INFECTIONS ÉMERGENTES GRAVES À TRANSMISSION

publicité
SPILF-COREB : les 10 points clefs
de la prise en charge médicale
du premier patient suspect
d’infection à un agent à risque
épidémique et biologique (REB)
par le premier médecin.
Docteur Marie-charlotte Chopin
Au nom du groupe « Procédures »
Philippe Berthelot,Thierry Blanchon, Hélène
Coignard, Thomas Hanslik , Yann Kieffer, Mireille
Lardière, Aba Mahamat, Matthieu Mechain,
Michel Nahon, Christophe Rapp, Olivier Rogeaux,
Louise Rossignol
SPILF-COREB
SF2H 5.06.2014
Agent infectieux REB
•
•
•
Micro-organisme naturel (bactérie, virus, parasite, champignon…)/Micro-organisme
génétiquement modifié
Mode de transmission : aérosolisation, voie percutanée, contamination digestive….
Classification en 3 catégories par le CDC des agents à risque biologique
Catégorie A
Virus de la variole
Filovirus (Ebola, Marburg)
Arenavirus (Lassa, Junin)
Toxines de Clostridium botulinum
Yersinia pestis…
Catégorie B
Coxiella burnetti
Brucella spp
Toxine epsilon de Clostridium perfringens
Entérotoxine B staphylococcique
Pathogènes transmis par l’eau et les aliments :
•salmonella spp.
•Shigella dysenteriae
•E. Coli 0157:H7
•Vibrio cholerae…..
Catégorie C
Hantavirus
Mycobacterium tuberculosis XDR…
Maladie infectieuse à un agent REB
•
•
•
•
•
•
Infection à un agent REB
Potentiellement hautement contagieux
Mortalité/Morbidité
Communautaire/nosocomial
Nécessitant des mesures de contrôle spécifiques.
Traitement symptomatique/ traitement curatif/
Vaccination
INRA Prod. Anim.,
2007, 20 (3), 199-206
Emergence des maladies infectieuses
animales et humaines
M. PÉPIN1, P. BOIREAU1, F. BOUÉ2, J. CASTRIC3, F. CLIQUET2, Y. DOUZAL4, A. JESTIN3,
F. MOUTOU1, S. ZIENTARA1
1 AFSSA, LERPAZ, 23 avenue du Général de Gaulle, F-94701 Maisons-Alfort, France
2 AFSSA, LERRPAZ, Domaine de Pixérécourt, BP 9, F-54220 Malzéville, France
3 AFSSA, LERAPP, BP 53, F-22440 Ploufragan, France
4 AFSSA, Direction scientifique, 21-27 avenue du Général Leclerc, F-94706 Maisons-Alfort, France
1, 2, 3, 4 Groupe «Maladies Infectieuses Emergentes» de l’
AFSSA
Courriel : [email protected]
Maladie infectieuse hautement contagieuse et grave
Mesures spécifiques
$/ #[ #@
, 8. <$
#. )]#/ $1" 01$1" #$9 )/ >@
, ' : $1#&9 $*- 1- &#$, *$0' $#8)/ #9 )( $/ #8#' / . $\ )/ #@
2$*&, 9 $0/ #N- 01#$0' / $
, &/ )' 0+, ' $, *$)' / )[ )/ - [email protected]
$( 0&#$0' / $( , @
@
#( +[ #$9 #0. - &#. $/ #( ). ), ' . $0' / $0( +, ' . $- ' / #&10Z#' $01$1" #$
" 0. #<$
&, [ )/ #$_&. [email protected]
)' #$" #[email protected]
1" $( 0&#$\ , &Z#&. $\ )1" $&08)/ $T45 . $, 8#&0+, ' [email protected]
$#X8#&+. #<$
