les aspects du verbe

publicité
LES ASPECTS DU VERBE
Aspect : manière dont on envisage le déroulement de l'action verbale.
L'aspect accompli
Forme composée qui présente un procès
entièrement achevé
L'aspect global (non sécant)
L'aspect non accompli
Forme simple qui présente un procès en
cours d'accomplissement.
L'aspect sécant
Perçu de l'extérieur
Perçu de l'intérieur
L'aspect semelfactif
L'aspect itératif
Procès unique
Procès qui se répète
L'aspect inchoatif
Périphrases verbales
qui indiquent si le procès
est saisi à son début.
L'aspect perfectif
Le procès doit se prolonger
jusqu'à son terme
(naître, mourir...)
L'aspect terminatif
Périphrases verbales
qui indiquent que le
procès est saisi à la fin
L'aspect imperfectif
Le procès est engagé dès
son début et peut se prolonger
en théorie indéfiniment
Valeur fondamentale
d'un temps verbal
Valeur temporelles + aspectuelles
OU
Valeur modale : marque le point de vue du locuteur.
Si j'ai bien compris, l'impératif, le subjonctif et le conditionnel
sont des valeurs modales.
Valeurs des temps simples de l'indicatif
Présent
1- Le présent d'énonciation est utilisé pour exprimer une action au moment où elle a lieu :
Je mange des choux..
2- Le présent d'habitude est utilisé pour exprimer une action qui se répète :
Tous les jours, je révise mes cours.
3- Le présent de vérité générale : il s'agit d'un présent vrai à toutes les époques :
J'ai eu chaud.
4- Le présent de narration : le présent intervient dans un contexte de temps au passé :
Le présent de narration peut aussi servir à donner du relief au récit.
(le récit est au passé simple puis d'un coup passe au présent) :
En 1789, le peuple de Paris prend la Bastille.
5- Le passé récent :
Je viens de manger (un semi auxiliaire Venir + infinitif)
6- Le futur proche
Je vais à l'école.
L'imparfait
1- L'imparfait duratif : valeur principale de l'imparfait et qui s'utilise le plus souvent,
exprime des actions non limitées dans le temps, qui durent :
Je me blottissais devant l’âtre de la cheminée et regardait le feu se consumer.
2- L'imparfait descriptif : il sert tout simplement à décrire, à mettre en place un décor, exemple :
C'était hier soir, il pleuvait, les petits chatons pleuraient.
3- L'imparfait d'habitude : la même chose que le présent d'habitude, sauf qu'il exprime des actions
qui se répètent dans le passé :
Chaque lundi, je finissait à 13h.
4- L'imparfait de condition s'emploie avec le conditionnel pour exprimer une condition :
(pour mémo : les si n'aiment pas les rais)
Si tu prenais le temps de venir, tu comprendrais.
Passé simple
1- Le passé simple à aspect ponctuel . Le passé simple en général exprime des actions accomplies,
ponctuelles.
Hier, il plut et neigea.
2- Le passé simple à aspect bref. Il exprime un fait bref et soudain dans un décor au passé exprimé
par l'imparfait.
Il marchait dans la forêt quand soudain il s'arrêta.
3- Le passé simple à aspect de successivitson discours, but une gorgée d'eau et remercia l'assemblée.
4- Le passé simple à aspect global. Le passé simple donne aussi une vision globale d'un fait
(le plus souvent historique).
La dynastie des Almoravides régna environ 99 ans au Maroc.
Futur
1- La valeur de base : il situe un fait dans l'avenir au moment de l'énonciation.
J'irai au théâtre ce soir.
2- Le futur d'habitude. Il exprime un fait répété mais dans le futur.
Désormais, j'étudierai un cours de français par jour.
3- Le futur de narration. C'est le futur qui intervient dans un contexte de temps au passé.
Il joua pendant toute l'après-midi, mangea, après quoi il ira dormir.
4- Un futur dit 'historique' dont la valeur est proche du futur de narration :
Les Arabes conquerront l'Espagne en 711.
Conditionnel
Présent
1- Une demande polie ou un conseil atténué.
Voudriez-vous aller voir ?
2-Une information incertaine. Cet emploi est fréquent dans la presse.
La neige aurait paralysé France.
3- Une hypothèse dans le présent ou le passé.
Ce message pourrait venir de lui.
4- Un souhait ou un regret. Ce souhait est souvent exprimé à l'aide des verbes aimer et vouloir.
Je voudrais faire un tour de manège.
5-Un fait imaginaire, souvent dans le cadre d'un jeu.
Si nous étions les petites filles modèle, je serais Sophie.
6- L'étonnement ou l'indignation dans une phrase interrogative ou exclamative.
Tu aurais oublié mon anniversaire ?
Conditionnel passé
1- Exprime une supposition, donne une information incertaine
Il l'aurait battu avec la pelle.
2- Exprime un regret
J'aurais dû te dire la vérité.
3- exprimer l'antériorité par rapport à une action au conditionnel présent exprimer quelque chose
qui se passe avant le conditionnel présent
Il a dit qu'il viendrait (conditionnel présent) jouer dès qu'il aurait fini (conditionnel passé) ses devoirs.
Impératif
Valeur modale (pas d'information)
Subjonctif
1- Le présent du subjonctif s'emploie dans les propositions subordonnées compléments
d'un verbe exprimant la volonté, le souhait ou la crainte.
2- Le présent du subjonctif s'emploie dans certaines subordonnées
circonstancielles de temps, de but, d'opposition ou de condition.
3- Le présent du subjonctif comme verbe principal pour marquer l'ordre à la 3ème personne.
Qu'il sorte!
4- Le passé du subjonctif exprime, dans une proposition subordonnée,
un fait antérieur au fait principal.
Je souhaite qu'il ait réussi.
5- L'imparfait du subjonctif, dans la langue écrite soutenue, s'emploie dans la proposition
Subordonnée complément d'un verbe principal au passé (concordance des temps).
Je craignais qu'il partît seul.
6- Le plus-que-parfait du subjonctif s'emploie dans les mêmes conditions,
pour exprimer un fait antérieur au fait principal, lui-même au passé.
Je regrettais qu'il fût parti de si bonne heure.
Téléchargement
Explore flashcards