ȧǟʊžțȣ - Ets mohamed

publicité
Cicadelle de la vigne : Pour se nourrir, la cicadelle insère son stylet dans les vaisseaux conducteurs,
DELFOS
480gr/l de Chlorpyriphos Ethyl
UTILISATIONS ET DOSES D’EMPLOI
CULTURES
VIGNE
AGRUMES ET ARBRES
FRUITIERS
PARASITE
DOSES
Cicadelle, Pyrale, Tordeuse
100ml / hl
Cochenilles
150ml / hl
D.A.R. (j)
28
principalement ceux de nervures. Les piqûres d’alimentation provoquent des nécroses. Les nervures se
dessèchent, le limbe de la feuille brunit. La progression de la « grillure » se fait depuis le bord du limbe vers
le centre.
Tordeuse de la grappe : Les dégâts peuvent être important : les chenilles rongent les grains presque
mûrs et diverses moisissures, en particulier le Botrytis, se développent très rapidement sur les blessures, les
grains attaqués brunissent à l’endroit lésé et pourrissent. La présence de larves et de grains pourris déprécie
la qualité du raisin de table ; les moisissures rendent la vinification difficile et la vendange plus précoce.
Pyrale de la Vigne : Au printemps, la larve dévore les bourgeons puis les jeunes feuilles de l’extrémité des
rameaux en les maintenant groupés par les fils de soie. Elle s’attaque ensuite aux jeunes
grappes.
jeunes grappes
g
rappes. Elle
mordille également le pédoncule des feuilles qui dessèchent et prennent une teinte
inte roussâtre.
roussâ re.
roussât
π«àjÉ°SƒØjÒHQƒ∏µdG IOq Ée øe Ϋd / ΩGôZ 480
ȦǞƱŽȚȢ
:ádÉ©ØdG IOÉŸG áÑ°ùf
ÜÓëà°SÓd πHÉb õcôe πµ°T ‘ π«àjÉ°SƒØjÒHQƒ∏µdG IOÉe ΩGôZ 480 ≈∏Y …ƒàëj ¢SƒØdGO øe óMGƒdG Î∏dG
:á«∏YÉØdG á≤jôW
äÉ°SGôZ IóY ‘ äGô°û◊G øe ójó©dG ≈∏Y ¥É°ûæà°S’Gh º°†≤dG ,á°ùeÓŸÉH á∏jƒW IÎØd ¢SƒØdGO πª©j
ŽƿƾřƣƯƪĕıĭřƯƗţžDŽĕĭıŵŪ
45
Cochenilles
150ml / hl
CULTURES
LÉGUMIÈRES
Noctuelle, Chenilles
100ml / hl
Insectes du sol
3 l/hl application
au solgoutte à goutte
MAÏS
Pyrale
100ml / hl
32
FIGUIER
Cochenille
100ml / hl
45
CRUCIFÈRES
Chenilles des micro-lépidoptères
100ml / hl
7
TOUTES CULTURES
Criquets
0,5l / hl
OLIVIER
Teigne
1l / hl
(ΩÉjCG) .ê.¥.ä.±
7
Cochenille des Agrumes : C’est une espèce polyphage, on peut l’observer sur agrumes, amandier, vigne,
poirier, prunier, rosier… Elle est dangereuse pour les agrumes. Sa présence affaiblit l’organe colonisé et la
plante elle-même par ponction de sève, provoquant ensuite des déformations par l’action toxique de la
salive. Les branches souffrent de dessèchement et de crevasse corticales, les feuilles jaunissent et tombent,
les fruits se trouvent incrustés de cochenille.
