1. Déclinaisons Rappel des différents cas en allemand

publicité
1. Déclinaisons
Rappel des différents cas en allemand :
1. Le nominatif
. sujet
. attribut du sujet
2. L'accusatif
. COD
. pour le directif, après une préposition mixte : an (près de), auf (sur), hinter (derrière), in
(dans), neben (à côté), über (au-dessus), unter (sous), vor (devant), zwischen (entre).
. avec les verbes de mouvement (legen, stellen, setzen, hängen) après une préposition
mixte.
. après les prépositions : durch, für, gegen, ohne, um, wider
3. Le datif
. COI, COS
. pour le locatif, après une préposition mixte : an (près de), auf (sur), hinter (derrière), in
(dans), neben (à côté), über (au-dessus), unter (sous), vor (devant), zwischen (entre).
. avec les verbes de position (liegen, stehen, sitzen, hängen) après une préposition mixte.
. après les prépositions : aus, bei, mit, nach, seit, von, zu
4. Le génitif
. Complément du nom
. après les prépositions : statt (ou anstatt), trotz, während, wegen
Singulier 3e personne
NOMINATIF
ACCUSATIF
DATIF
GENITIF
Pluriel
MASCULIN
FEMININ
NEUTRE
der / ein Vater
die / eine Mutter
das / ein Kind
den / einen vater die / eine Mutter
das / ein Kind
dem / einem Vater der / einer Mutter dem / einem Kind
des / eines Vaters der / einer Mutter des / eines Kindes
PLURIEL
die / - Kinder
die / - Kinder
den / -Kindern
der / - Kinder
Les pronoms personnels
Nominatif
Accusatif
Datif
ich
mich
mir
du
dich
dir
er
ihn
ihm
sie
sie
ihr
es
es
ihm
wir
uns
uns
ihr
euch
euch
sie
Sie
sie
Sie
ihnen Ihnen
Les adjectifs possessifs
ich
mein
du
dein
er
sein
sie
ihr
es
sein
wir
unser
ihr
euer
sie
ihr
Déclinaison :
Au singulier, l'adjectif possessif se décline sur le modèle de l'article indéfini (type ein) :
Sie
Ihr
Exemple avec mein et euer ( euer perd le e qui précède le r lorsqu'il a une terminaison : euer,
mais eure) :
Masculin
Féminin
Neutre
Nominatif
einX Vater
meinX Vater
euerX Vater
eine Puppe
meine Puppe
eure Puppe
einX Radio
meinX Radio
euerX Radio
Accusatif
einen Vater
meinen Vater
euren Vater
eine Puppe
meine Puppe
eure Puppe
einX Radio
meinX Radio
euerX Radio
Datif
einem Vater
meinem Vater
eurem Vater
einer Puppe
meiner Puppe
eurer Puppe
einem Radio
meinem Radio
eurem Radio
Au pluriel, il se décline sur le modèle de l'article défini (type der) :
Nominatif
die Kinder
meine Kinder
eure Kinder
Pluriel
Accusatif
die Kinder
meine Kinder
eure Kinder
Datif
den Kindern
meinen Kindern
euren Kindern
Direction, localisation, provenance
I. Le directif
Le directif exprime un changement de lieu, un mouvement d'un point à un autre. Il répond à la
question Wohin ? C'est le lieu où l'on va.
II. Le locatif
Le locatif exprime une localisation, une position dans l'espace. Il répond à la question Wo ? C'est
le lieu où l'on est.
III. Les prépositions mixtes
On les appelle aussi prépositions spatiales, parce qu'elles servent à indiquer un repère dans
l'espace.
Elles sont suivies de l'accusatif lorsqu'elles répondent à la question Wohin ? (directif).
Wohin gehst du ? Ich gehe in die Schule.
Elles sont suivies du datif lorsqu'elles répondent à la question Wo ? (locatif).
Wo bist du ? Ich bin in der Schule.
Elles sont au nombre de neuf : an (près de), auf (sur), hinter (derrière), in (dans), neben (à côté),
über (au-dessus), unter (sous), vor (devant), zwischen (entre).
Certaines formes se contractent : in das - ins, in dem - im, an das - ans, an dem - am,
auf das - aufs
IV. Les noms de villes ou de pays
La plupart des noms de pays ne prennent pas d'article. En général, le directif s'exprime, pour les
pays ou les villes, à l'aide de nach, le locatif à l'aide de in :
Ich fahre nach Deutschland
Ich bin in Deutschland
Ich fahre nach Berlin
Ich bin in Berlin
Exception : Si le nom de pays prend un article, le directif s'exprime à l'aide de la préposition in
suivie de l'accusatif, le locatif à l'aide de in suivi du datif.
