Le triangle d`incompatibilité – Robert MUNDELL

publicité
Albrecht
.
DURER
.
Autonomie financière
Stabilité des
taux de change
Autonomie de la
politique
monétaire
Intégration financière
Aliénation de la
Politique monétaire
ou UNION MONETAIRE
Flottement des
taux de change
La stabilité du taux de change qui assure un
horizon économique clair aux entreprises et
aux investisseurs,
-
L’ indépendance de la politique monétaire
qui permet de fixer le niveau des taux d'intérêt
en fonction des besoins internes de l'économie,
-
- L'intégration financière qui permet d'accéder
aux marchés mondiaux des capitaux, au
meilleur prix.
1 - Si un pays
- instaure la liberté de mouvements des capitaux
et
- souhaite appliquer une politique monétaire
différente (pratiquer des taux d'intérêt faibles),
Il doit alors accepter un taux de change flottant :
Une baisse de la rémunération du capital dans ce
pays risque de provoquer une sortie de capitaux
incompatible,
à terme, avec un taux de change stable.
Les Etats-Unis pratiquent ce type de politique.
2 - S'il souhaite avoir un taux de change fixe (les pays
de la zone euro lors de la dernière phase de convergence
entre 1994 et 1997), il
doit renoncer :
- Soit à l'autonomie de sa politique monétaire (la
France a maintenu des taux d'intérêt élevé pour
maintenir la parité Franc/Mark, plutôt que de les
baisser afin de soutenir la croissance),
- Soit à la liberté de mouvements de capitaux.
La création de l'euro, en supprimant la
contrainte de maintien des taux de change
entre les pays européens,
a redonné de l'autonomie à la
politique monétaire définie par la
BCE.
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

Commune de paris

0 Cartes Edune

Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

Créer des cartes mémoire