Ntâ2

publicité
Etude du texte 14 : l skouné
(complétée et corrigée par Tony)
§ 1- éjmé3 pluriel de jémé3a ; chéfnék : chéfna a  é + k (déclinaison FI car verbe terminé
par voyelle)
Zè3lén participe actif de Zé3il verbe d’état ( + mén)
Bék = comme dans l’expression chou bék = « quoi dans toi ? » = qu’as-tu ?
§ 2 – kabbrak : khabbir + ak (déclinaison comme baddé car verbe terminé par consonne)
Bé l 2alilé = au moins
Ntâ2/éntâ2 = être supporté – verbe qui exprime un passif commençant par un n
§ 3 – khabbérné : impératif khabbir + né et i  é règle d’or
Chou sâr ma3ak ? à retenir . sâr dans le sens de se passer, arriver
2allé = 2al + élé
Ella kénét jit zértak = le conditionnel est exprimé par élla et les deux verbes kén et éja à
l’accompli (à vérifier)
§ 4 pas de « je me suis dit » en libanais : 2élét tout simplement …
T3azzab/ét3azzab = souffrir
Khôlis/ ôkhlas = être fini
Mén ba3éd l rachéh éja l grippe = mén exprime que la gripppe est venue du rhume (à
vérifier)
§ 5 byhhôttak = on a coutume de voir ce verbe avec la déclinaison indirecte « hhôttôllak
yéhoun bé kis » (page 29) , mais ici l’action n’est pas faite POUR la personne, c’est la
personne elle-même qui est mise au lit.
Comme en tant que conjonction  métélma ( rappel)
§ 6 râ2/rou2 = se calmer
Ba3éd = toujours dans le sens d’encore
Byouja3né rasé = j’ai mal à la tête
Sa3al/és3oul = tousser
§ 7 tarak/étrouk = quitter, abandonner, laisser
Tarak halo = il s’est laissé aller, on conjugue tarak et on décline halxx
Talfan/talfin + la ( à vérifier)
3érif/a3rif = savoir mais aussi connaître ( quelqu’un par exemple comme c’est le cas ici)
Ici c’est l’accompli qui est utilisé « tu l’as connu ? » 3réfét comme nzélét de nézil
3réfét + o = 3réfto
rappel pas de règle d’or à l’accompli des 3 1ères personnes du masculin singulier
§ 9 déris = participe actif de daras/édrous
A ma question : « Pourquoi le participe actif alors que les études sont terminées ? » Tony a
répondu : « certes, mais les effets sont là ». Donc je suppose que c’est valable jusqu’à la
retraite (joke..)
By2oulo pourrait aussi être traduit par « on dit » 3anno = à son propos
§ 10 fâhâs/ôfhâs = examiner – déclinaison directe
Halak/éhlouk = épuiser halakit + o ( directe) et règle d’or i é
Sé2al/és2al = poser des questions, questionner
Hiyyé w Tés2alo as2ilé : subjonctif tés2al + o déclinaison directe as2ilé pluriel de sou2al
cette structure est l'équivalent du participe présent en français :
houwwé w 3am byémché byghanné = tout en marchant il chante
§ 11 Chou tôli3 ? = c’est aussi la question que Tony nous pose après qu’ il nous a laissé un
peu de temps pour faire un exercice durant le cours…
§ 12 « tôli3 l grippe msâ22ât 3a sodré » sâ22ât/sa22it = tomber, ici c’est le participe passif
qui est utilisé (à vérifier)
3éméllé = m’a fait 3émil + élé (ié étonnant car ça
§ 14 avoir la nausée = lé3é/él3é nafsé (nafés)
« 3a akhéd l édéwyé » littéralement « à la prise de médicament, akhéd nom de l’action du
verbe akhad/ékhoud
Edéwyé pluriel de dawâ = médicament
On aurait pu exprimer la même idée avec ADDMA : Addma akhadét l édéwyé ....
§ 15 et 16 en cours 2 Tony nous a alerté sur les formules de politesse à utiliser en cas de
maladie et guérison, ne pas rester « froid et distant » comme nous français le sommes ...
Téléchargement
Random flashcards
Commune de paris

0 Cartes Edune

Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

découpe grammaticale

0 Cartes Beniani Ilyes

Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

Fonction exponentielle.

3 Cartes axlb48

Créer des cartes mémoire