$C` ACB$1" #$%45 6B$%&0' ( #[email protected]
#0/ )' : $45 $. , ( )#12B$9 ). . ), ' #/ $0$/ #/ )( 01#/ $)' 1#&/ ). ( )[email protected]
)' 0&2$10. Z$*, &( #$
$0' $T45 $( @
)' )( [email protected]
$#X8#&1. $' #1\ , &Z$*, &$( 0&#B$1&0)' )' : $0' / $&#. #0&( " $, ' $T45 . <$! " ). $10. Z$*, &( #$
#[email protected]
)1#&01- &#$0' / $8&#[ ), - . $T45 $&#. 8, ' . #$/ #R&)#_' : . B$0' / $. - R9 )a #/ $8&, 8, . )+, ' . $1, $#' " 0' ( #$
#&0+, ' $0' / $)' 1#&0( +, ' . $, *$1" #$%45 6$\ )1" $8- [email protected]
)( $" #[email protected]
1" $0- 1" , &)+#. B$)' $8&), &)12$&#*#&#' ( #[email protected]
0R. $
@
@
0' ( #$0- 1" , &)+#. B$0' / $, 1" #&$( , ' ( #&' #/ $8&, *#. . ), ' [email protected]
$. , ( )#+#. <$
#' #&)( $0' / $T45 >. 8#( )_( $8&, ( #/ - &#. $\ #&#$8&, / - ( #/ $0' / $)' 1#' / #/ $*, &$1" #$_&. 1$8" 2. )( )0' $( 0&)' : $
$80+#' 1. <$41. $0)9 . $\ #&#$1, $, 8+9 )]#$/ #1#( +, ' B$8&, 1#( +, ' B$( 0&#B$&#8, &+' : B$0' / $, &)#' 10+, ' $, *$0$
0+#' 1<$6- ( " $0' $)' 1#&[ #' +, ' $). $0$8&#&#N- ). )1#$30' / $10Z#. [email protected]
0( #$*0&$- 8. 1&#09 $*&, 9 7$R#*, &#$0' $
$( 01#: , &)]0+, ' $, *$1" #$80+#' 1$0. $0$8, . . )[email protected]
#$, &$( , ' _&9 #/ $( 0. #$0' / $&). Z$0. . #. . 9 #' 1$R2$1" #$
$. 2. 1#9 <$6)9 - @
10' #, - . @
2B$0$/ #/ )( 01#/ $: &, - 8$\ 0. $088, )' 1#/ $1, $/ #. ): ' $0' / $( , ' / - ( 1$#8)/ #9 ), >
$1" #&08#- +( $1&)[email protected]
. $)' $( 0. #$, *$0' $T45 [email protected]
#&1<$! " ). $: &, - 8$\ 0. $( @
, . #@
[email protected]
)' Z#/ $\ )1" $1" #$%45 6$( @
)' )( [email protected]
$
&. $' #1\ , &[email protected]
&#0/ 2$0( +[ 01#/ <[email protected]
)/ 01#/ $)' *, &9 0+, ' $0' / $Z#2$9 #. . 0: #. $\ #&#$/ #@
)[ #&#/ $1" &, - : " $
@
@
>#. [email protected]
). " #/ $( " 0' ' #@
. $1, $. +9 - @
01#$/ ). ( - . . ), ' . $0' / $#X( " 0' : #$, *$#X8#&)#' ( #. $09 , ' : $1" #$45 $
@
. B$0. $&#@
)[email protected]
#$&#@
02. $1, \ 0&/ . $_&. [email protected]
)' #$" #[email protected]
1" $( 0&#$\ , &Z#&. <$
$! " ). $' #1\ , &Z$). $0$b#X)[email protected]
#$0' / $, 8#&0+, ' [email protected]
$)' 1#&/ ). ( )[email protected]
)' 0&2$T45 $8&#80&0+, ' $. 1&- ( 1- &#<$41$( 0' $
$, ' $/ #9 0' / $R2$1" #$%45 6$\ " #' $0' $T45 [email protected]
#&1$0' / $( &). ). $&#N- )&#. $0$&#0( +[ #$0' / $#c ( )#' 1$
$0' / $&#. 8, ' . #<$TX1#' . ), ' $, *$1" ). $' #1\ , &Z$1, $1" #$T- &, 8#0' $d ' ), ' $. " , - @
/ $' , \ $R#$( , ' . )/ #&#/ <$
#8)/ #9 )( $0' / $R), @
, : )( [email protected]
$&). Z$3T?J 7B$' , 1$)' *&#N- #' 1B$9 02$
@
#0/ $1, $[ 0&), - . $/ #: &##. $, *$/ ). , &: 0' )]0+, ' $Y$$
$$$$>$)' $9 #/ )( [email protected]
$&#: - @
0+, ' B$)' $( 0. #$, *$)' b- X$, *$( [email protected]
