L`économie marocaine a fait l`objet, au cours des vingt dernières

publicité
Croissance économique et développement humain au Maroc
Perspectives à l’horizon 2007-2015
KHELLAF Ayache
Haut Commissariat au Plan, Maroc
Abstract
L’économie marocaine a fait l’objet, au cours des vingt dernières années, de plusieurs
réformes structurelles et institutionnelles visant l’identification de nouvelles pistes de
gestion du développement en dehors du secteur public, à travers l’élargissement du
champ d’action des forces du marché. L’objectif recherché est la réduction progressive
de l’interventionnisme direct de l’Etat et le renforcement de ses actions de régulation, de
coordination et de mise en cohérence des programmes publics et privés.
Cette stratégie a permis de bâtir un cadre macro-économique relativement stable,
caractérisé par une maîtrise de l’inflation et une viabilité du compte extérieur. Mais les
performances économiques, quels que soient les progrès réalisés, sont restées en deçà
des niveaux atteints par des économies similaires. En effet, la croissance économique
au Maroc est restée modérée et erratique et, de manière générale, insuffisante pour
résoudre la problématique de l’emploi qui risque de s’aggraver dans l’avenir en raison de
la transition démographique affectant, notamment, la structure de l’âge de la population.
La problématique de l’emploi au Maroc se pose non seulement en termes de stratégie
de croissance, mais aussi en termes de mécanismes de régulation du marché du travail,
de cadre institutionnel et d’adéquation du système d’éducation et de formation aux
besoins de l’économie. Par ailleurs, les investissements sont restés à un niveau
relativement bas jusqu’à ces dernières années et d’une efficacité limitée. Ils n’ont pas pu
tirer profit des ressources financières substantielles disponibles, ce qui dénote une faible
capacité de l’économie marocaine à transformer le surplus de ressources financières en
capacités productives.
Le dynamisme économique et le développement humain au Maroc dépendront, dans le
futur, de la capacité du pays à gérer de manière optimale le double processus
d’ouverture économique et de transition démographique. Pour tirer profit des
opportunités offertes par ces dynamiques et apporter des réponses efficaces aux
menaces qu’elles présentent, une réallocation efficiente des ressources aussi bien sur le
plan micro-économique que macro-économique s’avère nécessaire.
A la lumière des enseignements tirés de l’analyse des expériences des pays émergents,
le présent rapport sur la croissance économique et le développement humain vise à
analyser les facteurs, aussi bien macro-économiques que micro-économiques, qui
expliquent le niveau de croissance limité et à mettre en relief les noeuds qui handicapent
l’utilisation optimale des facteurs de production disponibles. Sur la base des tendances
observées et d’hypothèses sur les facteurs de changement, des perspectives de
croissance économique sont établie pour la période 2007- 2015, horizon coïncidant avec
celui des Objectifs du Millénaire pour le Développement, auxquels adhère le Maroc.
Téléchargement
Explore flashcards