generalites sur le corps humain doc transmis aux esi nov 2015

publicité
GENERALITES SUR LE
CORPS HUMAIN
UE 2.2.S1:
CYCLES DE LA VIE ET GRANDES FONCTIONS
RAUMEL R
DEFINITIONS
Anatomie : Porte sur l’étude des structures et des
rapports qui existent entre les structures.
Elle comprend :
• Anatomie macroscopique : étude à l’œil nu
• Anatomie microscopique qui comprend:
- La cytologie: étude de la cellule
L’histologie: étude des tissus
Physiologie: Porte sur l’étude de tous les
phénomènes liés à la vie, c’est à dire sur le
fonctionnement du corps humain.
2
LES NIVEAUX D’ORGANISATION
STRUCTURALE
NIVEAU CHIMIQUE: le plus élémentaire de
l’organisation.Il comprend tous les atomes et
molécules essentiels au maintien de la vie.
≠ atomes:Le carbone (C), L’hydrogène (H), L’oxygène
(O), L’azote (N), Le calcium (Ca), Le potassium (K),
Le sodium (Na)
La combinaison de ces atomes forment différentes
molécules telles que : protéines, glucides, lipides,
vitamines
• Les molécules se combinent entre elles afin de former
le niveau cellulaire.
3
NIVEAU CELLULAIRE
Les cellules représentent les unités structurales et
fonctionnelles de base de l’organisme.
L’organisme est constitué de milliards de cellules.
Il existe différents types de cellules.(musculaire,
nerveuse, sanguine).
• Chaque type de cellules présente des structures et
des fonctions différentes.
4
NIVEAU TISSULAIRE
Il vient ensuite dans l’organisation structurale.
Les tissus sont constitués de groupes de cellules
semblables qui remplissent les mêmes fonctions.
Les 4 types fondamentaux de tissus du corps sont :
Tissu épithélial, Tissu musculaire, Tissu nerveux,
Tissu conjonctif
5
NIVEAU ORGANIQUE
résulte de la jonction de différents types de tissus
dans le corps. suit le précédent.
Les organes sont des structures composées de 2 ou
plusieurs tissus différents, possédant des formes et
des fonctions définies.
Viscères : organes situés à l’intérieur d’une cavité du
corps.
6
NIVEAU SYSTEMIQUE
• suit le précédent. Un système ou un appareil est
composé d’un ensemble d’organes qui concourent à
la même fonction.Un organe fait parfois partie de
plusieurs systèmes.
NIVEAU DE L’ORGANISME
• niveau le plus élevé. Toutes les parties du corps qui
fonctionnent en interrelation constituent l’organisme.
7
LES PRINCIPAUX SYSTEMES DU CORPS HUMAIN
Pour se maintenir en vie, l’organisme doit assurer 5
grandes fonctions:
1. La coordination des mouvements et la relation
2. La protection = se défendre contre les agressions
3. La nutrition = ingérer et digérer des aliments, avoir
une activité métabolique et éliminer les déchets
4. La reproduction
5. La régulation
8
1/Systèmes impliqués dans la fonction de
coordination des mouvements et la relation:
Le système musculaire, Le système locomoteur, Le
système nerveux, Le système sensoriel
2/Systèmes impliqués dans la fonction de nutrition:
Le système respiratoire,le système digestif, le système
cardio – vasculaire, le système urinaire.
3/Systèmes impliqués dans la fonction de
protection:Les organes lymphoides
4/Systèmes impliqués dans la fonction de
régulation:Le système endocrinien, le système
nerveux
5/Systèmes impliqués dans la fonction de
reproduction : le système reproducteur
9
LES PROCESSUS VITAUX
1.
Métabolisme : somme de tous les processus
chimiques qui s’effectuent dans l’organisme.
2 phases dans le métabolisme:
Catabolisme : Réactions de dégradation. Fourni
l’énergie nécessaire à la vie par la décomposition
des grosses molécules complexes.
Anabolisme : Réaction de synthèse, phénomène de
construction.Utilise l’énergie issue du catabolisme
pour élaborer les composantes structurales et
fonctionnelles du corps.
10
LES PROCESSUS VITAUX
Faculté de réponse : Aptitude à détecter et à réagir
aux milieux externe et interne.
Mouvement : de tout le corps, d’organes
individualisés, (ex : intestin péristaltisme), de
cellules isolées (ex : les globules blancs)
Croissance : Augmentation en taille et en complexité
Différenciation : Changement par lequel les cellules
non spécialisées deviennent spécialisées.
Reproduction : Correspond à la formation de
nouvelles cellules destinées: soit à la croissance, à la
réparation ou au remplacement de cellules. soit à la
production d’un être nouveau.
11
L’HOMEOSTASIE
Etat dans lequel le milieu interne de l’organisme
demeure constant limites physiologiques
L’organisme possède un grand nombre de
mécanismes régulateurs de l’homéostasie qui
permettent de rééquilibrer le milieu intérieur.
C’est la recherche permanente d’un équilibre grâce à
des systèmes de régulation performants.
système nerveux décèle l’anomalie et envoie
des messages sous la forme d’influx aux organes
intéressés.
système endocrinien régulation hormonale.
12
Les systèmes de régulation:système de
rétroaction comprend 3 composantes :centre de
régulation, récepteur, effecteur.
La pathologie: perturbation de cet équilibre,
représente un changement dans l’état de santé lié au
dysfonctionnement d’une partie ou de la totalité de
l’organisme, modifie les structures et fonctions
corporelles.
13
BIBLIOGRAPHIE
Principes d’anatomie et de physiologie,
Tortora, Grabowski, De Boeck Université,
1994.
Cycles de la vie et grandes fonctions ;
Tout pour reussir en IFSI – Sup’
FOUCHER; 2011 (p 8 à 17)
infirmier.com
14
Téléchargement
Explore flashcards