FR_Étendue des interventions envisagées pour répondre aux

publicité
Étendue des interventions envisagées pour répondre aux
besoins cernés
Sécurité économique des ménages (HES). Lignes directrices techniques pour l'évaluation, l'analyse et
la conception de programmes (page 75 et annexe VIII)
Cette étape implique la révision et la prise en considération de l'éventail des interventions
potentiellement en mesure d'aborder l'analyse des lacunes.
Différentes possibilités d'intervention sont envisageables pour soutenir la sécurité économique et les
moyens d'existence. Une intervention peut s'avérer plus ou moins adaptée en fonction du contexte
et du groupe cible, notamment lorsqu'il s'agit de répondre aux exigences spécifiques de personnes
âgées, de PVVIH, de ménages ayant des enfants à leur tête ou de femmes enceintes et de mères
allaitantes.
Ce document décrit treize types d'interventions destinées à soutenir la sécurité économique (HES).
Les transferts en espèces et « en nature » y sont mentionnés ainsi que certains des objectifs
généralement associés à chaque intervention. Conformément au chapitre sur la sécurité alimentaire
du manuel Sphere de 2011, les interventions ont été regroupées sous les quatre catégories générales
suivantes.

Transferts de vivres
Ces interventions visent à garantir l'accès sûr des personnes à une nourriture suffisante en quantité
et en qualité pour répondre à leurs besoins. La distribution d'aliments n'est conseillée qu'en cas
d'insuffisance des approvisionnements locaux et doit veiller à cibler les plus vulnérables. Il est peu
probable qu'une intervention se limitant à l'apport d'aliments gratuits permette de satisfaire tous les
besoins alimentaires et non alimentaires d'un ménage et des mesures complémentaires s'avèrent
donc souvent nécessaires.

Revenus et emploi
Ces interventions axées sur les personnes dont les moyens d'existence ont été affectés visent à leur
permettre de générer un revenu et d'accéder au marché de l'emploi. L'accès à une source de revenus
suffisante s'avère crucial pour les ménages tentant de surmonter une catastrophe et de s'en remettre.

Soutien à l'accès aux marchés et aux services
Ces interventions visent à permettre à la population affectée de récupérer un accès fiable aux produits
et aux services du marché, et ce qu'il s'agisse de producteurs, de consommateurs ou de commerçants.
Rétablir les marchés et permettre aux personnes d'y avoir à nouveau accès sont deux éléments clés
du relèvement des moyens d'existence.

