D`étranges espèces de poissons découvertes au - Infos

publicité
D'étranges espèces de poissons découvertes au Groenland
Chaenophryne longiceps
Même si l’on entend tous les jours parler des conséquences dramatiques du réchauffement
climatique, les scientifiques découvrent régulièrement de nouvelles espèces animales et
végétales, plus ou moins étranges. Dans le Groenland, plusieurs nouveaux poissons que l’on
croirait sortis d’un film de science-fiction ont été recensés.
Le plus surprenant est sans conteste le Chaenophryne longiceps. De couleur noire luisante, il
possède une multitude de dents acérées. Il mesure environ 17cm de long et fait partie de l’ordre des
Lophiiformes.
Ce poisson possède un mode de reproduction très particulier. Les mâles, beaucoup plus petits que
les femelles passent la plupart de leur temps à chercher une femelle, leur odorat très performant les
aidant à la tâche. Lorsqu’ils trouvent enfin une partenaire, ils la mordent et libèrent une enzyme,
laquelle dissout la peau de leur bouche et de la partie du corps de la femelle également en contact
avec l’enzyme. Ainsi le mâle et la femelle fusionnent au niveau des vaisseaux sanguins. Le mâle se
met ensuite à mourir tout doucement, perdant ses organes digestifs, puis son cerveau et ses yeux
pour ne laisser que sa paire de testicules qui libèrent alors le sperme.
Autre poisson particulier parmi les Lophiiformes, le Linophryne bicornis. Il possède deux
tentacules, qu’il peut "allumer" afin de voir un poisson qu’il s’apprête à chasser dans les abysses.
Ont également été découverts, des Macrouridae, aussi appelés "poissons queue de rat" en raison de
leur apparence physique.
http://www.infos-paranormal.net/
Linophryne bicornis, découvert à plus de 1.400 mètres de
profondeur
Source : Maxisciences
http://www.infos-paranormal.net/
Une nouvelle espèce de Macrouridae, généralement
appelés grenadiers ou poissons queue de rat
Téléchargement
Explore flashcards