BTS ELBILIA PME/PMI 1 EOE DEVOIR SURVEILLE 1 Mlle AZMI

advertisement
BTS ELBILIA
PME/PMI 1
EOE
DEVOIR SURVEILLE 1
Mlle AZMI
Document 1 :
Quotidiennement notre vie est marquée par l’entreprise, (cellule de base) de l’économie de
marché.
L’entreprise est le lieu où s’élaborent les produits que nous consommons, où sont réalisés les
investissements, répartis les revenus, exportés les produits qui conditionnent l’équilibre
commercial, créés des emplois nouveaux.
Elle est aussi une réalité complexe, en échange constant avec l’extérieur et dotée d’une
multitude de processus de décision, de recherche et de transmission des informations…
Source : dictionnaire économique et social, Hatier
Questions :
1- Dégager du document les significations de l’entreprise et donner une définition
2- Pourquoi considère-t-on que l’entreprise est une cellule de base de l’économie de
marché
3- Préciser ce que signifie le terme extérieur cité dans le texte
4- Expliquer, à l’aide d’exemples, le dernier paragraphe.
5- Définir la valeur ajoutée et donner un exemple de consommation intermédiaire pour
une entreprise de votre choix.
Document 2 :
PME, c’est quoi?
La banque centrale a fixé, sur la base d’études statistiques menées auprès des banques, les
seuils et critères prudentiels selon lesquels devrait s’effectuer la segmentation de la clientèle
en portefeuilles. Ainsi, est considérée comme grande entreprise ou «corporate» celle qui
réalise plus de 50 millions de DH de chiffre d’affaires. Les PME se situent entre 3 et 50
millions de DH. Quant aux TPE, ce sont celles qui réalisent moins de 3 millions de DH, et des
engagements de crédits inférieurs à 1 million de DH.
Source : l’économiste du 09/07/2008
Questions :
1- Quel est le critère retenu dans le document pour classer les entreprises ? préciser sa
nature.
2- Selon ce critère, distinguer la PME et la grande entreprise
3- Ce critère est-il pertinent pour classer les entreprises ? Justifier votre réponse
4- Les PME et les grandes entreprises sont complémentaires, discuter.
5- A partir de l’annexe, reproduire et compléter le tableau suivant :
entreprise Forme juridique secteur branche
6- Classer ces entreprises selon les critères de dimension.
1
BTS ELBILIA
PME/PMI 1
EOE
DEVOIR SURVEILLE 1
Mlle AZMI
Document 3:
Le degré de complexité et d’i
nstabilité de l’environnement :
Martinet (1983) et Courtney (2001) indiquent que, pour un nombre croissant d’entreprises,
l’environnement se modifie à l’égard de deux critères essentiels : le degré de complexité et le
degré d’instabilité.
Courtney parle même de quatre niveaux d’incertitude. En effet, en combinant ces deux
critères, on obtient quatre contextes : un environnement simple et prévisible, un
environnement simple mais peu prévisible, un environnement complexe mais prévisible et un
environnement turbulent. Simplement utile dans bon nombre de cas, l’analyse de
l’environnement devient indispensable quand l’instabilité et la complexité augmentent ; le
stratège doit alors recourir à toutes les sources d’information et toutes les ressources
disponibles pour déterminer les sources potentielles de changement et réduire la zone
d’incertitude.
Questions :
1- Expliquer ce qui est souligné
2- Pourquoi qualifie- t on l’environnement de l’entreprise d’instable et de complexe ?
Justifier en donnant des exemples
3- Pourquoi considère t- on que l’analyse de l’environnement est un préalable à toute
décision stratégique ?
Document 4 :
Répondre par vrai ou faux, justifier votre réponse
-
Les entreprises d’extraction de pétrole font partie du secteur primaire
Les artisans peuvent être classés dans les entreprises industrielles
Une entreprise commerciale peut vendre les produits qu’elle fabrique
L’entreprise transforme les extrants en intrants
La valeur ajoutée, une fois réalisée, est partagée entre les associés
La réglementation des prix est une variable de l’environnement culturel de l’entreprise
La fixation de la durée du travail est une variable de l’environnement économique de
l’entreprise
Une entreprise est définie comme une usine de fabrication
Les grandes entreprises représentent au Maroc moins de 10% du total des entreprises
BONNE CHANCE
2
Téléchargement