Séance 1 et 2. Offre-Demande-Equilibre.

publicité
TD de Principes d’Economie
Cours de B. Decreuse et F. Rychen
1er semestre Economie et AGES
R. Bourlès - A. Tomini - Y. Videau
QCM
Séance 1 et 2. Offre-Demande-Equilibre.
Q1. Graphiquement, le surplus des producteurs est…
A. représenté par l’aire située entre la courbe d’offre et la courbe de demande
B. plus important que le surplus des consommateurs
C. représenté par l’aire située entre la courbe de demande et le prix
D. représenté par l’aire située entre la courbe d’offre et le prix
Q2. Dans une économie de marché, la coordination des décisions individuelles est
assurée par :
A. Le système de prix
B. Un organisme de planification
C. L’offre et la demande
A. Les entreprises
Q3. Le coût d’opportunité est…
A. Un coût de transaction
B. Le prix à payer pour obtenir un bien
C. La partie du prix que l’on verse à l’Etat sous forme de taxes
D. Le prix de ce que l’on doit abandonner pour obtenir ce que l’on désire
Q4. Lorsque la quantité que l’on désire augmente avec le prix,
A. La pente de la courbe de demande est négative
B. L’offre est inélastique
C. Le revenu diminue
D. L’équilibre du marché peut ne pas exister
Q5. On oppose parfois l’équité à l’efficacité car…
A. Le libéralisme économique aggrave les inégalités
B. Une allocation efficace peut être injuste
C. Le critère de justice procédurale n’est pas compatible avec l’efficacité économique
D. L’équilibre concurrentiel est efficace
1
Q6. Ceteris Paribus est une locution latine qui signifie
A. Tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles
B. Toutes choses égales par ailleurs
C. A prix fixes
D. A équilibre inchangé
Q7. Des prix plus élevés attirent davantage de firmes sur le marché. C’est une
conséquence de…
A. La loi de l’offre
B. La loi de l’équilibre
C. La loi de la demande
D. La loi de Keynes
Q8. La rareté des ressources est problématique car :
A. Elle est associée à des files d’attente
B. Les besoins humains sont illimités
C. Tout ce qui est rare est cher
D. Les ressources sont non-renouvelables
Q9. L’équilibre concurrentiel est efficace. Cela signifie…
A. Que le surplus des consommateurs est le plus élevé possible
B. Que la technologie est la meilleure possible
C. Qu’on ne peut augmenter simultanément le surplus des consommateurs et le
surplus des producteurs
D. Que la distribution des revenus est juste
Q10. Chaque point de la courbe de demande peut être compris comme…
A. Un consentement à payer particulier
B. Un coût de production particulier
C. Un niveau de revenu particulier
D. Aucune de ces alternatives n’est pertinente
Q11. La main invisible
A. Garantit la bonne affectation des ressources
B. Rend les hommes meilleurs
C. Corrige les externalités
D. Assure un partage équitable des ressources
Séance 3. Elasticité.
Q12. Si, à la suite d’une augmentation du nombre de consommateurs, le prix d’équilibre
ne change pas, c’est que…
A. La demande est inélastique
B. L’offre est parfaitement élastique
C. Le bien est un bien inférieur
D. Le marché est efficace
2
Q13. L’offre est d’autant plus élastique que…
A. Le prix est élevé
B. La période d’analyse est longue
C. La production exige des investissements irréversibles
D. Aucune de ces alternatives n’est pertinente
Q14. Une diminution des coûts de production entraîne une baisse du prix d’équilibre
d’autant plus importante que
A. Le bien est normal
B. La loi de la demande est satisfaite
C. La demande est inélastique
D. Les consommateurs sont nombreux
Q15. Si l’offre de travail est parfaitement élastique, sa représentation graphique dans le
plan (quantité de travail, salaire) est
A. de pente égale à 1
B. verticale
C. horizontale
D. de pente égale à –1
Q16. En vous aidant de la notion de bien complémentaire, complétez l’énoncé suivant.
Lorsque capital et travail sont complémentaires dans la production…
A. La demande de travail diminue avec le prix du capital
B. La demande de capital augmente avec le prix du travail
C. La production diminue avec la quantité de travail
D. La production diminue avec la quantité de capital
Q17. Si la demande d’obligations diminue de 3% lorsque le prix des obligations
augmente d’1%, l’élasticité de la demande d’obligations par rapport à leur prix vaut :
A. –3
B. 3%
C. 30%
D. –3%
Q18. Une augmentation du prix des raquettes de tennis provoque une baisse du chiffre
d’affaire des vendeurs de raquettes de tennis lorsque…
A. L’élasticité de l’offre de raquette de tennis est supérieure à 1
B. L’élasticité de l’offre de raquette de tennis est inférieure à –1
C. L’élasticité de la demande de raquette de tennis est supérieure à 1
D. L’élasticité de la demande de raquette de tennis est inférieure à –1
Séance 4. Fiscalité.
Q19. En France, le taux marginal d’imposition sur le revenu le plus élevé est…
