Les analyses de la crise par les grandes théories

publicité
Les analyses de la crise par les grandes théories économiques
Théorie classique
Théorie marxiste
Adam Smith (1723-1790)
Karl Marx
La somme des égoïsmes individuels devrait conduire à l'intérêt général grâce à mécanisme de la
(1818-1883)
main invisible (et aux mécanismes de l'économie de marché)
↓
↓
David Ricardo (1772-1823)
Le libre-échange permet d'échapper à l'état stationnaire qui menace l'économie nationale en
raison des rendements décroissants
Le système capitaliste
↓
est responsable de la
Jean-Baptiste Say (1767-1832)
crise et va s'effondrer à
La loi des débouchés (tout produit s'échange contre un produit dans la mesure où la monnaie n'est terme
qu'un voile ce qui revient à dire qu'il n'y a pas de crise économique)
↓
Approche utilitariste en termes de coûts/avantages
↓
↓
Théorie néoclassique
↓
↓
↓
Ecole de la
Léon Walras
Stanley Jevons
Carl Menger
(1834-1910)
(1835-1882)
(1840-1921)
1970)
↓
↓
Eugen Böhm-Bawerk
Théorie de l'équilibre général
Lecture critique de Marx
(1851-1914)
↓
↓
↨
K. Arrow & G. Debreu
Joseph A. Schumpeter
(1845)
(1883-1950)
↓
↓
L'équilibre sur le marché doit
Schumpeter raisonne à partir des cycles de long terme de
être respecté grâce à la
Kondratieff qui prouve la dynamique du système capitaliste qui
flexibilité (à la baisse) des prix
est capable d'innovations
↓
La crise économique n'est que la conséquence d'un problème lié au comportement des agents qui
refusent respecter les ordres du marché qui donne les prix (au sens d'un ordre d'achat ou de
vente)
↓
Théorie monétariste (M. Friedman)
↓
Les situations de crise sont la conséquence d'un excès de création monétaire par rapport à
l'évolution de la production (problème de l'inflation)
Théorie keynésienne
John Maynard Keynes
(1883-1946)
↓
Déséquilibre à court terme et
crise conjoncturelle
↓
Dans la mesure où le marché
est inefficace, il faut mener
une politique économique pour
lutter contre les fluctuations à
court
terme,
le
cycle
économique (une politique
contra-cyclique)
↓
régulation (décennie
↓
L'école de la régulation cherche à
faire une synthèse entre Marx et
Keynes en analysant la crise de la
régulation capitaliste. Les systèmes
capitalistes évoluent à partir de
modes de régulation différents. La
régulation marchande qui a dominé
au 19ème siècle et s’est heurtée à
des limites durant la crise de 1929.
Depuis 1945, les Etats ont mis en
place un mode de régulation
monopolistique à l'intérieur des
frontières nationales. Mais à la fin
du 20ème siècle avec plus de
mondialisation et le développement
des firmes multinationales, on va
retrouver le principe d'une régulation marchande transnationale.
Toutefois, la globalisation est plus recherchée par les dirigeants
et notamment les gouvernements des pays industriels que
réelle dans la mesure où les économies nationales conservent
des spécificités et de réglementation particulière (même sur le
plan financier pour Aglietta). Cette régulation fondée sur le
marché est en crise depuis 2008.
Téléchargement
Explore flashcards