Trente organes prélevés au CHU en deux ans

publicité
VENDREDI 27 MARS 201
5
I
(
Trente organes préleués
&ssortimel
au CHU en deux ans
[email protected]
Soit l'hôpital de référence dans Ia région de Charleroi
0e satsO
. :.,,. .,
! it r-:2 ;: r
,,-
i ti:
rt,. l
r,:l';1,i .,." â':.
-.,,
Ii
Découvt
ê
9
*
t 4
É 3 è
g È
o
15
I
patients de l'hôpital Marie Curie en état de mort cérébrale ont donné leurs organes en 2013 et 20'14.
Â\
V
ftez nous, l'hôpital Marie
Cudeestplusque
certainement le lieu où lbn ne
parsen iamais à côté d'un don
dbrynne potentiel.
Hincipalement grâce à sa
platehme unique de prise en
charç des patienb donneurs.
toies, ceun, reins, poumons... En
2013 et 2014, les organes de 15
peronnes en état de moft
cérébnle ont pu être prélevés. Un
chifire qui peut panftre petit,
mais qui dans les faits est
impressionnant. Voici pouquoi.
En I'espace de deux ans, 53 patients ont pu êfre < référés r à
Après,
il
existe encore beaucoup
dbrgane,
de freins au don
d'ordre médical ou familial. Ce
pourquoi, au final, seub 15 de
ces patien$ sont donneurs. >
notre plateforme de prise en
charge des patients donneur
dbrganes. Soit une équipe de
plusieun dizaines de volonta
ires. Chirurgiens, infirmières
24
et infirmien se relalrcnt
décharger
moyenne de deux par individu.
<Ce chiffre paraît peu élevé?
Rappelons que dans 90 % des dé
cès,
le
don dbrgane est absolrt-
de mort
comnTe
ces
cérébrale apparaît
un donneur potentiel,
I'Quipe médicale de cette tâche,
depuis Ie contact auec les familles à I'acte du prélèuement
en tant que tel.>
Rappelons que le CHU de Charleroi avait été le premier en Bel.
à
ment impossible>, explique Michel Daune, à la direction mé
dicale de I'hôpital Marie Curie.
Avec 63 patients référés, on
gique, en 7994,
peut sans trop s'avancer affirmer que cet hôpital est la réfé
nous passés à côté de ces 15 dons
en I'espace de deux anr), ponc-
rence en la matière dans notre
région. < Précisons qu'un patient
réIëré est un donneur potentiel.
tue Michel Daune, fier du travail de cette plateforme.
Où se dirigent les organes des
se munir
d'une telle équipe, hormis bien
sûr les hôpitaux académiques.
< Sans celle<i, peutâîe seions-
a Positionnez-vous ! ,)
lonqu'un patient en état de mort cérébrale est référé comme donneur
n'est certainentent pas
penonnes sont rappelées à
thôpital afin de
APPEL-
potentiel, c'est à la famille de donner
son accord pour le don dbrgane. Sauf
si ce dernier a effectué au préalable
une démarche en ce sens à la commune, auquel cas son entourage
n'aura pas son mot à dire. En l'espace
d'un an entre 2013 el2}14, une centaine de démarches volontaires en
moins pour le don dbrgane a été enregistrée à la commune de Charleroi,
ramenant ce chiffre à 517 l'année passée. <r C'esr pmblématiquen, explique Michel Daurte, fort actif en matière de sensibilisation. < Notre but
Chiffres des analyses rétrospectives à I'appui. < Et ceci grâce à
brale a été détectée. Sur ces 63
au final
I'anonymat est obligatoire lors
d'un don d'organe. Un mur in-
Mais ce qui est sûr, c'est que
I'hôpital Marie Curie ne passe
pas à côté d'un don potentiel.
heures sur 24 pour assurer une
garde. Lonqu'un patient en état
patients, 15 seront
pour des raisons évidentes,
PTAIEf(NME UIIIOI'E
Marie Curie. et anciennenrent
à I'hôpital civil de Charleroi.
C'est-àdire qu'une possibilité
de prélever un organe sur ces
patients en état de mort céré
donneurs d'organes, avec une
patients carolos prélevés dans
I'enceinte de I'hôpital Marie
Curie ? Impossible à dire, car
BTTGA
franchissable existe entre donneur et receveur.
Lorganisme international Eurotransplant se charge de re
cueillir et d'envoyer à des patients européens les organes en
provenances de Marie Curie. À
des Carolos ? Une probabilité
tellement infime qu'inexistante.
I
J.D.
de
i Goûtt
pousser
les Carolos à donner leun organes. Non. Cela doit résalter
d'une réflexion petsonnelle. Par
contrc, la démarche uolontaire
poui signifrer ou non son accord
pour Ie don dbryanes, est très importante pour gagner du temps,
dans un cas cornme dans I'autre.
Chaque heure de passée est une
heure perdue. Cest pourquoi
est le suivant: psitionnez-uous ! Cette démarche ne
prend que quelques minutes, fait
gagner un temps précieux à nos
équipes et au final, sauve des uies
httmeines.>> a
notrc message
Savourcr,
!
AVIC C.D.
Ë
&
[,
É
-*$Ptofitr
,,.,4ç'1,uryti'
u,, --,t"-*Ë*r+-rya{tqr
Téléchargement