C'est le cas des pays : die Türkei, die Schweiz
Ich fahre in die Schweiz
Ich bin in der Schweiz
V. Les noms de personnes et de professions
On utilse zu (+ datif) pour le directif, et bei (+ datif) pour le locatif:
Ich gehe jetzt zu Peter.
Ich bin bei Anna.
Geh zum Bäcker!
Ich bin beim Bäcker.
Contractions : zu dem - zum, zu der - zur, bei dem - beim
VI. Locution "à la maison"
Le directif s'exprime à l'aide de la préposition nach, le locatif à l'aide de zu.
Ich gehe nach Hause.
Ich bin zu Hause.
VII. Les verbes de mouvement et les verbes de position
Les verbes de mouvement ont un sens directif et se construisent par conséquent avec une
préposition mixte suivie de l'accusatif. Ils sont au nombre de quatre :
legen (mettre couché), stellen (mettre debout), hängen (accrocher), setzen (mettre assis)
Ce sont des verbes faibles.
Ich setze mich auf den Stuhl. (Je m'assoie sur la chaise)
Ich lege mich auf das Bett (Je m'allonge sur le lit)
Les verbes de position ont un sens locatif et se construisent par conséquent avec une
préposition mixte suivie du datif. Ils sont au nombre de quatre :
liegen (être allongé), stehen (être debout), hängen (être accroché), sitzen (être assis)
Ce sont des verbes forts.
Ich sitze auf dem Stuhl (Je suis assis sur la chaise)
Ich liege auf dem Bett (Je suis allongé sur le lit)
VIII. La provenance
Elle répond à la question Woher ? C'est l'endroit d'où l'on vient. Les compléments de
provenance sont introduits par von (+ datif) ou aus (+ datif).
Woher kommst du ? Aus der Schule.
Woher kommt er ? Von Berlin.
Woher kommen Sie ? Aus Frankreich.
Tableau récapitulatif
Préposition mixte
Villes ou pays
Personnes
Professions
locution "à la
maison"
Verbes de
mouvement
Directif
+ accusatif
nach
parfois in + accusatif
zu + datif
Locatif
+ datif
in
parfois in + datif
bei + datif
nach Hause
zu Hause
Provenance
von ou aus (+ datif)
préposition mixte +
accusatif
préposition mixte +
datif
Verbes de position
Déclinaison de l’adjectif épithète
1. Avec l’article défini
Cas
nominatif
accusatif
datif
génitif
Masculin
der blaue
Rock
den blauen
Rock
dem blauen
Rock
des blauen Rocks
Féminin
die rote
Hose
die rote
Hose
der roten
Hose
der roten Hose
Neutre
das grüne
Kleid
das grüne
Kleid
dem grünen
Kleid
des grünen Kleids
pluriel
die schwarzen
Schuhe
die schwarzen
Schuhe
den schwarzen
Schuhen
der schwarzen
Schuhen
Avec l’article défini la marque principale est portée par le déterminant. Il y a donc une marque
secondaire à l’adjectif.
Au singulier
La marque secondaire est e ou en.
Si le déterminant est au nominatif ou si sa marque ne change pas par rapport au nominatif, la
marque secondaire portée par l’adjectif est e.
Si la marque du déterminant change par rapport au celle au nominatif, la marque secondaire est
en.
Au pluriel
La marque secondaire est toujours en.
2. Avec l’article indéfini
Cas
Masculin
Féminin
Neutre
Pluriel
nominatif
accusatif
datif
génitif
ein blauer
Rock
einen blauen
Rock
einem blauen
Rock
eines blauen
Rocks
eine rote
Hose
eine rote
Hose
einer roten
Hose
einer roten Hose
ein grünes
Kleid
ein grünes
Kleid
einem grünen
Kleid
eines grünen
Kleids
Voir tableau n°3
Si la marque principale est portée par le déterminant, même règle que pour le tableau n°1
(e ou en à l’adjectif).
Or nous remarquons à trois reprises que le déterminant ne porte pas la marque principale :
Au nominatif masculin, au nominatif neutre et à l’accusatif neutre. Dans ce cas, c’est l’adjectif
qui porte la marque principale :
Au nominatif masculin, on aura alors
ein blauer Rock puisque c’est der Rock.
