résumé

publicité
Dans un environnement de représentation de connaissances, il est généralement utile de différencier entre
différentes couches de connaissances. Parmi lesquelles, les connaissances méthodologiques, se distinguent
comme étant le mode d’emploi des pas d’inférences élémentaires de l’environnement. Une des approches
de représentation de ce type de connaissances, consiste à exploiter la notion de tâche, dans un modèle
objet.
Une tâche définit un type générique de problèmes, et représente la connaissance nécessaire à sa
résolution. Elle est composée d’un ensemble de sous tâches, doté d’une relation d’ordre partiel. Chaque
sous tâche est elle même, composée de tâches plus élémentaires et ainsi de suite, jusqu'à atteindre les
tâches les plus élémentaires. En plus de la relation de composition, la relation de spécialisation - richesse
du modèle objet - permet de représenter les niveaux d’abstraction d’une tâche.
L’exploitation du modèle, dans un environnement de résolution de problèmes, consiste à définir pour un
problème donné, l’enchaînement de procédures nécessaires à sa résolution, en réalisant sa classification
dans la hiérarchie des tâches. L’algorithme consiste à alterner spécialisation et décomposition, jusqu'à la
construction d’une chaîne de tâches élémentaires, et exécutables. Il s’agit d’un mécanisme de planification
hiérarchique. Une deuxième phase, réalise en suite, l’exécution du plan obtenu.
Notre contribution consiste à exploiter, le parallélisme, dans un tel environnement, en vue d’en réduire le
temps de réponse. Deux volets constituent notre plan d’action, le premier consiste à paralléliser la phase
d’exécution, en mettant en profit l’ordre partiel de l’ensemble de tâches élémentaires obtenues. Le second
s’attelle à paralléliser la phase de planification, l’algorithme de classification / décomposition étant
fortement parallélisable, car la décomposition à chaque niveau permet de générer des processus
identiques réalisant la classification sur chaque composant.
Enfin nous proposons l’unification des deux phases, de façon à ce qu’un processus ayant atteint une tâche
élémentaire, n’aie pas à attendre la fin de tous les autres processus avant d’entamer la phase d’exécution.
Téléchargement
Random flashcards
Commune de paris

0 Cartes Edune

Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

découpe grammaticale

0 Cartes Beniani Ilyes

Créer des cartes mémoire