Otite externe, aigüe, maligne

publicité
OTITE EXTERNE:
INFECTION AIGUE, MALIGNE
• Aspects cliniques et commentaires
o Présentation la plus fréquente: otite externe ne répondant pas à la thérapie instaurée pour l’otite externe
aigüe.
o Principalement (mais pas seulement) chez des patients diabétiques de sexe masculin ou immunodéprimés.
o Chez le patient sévèrement immunodéprimé, Aspergillus spp. peut aussi causer une otite externe nécrosante.
o CT scan ou MRI conseillés.
o Débridement chirurgical rapide.
o Exclure l’ostéomyélite.
• Pathogènes impliqués
o Pseudomonas aeruginosa.
• Traitement anti-infectieux empirique
o Régimes.
Premiers choix.
Céfépime + ciprofloxacine.
Ceftazidime + ciprofloxacine.
Alternatives.
Céfépime + amikacine.
Ceftazidime + amikacine.
Ciprofloxacine + amikacine.
Pipéracilline-tazobactam + amikacine.
o Posologies standard.
Amikacine: doses de 25 à 30 mg/kg iv administrées aux intervalles les plus courts (minimum 24 heures) permettant d’atteindre des concentrations sériques de vallée de < 3 µg/ml.
Céfépime: 2 g iv q8h.
Ceftazidime: 2 g iv 8h.
Ciprofloxacine: 400 mg iv q8-12h.
Pipéracilline-tazobactam: (4 g pipéracilline + 500 mg tazobactam) iv q6h.
o Durée totale du traitement anti-infectieux adéquat (empirique + documenté): inconnue (minimum 42 jours,
dont 21 jours de traitement par voie intraveineuse), à moduler selon l’ évolution clinique et biologique (et
les sensibilités du pathogène impliqué).
Recommandations de traitements anti-infectieux en milieu hospitalier SBIMC 2017
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

découpe grammaticale

0 Cartes Beniani Ilyes

relation publique

2 Cartes djouad hanane

Algorithme

3 Cartes trockeur29

Créer des cartes mémoire