Au nominatif et à l’accusatif neutre, on aura alors ein grünes Kleid puisque c’est das Kleid.
3. Sans déterminant
Cas
nominatif
Masculin
blauer Rock
Féminin
rote Hose
Neutre
grünes Kleid
pluriel
schwarze Schuhe
accusatif
datif
génitif
blauen Rock
blauem Rock
blauen Rocks
rote Hose
roter Hose
roter Hose
grünes Kleid
grünem Kleid
grünen Kleids
schwarze Schuhe
schwarzen Schuhen
schwarzer Schuhe
Dans la mesure où il n’y a pas de déterminant, la marque principale est portée par l’adjectif.
L’adjectif prendra la marque de l’article défini.
Attention : Au génitif masculin et neutre, la marque principale est double avec l’article défini et
l’article indéfini. Par conséquent, il reste une marque principale au substantif même lorsqu’il n’y
a plus de déterminant. Donc l’adjectif porte une marque secondaire (-en) puisque la marque a
changé par rapport au nominatif.
2. Syntaxe
La phrase autonome
1. L’énonciative
Le verbe est toujours en position 2
La proposition peut commencer par le sujet ou par un autre élément : adverbe, adjectif, C.O.D,
complément circonstanciel.
Si la proposition comporte d'autres compléments, ils sont placés en position 4.
1
Ich
Jetzt
2
3
lerne jetzt
lerne ich
4
meine Lektion (S V C1 C2)
meine Lektion (C1 V S C2)
Attention
l'élément en position 1 n'est jamais séparé du verbe par une virgule (sauf s'il s'agit d'une
dépendante).
2. L’interrogative
a) Le verbe est en position 1
Il s’agit d’une interrogative globale (l’interrogation porte sur l’ensemble de la phrase, on peut y
répondre par ja ou nein)
1
2 3
4
Lernst du jetzt deine Lektion ? (V S C1 C2)
b) Le verbe est en position 2
Il s’agit d’une interrogative partielle (elle est introduite par un pronom ou adverbe interrogatif)
1
2
3
4
Wann lernst du deine Lektion ? (Adv. V S C1)
3. L’injonctive
Le verbe est toujours en position 1
1
2
Lern deine Lektion !
Eléments hors constuction
Certains éléments sont considérés comme "hors construction", c'est-à-dire qu'ils ne comptent pas
comme élément 1 lorsqu'ils sont en début de phrase.
C'est le cas des conjonctions de coordination : und (et), aber (mais), oder (ou), denn
(car),sondern (mais) et de certains mots comme : ja, nein, et doch ; ces derniers sont suivis
d'une virgule.
0
Aber
Aber
Ja,
1
ich
morgen
ich
2
komme
komme
komme
3
morgen
ich
heute.
4
nicht.
nicht.
La proposition dépendante
Dans la proposition dépendante, le verbe conjugué est en position finale.
Ich glaube, dass er krank ist.
La dépendante est séparée de la principale par une virgule.
Si la phrase commence par la subordonnée, la virgule est suivie du verbe de la principale qui
occupe ainsi la position 2, puisque, dans ce cas, la subordonnée est considérée comme le premier
élément de la phrase.
Wenn es regnet, bleibe ich zu Hause.
1
2
Les conjonctions de subordination à connaître absolument
a) Elles peuvent indiquer
Le temps
wenn
= quand, lorsque
als
= quand, lorsque (fait unique dans le passé)
bevor
= avant que
während
= pendant que
nachdem
= après que
seitdem
= depuis que
bis
= jusqu’à ce que
sobald
= dès que, aussitôt que
solange
= aussi longtemps que
La cause
da
= comme, puisque
weil
= parce que
La condition
wenn
= si
La conséquence
so…., dass
= si ….. que
La concession
obwohl, obgleich
= bien que, quoique
während
= alors que, tandis que
Le but
damit
= afin que, pour que
La restriction, la négation, la substitution
ohne dass
= sans que
statt (anstatt) dass
= au lieu que
Un moyen
indem
= en
L’interrogation indirecte
ob
= si
b) Les pronoms et adverbes interrogatifs introduisent les subordonnées interrogatives indirectes :
wer, was, wann, wo, wohin, warum, wie etc.
Ex : Ich frage mich, wo mein Buch ist.
Weit du, wann wir nach Berlin fahren?
La proposition relative
I.