@
.$
$$$$>$)' $L F. $0' / $9 #/ )( [email protected]
$\ 0&/ . B$)' $( 0. #$, *$)' b- X$, *$80+#' 1. $
$$$$>$)' $1" #$. , ( )#12B$)' $( 0. #$, *$[ )[email protected]
$/ 2. *- ' ( +, ' . $0' / $
#( , ' , 9 )( $#e#( 1. $
4' $&#. 8, ' . #$1, $1" #. #[email protected]
#&1. B$9 #/ )( [email protected]
$8&, ( #/ - &#. $" #@
8)' : $
8&)9 0&2$( 0&#$8&0( ++, ' #&$0&#$' #( #. . 0&2$0. $. , , ' $0. $
8, . . )[email protected]
#$
; 28, 1" #. ). $Y$$9 )/ >@
, ' : $1#&9 $*- 1- &#$, *$0' $#8)/ #9 )( $
/ #8#' / . $\ )/ #@
2$*&, 9 $0/ #N- 01#$0' / $( , " #&#' 1$( , , &/ )' 0+, ' $
, *$)' / )[ )/ - [email protected]
$( 0&#$0' / $( , @
@
#( +[ #$9 #0. - &#. B$/ #( ). ), ' . $0' / $
0( +, ' . $- ' / #&10Z#' $01$1" #$#0&@
2$8" 0. #$, *[email protected]
#&1$
! " #$%&' $()*+, ' -. $)/ +01)2-3$)4$5214)%5+$)6 , +7$+0)6 -14)
+58-. )9:; 0), 8$+5&, 352)$<8$+&0$=)
SPILF-COREB
2012 : Groupe de Coordination Opérationnelle du Risque
Epidémique et Biologique infectieux (COREB)/ SPILF
Partenariat : InVS, CNR, HCSP, SF2H…
'(
) $* + , #'-'" . %$* ''+ / '$* ) ') " %'0) $1 + %2 '
C` ` A$Y$0' 1" &[email protected]
#&1$$$$$$$$$
C` ` E$Y$6DJ [email protected]
#&1
$C` ` K$Y$F0' / #9 )( $b- [email protected]
0' $
Organisation :$C` ` O$Y$T?J =$8&, ^#( 1
2012, the French Infectious Disease Society
infectieux
DS) Référents
missioned a task
force, named zonaux REB/
BRC” (Epidemic and Biological Risk
Référents infectieux
ordination)
Zonal referent ID departments
in France metropolitan and overseas departments
COREB » Coordination du Risque Biologique et Epidémique, in french)
!$! " #$0)9 $Y$; #@
8$0' / $( , ' 1&)R- +, ' $1, $1" #$=DJ T$, *$
80+#' 1. $0' / $1" #$&#. 8, ' . #$1, $T?J $
gate individual and collective
sions
rational multidisciplinary network
is able to Monitoring, Alert,
tion for EID$
Initiation of a procedure
Validation and diffusion
Missions du groupe « Procédures » du COREB
1/ Répondre aux alertes/ « Procédures » :
–Prise en charge des patients suspects d’infection à
Hantavirus 2012
–Infection à nouveau Coronavirus MERS-CoV 2013
–Infections à virus grippaux émergents HxNy 2014
–Fièvre Ebola 2014
2/ Travail de fond :
–Procédure standardisée de prise en charge par le
premier médecin des patients suspects d’infection à
un agent REB
Procédure standardisée : objectifs
• Standardiser la prise en charge des patients suspects d’être porteurs ou
infectés par des agents infectieux à REB pris en charge par les praticiens
de première ligne
• Poser un diagnostic d’infection à un agent REB avec mise en place des
mesures d’hygiène de protection pour les équipes soignantes et limiter le
risque épidémique.