A. entre 55% et 60%
B. entre 50% et 55%
C. entre 45% et 50%
D. entre 40% et 45%
3
Q20. Selon James Mirlees,
A. Les plus riches ne devraient pas être imposés
B. La fiscalité ne devrait pas être toujours progressive
C. La redistribution est injuste
D. On devrait baisser tous les taux marginaux d’imposition
Q21. Les taux marginaux d’imposition diminuent dans le monde car…
A. Les riches sont de moins en moins nombreux
B. L’équilibre concurrentiel est efficace
C. Les prélèvements forfaitaires n’existent pas
D. Aucune de ces alternatives n’est pertinente
Q22. La fiscalité crée des distorsions car…
A. Elle modifie le revenu des agents
B. Elle favorise le développement d’un Etat inefficace
C. Elle repose toujours sur le côté du marché le moins élastique
D. Les prélèvements forfaitaires n’existent pas
Q23. La fiscalité est progressive lorsque…
A. Les riches payent plus d’impôts que les pauvres
B. Les taux marginaux d’imposition augmentent avec le revenu
C. L’impôt augmente avec le revenu
D. Les taux marginaux d’imposition diminuent avec l’impôt
Séance 5. Calcul micro.
Q24. Lorsque la pente de la courbe de coût total augmente…
A. Le coût marginal augmente
B. Le coût de la dernière unité produite est inférieur au coût de l’unité précédente
C. La recette marginale diminue
D. La recette marginale augmente
Q25. En concurrence parfaite…
A. La recette marginale est supérieure à la recette moyenne
B. Le prix est inférieur au coût total
C. Le coût marginal est égal à la recette moyenne
D. Le prix est supérieur au coût marginal
Q26. Lorsqu’un marché est contestable…
A. Il y a un grand nombre de producteurs
B. La consommation n’entraîne pas d’externalité
C. L’innovation est favorisée
D. Une vendeur unique ne dispose pas d’un pouvoir de marché
4
Q27. Dans une situation de monopole…
A. La firme produit davantage qu’elle ne le ferait dans une situation concurrentielle
B. Le prix est déterminé par l’intersection des courbes de recette marginale et de coût
marginal
C. La quantité produite est déterminée par l’intersection des courbes de coût marginal
et de recette moyenne
D. Aucune de ces alternatives n’est pertinente
Q28. Si la recette moyenne est supérieure au coût marginal
A. Il y a une perte sèche de surplus global
B. Les consommateurs sont lésés
C. Le prix est inférieur au coût marginal
D. Le surplus des producteurs est plus important que le surplus des consommateurs
Q29. Les situations de monopole peuvent favoriser l’innovation car
A. Une concurrence trop intense n’est pas compatible avec des investissements en
Recherche et Développement
B. L’obtention d’un pouvoir de marché récompense l’innovateur
C. Le monopole internalise les externalités
D. La concurrence parfaite détruit les innovations
Q30. Lorsque la recette marginale est supérieure au coût marginal, le monopole…
A. Doit accroître la production
B. Réalise des profits négatifs (des pertes)
C. Doit innover pour rendre sa technologie plus efficace
D. Doit augmenter son prix
Séance 6. Economie publique.
Q31. Les biens publics sont des biens :
A. exclusifs et rivaux
B. non exclusifs et rivaux
C. exclusif et non rivaux
D. non exclusifs et non rivaux
Q32. L’imposition progressive est parfois critiquée par les conservateurs car…
A. Elle engendrerait des inégalités de revenu trop importantes
B. Elle modifierait les comportements d’épargne des plus riches
C. Elle réduirait la consommation des plus pauvres
D. Elle diminuerait les recettes fiscales de l’Etat
Q33. Les ressources collectives sont des ressources :
A. exclusives et rivales
B. non exclusives et rivales
C. exclusives et non rivales
D. non exclusives et non rivales
5
Q34. Microsoft bénéficie d’une externalité de réseaux sur le marché des systèmes
d’exploitation car…
A. Les navigateurs internet ne sont pas compatibles avec les autres systèmes
d’exploitation
B. Les programmeurs signent des contrats d’exclusivité avec Microsoft
C. Les logiciels sont spécifiques à chaque système d’exploitation
D. Aucune de ces réponses n’est pertinente
Q35. Lorsqu’un enseignant met son cours en ligne sur internet, les étudiants sont moins
nombreux à suivre ses cours. Il s’agit d’un cas typique…
A. De sélection adverse
B. De risque moral
C. De dépendance temporelle
D. D’externalité de réseau
Q36. L’éducation entraîne des externalités positives car…
A. Les travailleurs plus éduqués sont davantage productifs
B. Les travailleurs plus éduqués connaissent des taux de chômage plus faibles
C. Les travailleurs plus éduqués sont davantage rémunérés
D. Aucune de ces réponses n’est pertinente
Q37. Le système de brevets est essentiel car…
A. Il protège nos entreprises de la concurrence étrangère
B. Il définit des droits de propriété sur les innovations