Soutien à la production primaire
Ces interventions visent à permettre aux personnes dont les activités d'existence sont liées à la
production alimentaire d'avoir accès à suffisamment d'actifs pour développer leur activité agricole, de
pêche ou d'élevage et, par conséquent, pour produire les aliments destinés à la consommation du
ménage ou à la génération de revenus. La production primaire est tributaire de l'accès aux ressources
naturelles qui peuvent être affectées lors d'une catastrophe.
Description de différentes interventions visant à favoriser la sécurité économique et la réalisation
des objectifs connexes. ( plus de détail sur le tableau 13 du document original).
Nom de l'intervention
Distribution
d'aliments
Vivres
(VCT)
contre
Description de l'intervention (quelle
intervention)
Transferts de vivres
générale Distribution gratuite d'un ensemble de denrées
alimentaires à la population affectée. Si la
population n'a plus accès à ses sources
d'approvisionnement ou souffre de taux
exceptionnellement élevés de malnutrition, les
rations alimentaires doivent couvrir ses besoins
nutritionnels.
Revenus et emploi
travail Programmes de travaux publics où les travailleurs
reçoivent une aide alimentaire en contrepartie de
leur travail. La valeur de la ration alimentaire est
souvent calculée de sorte à ce qu'elle soit
inférieure au salaire journalier de la région en
question. L'objectif est ici que les plus démunis
puissent choisir en fonction de leurs préférences.
Travail contre paiement Les bénéficiaires reçoivent de l'argent liquide pour
(TCP)
réaliser des travaux d'intérêt public ou participer à
des
régimes
communautaires.
Il
s'agit
généralement de l'amélioration de routes ou de
points d'eau. Le programme vise les plus pauvres
ou les plus affectés par l'insécurité alimentaire.
Objectifs classiques (pourquoi)
Satisfaire les besoins alimentaires
immédiats des populations ayant
perdu
leurs
sources
d'approvisionnement
traditionnelles.
Protéger ou récupérer les moyens
d'existence en évitant la vente
d'actifs ou en permettant aux
ménages de consacrer du temps à
leurs activités de production afin de
promouvoir le relèvement des
moyens d'existence.
Fournir des aliments en tant que
soutien au revenu des pauvres et
des sans emploi.
Remettre les infrastructures en état
(routes,
écoles,
systèmes
d'irrigation, etc.).
Fournir un revenu suffisant pour
satisfaire les besoins alimentaires et
non alimentaires essentiels et
apporter un soutien au revenu.
Reconstruire les actifs de la
communauté (à ne pas considérer
comme un objectif principal étant
donné qu'il affecte le ciblage).
Stimuler l'économie locale.
Subventions
(transferts
monétaires
inconditionnels)
Mise à disposition de fonds pour les ménages ou
les communautés cibles sous la forme d'une aide
d'urgence visant à leur permettre de couvrir leurs
besoins alimentaires et non alimentaires essentiels
ou d'une subvention destinée à l'achat des actifs
Satisfaire les besoins alimentaire et
non
alimentaires
essentiels.
Récupérer les moyens d'existence
via l'achat des actifs essentiels ou la
restauration des entreprises.
nécessaires
d'existence.
au
relèvement
des
moyens
Annuler les dettes de crédit.
Stimuler
locale.
Bons d'espèces
Les bons d'achat ont une valeur monétaire fixe et
peuvent être échangés dans des magasins ou à des
vendeurs déterminés contre une variété de
produits de valeur égale.
l'économie
Fournir un soutien au
revenu.
Récupérer les moyens d'existence.
Stimuler les marchés et le commerce.
Microfinancement
Mise à disposition de services financiers pour des
individus et des ménages vulnérables mais
économiquement actifs. Il peut s'agir de prêts, de
services de paiement, de rééchelonnement de la
dette, d'assurances, etc.
Accroître
économique.
l'indépendance
Soutien à l'accès aux marchés et aux services
Ces bons sont distribués à la population affectée Fournir un soutien au revenu et
par l'urgence qui peut les échanger contre une satisfaire les besoins essentiels.
quantité donnée de denrées alimentaires
spécifiques à des commerçants agréés dans des Fournir
un
soutien
à
la
points de vente, sur les marchés ou dans des production (pour les bons de
magasins spécialement ouverts dans le cadre de semences).
l'aide.
Soutenir
les
commerçants/détaillants
et
stimuler les marchés.
Bons de provisions
Monétisation
ventes
subventionnées
Relancer les économies locales via
la création d'entreprises et
d'emploi.
et
Injecter de grandes quantités de céréales de
l'aide alimentaire sur le marché ou
subventionner leur vente via des points de
vente spécifiques.
Améliorer
l'accès
des
consommateurs aux aliments
de base.
Veiller à ce que les prix restent
démocratiques.
Infrastructure de marché Par exemple, les infrastructures de transport et
les routes de desserte. Les programmes de
« travail contre paiement » ou de « vivres
contre travail » peuvent être utilisés pour
atteindre ces objectifs.
Améliorer
l'accès
des
commerçants aux denrées
alimentaires.
Améliorer l'accès physique des
producteurs au marché.
Déstockage
Protéger les revenus et les termes de
l'échange des pasteurs.
Achat de bétail à un prix supérieur au cours du
marché en cas de pression sur l'eau et les
pâturages et de chute des prix ; les animaux
peuvent alors être sacrifiés et leur viande
distribuée dans le cadre de l'action de secours.
Éviter l'effondrement du marché du
bétail
Soutien à l'agriculture
Soutien à l'élevage
Soutien à la pêche
Soutien à la production primaire
Les programmes de réhabilitation impliquent
souvent une forme quelconque de distribution de
semences accompagnée d'une série de mesures
destinées à permettre la plantation et la récolte
des cultures (outils, engrais, etc.). À ces mesures
peuvent également s'ajouter une formation visant
à renforcer la qualité des pratiques de production
et l'intégration d'une gestion des parasites et des
maladies.
Contribuer à la récupération de la
production agricole
Cette initiative peut adopter différentes formes.
Lors d'une crise alimentaire, les premières
interventions visent à fournir de l'eau, du fourrage,
des soins vétérinaires, perte/déstockage du bétail
(lorsque la vie des animaux court un plus grand
risque).Au terme de la phase aigüe de la crise,
d'autres interventions peuvent être envisagées
telles que le réapprovisionnement du stock.
Éviter la mort ou la vente de têtes
de bétail
Distribution d'engins de pêche pour améliorer les
prises (filets, bateaux, cages)
Accroître la capacité de la
population à utiliser la pêche
comme une source d'alimentation
ou de revenus
Participer à la récupération des
troupeaux
Source : adaptation de « Des crises alimentaires au commerce équitable : analyse des moyens d'existence, protection et
soutien dans les urgences », S. Jaspars, supplément ENN (Réseau de nutrition d'urgence - mars 2006)
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

Créer des cartes mémoire