Couverture et sommaire

advertisement
La vie des communautés catholiques dans le Puy-de-Dôme Bimensuel - 2 euros Numéro 256 • 15 juillet 2015
La
Année Théophile :
"mieux se connaître
pour mieux choisir"
mission d'un
directeur de pèlerinage
Jubilé d'ordination
sacerdotale
B rèves
S ommaire
2Brèves
3 Edito
4 Officiel
Nominations dans le diocèse
Canonisation des époux Martin
5 Eglise vivante
6&7 Vie du diocèse
Vie consacrée
Pastorale des Jeunes – Année Théophile
8&9 Dossier
Service diocésain des pèlerinages
10 Actualités
A lire...
11 Eglise vivante
 JMJ 2016
12 Culture & médias
Festival de Théâtre Biblique
13&14 A vos agendas !
15 Culture & médias
Expos d’été
Site du diocèse de Clermont
www.clermont.catholique.fr
2
L’encyclique du pape François consacrée à l’environnement, ‘Laudato si’
er
e
(Loué sois-tu), a fait son entrée le 1 juillet à la 4 place dans le Top 20 des
meilleures ventes de livres en France, selon un classement établi jeudi 2 juillet
par l’institut GfK et le magazine spécialisé Livres Hebdo.
L’encyclique, coéditée par Le Cerf, Bayard et Mame a été tirée à 70 000
exemplaires. Elle est également éditée par de nombreux autres acteurs de
l’édition religieuse francophone : Salvator, Éditions de l’Emmanuel, Téqui,
Parole & Silence, Qasar. Son titre « ‘Laudato si’ » (« Loué sois-tu » en français), reprend les premières paroles du Cantique des créatures de saint
François d’Assise.
Messe anniversaire
d’ordination
Ordinations en France en 2015
‘Laudato Si’ dans les meilleures ventes de livres
Les Nouvelles du Diocèse - juillet 2015
L’Eglise catholique et Internet
La revue jésuite Etudes de mai 2015 publie un article intitulé « Eglise et
Internet, une sociologie des sites web paroissiaux et diocésains ». 359 sites
paroissiaux et 93 sites diocésains y sont recensés avec des enquêtes auprès
des responsables éditoriaux et auprès de 6 129 internautes, catholiques, noncroyants et en recherche.
En résumé, l’Eglise de France est très présente sur internet, les sites se présentent comme une vitrine officielle des diocèses et des paroisses.
Par leur contenu, ils touchent surtout des internautes catholiques (62% de
femmes et 38% d’hommes) et notamment ceux des territoires ruraux et/ou
peu peuplés. Etudes, mai 2015, 12 euros.
Jardins du Massif Central
L’association les jardins du Massif Central vous invite à visiter son nouveau
site web : www.jardinsmassifcentral.com.
Ce n’est plus un secret, le Massif central offre une multitude de jardins exemplaires : botaniques, paysagers, à thèmes… Désormais, visiteurs, curieux et
passionnés pourront trouver réponses à leurs questions sur ce site internet.
Nouvelles rubriques, carte interactive, c’est un véritable voyage au cœur des
jardins qui est proposé. De découvertes en découvertes, les internautes auront
grand plaisir à naviguer parmi les plus remarquables jardins du Massif.
13 jardins font aujourd’hui partie de l’association et proposent aux visiteurs
de belles surprises…
Edito
La joie de la Mission
« La joie de la Mission », est le thème du pèlerinage diocésain à Lourdes cette année.
C’est un thème qui ne va pas de soi, car, pour beaucoup de gens, l’Eglise est synonyme de tristesse, la messe
elle-même est vue par beaucoup comme un moment qui n’est guère enthousiasmant !
Nous les chrétiens, nous avons un contentieux avec la joie : reconnaissons que la joie est loin d’être au rendezvous de nos rencontres ! Mais nous revenons de loin, l’héritage est lourd à porter : souvenons-nous, dans notre
jeunesse, il ne fallait pas parler à l’église, il fallait se mettre à genoux, prier, etc… Depuis le Concile, bien des
choses ont changé en particulier le fait qu’en entrant dans l’église pour la messe, nous échangeons entre nous,
nous nous donnons des nouvelles. Bref, on sent que nous sommes en famille alors qu’avant, nous nous sentions
isolés.
« La joie de la Mission », comme ce thème est d’actualité ! Ce thème vient à la suite de l’exhortation apostolique
du Pape François « la joie de l’Evangile ». Le Pape nous dit qu’il y a de la joie à croire en l’Evangile, bonne
nouvelle pour toute l’humanité.
Mais l’Evangile, c’est le Christ et croire au Christ devrait être l’origine de notre joie.
La joie de l’Evangile remplit le cœur et toute la vie de ceux qui rencontrent Jésus, nous dit le Pape dans les
premiers mots de son exhortation. Oui, la joie nous vient du Christ et si nous remarquons que notre foi au Christ
n’apporte pas la joie dans nos cœurs, et bien, il faut se demander à quel Christ l’on croit.
Le Pape nous fait redécouvrir le Christ de l’Evangile, le Christ que nous propose l’Eglise : « Vers qui irions-nous
Seigneur, tu as les paroles de la vie éternelle » dit Pierre à Jésus.
Ce Christ est le chemin, la vérité, la vie ; par sa mort et sa résurrection, il nous entraîne vers la vie. « Je suis
venu pour qu’ils aient la vie et qu’ils l’aient en abondance ».
Il est avec nous sur nos routes humaines, et il est en nous par son Esprit. Il ne nous laisse jamais seuls et l’échec,
avec lui, est un passage de la mort à la vie.
Comment n’aurions-nous pas la joie de croire en ce Jésus qui nous révèle un Dieu plein d’amour. Un Dieu qui
nous crée à sa ressemblance et nous invite à vivre éternellement avec lui. Comment n’aurions-pas envie de
l’annoncer, ce Jésus, lui qui veut le bonheur pour tout homme.
Pour l’annoncer, il faut être joyeux. Si nous sommes tristes, personne ne nous écoutera. Si nous sommes joyeux,
heureux de vivre, au coeur même des tempêtes et surtout au cœur des épreuves, alors les gens viendront vers
nous, ils seront heureux d’être en notre compagnie, et la Mission commencera.
Père Jean-Louis Vivier,
Prédicateur du pèlerinage diocésain à Lourdes
L’église russe de Biarritz classée
L’église russe de Biarritz a été classée monument historique, a annoncé l’archevêché des paroisses russes en Europe occidentale dont dépend l’église de
la Protection-de-la-Mère-de-Dieu-et-Saint-Alexandre-de-la-Néva.
Grâce à cette inscription au titre des monuments historiques, l’église pourra
bénéficier de subventions publiques pour des travaux de restauration.
e
L’église russe de Biarritz a été construite à la fin du XIX siècle pour répondre au
besoin des nombreux russes en villégiature à Biarritz, dont l’impératrice Maria
Feodorovna, épouse du tsar Alexandre III, qui aimait séjourner sur la côte basque.
Le Père Jean-Louis Vivier,
entouré de prêtres du doyenné, lors de son départ de la
Paroisse Notre Dame
d’Orcival, septembre 2014
Pèlerinage du mardi 4 au dimanche 9 août
Service des pèlerinages diocésains, Centre diocésain (bureaux au rez-de-chaussée)
Contact 04 73 98 27 56 – pelerinages@centrediocesain63.com
Les Nouvelles du Diocèse - juillet 2015
3
Téléchargement