• Initier une prise en charge thérapeutique précoce
• Cibles : SAU et SAMU, Médecins libéraux…
Presse Med 2011
10 points clefs
1er point = DEPISTER
Dépister
Par le premier praticien (SAU, SAMU, médecin libéral…)
Patient suspect :
Symptomatologie clinique compatible
+
Anamnèse compatible = critères épidémiologiques
d’exposition, délai d’incubation.
Appel de l’infectiologue référent de l’établissement de
santé ou du SAMU centre 15 en médecine libérale
* COREB : Réseau de Coordination du Risque Épidémiologique et Biologique
SPILF-COREB Procédure Prise en charge MERS-CoV / Actualisation 29 juillet 2013
Questionnaire élaboré en
collaboration SPILF/COREB et InVS
2ème point = PROTEGER
Protéger :
• Mise en place des mesures d’hygiène/ Protection individuelle
et collective
• « Parcours patient » dédié au sein du SAU et de
l’établissement de santé
• Adaptation SMUR/ Médecine libérale…
Mesures spécifiques
SAU
SMUR/SAMU
Médecine libérale
Isolement
géographique
Box de consultation
dédié
Mesures d’hygiène
« patient »
masque chirurgical +
SHA + Pyjama usage
unique
masque chirurgical +
Pyjama usage unique
+ SHA
Masque chirurgical +
SHA
Mesures d’hygiène
« soignants/transport
eurs »
PS + Précautions
complémentaires*
PS + Précautions
complémentaires*
PS + Précautions
complémentaires*
si possible
Equipe dédiée et
médecin sénior
x
x
Matériel à usage
unique (ou dédié)
x
x
Arrêt du système de
ventilation/climatisati
on
x
Visites et
déplacements du
patient non autorisés
x
x
Liste des contacts du
patient
x
x
Salle à l’écart si
possible
x
* à adapter selon agent REB. Si agent infectieux émergent inconnu à haut risque épidémique et
potentiellement létal : Précautions standards + précautions complémentaires contact « renforcées » et
précautions complémentaires air avec port d’APR type FFP2.
Procédure de gestion du risque épidémique et biologique au SAU
Poste infirmier (ou médical) d’accueil et d’orientation
Toux
Diarrhées
Signes cliniques compatibles
Eruption
Masque chirurgical
au patient
Et contexte compatible : alerte, épidémie, exposition à risque
NON
Procédure habituelle
Précautions standards d’hygiène
OUI
Appel médecin Sénior
Patient suspect = Isolement géographique du patient
Précautions complémentaires d’hygiène selon agent REB
Prendre en charge un patient
suspect
3ème point = CARACTERISER TABLEAU et
EVALUER GRAVITE CLINIQUES :
• Caractériser le tableau clinique
• Evaluer la présence de signe de gravité : sepsis
sévère, choc septique, SDMV…
• Terrain : évaluer la présence de facteur de risque de
complication ou de gravité.
4ième point = ALERTER pour CLASSER :
Qui ?
Pourquoi ?
Quand ?
