Baisse de l`Euro : n`est-il pas temps de mettre fin à la parité fixe avec

publicité
Burkinapmepmi.com - le portail des PME / PMI au Burkina Faso - 1er quotidien en ligne d’informations
économiques et de l’entreprise > Actualité > Baisse de l’Euro : n’est-il pas temps de mettre fin à la
parité fixe avec le (...)
Baisse de l’Euro : n’est-il pas temps de mettre
fin à la parité fixe avec le FCFA ?
lundi 10 mai 2010, par Burkinapmepmi.com
Après la crise économique dont le monde entier tente de sortir, nous voilà face à une nouvelle crise : La
crise financière européenne.
Qui l’eut crût ? La Grèce est en faillite ! Une faillite qui commence à produire ses effets négatifs dans la
zone Euro au point de faire chuter la monnaie de ladite zone.
Dans la crise économique internationale en cours, les Etats Africains ont été pour la plupart épargnés car
par chance, notamment dans la zone UEMOA, les Banques n’avaient pas dans leurs portefeuilles des
produits "toxiques".
Que dire donc de la crise financière de la zone Euro ?
Le FCFA qui est la monnaie utilisée dans la zone UEMOA a une parité fixe garantie par le Trésor Français.
Par conséquent la baisse actuelle de l’Euro inquiète tous les acteurs de l’UEMOA. Quelles seront les effets
sur le FCFA ?
Au vue de la succession des crises, n’est-il pas temps pour nos Etats de mettre fin à cette parité fixe ?
N’est-il pas temps que nous prenions nos responsabilités en matière de gestion monétaire tenant compte
de nos politiques économiques ?
A ce sujet, la ministre français de l’économie et des finances, Christine Lagarde, précise, dans Jeune
Afrique, qu’iil appartient aux Etats de la zone de prendre leurs responsabilités pour renoncer à la garantie
de leur monnaie par le Trésor français.
"Ce n’est pas à la France de déterminer si le système actuel est approprié ou non. S’il faut en sortir ou
pas. Cette époque est révolue. C’est aux États concernés de prendre leurs responsabilités" a insisté la
ministre.
Un vrai débat doit donc être organisé autour de la question afin d’éviter le pire : une autre dévaluation du
FCFA par exemple.
En attendant, il ne faut pas s’alarmer. Toute crise est une opportunité qu’il faut savoir saisir. Par
conséquent, Burkinapmepmi.com invite les opérateurs économiques a développé l’esprit de veille pour
savoir saisir ces opportunités, tout en suivant les conseils des autorités compétentes.
Burkinapmepmi.com
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

découpe grammaticale

0 Cartes Beniani Ilyes

TEST

2 Cartes Enrico Valle

Créer des cartes mémoire