Correction IEG3 Mondialisation Sujet : « La mondialisation

advertisement
Correction IEG3 Mondialisation
Sujet : « La mondialisation : fonctionnement et territoires (sauf les espaces maritimes). »
Introduction : Le sujet invite à réfléchir sur les dynamiques de la mondialisation à travers son
fonctionnement et la traduction spatiale à toutes les échelles. Mais l’espace mondial est devenu une «
échelle pertinente pour l’organisation des sociétés » (J. Lévy).
Depuis la seconde moitié du XXe, la mondialisation se caractérise par une interdépendance
accrue de tous les espaces et de toutes les économies mondiales par une intensification des échanges.
Elle est à la fois facteur d’intégration et d’exclusion. Elle hiérarchise les territoires et fait émerger des
centres d’impulsion tout en reléguant certains territoires au rang de périphéries marginalisées. La
mondialisation se définit par l’ensemble des interactions entre les réseaux mondiaux d’entreprises, de
transport, de télécommunications et d’usagers organisés par les acteurs internationaux et notamment
par les firmes transnationales.
D’où la question posée, qui sont les acteurs de la mondialisation ? Comment la mondialisation
fonctionne-t-elle ? Et quelle hiérarchisation des territoires dans le processus d’intégration dans la
mondialisation ?
Pour y répondre, nous aborderons successivement les acteurs de la mondialisation,
l’explosion des flux mondiaux qui en résulte, et les différents niveaux d’intégration des territoires dans
le processus de la mondialisation.
1ère partie : Les acteurs transnationaux contribuent par la mise en relation des territoires à
« l’avènement-monde » : acteurs et pôles
1er paragraphe : Les FTN sont les acteurs privilégiés de la mondialisation
 Déf :
 Rappel leur stratégie de développement : de l’ordre de 3, 1) installer des ateliers de production dans
des pays « ateliers », 2) ensuite investir dans les pays de la Triade, 3) Puis placer les capitaux dans les
pays émergents.
 FTN dominent le jeu économique mondial : ont un PNB> d’un Etat moyen
 A l’origine de l’explosion des IDE placés dans le monde entier en 2015 les trois premières FTN du
monde étaient Royal Dutch Shell (2ème firme multinationale, secteur d’activité est le pétrole, est une
firme britannique et néerlandaise, activité : hydrocarbures, 403 milliards $ CA), 4ème Exxon Mobil
(USA, hydrocarbures, 333 milliards $ CA), Wal-Mart (USA, distribution, 406 milliards $ CA). En juillet
2014 cette dernière est devenue n°1 mondial.
2ème paragraphe : d’autres acteurs comme les Organisations internationales et les ONG tentent de
réguler la mondialisation :
 Rôle du Gatt né en 1945, devenu OMC en 1995 (siège Genève) : pour développer le libreéchange entre les Etats membres (diminution des taxe, des droits de douanes et partenaires
commerciaux privilégiés).
 Pays membres de l’OMC contrôlent plus de 90% du marché mondial. Chine en 2005.
 Banque mondiale (BIRD+AID=nées en déc.1945, siège à Washington, d’assurer des prêts aux
Etats).
 FMI (né en juillet 1944, accords de Bretton-Woods, siège à Washington, 187 Etats concernés,
mission de veiller à la stabilité de l’économie mondiale en orientant les prêts aux Etats.
 ONG et groupes de pression (les lobbies)
3ème paragraphe : Mais aussi les Etats, des acteurs qui composent avec la mondialisation.

Attirent les capitaux étrangers (dumping fiscal ou social)

les Etats ont pris en charge la lutte contre la crise mondiale : les sommets du G20 de Londres
ont décidé d’une action concertée dans le domaine financier.

Les Etats ont racheté ou accordé des crédits aux banques en difficulté, les capitaux étant fournis
par les fonds souverains (avoirs financiers de l’Etat) de pays émergeants tels que la Chine (qui a sauvé
la banque américaine Morgan), la Russie, les Emirats Arabes Unis (prêts à taux zéro).

En ce qui concerne les flux de populations, les pays riches ont une politique de fermeture
sélective des frontières.

Par contre, certains Etats organisent l’émigration de leurs compatriotes (comme les
Philippines).