Infectiologue
référent/ Référent
REB
Identifier les
patients suspects et
organiser la PEC
24h/24h
Plate-forme de
veille et d’alerte de
l’ARS en lien avec
l’InVS et le référent
infectieux et le
référent REB
Classification du
patient suspect en
cas possible
EOH
Coordination de la
mise en place des
mesures d’hygiène
spécifiques
Cadre d’astreinte et Coordination de la
administrateur de gestion hospitalière
garde de
l’établissement de
santé
s
5ième point = CLASSER :
Flexible and
Activable on
and efficient
! Exten
the E
H.Coignard Gpe « Procédures » ECCMID 2014
Proposition d’algorithme
Expertise
clinique
+
Expertise
épidémiologique
Syndrome clinique
non évocateur
+ diagnostic alternatif
possible
+ pas d’exposition
Cas exclu
Patient suspect
Syndrome clinique
compatible
+ pas de diagnostic alternatif
évident
+ exposition possible
Syndrome clinique
évocateur
et/ou forme grave
+ exposition avérée
Cas possible
Patient suspect
Orienter
#. $#[ #&2$( , - ' 1&2$0\ 0&#$, *$1" #$8, 1#' [email protected]
$. , ( )[email protected]
$/ ). , &: 0' )]0+, ' $0' / $#( , ' , 9 )( $( , ' . #N- #' ( #. $\ " #' $
9 )( $/ #[ #@
, 8. <$
1" #. )]#/ $1" 01$1" #$9 )/ >@
, ' : $1#&9 $*- 1- &#$, *$0' $#8)/ #9 )( $/ #8#' / . $\ )/ #@
2$*&, 9 $0/ #N- 01#$0' / $
1$( , , &/ )' 0+, ' $, *$)' / )[ )/ - [email protected]
$( 0&#$0' / $( , @
@
#( +[ #$9 #0. - &#. $/ #( ). ), ' . $0' / $0( +, ' . $- ' / #&10Z#' $01$1" #$
&1$8" 0. #<$
#Y$F&, [ )/ #$_&. [email protected]
)' #$" #[email protected]
1" $( 0&#$\ , &Z#&. $\ )1" $&08)/ $T45 . $, 8#&0+, ' [email protected]
$#X8#&+. #<$
Y$4' $C` ACB$1" #$%45 6B$%&0' ( #[email protected]
#0/ )' : $45 $. , ( )#12B$9 ). . ), ' #/ $0$/ #/ )( 01#/ $)' 1#&/ ). ( )[email protected]
)' 0&2$10. Z$*, &( #$
]#$0' $T45 $( @
)' )( [email protected]
$#X8#&1. $' #1\ , &Z$*, &$( 0&#B$1&0)' )' : $0' / $&#. #0&( " $, ' $T45 . <$! " ). $10. Z$*, &( #$
$1" #[email protected]
)1#&01- &#$0' / $8&#[ ), - . $T45 $&#. 8, ' . #$/ #R&)#_' : . B$0' / $. - R9 )a #/ $8&, 8, . )+, ' . $1, $#' " 0' ( #$
, 8#&0+, ' $0' / $)' 1#&0( +, ' . $, *$1" #$%45 6$\ )1" $8- [email protected]
)( $" #[email protected]
1" $0- 1" , &)+#. B$)' $8&), &)12$&#*#&#' ( #[email protected]
0R. $
#)@
@
0' ( #$0- 1" , &)+#. B$0' / $, 1" #&$( , ' ( #&' #/ $8&, *#. . ), ' [email protected]
$. , ( )#+#. <$
D$: #' #&)( $0' / $T45 >. 8#( )_( $8&, ( #/ - &#. $\ #&#$8&, / - ( #/ $0' / $)' 1#' / #/ $*, &$1" #$_&. 1$8" 2. )( )0' $( 0&)' : $
&. 1$80+#' 1. <$41. $0)9 . $\ #&#$1, $, 8+9 )]#$/ #1#( +, ' B$8&, 1#( +, ' B$( 0&#B$&#8, &+' : B$0' / $, &)#' 10+, ' $, *$0$
/ $80+#' 1<$6- ( " $0' $)' 1#&[ #' +, ' $). $0$8&#&#N- ). )1#$30' / $10Z#. [email protected]
0( #$*0&$- 8. 1&#09 $*&, 9 7$R#*, &#$0' $
01#$( 01#: , &)]0+, ' $, *$1" #$80+#' 1$0. $0$8, . . )[email protected]