La virgule et la place du verbe
Une virgule sépare obligatoirement la subordonnée de la principale, et le verbe occupe, comme
dans toute dépendante, la dernière position. Si elle est incluse dans la principale, elle est
encadrée de virgules.
Wir sehen einen Mann ,
der
im Bett
schläft.
1
2
virgule pronom relatif
verbe à la fin
----------------------------------------------------------------------------principale
subordonnée relative
Der Mann
,
1
virgule
______________
début principale
der
im Bett schläft
,
ist Türke.
pronom relatif
verbe à la fin virgule
2
______________________________________
__________
relative incluse dans la principale
fin de la principale
II.
Le pronom relatif
Le pronom relatif s’accorde avec son antécédent, et il se décline selon sa fonction dans la
subordonnée relative.
Wir sehen einen Mann ,
der
im Bett
schläft.
Antécédent masculin
Le pronom a la fonction sujet dans la relative,
le cas correspondant à la fonction sujet est le nominatif
Nous prendrons donc le pronom relatif masculin au nominatif
Der Mann ,
den
wir
sehen,
schläft.
Antécédent masculin
Le pronom a la fonction COD dans la relative (le sujet est
« wir »), le cas correspondant à la fonction COD est l’accusatif
Nous prendrons donc le pronom relatif masculin à l’accusatif
nominatif
accusatif
datif
masculin
der
den
dem
féminin
die
die
der
neutre
das
das
dem
Pluriel
die
die
denen
Remarque : Seul le datif pluriel diffère de la déclinaison de l’article.
La proposition infinitive
1. L'infinitif complément
Le verbe à l'infinitif est précédé généralement de zu.
Ich habe vergessen, dir etwas zu sagen.
Quand le verbe est à particule séparable, zu s'intercale entre la particule et l'infinitif.
Ich freue mich, euch wiederzusehen.
2. La subordonnée infinitive
Une virgule la sépare obligatoirement de la principale, et le verbe occupe, comme dans toute
dépendante, la dernière position.
Ich freue mich, bald Ferien zu haben.
Remarque : Le sujet n'est jamais exprimé dans la subordonnée infinitive, il est obligatoirement
le même que celui de la principale.
Certaines prépositions peuvent introduire la subordonnée infinitive.
Une proposition infinitive peut exprimer le but. Elle est alors introduite par um et répond à la
question Wozu? Pourquoi, dans quel but ?
Ich gehe in die Schule, um zu lernen
Une proposition infinitive peut exprimer la manière : elle est alors introduite par (an)statt ou par
ohne :
Geh nicht aus, ohne einen Mantel zu nehmen !
Er hört Musik, anstatt seine Aufgaben zu machen.
Remarque : Si la subordonnée précède la principale, elle est suivie d'une virgule et du verbe de
la principale lui-même suivi du sujet.
3. L'infinitif sans zu
Les verbes de modalité sont le plus souvent accompagnés d'un verbe à l'infinitif, l'ensemble
constituant un noyau verbal double :
laufen können :
Mein Bruder kann nicht mehr laufen
Mon frère ne peut plus courir
D'autres verbes peuvent, à cet égard, leur être comparés. Retenons les plus usuels :
Bleiben Sie doch sitzen!
Restez-donc assis !
Gehen die Kinder schlafen ?
Est-ce que les enfants vont au lit ?
Er hört die Vögel singen.
Il entend les oiseaux chanter.
Lass mich doch spielen !
Laisse-moi donc jouer !
Wann lehrst du uns schwimmen ?
Quand nous apprends-tu à nager ?
Sie lernt jetzt Ski laufen.
Elle apprend maintenant à faire du ski.
Er macht von sich reden.
Il fait parler de lui
Sehen Sie die Leute laufen ?
Voyez-vous les gens courir ?
4. Remarques
Comme en français, l’emploi de ces groupes infinitifs à valeur de subordonnées n’est possible
que si le sujet de la proposition et le sujet implicite de l’infinitive sont identiques. Lorsque ce
n’est pas le cas, pour um ….zu et ohne ….zu, il faut employer :
A la place de um …..zu : damit + indicatif :
Der Vater gibt seinem Sohn zehn Mark, damit er ins Kino gehen kann.
Le père donne 10 Mark à son fils pour qu’il puisse aller au cinéma.
A la place de ohne ….zu : ohne dass :
Der Schüler liest einen Brief, ohne dass der Lehrer es merkt.
L’élève lit une lettre sans que le professeur ne s’en aperçoive.
