Source INSEE + recensement Immigré-es Etranger-es

publicité
Y a t-il trop d’immigré-e-s en
France ?
Un cours participatif de la BOUFFEE
Bande Optimiste et Utopiste Fondée sur un Faible Espoir Electoral
Définitions
• Immigré-e, étranger-e
Problèmes statistiques
• Immigré-e-s installé-e-s, arrivant-e-s, sortant-e-s
• Combien d’immigré-e-s arrivent en France par
an?
– Comment compter?
• Exemple de 2005
–
–
–
–
–
Modes de comptages différents suivant les sources
Problème des sorties
Solde migratoire
Effet des politiques d’immigration
Harmonisation européenne
Les (vrais? faux?) chiffres
Source INSEE +
recensement
Immigré-e-s
Etranger-e-s
France
5 millions (8%)
Bretagne
73000 (2%)
3,5 millions (5.5%)
dont 0.5 millions
né-e-s en France
54000 (1,7%)
• Quizz: quel-le-s sont les étranger-e-s les plus nombreux-ses en France? En Bretagne?
• Arrivées immigré-e-s
– 200 000 par an
• Solde migratoire
– 50 000 par an (environ 1 pour 1000 depuis 1990)
Comparaisons internationales
Part des immigré-e-s dans la population



Immigré-e : personne née à l’étranger
Très variable selon les pays : entre 0.1% et 50%
Qui accueille le plus ?


Etats-Unis: 43 millions soit 13% …. mais

Arabie Saoudite : 28% (7,3 m.) et Canada 21% (7,2 m.)
Cinq types de pays « accueillants »
Qatar 86%
Emirats 70%
Koweit 69%
1. Peu peuplés mais riches en pétrole
Monaco 72%
Macao 55%
Singapore 41%
2. Micro-états : statut particulier (fiscal)
Australie 22%
Canada 21%
3. Grands espaces, faiblement peuplés
Suisse 23%
Suède 14%
Espagne 14%
Allemagne 13%
France 11% / 8%
RoyaumeUni 10%
Italie 7%
4. Démocraties industrielles occidentales
5. Syrie
Pays5%de
(Irak)« premier asile » : réfugiés
Tchad 3% (Soudan)
Et l’émigration alors ?
source ONU
Monde : 220 millions de migrants
3% de la population mondiale
• Peu changé en 50 ans: 2,9% en 1990, 2,3% en 1965
• Répartition a changé : migration N-N, S-S, S-N,
N-S
D’après G. Pison, INED 472 – Nov. 2010
Disparités territoriales en France
Sources : recensement au 1.1.2006 + OFII 2009
• Très variable d’une région à l’autre
• + : régions urbanisées, industrielles,
frontalières
• Ille de France + Rhône-Alpes + PACA : 58%
des immigré-e-s
• Ouest : peu d’immigré-e-s
Aspects historiques
• 1917: instauration de la carte de séjour (avant, simple
déclaration en mairie)
• 19171970 :
– Immigration gérée par les organismes patronaux jusqu’en
1970 notamment par la Société Générale d’Immigration,
motivée par les besoins de main d’œuvre
– Immigrations successives:
• Pologne, Italie (années 30): 800000 italiens, 500000 polonais en
France (7% d’étrangers en France en 1931)
• Portugal (années 60) : 500000 portugais en 1968
– Racisme contre les « polacks, ritals », racisme antiportugais à forte connotation anti-prolétaire
Source: http://www.vie-publique.fr/politiques-publiques/politiqueimmigration/chronologie-immigration/
Aspects historiques
• 1960: l’immigration nord-africaine commence,
de nature économique et post-coloniale
• 1970:
– Premiers grands mouvements de lutte de défense des
personnes en situation irrégulière, 35000
régularisations en 1973
– Montée régulière du racisme anti-maghrébins
• Depuis 1970: évolution législative tendant vers un
durcissement régulier des lois liées à
l’immigration
Source: http://www.vie-publique.fr/politiques-publiques/politiqueimmigration/chronologie-immigration/
Aspects économiques
• Impact de l’immigration sur la « richesse » de la France
– Pas ou très peu d’impact
•
•
•
X. Chojnicki « Vieillissment démographqiue et immigration: un modèle de comptabilit » générationnelle
appliquée à la France », Economie et Prévision no 174, 2006
O. Monso « L’immigration a-t-elle un effet sur les finances publiques? » Revue française d’économie, XXIII-2,
2008
Rapport du Programme des Nations Unies pour le développement sur le développement humain de 2009
• Quelques clés
– Les immigré-e-s sont aussi « employables » que les non-immigré-e-s
Immigrés
Non-immigrés
Personnes sans qualification prof. (INSEE 2007)
60%
43%
Taux d’emploi (INSEE 2009)
57%
64%
– Effets de l’accroissement de la population
• Croissance de la production  bénéfice pour l’Etat
• Renouvellement générationnel (retraite)
Aspects économiques
• Des acteurs puissants du système économique qui
prônent
– Liberté de circulation des biens, des services, des capitaux
– Dérégulation des marchés et du travail
• Leur argument « moins de règles, plus de liberté,
c’est bon pour l’économie »
• Mais bizarrement rien pour
– La liberté de circulation des personnes
– La dérégulation du code de l’entrée et du séjour des
étranger-e-s
Stéréotypes
• Le travail
– Si les étranger-e-s travaillent, ils volent le boulot des français
– Si les étranger-e-s ne travaillent pas, ils profitent du système
• Les étranger-e-s profitent des prestations sociales
– Très grande variabilité suivant les pays mais globalement pas vrai
(http://issuu.com/smazetier/docs/rapport_de_l_audit_de_la_politique_d
_immigration__?viewMode=magazine&mode=embed)
– Les pays dans lesquels les restrictions d’accès au travail sont fortes
dépensent plus en prestations sociales pour les immigré-e-s
(http://www.bernardgirard.com/protectionsociale.pdf)
• « Un immigré c’est un noir ou un arabe »
– Qu’en diriez vous?
Téléchargement
Explore flashcards