Résumé: conférence «Des politiques intelligentes pour des îles

advertisement
Conférence «Des politiques intelligentes pour des îles intelligentes»
(6 novembre 2015, Malinska, île de Krk, Croatie)
Pour donner le coup d'envoi à son projet sur les îles intelligentes, le Comité économique et social
européen a organisé, en coopération avec le réseau INSULEUR et avec le soutien de la Commission
des îles de la CRPM et de la Fédération européenne des petites îles, une conférence intitulée «Des
politiques intelligentes pour des îles intelligentes». Cette manifestation, qui a eu lieu le vendredi
6 novembre 2015 à Malinska (île de Krk, Croatie), a rassemblé une centaine de décideurs politiques
et parties prenantes, dont Ivan Jakovčić, membre du Parlement européen, Nikolaos Isaris, de la DG
CNECT de la Commission européenne, des représentants politiques de haut niveau de l'échelon local
ainsi que les présidents et représentants d'organisations insulaires partenaires. Le CESE était pour sa
part représenté par une délégation de six membres, emmenée par Pierre-Jean Coulon, président de la
section TEN.
Les participants ont eu l'occasion de suivre plusieurs exposés donnés par des experts et de débattre des
bonnes pratiques et politiques qui rendent les régions insulaires «intelligentes». Les débats ont porté
sur un large éventail de questions, telles que l’énergie, les transports, la stratégie numérique, la
spécialisation intelligente, le commerce, l’esprit d’entreprise et la fiscalité, l’agriculture et les
politiques de santé.
Comme Vidoje Vujić, président de la chambre d'économie du comitat de Rijeka, qui a accueilli la
manifestation, l'a déclaré dans ses conclusions, il ressort clairement des exposés et discussions que les
îles présentent certaines spécificités et ont toujours été intelligentes, mais qu'elles ont besoin de
stratégies intelligentes à tous les niveaux politiques. Parmi les autres conclusions de la manifestations
figuraient notamment la nécessité de soutenir le secteur primaire ainsi que la normalisation et la mise
en œuvre des TIC, et le fait que les îles devaient faire l'objet de réductions fiscales spécifiques (plus
particulièrement de la TVA) et investir dans la mobilité et la promotion de modes de transport plus
écologiques. Il a en outre été souligné que les investissements dans les soins de santé et la prévention
contribuaient à améliorer le niveau de vie et à stimuler la croissance économique, que les îles devaient
jouer un rôle important dans la politique de cohésion de l’UE et que les Fonds de l’UE devraient
cibler les centres d'enseignement et d'innovation ainsi que la communication intelligente.
Pour de plus amples informations, veuillez consulter les présentations des orateurs et/ou contacter le
secrétariat de la section TEN.
EESC-2015-06806-00-00-INFO-TRA (EN) 1/1
FR
Téléchargement