20minutes.fr 16 juin 2015 Toulouse: L`imagerie, la nouvelle arme du

publicité
20minutes.fr
16 juin 2015
Toulouse: L'imagerie, la nouvelle arme du CHU contre le cancer
SANTE : Les nouveaux blocs du CHU de Rangueil sont bardés de technologie, avec des écrans
qui révolutionnent notamment le traitement des tumeurs...
Injecter directement une chimiothérapie à l’intérieur d’une tumeur. Ou venir chauffer cette dernière en
passant par les artères, voire dans certains cas la cryogéniser.
Ces gestes de radiologie interventionnelle, c’est-à-dire d’actes médicaux guidés par l’imagerie, sont
désormais quotidiens au CHU de Rangueil qui vient d’ouvrir un secteur dédié à cette spécialité : trois
vastes blocs opératoires « hybrides » équipés l’un d’un scanner, les deux autres d’appareils
d’angiographie qui permettent de visualiser en live, sur un grand écran, les vaisseaux et artères, rendant
les gestes plus sûrs, les trajets plus évidents.
« C’est comme si j’avais un GPS, ça facilite énormément la tâche », explique Marie-Charlotte Delchier
qui opère dans cette aile depuis fin avril et se réjouit d’avoir « cette nouvelle corde à [son] arc ».
Plus de précision et moins de temps d’hospitalisation
Si elles transforment le traitement de certains cancers (du foie, du rein ou des poumons notamment),
ces techniques sont également utilisées en urgence pour un diagnostic, pour intervenir sur un anévrisme
ou pour les pathologies cardiovasculaires.
Il n’existe pas d’autre équipement de ce type dans la région. Pour le patient, la radiologie
interventionnelle n’occasionne que des trous d’aiguille. Outre le gain de précision et de temps, « elle
limite le risque de complication et le temps d’hospitalisation », indique le professeur Hervé Rousseau, le
chef du service imagerie.
Plus besoin non plus de réveiller le patient afin de l’emmener au scanner pour vérifier la bonne
exécution d’une chirurgie, tout se fait sur place, dans le même bloc. « L’imagerie nous permet aussi
d’injecter moins de produit de contraste donc de moins irradier le patient », ajoute Marie-Charlotte
Delchier.
Merci de ne pas diffuser ce PDF. Reproduction réalisée avec l'autorisation du CFC.
Une spécialité en plein boom
Le CHU de Rangueil a investi 2,5 millions d’euros en tout dans ce nouveau plateau technique. Il lui
permet de rester en pointe et de continuer d’attirer des praticiens de renommée. D’ici à 2020, le nombre
d’actes de radiologie interventionnelle devrait être multiplié par cinq. Pour l’heure une quinzaine de
patients toulousains en bénéficient chaque jour.
Hélène Menal
Merci de ne pas diffuser ce PDF. Reproduction réalisée avec l'autorisation du CFC.
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

Créer des cartes mémoire