la prévention du paludisme?
•
•
Cherchez à savoir si vous avez besoin de protection contre cette maladie. Avant de
voyager, parlez à votre prescripteur des destinations où vous compter vous rendre afin qu’il
détermine si vous aurez besoin de prendre un médicament pour prévenir le paludisme. Même
dans les pays où sévit le paludisme, il peut exister des régions qui en sont exemptes. En
général, le paludisme est plus courant dans les régions rurales du pays que dans les grandes
villes et il est plus courant pendant la saison des pluies, période où les moustiques sont plus
nombreux que durant les autres saisons. Vous pouvez obtenir des renseignements au sujet
des régions du monde où sévit le paludisme auprès de Santé Canada et auprès des autorités
locales des pays que vous visitez. Si ce vous est possible, planifiez votre voyage de manière
à réduire les risques de contracter le paludisme.
3
Vous devez prendre un médicament de prévention contre le paludisme avant de vous
rendre à des destinations où sévit cette maladie, pendant que vous y êtes et après en être
revenu. Pris correctement, Apo-Mefloquine est efficace pour prévenir le paludisme, mais
comme tous les médicaments, il peut entraîner des effets indésirables chez certains
patients. Si vous utilisez Apo-Mefloquine pour prévenir le paludisme et si vous contractez
soudainement un accès inexpliqué d’anxiété, de dépression, d’agitation, d’irritabilité ou de
confusion, signes possibles de problèmes sérieux de santé mentale, ou si vous contractez
d’autres effets indésirables sérieux, y compris un rythme cardiaque anormal persistant ou
des palpitations, communiquez immédiatement avec un médecin ou avec un autre
prestateur de soins de santé. Il pourrait être nécessaire que vous cessiez de prendre ApoMefloquine et que vous deviez utiliser un autre médicament de prévention contre le
paludisme. Si vous ne pouvez obtenir un autre médicament, nous vous invitons à quitter la
région paludique, mais sachez que votre départ à lui seul ne vous protègera pas contre la
maladie. Vous devrez quand même prendre un autre médicament de prévention. Parmi les
autres médicaments approuvés au Canada pour prévenir le paludisme, on compte la
doxycycline, l’association atovaquone-proguanil et la chloroquine. Les médicaments
antipaludiques n’agissent pas tous avec la même efficacité dans les régions où sévit la
maladie.
Veuillez lire la notice Renseignements à l’intention du patient pour obtenir des
renseignements supplémentaires au sujet d’Apo-Mefloquine.
Révision : mai 2004.
Prenez un médicament pour prévenir l’infection paludique. Sans médicament de
prévention, vous courez un risque accru de contracter le paludisme. Cette maladie se
présente d’abord sous la forme de symptômes évoquant ceux de la grippe, comme les
frissons, la fièvre, les douleurs musculaires et les maux de tête, mais elle peut vous rendre
grièvement malade ou entraîner la mort si vous ne consultez pas immédiatement un médecin.
Les symptômes qu’on vient de décrire peuvent disparaître pendant un temps, si bien que
vous penserez être en santé, pour réapparaître ultérieurement, alors qu’il pourrait être trop
tard pour qu’un traitement réussisse.
Le paludisme peut causer de la confusion, un coma et des convulsions. Il peut entraîner une
insuffisance rénale, des difficultés respiratoires, et endommager gravement les globules
rouges du sang. Toutefois, on peut facilement diagnostiquer la maladie avec un test sanguin
et, si elle est décelée à temps, elle peut être efficacement traitée.
Si vous contractez des symptômes semblables à ceux de la grippe comme les frissons, la
fièvre, les douleurs musculaires ou les maux de tête, après être revenu d’une région
230103
2 de 2
Téléchargement