C. Il permet d’internaliser l’externalité négative liée à la Recherche et Développement
D. Il favorise le partenariat entre recherche publique et recherche privée
Séance 7. Macroéconomie.
Q38. La production par tête augmente lorsque…
A. Le stock de capital physique augmente
B. La quantité de travailleurs s’accroît
C. La technologie de production s’améliore
D. Aucune de ces réponses n’est pertinente
Q39. Si le produit par tête augmente avec l’intensité capitalistique…
A. Une baisse de l’intensité capitalistique diminue le rendement du facteur travail
B. Une augmentation du stock de capital peut réduire la production
C. Une baisse de l’intensité capitalistique entraîne une baisse de la production
D. Une augmentation du nombre de travailleurs à capital donné augmente l’intensité
capitalistique
Q40. Aux Etats-Unis, la période 1970-1980 s’est caractérisée par une baisse de la
contribution à la croissance…
A. De l’augmentation de la quantité de travail
B. Des améliorations technologiques
C. De l’augmentation de la quantité de capital physique
D. De l’augmentation de la quantité de capital humain
6
Q41. A la fin du 19e siècle, le pays dont le niveau de vie était le plus élevé était…
A. La France
B. L’Allemagne
C. Le Royaume-Uni
D. Les Etats-Unis
Q42. Aux Etats-Unis, le stock de capital a crû plus rapidement que la force de travail au
cours des trois dernières décennies. Donc,
A. Le chômage a diminué
B. La production par travailleur a diminué
C. Le rendement du capital a augmenté
D. Le PIB par tête a augmenté
Q43. Les gains de productivité du travail ont ralenti dans les années 1970-1990. Une
explication possible est que…
A. L’intensité capitalistique a diminué au cours de cette période
B. Le capital humain a augmenté
C. Les investissements technologiques ont diverti l’épargne des investissements
traditionnels
D. La civilisation est entrée dans l’ère du loisir
Séance 8. Emploi.
Q44. Une augmentation du salaire peut conduire à…
A. Une hausse de l’offre de travail en raison d’un effet revenu
B. Une hausse de la demande de travail
C. Une hausse de l’offre de travail en raison d’un effet de substitution
D. Une hausse du temps de loisir en raison d’un effet de substitution
Q45. Comme l’emploi a crû plus rapidement que la population aux Etats-Unis sur les
cinquante dernières années…
A. Le rendement du facteur travail a diminué
B. Le taux d’emploi a augmenté
C. Le taux de chômage a diminué
D. La production par travailleur a augmenté
A. Les travailleurs rattrapés par la hausse du salaire minimum sont mieux rémunérés
qu’avant
Q46. A long terme, l’arbitrage inflation-chômage se traduit…
A. Par le fait qu’une hausse du taux d’inflation n’a aucun impact sur le taux de
chômage
B. Par le fait qu’une baisse du taux d’inflation s’accompagne nécessairement d’une
hausse du taux de chômage
C. Par le fait qu’une hausse du taux de chômage s’accompagne d’une hausse du taux
d’inflation
D. Aucune de ces alternatives n’est pertinente
7
Q47. Les pays où la protection de l’emploi est la plus stricte sont souvent les pays où…
A. Le taux de chômage est le plus élevé
B. Le taux de chômage est le plus faible
C. Le taux d’emploi des plus de 55 ans est le plus élevé
D. La durée du chômage est la plus longue
Q48. Si l’emploi diminue après une hausse du salaire minimum, peut-on déduire que le
salaire minimum est l’ennemi de l’emploi ?
A. Non, le salaire minimum a peut-être permis d’augmenter les salaires
B. Non, il faut aussi savoir si la consommation des travailleurs payés au salaire
minimum augmente
C. Non, on ne sait pas ce qui serait advenu si le salaire minimum n’avait pas
augmenté
D. Non, l’emploi ne diminue jamais à la suite d’une hausse du salaire minimum
Q49. Lorsque le rendement du facteur travail diminue avec sa quantité…
A. La production par travailleur diminue avec la quantité de capital
B. Une augmentation du nombre de travailleurs n’accroît pas la production
C. Seule la technologie peut accroître la production par travailleur
D. Une baisse du nombre de travailleurs augmente la production par travailleur
Q50. La dépendance temporelle de la sortie du chômage peut induire le statisticien en
erreur car…
A. Les chômeurs de longue durée ne trouvent pas d’emploi
B. Les chômeurs de courte durée sont sous-représentés parmi les chômeurs de longue
durée
C. Les chômeurs qui ont une faible probabilité de sortie du chômage sont surreprésentés parmi les chômeurs de longue durée
A. Aucune de ces réponses n’est pertinente
8
Téléchargement
Random flashcards
Commune de paris

0 Cartes Edune

Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

Fonction exponentielle.

3 Cartes axlb48

TEST

2 Cartes Enrico Valle

relation publique

2 Cartes djouad hanane

Créer des cartes mémoire