∫ɪ©à°S’G QGó≤e
Iô°û◊G
πµg/πe 100
∫GÒÑdG ,∫GOɵ«°ùdG ,Oƒ≤æ©dG IOhO
πµg/πe 150
äÉjô°û≤dG
πµg/πe 150
äÉjô°û≤dG
28
45
LA POLYVALENCE
poirier, pêcher, agrumes, figuier, olivier, maïs, tournesol, betterave, tomate, pomme de terre, piment, poivron,
aubergine, artichaut, haricot, pois, carotte, oignon, chou, tabac, cultures ornementales T…
Ravageurs : DELFOS est efficace aussi bien sur les insectes de la partie aérienne : Cochenille, cicadelle,
pyrale, tordeuse, noctuelle, teigne, criquets, pucerons, mouche blanche, doryphore, thrips, chenilles, casside,
tordeuses, carpocapse, pou de Son José, que du sol : vers gris, ver fil de fer, fourmis, taupinst…
Carpocapse des pommes et des poires : Les plantes hôtes sont : l’abricotier, le cognassier, le noyer, le
poirier, le pommier et parfois le prunier. La larve connaît d’abord un « stade baladeur ». après quelques
morsures d’exploration, elle pénètre dans un fruit, au point de contact de 2 fruits, ou d’une feuille et d’un
fruit, ou au niveau du pédoncule, ou de l’œil. Sur fruits à pépins, autour du trou d’entrée de la jeune larve,
zone rangée, suivie d’une galerie en spirale, prolongée par une galerie aboutissant directement aux pépins
dévorés par la larve. Les fruits attaqués chutent ou présentent des traces de piqûres qui les rendent non
commercialisables.
ΩhôµdG
IôªãŸG QÉé°TC’Gh ¢UQGƒ≤dG
πµg/πe 100
äÉbÒdG ,á«∏«∏dG IOhódG
Iô£b-Iô£≤dG ‘ πµg/∫ 3
áHÎdG äGô°ûM
32
πµg/πe 100
IQòdG IOhódG
IQòdG
45
πµg/πe 100
äÉjô°û≤dG
πµg/πe 100
äÉbÒdG
ÚàdG
äÉ«Ñ«∏°üdG
πµg/∫ 0.5
OGô÷G
äÉYGQõdG πc
πµg/∫ 1
¿ƒàjõdG á°TGôa
¿ƒàjõdG
7
45
Culture : DELFOS est efficace sur une multitude d’insectes sur de nombreuses cultures : Vigne, pommier,
äÉYhQõŸG
7
45
äGhô°†ÿG
Noctuelle : Cette noctuelle, polyphage, est un des principaux ennemis de la tomate, pomme de terre,
artichaut, légumineuse, cucurbitacées, ainsi que du tabac, catannier, maïs, œillet…
Dans la tomate par exemple, les chenilles s’insinuent et passent inaperçues dans les tomates pelées,
destinées à la conservation, ce qui entraîne des pertes commerciales très élevés. Le plus souvent, les baies
sont creusées de l’extérieur, aux trois quarts. Chez les légumineuses, les fleurs sont attaquées et les gousses
AVANTAGES
Vers gris, Vers blancs, Taupins… : La larve creuse des galeries et attaque les parties
ies enterrée
en
enterrées
terréess des
terrée
plantes. Les tubercules de Pomme de terre sont attaquées à maturité et présentent des galeries étroites et
peu profondes qui les déprécient fortement.. Les par
parties souterraines de la carotte, de la tomate de l’oignon,
ent, de
de la laitue,
laitue de la fève, de plantes
antes ornementales
orneme
du piment,
ou de jeunes arbres peuvent être gravement
attaquées.
ées.
Large spectre d’action
Effet choc
Persistance d’action
Bonne sélectivité vis-à-vis des cultures
Possibilité de mélange avec la majorité des produits phytos
Substance inscrite dans l’Annexe l de la directive Européenne 91/414
Origine Européenne.
řƾĕŻƯƪĕ
™°SGh ∞«W hP
á«dÉ©ØdG Ióe ∫ƒWh áYô°S
á«MÓØdG ájhOC’G Ö∏ZCG ™e êõŸG á«fɵeEG
á«HhQhC’G ¥ƒ°ù∏d á÷É©ŸG äÉéàæŸG ôjó°üJ á«fɵeEG
»HhQhCG Qó°üe
Téléchargement
Explore flashcards