La Chine est à la fois le pays le mieux intégré dans le processus de mondialisation et celui où
l’Etat joue le rôle le plus important dans les choix de développement économique.
Correction IEG3 Mondialisation































2ème partie : - Les flux mondiaux explosent et concernent tous les territoires:
1er paragraphe : Des échanges de biens et de services en progression rapide :
Depuis 1945, le commerce international de marchandises → croissance rapide.
Les échanges de produits agricoles, de sources d’énergie et de matières premières sont les + échangés
car importants à cause de leur valeur stratégique et
de leurs cours fluctuants → des conséquences sur l’évolution économique des pays rentiers (vivant de
l’exportation d’un de ces biens).
Mais les échanges internationaux aujourd’hui dominés par le commerce des produits manufacturés
¾ des exportations mondiales
l’Asie : le second pôle des échanges commerciaux devant l’Amérique du Nord
Rang échanges commerciaux Chine devenue 1er, EU devenue 2er, l’Allemagne est seulement n°3
mondial, Japon 4ème et France au 6ème rang
Les échanges de marchandises par voie maritime : 70% du fret mondial en volume) : la conteneurisation
Le transport des marchandises par conteneurs est dominé par la compagnie danoise APM Maersk
4 1ers ports du monde : 2 en Chine, Singapour, Rotterdam.
4 premiers ports de conteneurs : Singapour, Shanghai, Hong Kong et Shenzhen (3 en Chine)
La Chine est aujourd’hui le pays le mieux intégré dans le commerce mondial de marchandises
2ème paragraphe : Des flux immatériels en croissance exponentielle :
Globalisation financière, la ronde des bourses=AMM
NYSE + NASDAQ à New York + Kabuto Cho à Tokyo +Euronext qui réunit les bourses électroniques
européennes, et qui est associé au NYSE + la City à Londres
La capitalisation boursière = un élément essentiel de la puissance.
La place prise par les bourses de valeurs chinoises : Shanghai et Hong Kong sont classées 6e et 7e.
Mais aussi bourses des pays émergents : le Brésil (Sao Paulo 9e), l’Inde (Bombay 10e).
Rôle des paradis fiscaux comme Monaco, Andorre, Vatican.
Les IDE, glocalisation
3ème paragraphe : cela conduit à d’importants déplacements de populations
3ème partie : Le processus de mondialisation conduit à une hiérarchisation des territoires
1er paragraphe : les pôles et les espaces majeurs de la mondialisation
Un espace dominant multipolaire : 3 grandes aires de puissance (AM du Nord, Europe, Asie orientale)
Dans les années 1980 le japonais Kenichi Ohmae inventait l’expression Triade pour désigner les centres
d’impulsion de l’économie mondiale. Cet espace a évolué, l’Amérique du Nord=l’aire dominante, l’UE=
l’aire en restructuration, et l’Asie orientale = l’aire en croissance.
Classement des puissances économiques : Am. Du Nord (Etats-Unis, 1ère puissance économique
mondiale avec Canada), l’UE (28 Etats dont Allemagne 4e, France 6e, Royaume-Uni 5e, Italie 9°), l’Asie
orientale (Chine 2ème, Japon 3e, Corée du Sud, Taiwan, et Singapour)
Autres espaces contestent cette domination. les BRICS (Brésil 7e, Russie 10e, Inde 8e,, Chine 2e, et Afrique
du Sud).
Ces pays émergents contestent le poids de la Triade dans la gouvernance mondiale, d’où la création
récente du G20 (11 pays du Nord dont UE + 9 pays du Sud), le G8 réunit seulement les pays du Nord.
2ème paragraphe : Des métropoles sont au cœur de la mondialisation :
La notion de « ville globale » par la sociologue américaine Saskia SASSEN en 1991.
Les plus importantes villes mondiales de niveau 1 sont : dans des espaces appelés aires de puissance,:
l’Amérique du Nord (NYC, Chicago et Los Angeles), l’UE (Londres et Paris), l’Asie orientale (Tokyo, Hong
Kong, Singapour, Pékin, Shanghai, Sydney, Dubaï.
Les villes mondiales sont organisées en réseau, appelé par le géographe français Olivier DOLLFUS «
l’archipel mégalopolitain mondial », ou archipel métropolitain mondial.
Fonctions ville globale : 1) influence sur l’économie mondiale) ; 2. La capacité à polariser les flux
financiers et commerciaux; 3. Une organisation des transports permettant de rayonner sur le monde,
et facilitant les déplacements urbains ; 4. La concentration d’activités tertiaires et intellectuelles..
3ème paragraphe : des territoires en marge de la mondialisation :
Les contraintes de la distance et de l’enclavement : Océanie, Corée du Nord.
PMA : pays les moins intégrés dans la mondialisation= 48 PMA
Conclusion : Monde=un espace géographique, villes globales dominent et
Correction IEG3 Mondialisation
Téléchargement