3. Conjugaisons
1. Présent de l’indicatif
a) Présent des verbes faibles
Il se forme en ajoutant les désinences suivantes au radical de l’infinitif :
Singulier :
Pluriel :
1ère personne
2ème personne
3ème personne
1ère personne
2ème personne
3ème personne
-e
-st
-t
-en
-t
-en
b) Présent des verbes forts
Il se forme de la même manière que celui des verbes faibles. Mais à la 2ème et à la 3ème personne du
singulier, le radical du présent de certains verbes forts est différent du radical de l’infinitif
(changement de voyelle ou adjonction d’une inflexion).
a - ä
au-äu
e - i
e - ie
o - ö
fahren
laufen
geben
lesen
stoen
du fährst, er fährt
du läufst, er läuft
du gibst, er gibt
du liest, er liest
du stöt, er stöt
c) Le e intercalaire
Lorsque que le radical se termine par un d,t,un groupe de consonnes, on intercale un e à la
deuxième et à la troisième personne du singulier et à la deuxième personne du pluriel.
finden
du findest, er findet, ihr findet
2. L’impératif
Il se forme sur le radical de l’infinitif. Il est limité à 4 personnes.
2ème personne du singulier
1ère personne du pluriel
2ème personne du pluriel
radical + (e)
radical + en wir
radical + t
spiel –(e) !
spielen wir !
spielt !
forme de politesse
radical + en Sie
spielen Sie !
Le –e final devient obligatoire pour les verbes dont le radical se termine par d, t ou un groupe de
consonnes : rede ! antworte ! öffne die Tür !
Les verbes forts en e présentent au singulier la même voyelle accentuée qu’aux 2ème et 3ème
personne du singulier de l’indicatif présent. Ils ne prennent jamais la terminaison e.
geben
gib !
nehmen
nimm !
lesen
lies !
werfen
wirf !
Exception :
werden
werde ! deviens !
3. Le prétérit
La première règle à ne pas oublier est qu’il n’y a jamais de -t à la 3ème personne du singulier, la
1ère et la 3ème personne du singulier sont identiques !
Prétérit (verbes forts)
Radical du prétérit
+{(liste à apprendre !)
{st
{{en
{t
{en
Prétérit (verbes faibles)
Radical de l’infinitif
+ {te
{te
{te
{te
{te
{te
st
n
t
n
Il faut connaître la liste des verbes forts, car le prétérit est un temps très utilisé. Pour cela, il ne
faut pas hésiter à la revoir régulièrement ! ! !
En dehors des verbes forts, il vous faut connaître absolument la conjugaison des auxiliaires sein,
haben et werden .
Enfin, il y a des verbes dits « verbes faibles irréguliers ». Il faut les apprendre, d’autant plus que
certains sont des verbes très courants :
Infinitif
brennen
kennen
nennen
rennen
senden
wenden
bringen
denken
Prétérit
brannte
kannte
nannte
rannte
sandte(sendete)
wandte(wendete)
brachte
dachte
4. Le parfait et le plus-que-parfait
Participe II
gebrannt
gekannt
genannt
ist gerannt
gesandt(gesendet)
gewandt(gewendet)
gebracht
gedacht
Sens
brûler
connaître
nommer
courir
envoyer, émettre
tourner, retourner
apporter
penser
Parfait
Plus-que-parfait
auxiliaire sein ou haben au présent
auxiliaire sein ou haben au prétérit
+
+
participe passé
participe passé
a) Le participe passé
Participe passé des verbes faibles
ge + radical de l’infinitif + t
Participe passé des verbes forts
ge + radical souvent modifié + en
Ne prennent pas l’augment –ge :
Les verbes à préfixe (be, emp, ent, er, ge, mi, ver, zer)
Ex : bekommen, vergessen
Les verbes d’origine étrangère se terminant en –ieren
Ex : diktieren, studieren
b) Le choix de l’auxiliaire
On emploie l’auxiliaire sein :
. avec les verbes sein, werden, bleiben (être, devenir, rester)
Ich bin zu Hause geblieben (je suis resté à la maison)
. avec les verbes intransitifs exprimant un changement d’état
Der Schnee war geschmolzen (la neige avait fondu)
. avec les verbes intransitifs exprimant un mouvement, un changement de lieu
Bist du mit dem Wagen nach Hamburg gefahren ?