#$, &$( , ' _&9 #/ $( 0. #$0' / $&). Z$0. . #. . 9 #' 1$R2$1" #$
( #$. 2. 1#9 <$6)9 - @
10' #, - . @
2B$0$/ #/ )( 01#/ $: &, - 8$\ 0. $088, )' 1#/ $1, $/ #. ): ' $0' / $( , ' / - ( 1$#8)/ #9 ), >
/ $1" #&08#- +( $1&)[email protected]
. $)' $( 0. #$, *$0' $T45 [email protected]
#&1<$! " ). $: &, - 8$\ 0. $( @
, . #@
[email protected]
)' Z#/ $\ )1" $1" #$%45 6$( @
)' )( [email protected]
$
1, &. $' #1\ , &[email protected]
&#0/ 2$0( +[ 01#/ <[email protected]
)/ 01#/ $)' *, &9 0+, ' $0' / $Z#2$9 #. . 0: #. $\ #&#$/ #@
)[ #&#/ $1" &, - : " $
#@
@
>#. [email protected]
). " #/ $( " 0' ' #@
. $1, $. +9 - @
01#$/ ). ( - . . ), ' . $0' / $#X( " 0' : #$, *$#X8#&)#' ( #. $09 , ' : $1" #$45 $
' [email protected]
. B$0. $&#@
)[email protected]
#$&#@
02. $1, \ 0&/ . $_&. [email protected]
)' #$" #[email protected]
1" $( 0&#$\ , &Z#&. <$
' Y$! " ). $' #1\ , &Z$). $0$b#X)[email protected]
#$0' / $, 8#&0+, ' [email protected]
$)' 1#&/ ). ( )[email protected]
)' 0&2$T45 $8&#80&0+, ' $. 1&- ( 1- &#<$41$( 0' $
1#/ $, ' $/ #9 0' / $R2$1" #$%45 6$\ " #' $0' $T45 [email protected]
#&1$0' / $( &). ). $&#N- )&#. $0$&#0( +[ #$0' / $#c ( )#' 1$
+, ' $0' / $&#. 8, ' . #<$TX1#' . ), ' $, *$1" ). $' #1\ , &Z$1, $1" #$T- &, 8#0' $d ' ), ' $. " , - @
/ $' , \ $R#$( , ' . )/ #&#/ <$
6ième point = ORIENTER :
'(
[email protected]
#&1. $0R, - 1$#9 #&: )' : $)' *#( +, - . $/ ). #0. #. $3T45 7$B$, &$
#8)/ #9 )( $0' / $R), @
, : )( [email protected]
$&). Z$3T?J 7B$' , 1$)' *&#N- #' 1B$9 02$
@
#0/ $1, $[ 0&), - . $/ #: &##. $, *$/ ). , &: 0' )]0+, ' $Y$$
$$$$>$)' $9 #/ )( [email protected]
$&#: - @
0+, ' B$)' $( 0. #$, *$)' b- X$, *$( [email protected]
@
.$
$$$$>$)' $L F. $0' / $9 #/ )( [email protected]
$\ 0&/ . B$)' $( 0. #$, *$)' b- X$, *$80+#' 1. $
$$$$>$)' $1" #$. , ( )#12B$)' $( 0. #$, *$[ )[email protected]
$/ 2. *- ' ( +, ' . $0' / $
#( , ' , 9 )( $#e#( 1. $
4' $&#. 8, ' . #$1, $1" #. #[email protected]
#&1. B$9 #/ )( [email protected]
$8&, ( #/ - &#. $" #@
8)' : $
8&)9 0&2$( 0&#$8&0( ++, ' #&$0&#$' #( #. . 0&2$0. $. , , ' $0. $
8, . . )[email protected]
#$
; 28, 1" #. ). $Y$$9 )/ >@
, ' : $1#&9 $*- 1- &#$, *$0' $#8)/ #9 )( $
/ #8#' / . $\ )/ #@
2$*&, 9 $0/ #N- 01#$0' / $( , " #&#' 1$( , , &/ )' 0+, ' $
, *$)' / )[ )/ - [email protected]
$( 0&#$0' / $( , @
@
#( +[ #$9 #0. - &#. B$/ #( ). ), ' . $0' / $
0( +, ' . $- ' / #&10Z#' $01$1" #$#0&@
2$8" 0. #$, *[email protected]
#&1$
! " #$%&' $()*+, ' -. $)/ +01)2-3$)4$5214)%5+$)6 , +7$+0)6 -14)
+58-. )9:; 0), 8$+5&, 352)$<8$+&0$=)
« Parcours patient » régional/ SMIT référent zonal :
• Admission au sein du SMIT sans passage au SAU
• Forme clinique grave admission dans le service de
réanimation rattaché à l’établissement de santé
référent zonal.