On emploie l’auxiliaire haben avec les autres verbes : les verbes transitifs, les verbes
pronominaux, les verbes réfléchis et les verbes de position (liegen, sitzen, stehen, hängen).
c) La règle du « double infinitif »
Aux formes composées du passé, le participe 2 des auxiliaires de mode prend, lorsqu’ils sont
associés à un infinitif, la forme de l’infinitif :
Er hat nicht antworten wollen (il n’a pas voulu répondre)
Il en est de même pour les verbes lassen et brauchen :
Bei wem hast du dir die Haare schneiden lassen ? (Chez qui t’es-tu fait couper les
cheveux ?)
Cette substitution est assez fréquente avec les verbes sehen, hören, helfen et heien.
Exception à la structure de la subordonnée :
Le verbe conjugué ne se trouve pas en position finale lorsque le syntagme verbal comporte un
participe 2 à forme d’infinitif : l’auxiliaire haben se place devant le « double infinitif »
……………, weil er heute nicht hat arbeiten können.
(parce qu’il n’a pas pu travailler aujourd’hui)
5. Le futur
C’est le temps le plus simple en allemand. Le mode de formation est commun à tous les verbes.
Présent de werden
+
infinitif du verbe
Wir werden zu Weihnachten kommen.
Nous viendrons à Noël
6. Le subjonctif II
Le subjonctif II présent des auxiliaires de temps
sein (prétérit war)
ich wäre
du wärest
er wäre
wir wären
ihr wäret
sie wären
haben (prétérit hatte)
ich hätte
du hättest
er hätte
wir hätten
ihr hättet
sie hätten
werden (prétérit wurde)
ich würde
du würdest
er würde
wir würden
ihr würdet
sie würden
Le subjonctif II présent des verbes faibles et des verbes forts
spielen (prétérit spielte)
ich spielte
du spieltest
er spielte
wir spielten
ihr spieltet
sie spielten
kommen (prétérit kam)
ich käme
du kämest
er käme
wir kämen
ihr kämet
sie kämen
schlafen (prétérit schlief)
ich schliefe
du schliefest
er schliefe
wir schliefen
ihr schliefet
sie schliefen
Le présent du subjonctif II n’est guère employé que :
a) pour un certain nombre de verbes forts tels que gehen, kommen, bleiben…
Wenn er nicht so oft käme, wäre es mir lieber.
b) pour les auxiliaires de temps ou de mode :
Wenn du Zeit hättest, solltest du dieses Buch lesen.
Pour les autres verbes, on a recours à werden au subjonctif II présent + infinitif :
Wenn ich Zeit hätte, würde ich gern dieses Buch lesen.
(Si j’avais le temps, j’aimerais bien lire ce livre.)
Le subjonctif II présent des verbes de modalité
On ajoute une inflexion au prétérit de l’indicatif, sauf pour wollen et sollen.
Infinitif
Prétérit
Subjonctif II présent
können
dürfen
wollen
mögen
sollen
müssen
konnte
durfte
wollte
mochte
sollte
musste
könnte
dürfte
wollte
möchte
sollte
müsste
Les emplois du subjonctif II
1. Dans l’expression du souhait non réalisé et du regret :
- souhait : subjonctif II présent
Wenn ich nur wüsste !}
Si seulement je savais !
Wüsste ich nur !}
- regret : subjonctif II passé
Wenn ich das nur gewusst hätte}
Si seulement j’avais su !
Hätte ich das nur gewusst !}
2. Dans l’expression du conditionnel :
Le mode conditionnel n’existe pas en allemand. Il est remplacé par le subjonctif II.
Es wäre leichter.
Ce serait plus facile.
Du hättest Zeit
Tu aurais le temps.
Er sollte kommen
Il devrait venir.
Ich würde nichts sagen
Je ne dirais rien.
Würden Sie das tun ?
Le feriez-vous ?
Dans la phrase conditionnelle, on emploie le subjonctif II dans les deux propositions :
Wenn ich Geld hätte, würde ich viel reisen. Si j’avais de l’argent, je voyagerais beaucoup.
Wenn ich das gewusst hätte, wäre ich nicht gekommen. Si j’avais su, je ne serais pas venu.
Attention : Lorsqu’elle est en première position, la subordonnée conditionnelle n’est pas
nécessairement introduite par wenn. On place alors en tête de phrase le verbe conjugué, suivi de
son sujet.
Hätte ich Geld, (so) würde ich viel reisen.
Téléchargement
Random flashcards
Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

Fonction exponentielle.

3 Cartes axlb48

relation publique

2 Cartes djouad hanane

Chapitre 1

11 Cartes Sandra Nasralla

Créer des cartes mémoire