) $* + , #'-'" . %$* ''+ / '$* ) ') " %'0) $1 + %2 '
C` ` A$Y$0' 1" &[email protected]
#&1$$$$$$$$$
C` ` E$Y$6DJ [email protected]
#&1
$C` ` K$Y$F0' / #9 )( $b- [email protected]
0' $
$C` ` O$Y$T?J =$8&, ^#( 1
n 2012, the French Infectious Disease Society
FIDS) missioned a task force, named
EBRC” (Epidemic and Biological Risk
Coordination)
(« COREB » Coordination du Risque Biologique et Epidémique, in french)
!$! " #$0)9 $Y$; #@
8$0' / $( , ' 1&)R- +, ' $1, $1" #$=DJ T$, *$
80+#' 1. $0' / $1" #$&#. 8, ' . #$1, $T?J $
Cas
possible
ugate individual and
collective
ensions
perational multidisciplinary network
nt is able to Monitoring, Alert,
Zonal referent ID departments
in France metropolitan and overseas departments
7ème point = CONFIRMER :
Agent REB : En lien avec CNR référent :
• Définir le type de laboratoire autorisé à prendre en charge les
prélèvements du patient selon l’agent REB suspecté
• Définir le type de prélèvement à réaliser pour le diagnostic
• Respecter le mode de transport : conditionnement et
transporteur à adapter selon agent REB
Diagnostic alternatif à investiguer :
• Rechercher les diagnostics différentiels : NFS, frottis-goutte
épaisse, hémocultures.
• Définir le type de laboratoire autorisé à prendre en charge les
prélèvements du patient selon l’agent REB suspecté
• Organiser une prise en charge parallèle des prélèvements,
adapté à l’agent REB suspecté le cas échéant
8ième point = TRAITER :
Traitement symptomatique, parfois dès la PEC initiale par
SMUR/SAMU ou le SAU, mesures de réanimation
Traitement curatif étiologique selon agent REB
Problématique : disponibilité ! (ex ATU..)
Traitement d’épreuve précoce
Ex : diagnostic différentiel : paludisme, ATB probabiliste…
Suivre les personnels soignants
et prendre en charge les personnes
contacts et co-exposées
9ème Point = SUIVRE les personnels soignants :
Equipe soignante limitée et dédiée pour la PEC du patient
: Médecin sénior et IDE expérimenté(e) et formé(e)
Tracer les membres du personnel soignant contact :
transmission nosocomiale
Gestion standard et spécifique des AES le cas échéant
Coordination : référent infectieux/référent REB, médecine
du travail et ARS/InVS
10ième Point = PEC les personnes « contacts et coexposées » :
Définitions :
• Contact : personne asymptomatique + contact étroit
avec un cas possible ou confirmé d’infection à REB.
Dépend de l’agent infectieux en cause.
• Co-exposée : personne asymptomatique + mêmes
critères d’exposition à l’agent infectieux REB que le
cas possible ou confirmé.
• En lien avec l’ARS, InVS et le médecin référent
infectieux/référent REB et le SMIT référent zonal
Traitement prophylactique post exposition et
surveillance :
• Dépend de l’agent REB
• Filière dédiée le cas échéant ou de consultations
dédiées
Ex : grippe
• Organisation entre médecin référent infectieux/REB
et le SMIT référent zonal et les médecins traitants en
lien avec l’ARS et InVS
Ex : MERS-CoV
* COREB : Réseau de Coordination du Risque Épidémiologique et Biologique
SPILF-COREB Procédure Prise en charge MERS-CoV / Actualisation 29 juillet 2013
Suspicion d’infection à un agent REB
10 actions
Acteurs
SMUR/SAMU Centre 15
Dépister : symptomatologie clinique compatible et
critères épidémiologiques d’exposition
Suivre les personnels et prendre en charge les
personnes contacts et co-exposées :
- Transmission nosocomiale et gestion des AES
- Identification et surveillance des personnes
contacts et co-exposées/ gestion traitement
prophylactique post-exposition
Médecin de première ligne
EOH
Prise en charge :
Caractériser et évaluer la gravité cliniques
Alerter
Classer
Orienter
Confirmer le diagnostic
Traiter
SMUR/SAMU Centre 15
Référent REB
Protéger :
Chambre seule et mesures d’hygiène adaptées à
l’agent REB. Si agent infectieux = nouvel émergent :
PS + précautions complémentaires AIR + Précautions
complémentaires contact renforcées
Médecin de première ligne
ARS/InVS
SMIT référent zonal
SMUR/SAMU centre 15
CNR
ARS/InVS
Médecin du travail
SMUR/SAMU centre 15
Médecin traitant
« Mieux vaut prévenir que guérir ! »
• Identifier un référent infectieux pour le service d’Accueil des
Urgences et Service Mobile d’Urgence et de Réanimation au
niveau de l’établissement de santé
• « Parcours patient » au sein de chaque établissement de santé
et au sein de chaque bassin de santé : filières dédiées
• « Parcours patient » inter-hospitalier au sein du territoire de
santé / service de maladies infectieuses et tropicales (SMIT)
référent zonal du territoire de santé/ référent REB.
• Respect des précautions standards d’hygiène et des précautions
complémentaires/Précaution individuelle et collective
• Veille sanitaire
REMERCIEMENTS : SPILF-COREB
COPIL
HUGUES AUMAITRE (gpe
Recherche)
FRANCOIS BRICAIRE
PHILIPPE BROUQUI
M.CHARLOTTE CHOPIN (gpe
Procédures)
HELENE COIGNARD (gpe
Procédures)
CHRISTIAN CHIDIAC
BRUNO HOEN (gpe Recherche)
OLIVIER LORTHOLARY
DOMINIQUE PEYRAMOND
CHRISTOPHE RAPP (gpe
Procédures)
PIERRE TATTEVIN (gpe
Recherche)
SERGE ALFANDARI
VINCENT JARLIER
CATHERINE LEPORT
CHRISTIAN RABAUD
Référents Zonaux :
GILLES BEAUCAIRE
JEAN BEYTOUT
ELISABETH BOUVET
FRANCOIS CARON
DANIEL CHRISTMANN
MICHEL DUPON
JACQUES GAILLAT
BENOIT GUERY
BRUNO MARCHOU
CHRISTIAN MICHELET
CHRISTIAN PERRONNE
France ROBLOT
PIERRE-MARIE ROGER
ERIC SENNEVILLE
JEAN-PAUL STAHL
RENAUD VERDON
DANIEL VITTECOQ
www.infectiologie.com
Sociétés partenaires
SAMU : MARC GIROUD
SF2H : PHILIPPE BERTHELOT
SFP : BRIGITTE CHABROL
GPIP : ROBERT COHEN,
EMMANUEL GRIMPREL
SFAR : DAN BEHHAMOU,
REMY GAUZIT
SFM : RENE COURCOL
SFMU : JEANNOT SCHMIDT
SMV : OLIVIER BOUCHAUD
SRLF : DJILLALI ANNANE,
JEAN-LUC DIEHL
Groupe « Procédures »
PHILIPPE BERTHELOT
THIERRY BLANCHON
M.CHARLOTTE CHOPIN
HELENE COIGNARD
THOMAS HANSLIK
YANN KIEFFER
MIREILLE LARDIERE
ABA MAHAMAT
MATTHIEU MECHAIN
MICHEL NAHON
CHRISTOPHE RAPP
OLIVIER ROGEAUX
LOUISE ROSSIGNOL
Téléchargement